Projet Adam : Microsoft dévoile une intelligence artificielle capable d'apprendre

15 juillet 2014 à 17h49
0
Microsoft Research vient de lever le voile sur son projet Adam, une intelligence artificielle qui s'inspire du cerveau humain pour apprendre de nouvelles données.

00FA000007507933-photo-projet-adam-identification-chien.jpg
Le développement de l'intelligence artificielle connait une véritable accélération ces derniers temps, n'en déplaise aux observateurs qui voient en cette démarche une menace potentielle si elle n'est pas bien contrôlée. A l'occasion du Faculty Summit qui s'est tenu au siège de Microsoft le 14 juillet dernier, l'entreprise a présenté le projet Adam. une IA basée sur la faculté d'apprentissage en profondeur (deep learning).

Le projet Adam s'inspire du fonctionnement du cerveau humain pour étoffer ses connaissances en comprenant la voix humaine, en lisant des documents ou encore en hiérarchisant des photos qui sont analysées pour cerner leurs différences, aussi subtiles soient-elles. C'est d'ailleurs sur ce point qu'était basé la première démonstration de Microsoft : l'intelligence artificielle a été sollicitée pour associer des photos de chiens aux races correspondantes. La pertinence de l'IA lui permet même de discerner les chiens issus d'une même race de base pour les classer dans des sous-catégories. Adam se base sur la base de données d'ImageNet, composée de 14 millions de clichés triés dans 22 000 catégories, pour faire son classement.

L'expérience n'est pas sans rappeler celle menée par Google en 2012 : à l'époque, l'entreprise développait une IA capable de reconnaitre les races de chats. 16 000 processeurs informatiques étaient alors sollicités. Microsoft indique avoir largement dépassé cette expérience : « Le projet Adam est 50 fois plus rapide et 2 fois plus précis. En outre, il utilise 30 fois moins de machines et se montre évolutif, des domaines dans lesquels l'expérience de Google n'a pas percé » explique l'entreprise.

Il ne s'agit là que d'un début, et Microsoft a de grands projets en matière d'intelligence artificielle pour les prochaines années. « Nous avons tendance à surestimer l'impact des technologies de rupture à court terme, et à sous-estimer leur impact sur le long terme : Internet en est un bon exemple. Avec l'apprentissage en profondeur, nous estimons qu'il y a encore beaucoup à faire sur le plan théorique. »

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Le trou dans la couche d'ozone n'a jamais été aussi petit depuis les années 1980

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top