CyberComm sera lancé en France le 18 Avril

Par Jérôme Bouteiller
le 11 avril 2000 à 00h00
0
Le consortium Cybercomm, réunissant des acteurs traditionnels de la banque et de l'industrie (BNP Paribas, Société Générale, Crédit Lyonnais, La Poste, Visa, GIE Cartes Bancaires, ParisBourse, , , Cap Gemini...). , devrait lancer sa solution de paiements sécurisés aux alentours du 18 Avril 2000. S'appuyant sur le protocole de sécurisation SET, développé par Visa, cybercomm devrait permettre aux internautes de ne plus communiquer leur numéro de carte bancaire sur le réseau mais de se limiter à taper leur code à 4 chiffres directement sur le PC. Cette solution franco française devrait réduire le risque de fraude supporté par les banques. Néanmoins, ces dernières ont pris l'étrange décision de faire payer à leurs clients le coût d'acquisition du boitier (près de 400 francs) alors que les opérateurs mobiles préparent des produits concurrents qui auront l'énorme avantage d'être gratuits... Après tout, il ne faut peut-être pas trop demander à un consortium qui ne semble même pas disposer de site web.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
scroll top