SpaceX : une nouvelle grappe de satellites Starlink va être mise en orbite cette nuit

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
06 janvier 2020 à 17h45
0
Starlink coiffe 1
60 satellites Starlink en position de lancement

Pour sa première mission de 2020, l'entreprise vise l'orbite basse avec 60 nouveaux satellites Starlink. Un vol qui devrait être suivi d'une multitude de lancements identiques tout au long de l'année.

Moins de deux mois après un premier lot de satellites commerciaux Starlink (le lancement des 60 premières unités en mai dernier faisait encore état de prototype), une nouvelle grappe est installée sur le pas de tir. Falcon 9 devrait décoller à 03h09 (Paris) dans la nuit de lundi à mardi, pour une mission d'une heure avant le déploiement en orbite basse à moins de 300 km d'altitude. Les satellites utiliseront ensuite leurs propres moyens pour gagner leur orbite opérationnelle à 350 km. Pour la première fois, l'un d'entre eux dispose d'un revêtement particulier pour éviter la réflexion solaire : il s'agit d'un test pour limiter, voire éviter, la pollution lumineuse que génère déjà la constellation auprès de la communauté astronomique. Les voix continuent en effet de s'élever contre l'impact des constellations, et de Starlink en particulier, sur les images à large champ et longue exposition du ciel étoilé.

Space Force, Space Force !

La Falcon 9 qui devrait décoller cette nuit n'en est pas à son premier vol : il s'agit de la quatrième fois que ce booster en particulier va assister à la mise en orbite avant de tenter de se poser sur la barge « Of course I Still Love You » positionnée au large dans l'Atlantique.


Toutefois, il y a eu un petit changement de propriétaire... De la base de lancement. En effet, Cap Canaveral est une base militaire sous la responsabilité du 45th Space Wing, dont le commandement est passé de l'US Air Force à la nouvelle (et officielle) Space Force.

Une connexion mondiale dès 2020 ?

Avec ce vol, SpaceX deviendra l'opérateur du plus grand nombre de satellites actuellement actifs en orbite, surpassant en moins d'une année la constellation d'observation de la Terre de Planet.


Les satellites Starlink sont pour l'instant en test et ne sont pas encore commercialisés, mais SpaceX prévoit plus d'une vingtaine de lancements dédiés à son service de connectivité Internet cette année seulement. De quoi fournir un service initial en 2020 dans certaines régions du globe : il faudrait, selon les premières estimations, entre 400 et 800 satellites Starlink pour une couverture faible à modérée.

Source : NASA
Modifié le 06/01/2020 à 20h34
63
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top