🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Chez Amazon, la livraison par drones c'est dès cette année... à quand en France ?

15 juin 2022 à 14h45
11
Amazon Prime Air drone logo © Amazon
© Amazon

Le géant du e-commerce va enfin proposer ses premières livraisons par drone, près de dix ans après l'annonce du projet par Jeff Bezos.

Il aura fallu attendre presque une décennie, mais Amazon va finalement débuter ses premières livraisons par drone dès cette année.

Les premiers drones de livraison d'Amazon décollent cette année en Californie

L'annonce a été effectuée par la société sur son blog officiel. Amazon va débuter un programme pilote grandeur nature dans la ville de Lockford en Californie durant l'année 2022, sans précisions sur la date exacte à laquelle le service sera mis en place.

Le e-marchand promet que des « milliers de produits » seront concernés par la livraison par drone, là encore sans détailler la nature exacte de ces objets. On peut légitimement penser qu'Amazon privilégiera de petits paquets directement livrés dans les jardins de ses clients par ses appareils. L'entreprise donnera le détail complet des types de produits concernés dans les prochaines semaines.

Ce premier essai public est important pour la société qui compte bien recueillir les impressions de ses clients pour améliorer son service au fil des semaines. Cela avant de le déployer sur le long terme à d'autres villes américaines et de réfléchir à son expansion dans d'autres régions du globe dans les prochaines années, avec bien entendu l'aval des autorités compétentes pour chaque territoire. Autant dire que nous ne sommes pas près de voir les premiers drones Amazon survoler le ciel de Paris.

Un développement de 10 ans pour obtenir un système de navigation ultra précis

Cela fait longtemps déjà que l'on parle de la livraison par drone et Amazon a pris son temps depuis les premières annonces effectuées par Jeff Bezos à ce sujet.

Le fondateur du mastodonte de la vente en ligne avait en effet évoqué le développement de ce projet dès 2013, mais ses équipes ont souhaité prendre leur temps pour assurer au maximum l'efficacité et la viabilité de ce nouveau mode de livraison en mettant sur pied un système de navigation et de détection capable d'éviter des objets à la fois statiques et en mouvement. Le groupe a d'ailleurs subi plusieurs revers jusqu'en 2021, ayant vu cinq drones s'écraser lors de tests sur une période de quatre mois.

Entre-temps, Amazon s'est fait concurrencer par des entreprises, comme le géant de la distribution WalMart, qui ont lancé et étendu leurs programmes de test de livraison par drones.

Cette fois semble la bonne. Amazon doit néanmoins encore attendre sa certification de la Federal Aviation Administration avant de faire voler ses premiers drones dans le ciel de Californie.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Goodbye
Jamais en fait, la France c’est pas la californie, les agglomérations sont toute très proche, et souvent serré, vous imaginez un peu le bruit et les contrainte lié à la sécurité ?<br /> En Suisse la poste à complétement abonner le projet, car il y’a plus de chose négative que positive au finale.<br /> J’aimerais bien connaitre les motivations en Californie pour adopter ce genre de méthode.<br /> Le seule endroit ou ça pourrait être utile, c’est pour des fermes d’alpages ou des maisons très éloignées, la oui cela reviens moins cher d’envoyer un drone qu’un chauffeur avec une camionnette pour un colis, mais pour le reste…<br /> Sans parler des animaux, les chiens qui vont abboyer à chaque passage, les chevaux qui peuvent être appeurés, bref on en parle un peu trop car ça va probablement être utilisé dans des coins très très spécifique.
talex
Et la législation sur les drones en France ne sera t’elle pas un frein à ce développement?
Urleur
Les essais seront surement cantonner à la campagne, car si ils veulent le faire dans certains département proche de paris, sa va être noël avant l’heure, curieux de voir.
John_Lowley
Ils veulent le faire là où ils pourront s’affranchir de transporteurs qui demandent chères pour peu de kilos/km². Style campagne.
serged
Et pour livrer dans un immeuble, à l’étage avec digicode ?<br /> cf le sketch de JM Bigard, « la chauve-souris »<br />
cid1
J’imagine qu’ils envoient un SMS sur le GSM de la personne concernée qui pour ne pas voir son colis volé aura intérêt à être chez lui. C’est juste une idée comme ça, je ne sais pas comment ça marche en réalité.
zekkawa
Death Stranding is the only way!
MattS32
Aux USA, il est habituel de poser les colis devant la porte quand le destinataire n’est pas là. Donc un drone peut le faire.<br /> À la limite, il pourrait même les mettre plus en sécurité qu’un livreur classique, en allant par exemple les poser sur un balcon.
cid1
@MattS32<br /> Oui mais aux USA ils ont les quartiers suburbains où chaque maison possède son jardin et le drone dépose le paquet dans le jardin à l’arrière de la maison, pour ceux qui vivent en ville au-delà du rez de chaussée, où mettre le colis, sur le balcon est pas mal comme idée, mais s’il envoie un message au proprio sur son GSM c’est mieux car il ne peut pas sonner. Et comme ça, le destinataire est prévenu. Et puis il y a des gens qui vivent en ville dans des appartements sans balcon et laisser le colis devant la porte, c’est une aubaine pour les voleurs. Enfin ce n’est que mon humble avis.
MattS32
cid1:<br /> pour ceux qui vivent en ville au-delà du rez de chaussée, où mettre le colis<br /> Pour ceux là, pas besoin de livrer pas drone. La distance parcourue par les livreurs rapportée au nombre de colis livrés est suffisamment faible pour que la livraison soit peu coûteuse.<br /> Le drone, c’est surtout utile quand tu as un colis pour lequel il faut spécifiquement faire quelques km, voire dizaines de km (surtout en zone de montagne, ou le trajet du drone est beaucoup plus court que les lacets de la route, donc même avec un drone n’ayant que quelques km de rayon, d’action, tu peux gagner beaucoup plus de km de route…).<br /> Près de chez moi, en Chartreuse, DPD le fait déjà. Un trajet de 10 km en voiture, 30 minutes aller-retour (donc quand c’est juste pour un colis, rien qu’en essence et en salaire du livreur, t’en as déjà pour 10€, sans compter l’usure de la camionnette), remplacé par un trajet drone de 2 km avec aller-retour en moins de 10 minutes.<br /> 932×582 79 KB<br /> Par contre pour l’instant ça reste limité à des petits colis (2 kg), et ce n’est pas livré à domicile, c’est livré dans une consigne au milieu du village, et le destinataire reçoit le code pour ouvrir la consigne.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Rachat de Giphy : Meta peut bien attendre, le Royaume-Uni bloque toujours
Comment la Grande-Bretagne compte devenir une super puissance de la tech
Pourquoi la société mère de TikTok veut-elle investir massivement dans la réalité virtuelle ?
Rétropédalage pour Elon Musk : finalement, pas de licenciements chez Tesla à prévoir ?
Meta : qui est Sheryl Sandberg, et pourquoi son départ est un tournant ?
La French Tech s'engage pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Victime de problèmes informatiques, easyJet a dû annuler de nombreux vols ce week-end de l'Ascension
Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Haut de page