Ericsson cherche à vendre son unité de microélectronique

Par
Le 20 août 2001
 0

L'équipementier se sépare de certains de ses actifs pour se recentrer sur ses activités mobiles et combinés, et cherche à vendre son unité de microélectronique

L'équipementier se sépare de certains de ses actifs pour se recentrer sur ses activités mobiles et combinés, et cherche à vendre son unité de microélectronique

Ericsson, numéro un mondial des réseaux de téléphonie mobile et quatrième fabricant de combinés, fortement affectée par la baisse du volume des ventes de téléphones mobiles, avait annoncé le mois dernier, en même temps qu'une perte de 13,8 milliards de couronnes suédoises (1,47 milliard d'euros), son intention de se débarrasser de ses actifs non essentiels.

Selon le Times, le constructeur suédois de matériels de télécommunications aurait mandaté la banque d'affaires Merrill Lynch pour le conseiller dans la cession de sa filiale Ericsson Microelectronics, qui conçoit et fabrique des composants microélectroniques destinés aux téléphones mobiles, aux stations de radio et autre matériel de télécommunications. La transaction pourrait ainsi lui rapporter entre 1 et 2 milliards de dollars, estime le quotidien.

Le groupe, qui a déjà annoncé près de 22.000 suppressions d'emplois depuis le début de l'année, avait déclaré vendredi qu'il se réorganisait pour se concentrer sur ses cinq principaux clients mondiaux.

D'après certains analystes, le groupe pourrait également se défaire de sa branche défense Ericsson Microwave System et de sa division câbles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top