Gemplus met la technologie iPin au coeur de ses puces

0
Gemplus signe une alliance stratégique avec iPin afin d'intéger sa technologie de paiement sur ses cartes à puce avec en ligne de mire le marché du pré-payé

Fini les cartes à gratter pour les téléphones mobiles sans abonnement ? Gemplus, leader mondial des cartes à puce basée à Gemenos près de Marseille, signe une alliance stratégique avec la société américaine iPin afin d'intéger sa technologie de paiement sur ses puces GeM-Reload avec en ligne de mire le marché du pré-payé, tant pour la voix que les données...

Marché très dynamique puisqu'il représente plus de 2/3 des ventes en france, le "pré payé" est représenté en France par les offres MobiCarte (Orange), LaCarte (SFR) ou Nomad (bouygTel). Pour le moment, les clients achètent une carte à gratter et doivent téléphoner à leur opérateur pour activer la puce après lecture du code. Le nouveau produit devrait au contraire permettre une simple installation de la nouvelle puce et une activation par les airs (OTA), simplifiant grandement l'activité des opérateurs.

"Nous avons confiance dans le fait que les efforts combinés de Gemplus et iPin vont offrir aux opérateurs une solution efficace qui va faire chuter les coûts opérationnels associés aux cartes à gratter, réduire le taux de désabonnement (churn), accroitre la fidélisation de leurs clients tout en procurant à ces derniers la confort et la flexibilité qu'ils attendent" indique Régine Lorenzi, vice-présidente, Applications Business Line, Telecom Business Unit chez Gemplus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

KPN Qwest ferme bientôt
LDcom rachète 9Telecom
Gemplus met la technologie iPin au coeur de ses puces
Oracle et SQLI font évoluer l’intranet du CG de la Moselle
Le comportement des internautes américains évolue avec le haut débit
KPN Qwest ferme bientôt
LDcom rachète 9Telecom
Gemplus met la technologie iPin au coeur de ses puces
Oracle et SQLI font évoluer l’intranet du CG de la Moselle
Après le SMS+, Buongiorno propose une offre de contenus MMS
Haut de page