Amazon va démarrer ses tests de livraison par drone aux US

31 août 2020 à 21h00
0
© Amazon

Le service Amazon Prime Air va enfin pouvoir prendre son envol. Le service de livraison par drone du e-commerçant a reçu le feu vert des autorités américaines ce lundi.

On peut le dire, Amazon est officiellement devenu, depuis le lundi 31 août 2020 aux États-Unis, un transporteur aérien. La Federation Aviation Administration (FAA), l'Aviation civile américaine, a octroyé au e-commerçant une licence pour son service Amazon Prime Air, présenté il y a de cela plusieurs années. Oui, le géant peut désormais se lancer, outre-Atlantique, dans la livraison commerciale par drone.

Des colis jusqu'à 2 ou 3 kilos directement livrés à la maison en drone

Amazon est devenue la troisième entreprise, après Google et, plus logiquement UPS, à obtenir une précieuse licence fédérale de transport aérien de marchandises par drone sur le territoire. Très précisément, c'est la filiale Prime Air d'Amazon qui a reçu l'autorisation d'exploitation. Celle-ci opère déjà des vols spécialisés dans le fret depuis plusieurs années.

Le géant du e-commerce, s'il n'a pas encore indiqué ses premiers lieux et dates de livraison, va pouvoir enfin tester en conditions réelles les livraisons par drone, réservées aux petites commandes et aux colis les moins lourds. L'appareil devrait être capable de transporter des marchandises pouvant atteindre 2 à 3 kilos.

C'est en juin 2019 qu'Amazon avait fait la démonstration de son nouveau drone de livraison, un modèle hybride hexagonal de dernière génération, pouvant décoller et atterrir comme un hélicoptère. Il va de soi que le drone ne sera pas tout terrain. Difficile par exemple d'imaginer une livraison dans une petite ruelle ou dans les rues les plus étroites de nos grandes villes et villages. Un phénomène qui, en France, serait renforcé par la réglementation stricte en la matière, qui interdit le vol de nuit ou le survol de la population, de même que le vol qui ne serait pas suivi par un agent spécialisé. Et il serait difficile d'accorder des dérogations spécifiques au cas par cas pour le monde du e-commerce.

Une livraison effective dans les 30 minutes grâce à l'aéronef

Amazon a fait de la sécurité l'élément central de son dossier, ce qui a sans aucun doute aidé à convaincre le régulateur américain de l'aéronautique. Le drone, doté des dernières technologies de pointe et d'une IA qui le guidera automatiquement vers une zone dégagée et sans risque pour la population, permettra au client dont la commande et l'adresse sont éligibles de recevoir son ou ses produits dans les 30 minutes, et ce dans un rayon de 25 km.

En France, seule La Poste a pour le moment obtenu l'autorisation d'exploiter son service de livraison par drone, dans le Var, dans un rayon de 15 km autour de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.

Amazon réussit le tour de force de devenir le premier commerçant en ligne à obtenir l'autorisation officielle d'exploiter son propre service de livraison par drone aux USA, sans surcoût annoncé pour les consommateurs. Toujours une longueur d'avance, la firme au sourire…

Source : Engadget

Modifié le 31/08/2020 à 23h12
9
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top