Les telecoms tirent parti du Krack boursier

24 septembre 2001 à 00h00
0
Dans un contexte catastrophique pour les marchés financiers suite aux attentats, le secteur des télécommunications semble tirer son épingle du jeu

Les valeurs telecoms, jusqu'ici très malmenées, semblent profiter de l'effet « Wall Trade center ».

Les raisons sont nombreuses, mais nous pouvons invoquer en priorité un effet psychologique certain. Dans cette période de crise, le téléphone portable semble, en effet, avoir fait ses preuves pour relier les hommes, sauver des vies, ou se tenir informé quand tous les moyens d'informations sont inaccessibles.

Dans l'affaire des attentats terroristes aux etats-Unis, les professionnels des télécommunications mobiles ont uni leurs forces pour aider à retrouver d'éventuels survivants sous les décombres du World Trade Center à New York.

Les proches des personnes disparues peuvent appeler un numéro gratuit et communiquer un numéro de téléphone mobile ou de pager qui peut permettre de localiser le possesseur de l'appareil.

L'initiative est coordonnée par un groupement baptisé WERT (Wireless Emergency Response Team), qui associe des opérateurs, des fabricants d'appareils et d'équipements pour réseaux comme Lucent Technologies, AT&T Wireless Services, Nortel Networks, ou Ericsson...

Ils vont utiliser ces informations en coopération avec la FEMA (services de secours fédéraux) afin d'essayer de "localiser d'éventuels survivants", explique Denny Betz, porte-parole de Lucent.

Ainsi, sur les marchés financiers, après le rallye haussier de Nokia, la semaine passé, le groupe finlandais détenant 35% du marché mondial des téléphones mobiles, le troisième fabricant mondial de téléphones, le suédois Ericsson bénéficie à son tour d'un courant acheteur ce lundi en enregistrant un rebond de 14.7 % en séance.

Même phénomène à Paris où Orange et France Télécom sont pratiquement les seules valeurs du à afficher une performance positive depuis les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, alors que l'indice phare de la Bourse de Paris a accusé dans le même temps une baisse de 16,67%.

D'après un opérateur, « Les investisseurs recherchent des valeurs défensives dans les télécoms au sein du secteur des TMT (télécommunications, médias, technologiques). »
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple abandonnerait déjà son iPhone mini
Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Les podcasts débarquent sur Amazon Music France
Spotify annonce Car Thing, un appareil en édition limitée pour profiter du service en voiture
Vous pouvez personnaliser l'apparence des sous-titres sur Netflix
PS5 : la nouvelle mise à jour améliore le compatibilité 120 Hz et le mode HDR
CS:GO : un bug permet aux hackers de prendre le contrôle de votre PC
Haut de page