Amazon achète 11 Boeing, les premiers d'une flotte propriétaire

07 janvier 2021 à 10h29
17
© Amazon

Amazon aussi fait ses achats sur le marché de l'occasion. La preuve : le géant américain a annoncé racheter 11 avions Boeing 767-300 d'occasion auprès des sociétés Delta et WestJet.

Cette décision, une première pour l'enseigne, doit renforcer la capacité de fret aérien d'Amazon. Jusqu'à présent, elle ne comptait que sur des contrats de location.

« Une étape naturelle » pour Amazon

Avec ce rachat, Amazon a annoncé auprès de Bloomberg vouloir porter sa flotte de fret (Amazon Air) à 85 appareils d'ici la fin de l'année 2022. En 2016, cette flotte ne comptait que 11 appareils.

Comme les autres, les avions rachetés serviront aux transports des colis Amazon à travers les États-Unis ou vers d'autres pays.

Sept de ces 767-300 seront acquis auprès de la société Delta, et quatre de plus seront rachetés auprès du canadien WestJet. Certains devront être adaptés au transport de fret avant de rejoindre la flotte d'Amazon.

Sarah Rhoads, la vice-présidente d'Amazon Global Air, a déclaré dans un communiqué : « Notre objectif est de continuer à livrer nos clients à travers les États-Unis comme ils l'attendent d'Amazon, et l'achat de notre propre flotte d'avions est une étape naturelle vers cet objectif. »

Pour le moment du moins, Amazon disposera à la fois d'avions loués et pleinement acquis. Pour Sarah Rhoads, ce mix est un atout. Selon elle, « posséder un mélange d'avions loués et possédés dans une flotte en pleine croissance nous permet de mieux gérer nos opérations, ce qui nous aide à tenir le rythme des promesses de nos clients. »

Devenir le champion du transport

Ce rachat intervient alors qu'Amazon et le trafic aérien sont dans deux situations antinomiques à cause de la pandémie. Amazon a observé un bond de ses commandes en ligne. En mars, il annonçait ainsi le recrutement de 100 000 employés supplémentaires.

Les acteurs de l'aéronautique, à l'inverse, ont souffert de la crise sanitaire. Lors du premier confinement, le trafic aérien avait chuté de 95 %. En conséquence, le chiffre d'affaires de Boeing a fondu, et le groupe a annoncé la suppression de 7 000 emplois.

Dans ce contexte, Amazon avance, s'imposant toujours plus comme un géant de la logistique et du transport. En plus de sa flotte d'avions de fret aérien qu'il entend développer, il investit massivement dans les drones de livraison ainsi que dans les camions électriques de Rivian. En juin, il a également racheté Zoox, qui a dévoilé le mois dernier un taxi autonome.

Source : The Verge, Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
17
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

TSMC sommé de se concentrer sur les puces dédiées à l'automobile mais sans oublier AMD ou NVIDIA
Cyberpunk 2077 : le hotfix 1.11 vient corriger le bug introduit dans la quête principale
Soldes d'hiver 2021 : le TOP des promos chez Amazon et Cdiscount (2ème démarque)
Steam aide les éditeurs de jeu à publier plus facilement les notes de mise à jour
WhatsApp : l'authentification biométrique arrive pour les versions Web et desktop
Google Maps propose désormais des itinéraires avec borne de recharge pour véhicules électriques
Carl Pei, le fondateur de OnePlus lance Nothing, une start-up spécialisée dans les objets connectés
Philips dévoile son line-up de téléviseurs pour 2021, OLED et Mini LED au programme
Le portrait de Laure de La Raudière officiellement nommée présidente de l'ARCEP, l'autorité des télécoms
Sur Clubic, vous pouvez activer le mode sombre en un clic
Haut de page