Google+ s'arrêtera (pour de bon) le 2 avril prochain

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
31 janvier 2019 à 20h26
0
google+

Doucement, mais sûrement, Google+ tire sa révérence. En octobre dernier, le réseau social de Google faisait l'objet d'un communiqué annonçant sa mise au placard imminente, suite à des fuites de données ayant dans un premier temps affecté jusqu'à 500 000 profils. Plus tard, en décembre, la découverte d'un nouveau bug impactant cette fois 52,5 millions de comptes donnait le coup de grâce au service. On apprend aujourd'hui qu'il fermera définitivement ses portes en avril 2019.

C'est officiellement en raison d'une faible utilisation et de « défis relatifs au maintien d'un produit réussi, capable de répondre aux attentes des consommateurs », que Google souhaite mettre un terme à son aventure G+. Pour s'y préparer, et y préparer les rares utilisateurs encore actifs sur la plateforme, la firme dévoilait ce mercredi 30 janvier un plan de route précis... et prompt.

Une fermeture compète programmée au 2 avril prochain

Dès le 4 février, Google donnera le coup de départ aux opérations initiant la fermeture complète de son réseau social. À compter de cette date, les utilisateurs ne pourront plus créer de nouveaux profils, groupes, événements ou de nouvelles pages sur Google+. Le 4 février prochain marquera aussi la suppression des fonctionnalités propres aux commentaires Google+ sur Blogger. La firme précise que ces features feront l'objet d'une suppression sur les autres sites à partir du 7 mars, tandis que l'ensemble des commentaires Google+ commenceront à être supprimés dès le 2 avril.

Dans les « prochaines semaines », note Google, les boutons permettant de se connecter à G+ deviendront inertes ou seront remplacés le cas échéant par la possibilité de se connecter à son compte Google. En mars, sans plus de précisions, les gérants et modérateurs de pages Google+ Communautés pourront télécharger plus de données en vue de les sauvegarder.

Le gros de cette cessation d'activité de Google+ interviendra toutefois le 2 avril, avec la fermeture de l'ensemble des comptes Google+ et la suppression progressive, par Google, de la totalité de leur contenu. Seules les photos et vidéos préalablement sauvegardées dans Google Photos seront épargnées, apprend-on.

Une suppression complète qui prendra du temps

Comme le précise Android Police, la suppression de l'ensemble des données contenues sur les comptes Google+ prendra du temps. Google, de son côté, parle ainsi de plusieurs mois et précise que, pendant ce délai, certains utilisateurs pourront toujours avoir accès à leurs données.

Notons en revanche que Google+ restera actif pour les clients de la G Suite. Ces derniers auront même droit au déploiement, sur le service, de quelques « améliorations mineures ».

3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top