Windows 10X : pourquoi et pour quels appareils ?

03 octobre 2019 à 17h49
0
Surface Neo

Microsoft n'a pas présenté que du matériel lors de sa dernière conférence : il aussi officialisé Windows 10X, une nouvelle version de son système d'exploitation. Mais pourquoi un nouvel OS serait-il nécessaire ?

Lors de sa conférence, la firme de Redmond a dévoilé le Surface Neo, une tablette transformable en ordinateur portable et équipée de deux écrans. L'appareil, qui sortira dans le courant de l'année 2020, tournera sous Windows 10X, une nouvelle version du système d'exploitation de Microsoft.

Un nouvel OS, mais pour quoi faire ?

Windows 10X est spécialement conçu pour les ordinateurs embarquant deux écrans. L'UI et les options s'adaptent à ce matériel particulier et il n'est d'ailleurs pas prévu que cette version soit disponible sur un autre type d'ordinateur, portable comme de bureau. 10X n'est cependant pas réservé aux Surface : on le retrouvera sur les PC dual screen de marques comme Dell, HP, Lenovo et Asus.

Windows 10X est basé sur Windows Core OS. Interface, fonctionnalités, nous n'avons que peu d'informations à ce sujet pour l'instant. On sait seulement que Windows Core OS doit devenir la fondation sur laquelle va se reposer Microsoft pour effectuer un grand virage avec ses systèmes d'exploitation. Il s'agit d'un OS basique et propre sur lequel les développeurs peuvent ensuite construire sainement, pour s'adapter aux besoins, notamment induits par les doubles écrans.

En somme, Microsoft est en train de mettre en place une plateforme que l'on retrouvera sous différentes formes sur une grande variété de produits hardware : ordinateurs bien sûr, mais aussi Xbox et possiblement objets connectés comme les montres, bracelets, dispositifs audio (dont peut-être les écouteurs Surface Earbuds qui viennent d'être annoncés)... Il est même possible que cet OS serve dans le futur à des smartphones, même si le Surface Duo, le nouveau mobile à deux écrans du constructeur, sera, lui, sous Android.

Comme Harmony OS et Fuchsia

Ce projet ambitieux n'est pas sans nous rappeller quelque chose. En effet, Microsoft n'est pas le seul géant de la tech à travailler sur un système d'exploitation qui pourrait se décliner sur tous les appareils.

Huawei a déjà officialisé Harmony OS, qui va équiper des Smart TV, smartwatches, smart bands, enceintes connectées, laptops et même des automobiles.

De son côté, Google mise sur Fuchsia, une solution dont on entend parler depuis des années mais encore bien mystérieuse et qui n'a aujourd'hui pas de nom commercial définitif. Son objectif serait le même : créer, à partir d'un tout nouveau noyau maison (Android et Chrome OS sont basés sur Linux), une plateforme unique, capable de gérer l'ensemble du hardware disponible sur le marché.

Source : Gizmodo
Modifié le 03/10/2019 à 17h49
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top