Facebook s'intéresse aussi à l'intelligence artificielle

10 décembre 2013 à 12h21
0
Après Google, c'est au tour de Facebook de montrer son intérêt pour l'intelligence artificielle et la robotique : le réseau social vient d'ouvrir un laboratoire dédiée au développement de l'IA.

00FA000005914530-photo-logo-facebook-pour-android.jpg
L'information a été dévoilée par le professeur Yann LeCun de l'université de New York. Ce dernier annonce par ailleurs avoir été embauché par Facebook pour diriger ce laboratoire, baptisé AI Group, et dispersé dans plusieurs villes : Menlo Park en Californie, Londres et New York.

Le laboratoire, qui a l'ambition à long terme « d'apporter des innovations majeures dans le domaine de l'intelligence artificielle », fonctionnera par ailleurs de concert avec l'université de New York, en particulier avec le Center for Data Science. Yann LeCun y restera d'ailleurs professeur à temps partiel.

Pour l'heure, on ne sait pas vers quelle direction précise le nouveau laboratoire du réseau social va s'orienter : Mark Zuckerberg en dira plus à l'occasion d'une conférence donnée par la Neural Information Processing Systems Foundation, sponsorisée par Facebook.

La plateforme continue donc d'étendre son champ d'activité et rejoint même Google, qui planche de son côté sur la robotique et l'intelligence artificielle depuis plus de 6 mois déjà.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top