SpaceX demande une autorisation de vol pour tester sa nouvelle génération de Starship

05 février 2020 à 12h00
12
Starship
© YouTube / SpaceX

SpaceX s'apprête à effectuer un nouveau test de sa fusée Starship. La firme d'Elon Musk vient en effet de demander une autorisation de vol à appliquer à partir du 16 mars prochain.

Plus rien n'arrête SpaceX en 2020. Après avoir réussi le dernier test de sa capsule Crew Dragon, l'entreprise acheminera très prochainement des astronautes jusqu'à la Station Spatiale Internationale. Désormais, le développement de la fusée Starship semble également s'accélérer.


Un nouveau bond en avant pour la conquête spatiale

À l'avenir, Starship devrait amener des humains jusqu'à la Lune, et même jusqu'à Mars. Cet imposant vaisseau aura une capacité de 100 tonnes de charge utile et pourra, d'après Elon Musk, transporter jusqu'à 100 personnes. Après plusieurs tests au sol et une explosion de réservoir, la fusée est enfin prête pour son premier vol.



En collaboration avec la Federal Communications Commission, SpaceX a demandé l'autorisation d'opérer un vol jusqu'à 20 kilomètres d'altitude à partir de la mi-mars, cette demande incluant notamment la possibilité de communiquer avec le vaisseau. Ce dernier sera lancé depuis la base de Boca Chica au Texas, et tentera de se poser non loin de là en utilisant son moteur Raptor.

L'entreprise prévoit par ailleurs de partager la trajectoire de Starship avec l'Air Force et la NASA. Le test devrait avoir lieu entre le 16 mars et le 16 septembre.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
9
HoYoHoYo31
Je comprends pas là, pourquoi demandé une autorisation de vol, l’espace n’appartiens à personne…
Daeneroc
Ben ce qu’il y a entre la terre et l’espace oui, serait con de percuter un vol commercial
Niverolle
Ca c’est le problème de la FAA. La FCC gère le partage des fréquences de communications.
Niverolle
Tu ne pourra rien commercialiser sur le marché US, même indirectement, si tu n’a pas montré patte blanche auprès de leur administration. Du moins, pour autant que tu ne sois pas passé par un lanceur russe ou chinois puisque qu’ils ont été « huaweiés » par l’administration Trump.
Bezenman78
On peut critiquer comme on veut Elon Musk, mais il met les moyens pour atteindre ses rêves/objectifs. Sauf erreur de ma part, ça fait bien longtemps que les agences officielles ont abandonné tout progrès notable dans la conquête spatiale. Certes, il y a d’autres priorités plus terrestres, mais ça relance l’engouement pour le vide sidéral.<br /> Après, ce vaisseau, pour transporter 100 personnes et 100 tonnes de CU fait un sacré suppositoire…
Fulmlmetal
Il faut reconnaitre à Musk qu’il a su donner un bon coup de pied dans la fourmilière.<br /> après il a bien été aidé à ses débuts par les aides et contrats du gouvernements qui ont presque tout financé, mais il faut reconnaitre qu’il a su aller plus loin que ce que demandait la NASA.<br /> après je ne suis pas toujours d’accord avec lui, notamment Starlink qui pollue l’orbite basse et qui pose des problèmes aux astronomes et aux autres satellites (L’ESA a du dévier récemment un de ses sat scientifiques, SpaceX n’ayant meme pas répondu à leur demande de déplacement de sat pour éviter le choc)
Bezenman78
Il est évident que dans la stratégie de diversification de Musk, tout a un objectif financier in fine. On ne peut pas lui en vouloir, puisqu’en s’attaquant à des domaines délaissés par d’autres, il aura tout loisir de prendre une avance considérable. Reste qu’il faut avoir une vision à long terme, et - je suis d’accord avec toi - pas sûr que polluer l’orbite de notre planète avec des grappes de satellites entre dans ce cadre.
MisterGTO
Fulmlmetal:<br /> SpaceX n’ayant meme pas répondu à leur demande de déplacement de sat pour éviter le choc<br /> C’est pas tout à fait ça et tu le sais très bien
Fulmlmetal
Libération.fr – 4 Sep 19<br /> Collision de satellites évitée : l'ESA réclame un code de la route spatial<br /> L'agence spatiale européenne a dû réaliser une manœuvre de contournement pour éviter qu'un de ses satellites ne percute celui de l'entreprise SpaceX. Alors que le nombre d'engins spatiaux en orbite basse est en train d'exploser, il devient nécessaire...<br /> je cite le passage:<br /> SpaceX a bien reçu le message mais n’a rien fait pour dévier son satellite, déplore Holger Krag, qui dirige le bureau des débris spatiaux à l’ESA : «Nous avons informé SpaceX, qui a répondu et dit qu’il ne comptait pas réagir. Au moins, on savait désormais sur qui ça retombait.»<br />
kurdy34
Plus loin dans le même article il y a la version de SpaceX. Concrètement oui on leur en a parlé lorsque l’on estimait la probabilité d’un impact à 1/50000. Quand la probabilité a été augmentée ils ne l’ont pas vu à priori à cause d’un bug.<br /> C’est inquiétant vu les enjeux mais ce n’est pas tout à fait la même chose que de savoir et de s’en moquer.<br /> On a deux versions je n’y étais pas donc qui a raison je n’en sais rien. Mais peut être que spacex a pris une mauvaise décision basée sur de mauvaises infos. Ça me semble plausible.
rexxie
Fulml a dit : « il a bien été aidé à ses débuts par les aides et contrats du gouvernements qui ont presque tout financé »<br /> Complètement faux ça, il a investit tout son argent et a développé lui-même le Falcon 1 et le Falcon 9. Ensuite il a gagné une soumission de la NASA pour le ravitaillement de la SSI dans les règles de l’art.
rexxie
Tu affirmes que SpaceX n’a pas répondu, puis dans ta citation il est bien écrit que SpaceX a répondu.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Castlevania reviendra pour une troisième saison début mars sur Netflix
YouTube abandonnera son interface web classique en mars
Sony annonce la fermeture de son studio spécialisé dans la VR
Promotion Fnac spéciale Saint Valentin : Casque sans fil Beats Studio 3 blanc à -29%
Altered Carbon : le teaser de la saison 2 est là
Sélection des 6 bons plans coups de coeur Clubic pendant les soldes d'hiver 2020
Snapdragon 865 : Qualcomm dévoile une première vidéo en 8K
Baromètre ANFR : Free Mobile franchit un palier en 4G mais délaisse toujours la 5G
Le suivi des mains de l'Oculus Quest s'améliore encore avec une mise à jour
Une filiale d'Alphabet, Jigsaw, dévoile un outil aidant à détecter les images truquées
Haut de page