Pages Jaunes et Société Générale s’adressent ensemble aux professionnels et associations

0
et la Société Générale ont signé un partenariat dans le domaine de la création de sites Internet et du paiement électronique.

Par cette alliance, la banque française entend faire bénéficier « à des conditions privilégiées », ses clients Professionnels, Associations et Très Petites Entreprises (TPE), de l'offre packagée de création de sites Web proposée par Pages Jaunes, l'une des 5 activités de Wanadoo, la filiale internet de France Télécom.

Outre sa panoplie d'offres développée depuis 5 ans en matière de création de sites Web, Pages Jaunes proposera aux clients de la Société Générale, l'intégration de l'offre de paiement en ligne par carte bancaire baptisée Sogenactif.

En tant qu'apporteur d'affaires, la Société Générale orientera ses clients souhaitant bénéficier d'un site internet vers les agences commerciales locales de Pages Jaunes, et ce, « dans le cadre d'une démarche de prescription qualifiée. », indique la société.

Le partenariat débutera par une phase test sur les départements suivants : l'Isère, la Côte d'Or, la Savoie, la région toulousaine et une partie des Hauts de Seine (Neuilly et Rueil), afin de permettre aux deux parties « d'optimiser la qualité et l'efficacité de leur association ».

Chacun des deux partenaires devraient y trouver son compte : tandis que Pages Jaunes pourra renforcer ses positions sur le marché très concurrentiel des PME et TPE, la Société Générale espère ainsi poursuivre sa stratégie dans le domaine du commerce électronique et développer son offre Sogenactif.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Panel On the Web interroge les internautes sur les législatives
IBM serait passé devant Oracle, mais resterait derrière BEA
Trois questions à Anders HJORTH DG de l'agence webmarketing CVFM
Seiko baisse le prix de son smartpad
Seiko baisse le prix de son smartpad
Trois questions à Anders HJORTH DG de l'agence webmarketing CVFM
Seiko baisse le prix de son smartpad
Panel On the Web interroge les internautes sur les législatives
IBM serait passé devant Oracle, mais resterait derrière BEA
Seiko baisse le prix de son smartpad
Haut de page