Qonto est la plus grosse licorne française, après une levée d'un demi-milliard... mais que fait-elle ?

11 janvier 2022 à 17h20
19
Qonto carte © Qonto
© Qonto

Enregistrant la troisième plus grosse levée de fonds de la French Tech, Qonto est désormais valorisée à 4,4 milliards d'euros et vise le million de clients travailleurs indépendants et PME.

Elle ne devient pas une licorne, mais LA plus grosse licorne française. La start-up spécialisée dans le paiement dédié aux entreprises Qonto a annoncé mardi avoir levé 484 millions d'euros, confirmant l'excellent début d'année des firmes tech françaises, après les levées de 254 millions d'euros pour PayFit et 250 millions pour Ankorstore, propulsant les deux start-up au rang de licornes.

Une levée de fonds record pour une fintech

Avec sa dernière levée de fonds, la troisième plus grosse en France derrière celles de Sorare (580 millions d'euros en septembre 2021) et Mirakl (476 millions d'euros en septembre 2021 également), Qonto a une fois de plus séduit les investisseurs. L'entreprise, qui était d'abord considérée comme une néobanque, s'est depuis affirmé comme un leader européen de la gestion financière des entreprises (TPE, PME, start-up, indépendants et associations), avec des solutions autour du quotidien bancaire et comprenant le financement, la comptabilité et la gestion des dépenses des petites entreprises.

Qonto, fondée en 2017 par Steve Anavi et Alexandre Prot, revendique la place de plus grosse licorne française, dont la valorisation d'entreprise est estimée à 4,4 milliards d'euros. Rappelons qu'une licorne est une jeune entreprise, une jeune pousse née en France, non cotée en Bourse, dont la valorisation d'entreprise est supérieure à un milliard de dollars.

Qonto cofondateurs © Qonto
Alexandre Prot (P.-D.G.) et Steve Anavi (Président), les cofondateurs de Qonto (© Qonto)

Ce qui est absolument certain, c'est que la dernière levée de fonds de Qonto est la plus importante pour une fintech française, une start-up œuvrant dans la finance. Elle a été menée par les sociétés américaines d'investissement Tiger Global (qui a déjà investi dans Facebook, LinkedIn, ByteDance, Waymo, Yandex, Softbank, Quora, Glassdor, Stripe ou Coinbase) et TCV (qui a soutenu Expedia, Facebook, GoDaddy, Airbnb, Payoneer, Spotify, Netflix ou encore ByteDance), ainsi que huit autres nouveaux contributeurs, qui rejoignent notamment Tencent, qui soutient déjà l'entreprise française.

Qonto veut investir sur ces marchés extérieurs et n'exclut pas des acquisitions futures

Grâce à ce tour de table, Qonto rehausse ses ambitions. Déjà forte de 220 000 clients en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie, la start-up veut accélérer sa croissance en Europe et s'ouvrir à d'autres marchés par la même occasion, d'ici 2023. Elle vise par ailleurs le million de PME et de travailleurs indépendants en Europe en 2025.

L'expansion de Qonto par des marchés étrangers est pour le moment une réussite pour l'entreprise, qui indique avoir multiplié par quatre ses revenus au cours des deux dernières années. Ces deux prochaines années, elle devrait investir plus de 100 millions d'euros sur chacun de ses trois marchés actuels hors-France, pour accélérer sa dynamique et renforcer ses relations avec les partenaires et écosystèmes locaux. La start-up vise 75 % de nouveaux clients acquis hors de France d'ici 2025.

Qonto carte virtuelle © Qonto
Carte virtuelle Qonto (© Qonto)

La dernière levée de fonds aidera aussi Qonto à enrichir son service de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux partenariats, ne s'interdisant pas de faire des acquisitions. Le recrutement est aussi un chantier très important pour la fintech, qui entend quadrupler ses effectifs et compter 2 000 collaborateurs avant 2025. La moitié de ses futurs salariés sera basée en France. Et « nous ne sommes qu'au début de l'aventure », prévient le cofondateur et P.-D.G. de Qonto, Alexandre Prot.

Comme toute société, les petites et moyennes entreprises doivent gérer leurs projets aussi efficacement que leur comptabilité, anticiper les pannes informatiques et les erreurs humaines avec un outil de stockage en ligne et communiquer facilement en interne comme en externe par le biais du site internet, des réseaux sociaux ou des campagnes d'emailing. Voici notre guide des meilleurs outils pour y parvenir !
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
16
Diwann
Ils le sont pas restés longtemps : Back Market devient la start-up la mieux valorisée de la French Tech | Les Echos
Droz
En quoi ce n’est pas qu’une simple banque en ligne ?<br /> Chère en plus.
Cynian90
Ils affichent ton solde en taille de police 48 pixels contrairement à la concurrence qui est encore à 36px. Une révolution technologique.
Stef1963
C’est une banque en ligne mais contrairement à d’autres néo-banques elle permet d’ouvrir un compte aux personnes morales donc aux associations, aux entreprises autres qu’individuelles (personnes physiques).<br /> Au niveau des tarifs, ils ne sont pas chers du tout comparé aux banques traditionnelles professionnelles. En plus, ils acceptent les règlements et encaissements par chèques.<br /> J’utilise leurs services depuis quasiment leur création et j’en suis très satisfait, avec un réel suivi de leur part (par téléphone et mails).
MattS32
Droz:<br /> En quoi ce n’est pas qu’une simple banque en ligne ?<br /> Elle a des services spécifiques pour les entreprises, comme la compta, la gestion des dépenses par employé, la fourniture d’un certificat de dépôt du capital (indispensable pour créer une boîte)…<br /> Et pour une banque pro, elle est vraiment pas chère, surtout qu’elle a 0 commission de mouvement… En comparaison, mon compte pro dans une banque traditionnelle, c’est 26€ par mois + 0.1% de commission de mouvement (commission payée sur TOUS les débits) et j’ai pas grand chose de plus que le Qonto basic.
mrassol
C’est quand meme la 5eme ligne de l’article et la 2eme si on enleve l’entete …
gothax
Je ne dois vivre sur la même planète<br /> Le pognon pousse t il sur les arbres???
Nissart
Je n’ai aucune idée de savoir si les sommes colossales sont justifiées, que ce soit la levée de fonds ou la valorisation, mais pour utiliser Qonto pour mon boulot depuis près de 2 ans j’en suis hyper satisfait, en aucun cas je ne reviendrais à mon ancienne banque «&nbsp;traditionnelle&nbsp;».
Nicolas51
Pas cher du tout ? Leur offre commence à 29e HT, je paie 17e HT au crédit agricole (CB Business Mastercard comprise), qu’est-ce qui justifie une telle différence pour que tu ne trouves pas ça cher ?
toast
Ou est-ce que tu as vu 29€/mois ? Qonto • Tarifs Clairs &amp; Transparents - Compte Professionnel
JerryKhanFury
les virements SWIFT à 5€ et à 1%, les versements chèques +2€, je ne vois pas quonto meilleure qu’une banque traditionnelle.
Urleur
Faut pas croire que c’est le messie, Toute banque n’a qu’une vocation et c’est : Argent, toute est question d’illusion, le principal est d’y croire. Vous êtes le produit à vous de savoir vos besoins et surtout si votre banquier essaye de vous influencer à placer votre argent ne l’écoutez pas dans un premier temps et réfléchissez, c’est qu’on appel la casualité (action = effet). Bref NO MOUTON CLUB !
Nicolas51
Dans l’onglet PME et Startup, je ne suis pas libéral je ne suis pas sûr d’avoir droit au tarif que tu as communiqué. De plus c’est assez compliqué quand tu as besoin d’un crédit (enfin j’imagine)
Stef1963
Je paye 9€ par mois et rien de plus ! pas de frais trimestriels sur les mouvements, pas de frais de carte bancaire. Dans la zone SEPA aucun frais. Reste le coût d’encaissement des chèques (2€). Sur les 4 dernières années j’en ai eu 1 seul.<br /> Hors zone SEPA, pour régler mes fournisseurs je passe par Paypal (les frais sont pris en charge par le fournisseur).<br /> Dans une banque traditionnelle (en professionnel, je ne parle pas de compte privé) je serai au moins à 40€ par mois en comptant les frais de compte, de carte et de mouvements divers et variés.<br /> Maintenant, pour les entreprises qui ont besoin d’effectuer des prêts, des déblocages de fonds sur factures, de découverts, et autres facilités de caisses, une telle banque peut être un frein dans les autres cas il n’y a pas photo.<br /> Sur une autre entité commerciale, j’ai un compte Anytime (qui a été reprise par Orange Banque il y a quelques mois). Le fonctionnement et les frais sont équivalent mais il faut payer d’avance et à l’année.
Stef1963
Il faut un numéro de SIREN donc reconnu comme un professionnel enregistré en chambre des commerces.<br /> Pour les prêts, c’est aussi bien expliqué sur leur site. Il y a quelques conditions et parmi les plus importantes c’est d’avoir un compte QONTO depuis au moins 1 an et avoir pour 100 000 € de dépôt au cours de l’année. Le maximum de prêt est de 30 000 €.
toast
Bien vu, effectivement, je n’avais pas vu leurs onglets…<br /> Sous forme de SARL avec un associé, à mon avis, je suis aussi concerné par le 29€/mois.<br /> Faut voir ce que veut dire leur pack «&nbsp;comptabilité&nbsp;», mais pour la TVA, je ne fais strictement rien à part mettre les factures dans un classeur, c’est mon comptable qui gère tout (et que je paye en sus donc).<br /> Si dans leur pack, il faut que je me tape toute la gestion des factures, ben pas envie perso, je paie pour le «&nbsp;luxe&nbsp;» de m’en occuper au strict minimum.
mcbenny
Exact, et tout le reste c’est de la pub.
Pierro787
Nicolas51<br /> « Pas cher du tout ? Leur offre commence à 29e HT, je paie 17e HT au crédit agricole (CB Business Mastercard comprise), qu’est-ce qui justifie une telle différence pour que tu ne trouves pas ça cher ?«<br /> 17 euros HT par mois c est pour un compte où il ne se passe rien. Des qu on commence à encaisser des chèques, faire des virements ou réceptions de virements SEPA, la facture monte très vite.<br /> Et puis Qonto accepte tout le monde sans discrimination alors que les banques classiques refusent des ouvertures de comptes dans certains domaines ( gambling, industrie pour adulte, cryptos, etc )<br /> Amuse toi à essayer de faire un virement vers une plateforme crypto au crédit agricole, tu vas voir ce qu il va se passer, c est non.<br /> Les banques moralisatrices qui disent quoi faire ou pas avec son argent, c est à fuir. Tant que c est légal, ça devrait être autorisé.
raymondp
C’est clair. J’étais au LCL et en plus de tarifs équivalents à ce que tu cites, pour envoyer des mails à mon conseiller, c’était une option à 2,90 euros par mois ! j’ai dit que là vraiment ils se foutaient littéralement de la g. du monde !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Pour 2023, Microsoft prend une résolution qui risque d'agacer les joueurs Xbox
Pourquoi Apple va rapatrier une partie de sa production en Inde
Et le meilleur cadeau à offrir selon Thomas Pesquet à Noël est...
Craquez pour l'excellent Nothing Phone (1) en promotion actuellement chez Amazon
Profitez de cette solution de nettoyage pour Mac à prix réduit pour Noël !
Vous n'arrivez pas à consulter votre Spotify Wrapped ? Voilà comment faire
Le smartphone Honor 50 est accessible à un prix incroyable sur Amazon !
Comment obtenir ce chargeur de smartphone à induction gratuitement ?
L'enceinte résidentielle Marshall Woburn II Bluetooth est à -30% aujourd'hui !
Idée cadeau | Velo 2 : une boussole pensée pour les cyclistes
Haut de page