Avec leur puce Felica, Sony et NTT DoCoMo veulent faire sauter la banque

Par
Le 22 octobre 2003
 0

Sony et NTT DoCoMo ont convenu de former une co-entreprise chargée de créer des puces sans-contact pour téléphones mobiles

Le Moneo français va prendre un gros coup de vieux. Fidèle à sa vision stratégique visant à vider les poches de ses clients de tous les objets potentiellement inutiles comme par exemple un porte-monnaie ou des clefs, l'opérateur japonais NTT DoCoMo annonce la constitution avec Sony d'une co-entreprise visant à produire des puces sans-contact pour téléphones mobiles.

La technologie de carte sans-contact FeliCa de Sony est déjà adoptée au Japon par 2.700 commerces de proximité et par East Japan Railway, le premier groupe ferroviaire du pays.

Associée à un téléphone cellulaire, cette technologie pourrait ainsi servir de sésame pour accéder à un réseau de transports (comme la carte Navigo dans le métro parisien), remplacer des clefs voire carrément se substituer à une carte bancaire pour réaliser tout type de paiements.

Les puces des cartes bancaires sont technologiquement proches des puces utilisées par les opérateurs cellulaires dans les téléphones mobiles mais, jusqu'à présent, pratiquement aucun industriel, en particulier en France, n'a osé défié les géants bancaires en fusionnant les deux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top