Google+, Inbox, Goo.gl et Allo : ces services qui s'arrêtent dans les jours à venir

12 mars 2019 à 18h44
0
Google services

Les mois de mars et d'avril seront marqués par la fermeture successive de plusieurs services Google : Allo, Inbox, Google+ ou encore Goog.gl. Une page se ferme pour la firme de Mountain View, qui se sépare ici d'une petite partie de son histoire.

Si l'année 2018 a été l'occasion pour Google de revoir sa stratégie à court terme, 2019 sera consacrée à la mise en place de celle-ci. Pour ce faire, la firme de Mountain View va définitivement clôturer un certain nombre de ses services, dont les suppressions avaient été préalablement annoncées ces derniers mois. Allo, Inbox, Google+ et Goog.gl feront bientôt partie du passé : les mois de mars et d'avril marqueront ainsi leur fermeture, comme le remarque judicieusement 9to5Google.

Allo et Inbox, premières victimes du ménage Google

C'est d'ailleurs aujourd'hui, le mardi 12 mars 2019, que l'aventure de Google Allo prend fin. Présenté à l'occasion de la Google I/O 2016, puis lancé en septembre de la même année, le service de messagerie instantanée du groupe n'a jamais su s'imposer face aux géants Messenger et WhatsApp. À l'instar de Google Hangouts, lui aussi voué à disparaître des radars aux alentours de l'année 2020.

Viendra ensuite le tour d'Inbox, service de messagerie expérimental introduit par la firme californienne en 2014. Cette boîte mail intelligente offrait toute une série de fonctionnalités pour le moins pratiques, comme l'automatisation des traitements de message, l'optimisation de la gestion des événements et des newsletters, ou encore la possibilité de répondre à votre place grâce à Inbox Smart Reply. Certaines options ont d'ores et déjà été supprimées. L'application, elle, devrait définitivement s'éteindre à la fin du mois de mars 2019.

Goo.Gl et Google+, extinction des feux dans moins d'un mois

Dix ans après sa mise en place, en décembre 2009, le raccourcisseur d'URL Goo.gl verra le service Firebase Dynamic Links de Google prendre définitivement le relais. Cet outil permettait aux internautes de créer de nouveaux liens raccourcis. Malgré la fermeture, ces derniers continueront d'exister. Les aficionados de ce service pourront l'utiliser jusqu'au 30 mars 2019, la date d'échéance.

Empêtré dans un certain nombre de scandales liés à des fuites de données, le réseau social Google+, incapable de rivaliser avec les principales plateformes de notre époque, n'a pas survécu aux diverses anomalies observées. Ces dernières ont, dans un premier temps, impacté les données personnelles de 500 000 profils, puis de 52,5 millions de comptes dans un second temps. Intronisé en juin 2011, Google+ sera mis au placard le 2 avril 2019, bien que la suppression de toutes les données contenues sur les comptes Google+ pourrait prendre plusieurs mois.

4
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top