🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Directive Copyright : Google demande de rapides clarifications à l'UE

06 mars 2019 à 09h16
4
directive copyright

Google poursuit son combat contre la Directive Copyright de l'Union européenne. La firme a pu étudier la nouvelle version du projet de loi et a livré publiquement son avis sur le texte. En marquant toujours son opposition et en demandant à l'institution d'être plus précise dans ses exigences.

La Directive Copyright fait toujours autant grincer des dents chez Google. L'entreprise américaine a de nouveau exprimé ses craintes au sujet de la future loi de réforme du droit d'auteur, dans un billet de blog. Et ses sources d'inquiétude demeurent inchangées : les articles 11 et 13.

De la suppression des contenus... et des éditeurs de presse

Premièrement, l'article 13 de la Directive Copyright a pour but de protéger les ayants droit sur Internet, un objectif partagé par Google. Mais pour le groupe américain, le texte manque singulièrement de clarté quant aux exigences imposées aux plateformes. Une imprécision qui pourrait entraîner une suppression drastique de contenus, par exemple sur YouTube, afin d'éviter tout risque juridique. L'entreprise appelle donc l'UE à « réduire l'incertitude juridique » autour de la coopération entre les sites et les ayants droit, afin d'éviter de « supprimer du contenu légitime ».

Ensuite, l'article 11 prévoit une modification des rapports entre sites d'information et plateformes d'agrégation, telles que Google News. Avec la nécessité pour ces dernières de conclure des accords commerciaux pour afficher des extraits d'articles. Encore une fois, Google pointe le manque de précision du texte, en particulier sur la définition d'un « éditeur de presse ». De plus, l'entreprise dénonce les restrictions imposées aux extraits. Des contraintes qui pèseraient sur l'expérience utilisateur et qui entraîneraient une réduction importante du trafic des sites d'info.

« Un pas en avant, deux en arrière »

Malgré tout, Google tient également à souligner le positif. En effet, l'entreprise note que la nouvelle version de l'article 13 semble reconnaître que les plateformes « faisant preuve de bonne foi » dans la protection du droit d'auteur « ne devraient pas être tenues pour responsables de chaque contenu uploadé par un utilisateur ».

De même, le groupe a constaté une amélioration de l'article 11. Ainsi, la loi accorderait désormais aux éditeurs « la liberté d'accorder des licences gratuites », leur permettant d'attirer plus de visiteurs sur leur site.

En voyant le verre à moitié plein, Google pourrait donc se réjouir de voir le projet de loi européen évoluer dans son sens. De bon augure pour trouver un compromis entre les deux parties, avant le vote prévu pour la fin du mois de mars ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
BetaGamma
La bonne foi de Google… on la connait…
Blues_Blanche
Mais on lui pisse au Q Google. Depuis quand une firme se permet d’exiger.<br /> J’espère que l’UE va repondre vite et FORT. Mais il y aura bien quelques cibles de lobbying pour faire vaciller la démocratie…
KlingonBrain
Sauf que pour une fois, Google à raison.<br /> Les députés ont malheureusement tendance à voter des textes sans comprendre leur portée.<br /> Et dans ce cas, cela risque effectivement d’avoir de très lourdes conséquences qui ne seront positives pour personne.
opadm
La portee de google on la connait , se faire de l’argent au max et de contourner la loi europeene pour laquelle il demande une clarification en somme du details pour ensuite pour mieux la contourner et prendre en revers l’Europe sur son propre texte. Ah ils sont fort Google.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Attention, cette extension Chrome veut voler votre portefeuille crypto ET vos mots de passes
Black Friday Amazon et Cdiscount : les 50 bons plans encore disponibles !
Est-ce l'avenir ? Cette maison a été imprimée en 3D et assemblée en une demi-journée
Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Apple : économisez 100€ sur le dernier iPad Air et sa puce M1
3 bonnes raisons de s’équiper du VPN CyberGhost durant le Black Friday
Mettez votre casque de pilote, Star Wars: Squadrons est actuellement gratuit !
Voici les dernières offres du Black Friday chez Amazon 🔥
Dernier jour du Black Friday et ce pack Nintendo Switch + Mario Kart 8 est à prix canon !
Black Friday : dernières heures pour le stockage en ligne pCloud à prix cassé
Haut de page