Les internautes ont deux fois plus de pouvoir d'achat que la moyenne des français

Par
Le 25 novembre 2005
 0

Selon une étude d'opinion Way, commandée par MSN, les internautes ont un pouvoir d'achat 1,9 fois supérieur à la moyenne des français

Selon une étude d'opinion Way, commandée par MSN, les internautes ont un pouvoir d'achat 1,9 fois supérieur à la moyenne des français

En pleine semaine de la publicité, une dream team de spécialistes du e-commerce est venue expliquer au Palais de Tokyo, dans le 16e arrondissement, comment "internet facilitait l'achat" et devait être investi par les marchands.

"Les Français ont aujourd'hui le sentiment de voir leur pouvoir d'achat se réduire et ont recours à des alternatives pour consommer plus et mieux. Dans ce contexte, Internet joue un rôle grandissant : dans l'achat à proprement parler, mais aussi dans l'aide à la décision d'achat ainsi que dans la définition d'un nouveau rapport aux marques." explique Julien Guiraud, Responsable trade marketing de MSN.

Selon une étude d'opinion Way, commandée par MSN, les internautes ont en effet un pouvoir d'achat 1,9 fois supérieur à la moyenne des français. Mais outre cette aisance, les internautes seraient également "plus rationnels", "plus réfléchis" grâce à l'usage des guides d'achat ou des sites d'avis de consommateurs.

Fondatrice de MaLinea, société éditrice de Cashstore ou de ShoppingMalin, Catherine BARBA a complété le propos en rappelant que selon une étude établie par sa propre société, la priorité des internautes n'était pas forcément le prix mais plutôt le soucis d'éviter les bousculades dans les magasins. Autre constat, 82% des internautes sont sensibles aux délais de livraison, soulignant l'importance de la logistique pour les marchands électroniques.

Marie Claude Sicard, experte en marque, s'est néanmoins inquiété des nombreux écueils de marchands sur internet : "Il ne faut pas confondre une marque et ses produits et ne pas sacrifier l'imaginaire des marques au profit d'une simple logique commerciale à court terme" explique t'elle.

Une position d'ailleurs partagée par Philippe Boutron, Responsable Coordination Médias, Citroën France, mais qui explique également que 82% des clients qui entrent en concession sont allés au préalable sur le site internet du constructeur (35% ayant même imprimé les caractéristiques techniques), l'obligeant à adapter son site web et toute sa communication.

Organisée en pleine semaine de la publicité, cette table ronde a au moins montré que, malgré la crise que traverse la presse écrite ou certaines chaînes de télévision, le média internet se portait plutôt bien. Reste à s'assurer que le message est bien passé chez les grandes marques...
Modifié le 18/09/2018 à 14h18

Les dernières actualités

scroll top