Elon Musk (Tesla) : "Avec l'intelligence artificielle, nous invoquons un démon"

27 octobre 2014 à 17h58
0
Elon Musk, le patron de l'entreprise américaine Tesla, a donné son avis concernant le développement de l'intelligence artificielle dans le cadre d'une conférence qui s'est tenue au MIT. Pour lui, il faut énormément se méfier de l'évolution de ce type de technologies.

Elon Musk est un magnat des technologies réputé à travers le monde, et en particulier aux Etats-Unis : il est non seulement le patron du constructeur automobile Tesla, mais également de SpaceX, qui produit notamment des lanceurs à destination des vaisseaux spatiaux de la NASA. Il n'est donc pas étonnant que son opinion concernant l'évolution de l'intelligence artificielle fasse parler d'elle.

« Je pense que nous devrions être très prudents à propos de l'intelligence artificielle. Si je devais miser sur ce qui constitue notre plus grande menace existentielle, ce serait probablement ça » a-t-il déclaré lors de l'AeroAstro Centennial Symposium du MIT. « De plus en plus de scientifiques pensent qu'il devrait y avoir une surveillance réglementée, au niveau national et même international, juste pour s'assurer que nous ne faisons rien de stupide. » (Le passage est aux environs d'1h07 dans la vidéo ci-dessous.)


« Nous invoquons un démon »



« Avec l'intelligence artificielle, nous invoquons un démon » estime même Elon Musk. « Dans toutes les histoires mettant en scène un type avec un pentagramme et de l'eau bénite, il est sûr et certain qu'il va pouvoir contrôler le démon. Sauf qu'il n'y arrive pas. »

Ce n'est pas la première sortie d'Elon Musk concernant l'intelligence artificielle : après avoir lu l'ouvrage de Nick Bostrom Superintelligence, le patron de Tesla estimait en août dernier sur Twitter que « l'intelligence artificielle est potentiellement plus dangereuse que le nucléaire. »



La réflexion d'Elon Musk n'est pas sans rappeler celle d'un quatuor de scientifiques mené par Stephen Hawkings : en mai dernier, le physicien publiait une tribune dans le journal The Independent, exactement sur le même sujet. « Développer avec succès l'intelligence artificielle pourrait être le plus grand événement dans l'histoire de l'humanité. Malheureusement, ce pourrait aussi être le dernier » estimait-il alors. « On peut imaginer que cette technologie soit capable de déjouer les marchés financiers, de dépasser les scientifiques humains, de manipuler les dirigeants et développer des armes qu'on ne puisse pas comprendre. L'incidence à court terme de l'intelligence artificielle dépend de celui qui la contrôle, mais, à long terme, cela dépend de la possibilité concrète de la contrôler. »

L'intelligence artificielle a longtemps été le seul souci des œuvres de science-fiction et d'anticipation, mais aujourd'hui, elle est une composante bien réelle des technologies actuelles : de grandes entreprises comme Facebook, Microsoft et Google travaillent actuellement sur des programmes informatiques capable d'apprendre. Des avancées qui, couplées à celles de la robotique, laissent songeur. Les Nations Unies évoquaient en mai dernier le cas des robots tueurs, des machines autonomes capables de sélectionner leurs cibles elles-mêmes et d'engager le combat sans intervention humaine. La perspective de voir débarquer Robocop et Skynet dans le quotidien a effectivement de quoi faire froid dans le dos.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top