DS3 Crossback E-Tense : première prise en main du SUV électrique

22 novembre 2019 à 12h00
0
DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Nous avons pu rouler une centaine de kilomètres à bord du premier SUV électrique du groupe PSA. Trop court pour évaluer ses performances de recharge, mais suffisant pour se faire une première impression.

En cette fin d'année 2019, PSA déroule ses nouveautés électriques, toutes basées sur la plateforme e-CMP développée avec Dongfeng. Après la e-208 et avant la Corsa-e, c'est au tour du DS3 Crossback e-Tense d'entrer dans la danse.


Un style qui ne plaira pas à tout le monde

Ce petit crossover, lancé l'année dernière, se caractérise par son style spectaculaire, pour ne pas dire clivant. Premier du genre pour la marque, il s'oppose en version thermique à l'Audi Q2 mais il ne trouve pour l'instant aucun concurrent direct en version électrique. Cela devrait changer l'année prochaine avec l'arrivée de la Mini E, qui vise la même clientèle urbaine chic malgré son gabarit encore inférieur.

Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi

Derrière sa calandre évasée et ses phares perlés, on retrouve rigoureusement la même motorisation que les 208 et Corsa déjà citées, à savoir un moteur de 136 ch entraînant les roues avant, alimenté par une batterie au Lithium Ion de 50 kW. Celle-ci est toujours refroidie par eau et peut encaisser des charges rapides de 100 kW sur les bornes adaptées. Sa capacité utile est de 46 kW tandis que la puissance maximale n'est disponible qu'en mode Sport. L'autonomie annoncée en mode électrique diminue cependant : de 340 km en cycle WLTP elle passe à 320 km : nous y reviendrons.

Tout comme Peugeot avec sa 208, DS a choisi de décliner son modèle dans les mêmes finitions que les versions thermiques, à l'exception de l'entrée de gamme Chic. Il n'est pas exactement donné, puisque son prix d'accès est fixé à 39 100 € en définition So Chic, soit 6 900 € de plus que celui de la e-208 : voilà qui n'est pas rien pour ce qui reste un modèle urbain. La version de lancement La Première, très équipée, voit quant à elle son tarif grimper à 46 200 €. Par rapport au modèle thermique Puretech 130 ch automatique, le surcoût est donc de 9 000 € à finition équivalente, soit 3 000 € une fois le bonus écologique déduit.


DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Une ambiance luxueuse

Pour justifier son prix élevé, les équipes de DS martèlent qu'il s'agit d'un modèle haut de gamme. Dans notre version La Première, le DS3 Crossback ne lésine pas sur la finition et les effets de style. Le cuir revêt jusqu'aux contreportes, les matériaux sont dans l'ensemble soignés tandis que le motif du diamant est dupliqué depuis les commandes de climatisation jusqu'à la graphie des compteurs.

Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi

Un parti-pris très typé qui peut déplaire, d'autant que l'ergonomie en souffre un peu, notamment au niveau des boutons de commande du système multimédia, qui ne répondent pas toujours bien aux pressions du doigt. Reste que le soin apporté au détail est conforme à la promesse de « luxe à la française » proclamée par la marque.

Malgré sa petite taille, le DS3 profite d'une habitabilité très correcte, mais les passagers arrière ne sont pas à la fête : les petites vitres arrière façon meurtrières ne s'ouvre qu'à moitié et confinent l'ambiance. Le coffre conserve quant à lui le volume de 350 litres de ses frères thermiques. Un peu juste pour les familles, mais suffisant pour envisager des vacances à deux. Notons enfin que le catalogue d'équipements n'a rien à envier à celui des références allemandes : l'affichage tête haute, l'instrumentation numérique, les phares à LEDS et différentes lignes de personnalisation sont au programme.

DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Une conduite douce

On le sait, PSA a choisi d'adopter pour ses électriques un mode d'emploi aussi proche que possible d'un véhicule thermique. Aucune particularité ne distingue donc le poste de conduite du DS3 Crossback sinon un bouton pour accéder aux statistiques de conduite et le levier de vitesse qui intègre un mode B, amplifiant la régénération au lever de pied.

Pour le reste, la conduite ne requiert aucun mode d'emploi. Dès les premiers tours de roues, le DS3 se caractérise par son caractère feutré et très silencieux. Les ingénieurs PSA insistent beaucoup sur le travail d'insonorisation et on peut leur donner raison. Les bruits de roulement et d'air, qui peuvent parfois être persistants sur un véhicules électriques sont parfaitement maîtrisés. On n'entend même pas de l'intérieur le son produit à basse vitesse pour prévenir les piétons.

Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi

Ces premières sensations se confirment lorsque le rythme s'élève. Doté d'un amortissement très prévenant, le DS3 procure un niveau de confort remarquable pour un petit crossover. Ce caractère ne remet pas en cause ses compétences routières. Il profite de son petit gabarit pour proposer une agilité de bon aloi et la masse supplémentaire des batteries transforme beaucoup moins son comportement que sur la 208. Avec 1 525 kg sur la bascule, le DS3 modère d'ailleurs son embonpoint pour un modèle électrique. Autre bonne surprise, le moteur électrique de 136 ch conserve une nervosité certaine : en mode Sport, les accélérations apparaissent presque sportives comme en témoigne le 0 à 100 km/h abattu en 8,7 secondes.

DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Une consommation élevée

Nous avons pu rouler avec le DS3 E-Tense en ville, sur des routes vallonnées et aussi sur voie rapide, mais pas sur autoroute. Quoiqu'il en soit, la longueur du parcours prévue (90 km) et la durée de notre prise en main (1h30) ne permettait pas de tirer des conclusions définitives sur l'autonomie, et surtout de mettre à l'épreuve les capacités de recharge de batterie. Nous nous contenterons donc de préciser que nous avons obtenu une consommation de 19,1 kWh sur l'ensemble du parcours, ce qui correspond à une autonomie réelle de 240 km.

Un score assez moyen, en tout cas nettement inférieur à ce que peut réaliser le Hyundai Kona électrique, doté d'une batterie plus conséquente et toujours la référence en matière de sobriété. Il nous faudra cependant confirmer cette impression et surtout affronter l'autoroute, toujours une épreuve pour les batteries.

Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi
Thomas Cortesi

Bilan DS3 Crossback e-Tense

L'état de l'art en matière de batterie ne permet pas aux constructeurs haut de gamme de proposer des technologies de rupture, capables de distinguer leurs modèles en termes d'autonomie. Ainsi, le DS3 Crossback e-Tense doit faire digérer une autonomie en baisse malgré un prix en forte hausse par rapport à ses cousines électriques Peugeot e-208 et Opel Corsa-e. C'est sa principale faiblesse, car pour le reste, DS a parfaitement réussi l'intégration de la nouvelle chaine de traction. Confortable, performante et silencieuse, cette version apparaît comme la plus agréable à mener de la gamme.

DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Fiche technique DS3 Crossback e-Tense

Dimensions L x l x h (en m)4,12 x 1,79 x 1,53
Empattement2,56
Volume de coffre arrière350 litres VDA
Poids à vide1 525 kg
Nombre de places5

MoteurUn moteur électrique synchrone à aimants permanents
Puissance136 ch
Couple260 Nm
Batterie50 kWh
DirectionElectrique à crémaillère
Suspension avantPseudo Mc Pherson, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis
Suspension arrièreEssieu à bras tirés, ressorts hélicoïdaux

0 à 100 km/h8,7 secondes
Vitesse maximale150 km/h

Autonomie WLTP320 km
Prises de rechargeCSS Combo/Prise classique


DS3 Crossback e-Tense
Thomas Cortesi

Prix et équipement

Prix Peugeot DS3 Crossback La Première : 46 200 €
Bonus écologique : 6 000 €

EquipementSérieOption
Peinture métalliséeOui 
Aide au maintien dans la voieOui 
Caméra de reculOui 
Entrée et démarrage sans cléOui 
Jantes AlliageOui (18 pouces) 
NavigationOui 
Phares à LEDSOui 
Reconnaissance des panneaux de circulationOui 
Sellerie cuir Oui 
Sièges et volant chauffantOui 
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top