Bill Gates met en garde au sujet des futurs progrès de l’intelligence artificielle

30 janvier 2015 à 17h56
0
Après le chercheur Stephen Hawking et l'entrepreneur Elon Musk, c'est au tour de Bill Gates de demander à ce que chacun réfléchisse aux progrès de l'intelligence artificielle. Le fondateur de Microsoft confie son inquiétude sur le sujet.

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ». La formule de Rabelais trouve une nouvelle résonnance aux yeux de certains chercheurs, entrepreneurs et personnalités reconnues du monde des Sciences. Plusieurs d'entre eux n'hésitent désormais pas à témoigner de leurs inquiétudes au sujet de l'évolution de l'intelligence artificielle.

Bill Gates s'interroge à ce sujet et considère que l'utilisation de ce type de technologie doit provoquer des réflexions en chacun de nous. L'ancien dirigeant de Microsoft rejoint des questionnements déjà entamés par Stephen Hawking ou même par le fondateur de PayPal, SpaceX et Tesla, Elon Musk.

0226000007342164-photo-bill-gates.jpg


« Je ne comprends pas pourquoi certaines personnes ne s'en préoccupent pas »

Interrogé dans le cadre d'une session de questions/réponses organisée sur le site Reddit, Bill Gates explique : « Je suis dans le camp de ceux qui se préoccupent de l'évolution des super intelligences. Tout d'abord, les machines exécuteront de nombreuses tâches à notre place et n'auront pas besoin d'être réellement dotées d'une intelligence redoutable. Ce doit donc être un mouvement positif si nous les gérons correctement. Mais plusieurs décennies après, cette même intelligence sera suffisamment puissante pour qu'elle représente un problème. Je suis donc totalement en accord avec les propos d'Elon Musk et d'autres à ce sujet, et je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi certaines personnes ne s'en préoccupent pas ».

L'ancien dirigeant de Microsoft souhaite donc que les progrès futurs de l'intelligence artificielle puissent être observés et éventuellement interrogés. Il considère cependant la technologie comme un élément important de nos sociétés.

Au cours de la même session ouverte de questions/réponses, Bill Gates précise : « la technologie ne rend pas les gens moins intelligents. [...] Elle leur permet de mieux répondre à certaines de leurs questions afin qu'ils demeurent encore plus curieux. De nos jours, il est plus facile d'en savoir plus sur de nombreux sujets importants, ce qui nous permet de résoudre des problèmes complexes ».

Des inquiétudes déjà formulées par Stephen Hawking ou Elon Musk

Dans une tribune co-signée avec trois autres scientifiques, le physicien Stephen Hawking a formulé cette année des inquiétudes similaires au sujet du développement des intelligences artificielles. Leurs propos, repris dans la presse britannique, évoquaient les réalisations actuelles comme des éléments qui « feront sans doute pâle figure par rapport à ce que les prochaines décennies apporteront ».

0226000007847033-photo-elon-musk.jpg


« On peut imaginer que cette technologie soit capable de déjouer les marchés financiers, de dépasser les scientifiques humains, de manipuler les dirigeants et développer des armes qu'on ne puisse pas comprendre. L'incidence à court terme de l'intelligence artificielle dépend de celui qui la contrôle, mais, à long terme, cela dépend de la possibilité concrète de la contrôler », ajoutaient les chercheurs.

Plus récemment, Elon Musk, a également livré ses inquiétudes à ce sujet. Le dirigeant de Tesla et SpaceX expliquait qu'avec l'intelligence artificielle, « nous invoquons un démon. Dans toutes les histoires mettant en scène un type avec un pentagramme et de l'eau bénite, il est sûr et certain qu'il va pouvoir contrôler le démon. Sauf qu'il n'y arrive pas. » Là encore, l'entrepreneur en appelait à la prudence.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Le MacBook Pro 16
Projet Nightingale : la collecte de données médicales par Google passe mal
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top