À cause d'un Windows 10X non finalisé, la Surface Neo de Microsoft n'arriverait pas en 2020

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
09 avril 2020 à 14h40
0
Surface Neo
© Microsoft

Viendra ou viendra pas ? Alors que la Surface Duo, sous Android, pourrait arriver durant l'été ou en cours d'automne selon les rumeurs, la Surface Neo, animée pour sa part par Windows 10X, pourrait voir son lancement être repoussé à l'année prochaine.

Annoncées de concert lors d'un événement new-yorkais en octobre dernier, les Surface Duo et Surface Neo s'arment l'une comme l'autre de deux écrans rattachés par une charnière. Très attendus, ces appareils de nouvelle génération ne sont toutefois pas animés par le même OS. Présentée en tant que smartphone, la Surface Duo sera propulsée par Android (une première chez Microsoft), tandis que la Surface Neo, véritable PC à deux écrans, sera pour sa part motorisée par Windows 10X.


Microsoft veut (aussi) utiliser Windows 10X pour les appareils à un seul écran

Initialement, Windows 10X devait être une version de Windows 10 réservée aux appareils pliables ou à deux écrans conçus par Microsoft et ses partenaires. Dell pourrait par exemple choisir d'en tirer parti pour son Concept Duet, dévoilé au CES. On apprend aujourd'hui que Microsoft aurait pourtant décidé de changer son fusil d'épaule.

D'après ZDnet et CNBC (cités par The Verge), Microsoft aurait en effet décidé d'adapter à la dernière minute Windows 10X aux appareils à écran unique, comme les PC portables et les 2-en1. Cette décision, prise sur le tard, aurait un impact sur le lancement de la Surface Neo. Cette dernière pourrait ainsi manquer son créneau de lancement initial prévu en fin d'année 2020.


Une décision qui affecterait aussi les partenaires de Microsoft

Ce probable changement de stratégie n'impacterait pas que la Surface Neo. D'après The Verge, Lenovo serait également contrainte de reporter à plus tard la commercialisation de son ThinkPad X1 Fold, lui aussi doté de deux écrans et initialement attendu cet été à partir de 2 499 dollars.

Adapter Windows 10X aux laptops classiques et 2-en-1 aurait du sens pour Microsoft, qui chercherait à assurer ses arrières sur des marchés qu'elle maîtrise, avant d'avancer ses pions sur des form factors entièrement neufs, dont les retombées commerciales, notamment, sont plus difficiles à prévoir.

Pour ZDNet, ce changement de plan refléterait ainsi « un nouveau monde où la virtualisation et les appareils à écran unique sont prioritaires face aux tout nouveaux form factor ». Reste maintenant à savoir si la décision de Microsoft n'est pas également une façon de mettre à profit un report potentiellement inévitable au regard de la situation sanitaire mondiale...

Source : The Verge
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top