Les telecoms tirent parti du Krack boursier

pulmo
24 septembre 2001 à 00h00
0
Dans un contexte catastrophique pour les marchés financiers suite aux attentats, le secteur des télécommunications semble tirer son épingle du jeu

Les valeurs telecoms, jusqu'ici très malmenées, semblent profiter de l'effet « Wall Trade center ».

Les raisons sont nombreuses, mais nous pouvons invoquer en priorité un effet psychologique certain. Dans cette période de crise, le téléphone portable semble, en effet, avoir fait ses preuves pour relier les hommes, sauver des vies, ou se tenir informé quand tous les moyens d'informations sont inaccessibles.

Dans l'affaire des attentats terroristes aux etats-Unis, les professionnels des télécommunications mobiles ont uni leurs forces pour aider à retrouver d'éventuels survivants sous les décombres du World Trade Center à New York.

Les proches des personnes disparues peuvent appeler un numéro gratuit et communiquer un numéro de téléphone mobile ou de pager qui peut permettre de localiser le possesseur de l'appareil.

L'initiative est coordonnée par un groupement baptisé WERT (Wireless Emergency Response Team), qui associe des opérateurs, des fabricants d'appareils et d'équipements pour réseaux comme Lucent Technologies, AT&T Wireless Services, Nortel Networks, ou Ericsson...

Ils vont utiliser ces informations en coopération avec la FEMA (services de secours fédéraux) afin d'essayer de "localiser d'éventuels survivants", explique Denny Betz, porte-parole de Lucent.

Ainsi, sur les marchés financiers, après le rallye haussier de Nokia, la semaine passé, le groupe finlandais détenant 35% du marché mondial des téléphones mobiles, le troisième fabricant mondial de téléphones, le suédois Ericsson bénéficie à son tour d'un courant acheteur ce lundi en enregistrant un rebond de 14.7 % en séance.

Même phénomène à Paris où Orange et France Télécom sont pratiquement les seules valeurs du à afficher une performance positive depuis les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, alors que l'indice phare de la Bourse de Paris a accusé dans le même temps une baisse de 16,67%.

D'après un opérateur, « Les investisseurs recherchent des valeurs défensives dans les télécoms au sein du secteur des TMT (télécommunications, médias, technologiques). »
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top