Un reportage alerte sur les risques de sécurité de dizaines de produits Amazon Basics

11 septembre 2020 à 11h32
16
© Hadrian / Shutterstock.com

Le média américain CNN Business a diffusé jeudi 10 septembre une longue enquête relative aux produits de la gamme Amazon Basics. Les deux journalistes Blake Ellis et Melanie Hicken alertent sur les dangers de certains produits dont la plupart seraient encore en vente.

CNN Business dit ainsi avoir rassemblé des centaines d'avis clients faisant état d'appareils prenant feu, provoquant des dysfonctionnements électriques et même des explosions.

De « graves problèmes de sécurité »

Le média évoque « au moins 1 500 avis » laissés par des clients ayant fait l'acquisition de produits Amazon Basics depuis 2016. Leurs retours, qui couvriraient plus de 70 articles différents, font état de « graves problèmes de sécurité ».

Le journal donne des exemples, citant celui d'un père dont l'onduleur se serait « transformé en chalumeau » non loin du berceau de son bébé. Une autre personne rapporte avoir reçu des produits chimiques au visage suite à l'explosion d'une batterie. Une autre encore dit avoir vu son destructeur de documents devenir une « boule de feu », brûlant ainsi le bras et les cheveux d'une personne.

Plusieurs des retours relevés par CNN Business étaient accompagnés de photos, mais tous étaient marqués comme « Vérifiés », donnant la preuve que le client a effectivement acheté le produit et qu'aucune « remise importante » n'a été accordée au moment de l'achat.

À l'intérieur des produits d'Amazon

La plupart des appareils ont été immédiatement jetés après l'incident ou renvoyés à Amazon à la demande de l'entreprise. CNN affirme toutefois avoir réussi à obtenir deux de ces appareils : un micro-ondes qui aurait pris feu et un câble USB qui aurait fondu. À la demande du média, leurs défaillances ont été étudiées par le CALCE (Center for Advanced Life Cycle Engineering), un centre universitaire américain spécialisé dans l'étude des risques de produits électroniques.

Concernant le four à micro-ondes, les chercheurs ont déterminé que la mauvaise fixation des panneaux de l'appareil avait pu laisser des aliments ou de la graisse s'accumuler, pour ensuite s'enflammer. Le câble USB, pour sa part, était trop endommagé pour que les experts puissent déterminer la cause de son dysfonctionnement.

Malgré l'importance des signalements, la plupart de ces produits seraient encore en vente sur la célèbre plate-forme de vente en ligne. Concernant le micro-ondes, la rédaction de CNN a contacté Amazon. Le géant américain n'a pas indiqué avoir apporté des modifications à l'appareil. À la place, il a déclaré être convaincu que celui-ci était « sûr à utiliser » et qu'il « continuait à satisfaire toutes les exigences de certification applicables ». À propos du câble USB, Amazon souligne que le produit répondait à ses normes, bien qu'il ait déjà fait l'objet d'un retrait par le passé.

La société n'a ainsi publié que deux rappels de produits Amazon Basics.
Depuis 2012, la Commission fédérale de la sécurité des produits de consommation (CPSC) déclare pour sa part avoir reçu « au moins » dix rapports dont les préoccupations concernaient spécifiquement un produit de cette gamme. Des dépôts qui ont concerné au moins huit appareils différents. Comparativement, la gamme Amazon Basics lancée en 2009, regroupe aujourd'hui plus de 5 000 produits.

Source : CNN Business

Modifié le 11/09/2020 à 11h59
16
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top