Alfa Roméo prépare un SUV électrique pour 2022

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
02 juin 2020 à 14h42
2
Alfa Romeo Tonale

Les ventes de la célèbre marque automobile italienne Alfa Romeo sont en bernes depuis longtemps ; pour relancer son activité, le constructeur développe des véhicules répondant aux tendances actuelles, s'ancrant dans le marché de l'électrique.

C’est dans cet esprit qu’Alfa Romeo devrait sortir un nouveau SUV électrique en 2022. Premier d’une ligne de trois modèles de différents gabarits, il sera basé sur la plateforme et la motorisation électrique de PSA. Evidemment, cela est rendu possible par la fusion de FCA (Fiat Chrysler Automobiles), détenant la marque Alfa Romeo, avec le groupe PSA.

Un vent de nouveauté chez Alfa Roméo

La gamme a fondu comme neige au soleil ces dernières années et le constructeur ne propose désormais plus que quelques modèles. La Giulietta arrivant en fin de carrière cette année, il ne restera plus que la Giulia et la Stelvio à la vente.

Aussi, le SUV Tonale hybride rechargeable arrivera en 2021 pour compléter l'offre Alfa Roméo. Il sera suivi un an plus tard par un autre SUV plus petit et 100 % électrique. De quoi laisser le constructeur espérer atteindre l’objectif annuel de 400 000 voitures vendues dans le monde.

Si l'esthétique Alfa sera conservée dans le futur SUV électrique, le véhicule arborera un style particulier pour une voiture électrique, comme l’a déclaré un porte-parole de la marque : « L'ambiance familiale sera respectée - nous avons des styles correspondant à chacune de nos gammes - mais nous ne voulons pas faire de copier-coller, car chaque segment a sa propre personnalité, et cible des clients différents en termes d'âge et d'attentes ».

Des Alfa Roméo aux entrailles françaises ?

Le nouveau SUV Tonale utilisera une motorisation hybride rechargeable déjà utilisée au sein du groupe FCA sur la Jeep Renegade. Son petit frère électrique sera, lui, basé sur la plateforme eCMP de PSA qui sert de base aux Peugeot e-208 et e-2008 , Opel/Vauxhall Corsa et sur la Citroën DS3 Crossback .

Plateforme PSA électrique © Groupe PSA

Le futur SUV Alfa Romeo aura probablement la même motorisation que celle que l’on a découverte sur l’e-2008, à savoir un moteur de 136 chevaux qui utilise un pack de batteries de 50 kWh lui procurant une autonomie d’environ 310 km selon le cycle d’homologation WLTP.

Pour Alfa Romeo, un petit SUV dans le segment B semble être le meilleur choix pour se lancer dans le véhicule électrique ; le porte-parole de la marque a d'ailleurs déclaré : « Nous verrons l'évolution du marché assez rapidement. Nous observons actuellement différentes approches sur le marché - certaines réussies, d'autres non. Nous avons donc l'opportunité de voir ce qui avance et de réagir de manière appropriée ».

Source : Autocar

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Styxou
Etant alfiste, je ne comprends pas très bien cette décision… Il y a d’autres marques dans le groupe Fiat Chrysler pour faire ce genre de voitures électriques.<br /> Les bonnes Alfa ne sont pas les Alfa qui prennent d’autres chassis (chassis fiat pendant un moment, ou chassis fiat punto par exemple pour la MiTo), mais des chassis Alfa. La Giulia est un bon exemple, une voiture poids réparti 50/50 avant arrière, propulsion, basse et puissante. C’est le vrai renouveau de la marque, enfin quelque chose d’unique et d’excitant.<br /> Faire un SUV… déjà c’était pas une bonne idée à mon avis, d’ailleurs le Stelvio ne se vend pas, c’est pas du tout dans l’âme de la marque.<br /> Alors une voiture électrique… basée sur un chassis étranger… c’est pas Alfa ça ! (pourquoi ne pas le faire sous marque fiat ?) Faut arrêter les bêtises !<br /> J’ai pas envie qu’Alfa Romeo disparaisse comme Lancia =(
zeebix
La groupe fiat n’as pas de plateforme récente et digne de ce nom actuellement au contraire de PSA qui en as de très bonnes, donc pourquoi pas ? Ça n’empêche pas de régler celles-ci à l’image d’alpha et pareil pour le reste.
Oli_Lacharme
Personnellement, loin de tous ces débats sur la mobilité, j’ai fait mon choix.<br /> Je roule en semaine soit en moto, soit en Citroën C3 Aircross, que je trouve très douce et vraiment bonne à tout faire.<br /> Et dès que je le peux, j’utilise durant les weekends mais aussi parfois pour le travail une Alfa Romeo Spider de 1989, qui génère un sourire toujours plus grand à chaque démarrage.<br /> Ainsi je suis 100% stellantis et je vis des modes de transport qui apportent du PLAISIR et de la LIBERTE, un adjectif que les personnes du marketing automobile ont oubliés depuis longtemps.<br /> Je n’aime pas non plus les SUV massifs qui ne me semblent pas correspondre aux volontés écologiques enfin affichées des industriels et politiques (il était temps Greenpeace tirait la sonnette d’alarme dès 1974…)<br /> Pour autant si cela se vend et bien je ne vais pas critiquer (il faut dire que la marge opérationnelle des constructeurs est bien plus forte, aah l’appel du profit…)<br /> Mais, sans fausse nostalgie aucune, ce serait bien M’sieur Alfa ou M’sieur Lancia de relancer un modèle proche de cette Alfa Spider que l’on a appelé cuore rosso, avec une motorisation hybride pourquoi pas…<br /> Voilà, l’avis d’un humble amoureux des modes de déplacement anciens certes mais tellement plus DROLES.<br /> Buona giornata
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La (très bonne) app Votre Téléphone de Microsoft se dote encore de nouvelles fonctionnalités
Nouvelle M5 de BMW : elle sera électrifiée aussi
Apple s'offre une usine destinée à produire des écrans MicroLED
Electronic Arts distribue le code-source de Command & Conquer Remastered Collection
Le casque bluetooth Marshall Monitor à prix réduit chez Fnac
On connait les specs du SoC Ryzen C7 d'AMD à destination des smartphones !
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
Lenovo introduit son Mirage VR S3, casque de réalité virtuelle dédié aux professionnels
Microsoft Teams et Skype vont enfin pouvoir communiquer directement
Bouygues Telecom augmente de 80 % le prix du forfait B&You 20 Go
Haut de page