Jacques Sauret précise les enjeux de l’e-administration

05 octobre 2004 à 00h00
0
Le Directeur de l'ADAE a précisé les enjeux de l'administration électronique lors d'un colloque organisé mardi par Valoris, société de conseil et de services.

Lors d'un colloque parisien organisé à l'initiative de la société européenne de conseil Valoris (Sopra Group) le 4 octobre 2004, Jaques SAURET a fait un point des enjeux de l'administration électronique.

Le Directeur de l'Agence pour le développement de l'administration électronique (www.adae.gouv.fr) a fait le constat du développement rapide de la numérisation de l'information et des réseaux.

Ce mouvement "bouleverse les relations entre l'administration et les citoyens/entreprises/agents, ainsi que les rapports inter-administrations", a souligné M. SAURET.

Le responsable de l'ADAE a poursuivi son intervention en présentant les 5 principaux enjeux de l'e-administration :

La conduite du changement (stratégie progressive, supports multiples, bouquets de services) ; Le respect des libertés individuelles et l'instauration d'un climat de confiance (fédération d'identités, développement de standards communs, gestion des droits)...

Les contraintes budgétaires ; L'enjeu juridique (diffusion et réutilisation des données publiques) et enfin : La production (mise en place de modèles et de référentiels méthodologiques et technologiques pour assurer l'interopérabilité des services et des systèmes.)

L'ADAE a du pain sur la planche ! Service interministériel placé sous l'autorité du Premier ministre, mis à la disposition du ministre en charge de la réforme de l'Etat, cette jeune Agence créée en février 2003 est chargée de la coordination du programme ADELE (administration électronique 2004 - 2007).

Programme de modernisation du fonctionnement de l'administration française, ADELE se synthétise en 140 mesures intéressant tous les usagers : citoyens, agents, entreprises et collectivités locales.

Doté d'un budget d'1,8 milliard d'euros, le plan ADELE est censé permettre à l'ensemble des administrations publiques françaises de réaliser des gains de productivité "de 5 à 7 milliards d'euros à partir de 2007."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
Symbian Series 60 bientôt disponible sur un processeur Intel XScale
.mobile Contacts disponible pour Pocket PC Phone Edition
CNRS et FTEI collaborent pour que progresse l’innovation
IM : MSN Messenger fête ses 5 ans, AIM dévoile sa V5.5
Que Choisir exige la baisse du prix des appels fixes vers les mobiles
Symbian Series 60 bientôt disponible sur un processeur Intel XScale
CNRS et FTEI collaborent pour que progresse l’innovation
.mobile Contacts disponible pour Pocket PC Phone Edition
Le Canada rationalise ses services d’immigration avec Siebel Public Sector
Haut de page