Chez Google, les robots pourraient avoir du caractère

08 avril 2015 à 12h45
0
Google continue de s'intéresser de près à l'intelligence artificielle, comme en témoigne un récent brevet déposé par l'entreprise, évoquant la possibilité de doter les robots domestiques d'une attitude proche de celle des humains.

Un robot domestique avec du caractère ? L'idée est dans les cartons de Google. Un brevet déposé fin mars par le géant du Web évoque la possibilité de donner une personnalité à un robot destiné à un usage privé, le tout pour faciliter les interactions entre l'homme et la machine.

Les robots pourraient ainsi exprimer des humeurs comme « le bonheur, la peur, la surprise, la perplexité, ou la réflexion » et réagir en conséquence. Les mouvements du visage, la manière de parler et les mouvements du corps du robot pourraient refléter l'état d'esprit de la machine, si l'on peut dire.

Real Humans ?

Néanmoins, Google relativise la perspective : l'idée n'est pas de doter le robot d'une personnalité autonome pour qu'il n'en fasse qu'à sa tête, mais de permettre à son propriétaire d'orienter l'attitude de la machine pour en faire le compagnon idéal. Des traits de caractère pourraient ainsi être définis pour que les interactions se passent au mieux entre l'homme et la machine, tout en faisant en sorte que le robot dispose d'une attitude unique.

0320000007902253-photo-real-humans.jpg

Si la démarche a du sens, Google glisse cependant une suggestion un peu plus inquiétante : rien ne devrait empêcher, dans cette optique, de doter le robot de l'attitude d'une personne qui existe vraiment, voire qui est décédée. Une perspective qui n'est pas sans rappeler certaines œuvres de fiction, comme Real Humans, série dans laquelle il est possible de disposer d'un clone robot d'une personne défunte. La réalité pourrait donc finir par rattraper la fiction...

L'intelligence artificielle à nouveau en question

Si le brevet de Google ne témoigne pas concrètement de l'avancée de l'entreprise sur le sujet, on sait depuis longtemps qu'elle travaille activement sur la robotique et l'intelligence artificielle. Ray Kurzweil, directeur du département IA de Google, estime que les robots seront capables d'interagir émotionnellement avec les humains aux environs de 2030. C'est également lui qui soutient le principe de Singularité, qui prévoit que la machine pourra totalement dépasser la puissance du cerveau humain et prendre conscience d'elle-même aux environs de 2045.

L'apprentissage des intelligences artificielles est déjà en marche : Microsoft dévoilait en juillet 2014 une IA de recherche capable d'apprendre de nouvelles informations. On peut aussi citer Spot, le robot de Boston Dynamics dont les mouvements rappellent vraiment ceux d'un chien.

L'évolution de l'intelligence artificielle pose question à de nombreux entrepreneurs et scientifiques ces dernières années. Stephen Hawking, Bill Gates ou encore Elon Musk ont témoigné de leurs inquiétudes. Le patron de Space-X et Tesla a récemment fait don de 10 millions de dollars dans un programme de recherche encadré.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top