Vivendi Universal affiche des résultats meilleurs que prévus

18 septembre 2018 à 14h09
0
Le numéro 2 mondial des medias publie un EBITDA de 1,5 milliard d'euros, en forte hausse de 90 % et reste très optimiste pour la fin de l'année

Vivendi Universal maintient le cap ! En plus d'être un des seuls groupes du secteur à ne pas avoir émis de « profit warning », le numéro 2 mondial de la communication peut également se targuer d'afficher des résultats supérieurs aux prévisions des analystes.

Ainsi, le groupe français dirigé par Jean-Marie MESSIER annonce une forte progression de son activité média et communications au troisième trimestre, avec un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros, en hausse de 24 %, et un EBITDA de 1,5 milliard d'euros, en hausse de 90 % par rapport aux résultats comparables de l'exercice 2000 de Vivendi Universal (y compris Seagram et Canal+) et correspondant respectivement à des taux de croissance interne de 8 % et de 36 %.

Ces chiffres sont tous deux légèrement supérieurs aux consensus du marché, qui étaient de respectivement 7,24 milliards d'euros et 1,41 milliard d'euro.

« Nos activités Médias et Communications affichent, en dépit d'un contexte difficile, de fortes performances pour le troisième trimestre » commente Jean-Marie Messier. « Par ces résultats, notre groupe fait figure d'exception, tant pour son potentiel de croissance que pour sa résistance à la conjoncture. »

Le groupe explique sa moindre vulnérabilité à une récession que ses concurrents par plusieurs facteurs tels qu'une présence véritablement mondiale (60 % du chiffre d'affaires est réalisé en Europe, 30 % en Amérique du Nord et 10 % dans le reste du monde), mais surtout sa moindre exposition aux aléas du marché publicitaire (1% seulement des recettes) et aux parcs à thèmes (moins de 3 %) tandis que plus de 44% du chiffre d'affaires provient des abonnements, qui sont les revenus les plus résistants au ralentissement économique.

Par ailleurs, vivendi Universal a réaffirmé ses prévisions financières : « Nous sommes bien placés pour atteindre nos objectifs. Je demeure convaincu que nous pourrons réaliser une croissance de 10% de notre chiffre d'affaires, et de plus de 35 % de l'EBITDA en 2001, à périmètre équivalent », a déclaré J2M, ajoutant : « Nos atouts, conjugués à la récente expansion de notre périmètre (Maroc Telecom et Houghton Mifflin), devraient nous permettre d'atteindre sur l'ensemble de l'année un excédent brut d'exploitation légèrement supérieur à 5 milliards d'euros pour les activités Médias et Communications. »
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le lancement de Napster version payante est reporté à 2002
NeuStar gère les noms de domaine en
Elsa propose d'étendre la portée des réseaux locaux sans fils basés sur la technologie 802.11b
Tridion inaugure un portail permettant aux entreprises d’évaluer leurs stratégies Internet.
Coach’Invest prend une participation dans Capital & Croissance
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Napster payant : les tarifs
<b>Taxe sur les CD Vierges fixée à 4 Francs</b>
CPU Stability Test
Les terminaux UMTS japonais encore perfectibles
Haut de page