Critique 3% : au moins 3 bonnes raisons de craquer pour la SF brésilienne de Netflix

19 avril 2020 à 18h41
12
3%

Alors que sa quatrième et ultime saison ne devrait plus trop tarder à arriver sur Netflix, le moment est venu de remettre la dystopique, atypique et très sympathique série 3 % sur le devant de la scène.

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :


3 % : Escape (Hunger) Games

Si aujourd'hui l'américain Netflix a spécialement mis l'accent sur les productions étrangères - qui se comptent désormais par dizaines sur la plateforme, tant le succès semble au rendez-vous -, c'est probablement grâce à la réussite de l'une de celles qui a lancé le mouvement : 3 %. En 2016 le service proposait en effet sa toute première série brésilienne, qui était également la deuxième proposée dans une langue originale autre que l'anglais.



Une prise de risque certaine pour le service de streaming donc, d'autant plus que le show retenu est atypique à bien des égards : de la science fiction, en portugais, portée majoritairement par de jeunes personnages. Avouons-le, une telle combinaison ne s'adresse, à priori, pas à tout le monde. Et pourtant, cette série dystopique, inspirée d'un épisode pilote datant de 2009 (toujours visible pour les plus curieux), mérite bien l'attention de tous types de spectateurs.

3%

L'intrigue de 3 % se déroule donc au Brésil, dans un futur pas véritablement daté où la vaste majorité de la population vit dans une pauvreté extrême. Pour donner à quelques personnes une chance d'échapper au Continent - le nom donné à l'endroit où s'entasse la population, dans des favelas - chaque année depuis plus de 100 ans est organisé « Le Processus ». Seuls des jeunes âgés de 20 ans ont le droit de participer à cette suite d'épreuves, à l'issue desquelles seuls 3 % d'entre eux seront sélectionnés pour aller vivre sur l'Autre Rive, une île mythique réputée luxueuse et réservée à l'élite.

Processus et coutume

La première saison va ainsi suivre plusieurs jeunes participants à ce test, qui mêle psychologie, logique, intelligence et débrouillardise, mais implique aussi des trahisons, de l'opportunisme et d'autres instincts humains souvent plus axés sur la survie personnelle que sur l'amour de son prochain. Sur fond de critique sociale et sociétale aussi assumée que cynique, mais plutôt juste, 3 % multiplie les bonnes idées pour accrocher le spectateur à un scénario prenant et à des personnages véritablement singuliers et non manichéens, aux prises avec un avenir qui peut se jouer en quelques secondes.

3%

« Qu'aurais-je fait à la place de ce personnage si j'avais été dans la même situation ? » est l'une des questions que vous allez probablement vous poser régulièrement devant la série. La première saison de 3 % place en effet régulièrement, et avec talent, ses personnages face à des choix cornéliens, posant des questions qui dérangent et qui n'ont pas forcément de bonne réponse. Je préfère cependant le dire tout de suite : les saisons suivantes sont assez différentes.



Sans trop entrer dans les détails par souci évident de ne pas vous gâcher le show, une fois la saison 1 terminée, la série change d'échelle, et gagne en richesse d'univers, en explications et en complexité scénaristique, ce qu'elle perd malheureusement en originalité globale, en rythme ou même en intérêt. Aussi, la première saison est un véritable coup de cœur et reste à mon sens, et de loin, la meilleure. C'est la seule qui m'a véritablement captivé d'un bout à l'autre sans la moindre petite baisse d'attention en cours d'épisode.

Un pour tous, trois pour cent

Je serai malgré tout devant ma télévision pour la quatrième (et officiellement dernière) saison, tant le monde créé dans 3 % est convaincant et intriguant. Avec ses personnages évoluant véritablement au gré des épreuves, et les problématiques intéressantes et pertinentes qui sont évoquées au fil des trois saisons connues, la série ne ressemble à aucune autre. Malgré un certain essoufflement avec le temps, l'ensemble reste très rafraîchissant, à défaut d'être très réjouissant, forcément.

« 3 % compense ses quelques faiblesses par une véritable personnalité sur le fond comme sur la forme »



Cette fraîcheur provient évidemment en partie du fait que la série est portée en portugais, par de jeunes acteurs inconnus. Mais son scénario, régulièrement surprenant (malgré quelques fils blancs que l'on excusera), est également à saluer, de même que l'habile touche d'éléments technologiques futuristes distillés au milieu des bidonvilles et des gens habillés avec des fripes. Alors oui, on se rend compte par moment que le budget est un petit peu léger, et il faudra s'habituer à la langue en version originale, comme à quelques choix musicaux ou de cadrage douteux (ou osés, c'est selon), mais rien qui n'empêche véritablement d'apprécier un show qui a pas mal de choses à dire et qui le fait avec justesse, tout en jouissant d'un certain cachet.

3%

3 % compense ainsi ses quelques faiblesses par une véritable personnalité sur le fond comme sur la forme. Dans un contexte où Netflix propose beaucoup de shows formatés qui manquent sensiblement d'âme, je ne peux que vous recommander cette traversée qui, je vous l'assure, sera mémorable.

Cette série est pour vous si :

- Vous recherchez de la SF qui change un peu
- Un show qui n'est pour une fois pas en anglais, ça vous inspire
- Vous voulez une série avec une fin bien arrêtée

Cette série n'est pas pour vous si :

- Une série en portugais ça vous bloque
- Un futur dystopique déprimant ce n'est pas le moment
- Un show par moments un peu cheap et porté par un casting jeune vous gêne


Série originale Netflix, les trois saisons de 3 % (respectivement composées de 8, 10 et 8 épisodes) sont logiquement disponibles sur la plateforme. À l'heure où sont rédigées ces lignes, la date d'arrivée de la 4ème et ultime saison n'est pas encore connue mais le show devrait se conclure en 2020 ou 2021, au pire.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
7
wackyseb
Euh clairement c’est un super gros NON NON et encore NON.<br /> Alors pour l’intrigue, les personnages ou autres je ne sais pas quoi vous dire si c’est bien ou pas car c’est inregardable !!!<br /> Ça peut être tourné dans toutes les langues du monde, c’est uniquement en Portugais cette série.<br /> Alors déjà que je ne regarde ni film ni séries en Anglais, c’est pas pour regarder une série en Portugais.<br /> J’ai rien contre cette langue mais c’est quoi l’intérêt.<br /> Est-ce qu’on exporte un film Français aux US sans doublage ? Bah non.<br /> Donc si un jour il y a doublage FR, je pense être ravi de regarder. La bande annonce m’intéresse.
julla0
Y a pas de sous-titre?
Maka
Si mais ce monsieur pense que toutes les séries doivent avoir un doublage français intégral sinon il ne regarde pas. Je pense que ça relève de la psychiatrie
julla0
Oui parce que là je ne comprends pas trop son commentaire Oo
wackyseb
Mais chacun ses goûts… j’ai la patience d’attendre la sortie en doublage FR.<br /> Pas besoin de me battre pour trouver la suite de la serie en VO.<br /> Certains aiment la VO. Moi pas.<br /> Quand je vais aux USA, je regarde la TV en anglais et quand je reviens en France, je regarde en Français
wackyseb
Ça a l’air bien comme série. Mais les sous-titres et moi c’est pas possible. Lire du texte et ne rien voir de ce qui se passe c’est non.<br /> Voir les images sans histoire c’est non.<br /> Bref il faut les images et le son en français.<br /> Si ça reste en Portugais uniquement, je ne regarderai pas.
Stylite
Toujours bien d’apprendre qu’une série peut présenter un intérêt… J’ai longtemps regardé les films/séries doublées, depuis une petite dizaine d’années j’ai pris le pli inverse, maintenant il m’est inconcevable de na pas regarder en VO sous-titrée !!!
wackyseb
Oui j’ai remarqué que certains ne jurent que par la VO, moi j’y arrive pas, je ne regarde que le texte et du coup ça m’énerve car une fois l’épisode terminé j’ai compris l’histoire mais rien vu des images. Du coup l’intérêt face à un livre ???<br /> Beaucoup de gens qui regardent en VO le font pour voir les series day one (jour de la sortie).<br /> Bon un peu de patience et ça passe
aGa
C’est surtout qu’en VF on perd en sens, en intonation, en naturel et en… tout, en fait. Personnellement la VF, sauf quelques dessins animés où c’est vraiment bien fait, c’est un non absolu. Ça gâche une oeuvre, tout simplement.<br /> D’ailleurs je regarde au maximum en anglais sous titré anglais pour ne vraiment rien perdre du sens à la traduction et progresser. A tel point qu’aujourd’hui sauf quand il y a des accents à couper au couteau je peux regarder en anglais sans avoir à lire les sous-titres.
MRB
3% certes, mais 100% (ou presque) d’accord avec cette chronique. La saison 1 est fantastique d’originalité, d’idées qui font réfléchir (sans se prendre la tête non plus) et de tensions « bienvenues »… Et le lien s’est tissé… Donc, même si le « choc » initial est passé et n’opère plus ensuite avec la même intensité (et c’est peu de le dire), comme scotchés, on poursuit cette « aventure » (in)humaine. Et pour finir… moi j’adore la langue portugaise… à l’oreille … enfin à 3% !
wackyseb
Bravo. J’admire cette pugnacité.<br /> Problème tout le monde n’est pas bilingue.<br /> Comment je regarde avec ma femme qui n’aligne pas 3 mots en anglais. Chacun de son côté, chacun son film ou sa série ?<br /> A l’époque, j’ai eu une copine qui m’a fait regarder un film en VO. Elle avait lu le bouquin, vu 10 fois le film en Français et en Anglais et me racontait les différences entre les versions !!!<br /> Et moi j’ai rien compris au film, j’acquiesçais par politesse.<br /> Je comprend qu’on aime la VO mais c’est pas le cas de tout le monde. Il faut juste ne pas vouloir faire de généralité. Dire que c’est mieux est un choix personnel et n’engage que toi. Ne pas vouloir regarder en Français, c’est un renoncement, donc un choix également.<br /> Tu es certainement un passionné de cinéma. Moi pas<br /> J’adore regarder des films et des séries mais je ne connais presque aucun acteur (et encore moins de réalisateurs, producteurs ou autres). Je ne regarde jamais un générique de film.<br /> Je ne regarde que très très rarement un film 2 fois et jamais une série 2 fois. Il existe trop de choses à voir pour perdre mon temps à voir 2 fois la même chose.<br /> Alors je ne suis pas vraiment du genre à exiger une intonation, un naturel, un sens particulier.<br /> Genre les personnes qui connaissent les répliques par cœur d’un film, çà ne m’arrive pas.<br /> Les gens qui connaissent tous les acteurs, choisissent un film pour tel ou tel acteur ou parce-que c’est réalisé par tel producteur. C’est pas vraiment un choix pour moi.<br /> Si, je sais que je déteste certains réalisateurs.<br /> Et çà ne me dérange pas de voir des épisodes avec doublage Fr puis d’autres de la même saison en doublage canadien Fr. C’est pas les mêmes voies, l’histoire reste identique.<br /> Ahh je suis très loin du puriste dans ce domaine.
Popoulo
Pour avoir essayé de regarder en VO certaines série ou films parce que des gens disaient « que c’était trop géniiiiial ubber roxxor toussa », sur le moment faut dire que je suis resté bouche bée. Ces accents ricains ignobles, tous identiques, nasillards, etc. à la limite du supportable. Les intonations quasi inexistantes et surtout incomparables à une vraie VF et un doublage de qualité.<br /> Les animes : certains en VO jap sont excellents car les intonations sont généralement surjouées et donne un style inimitable. Par contre un South Park en VO c’est exécrable. En VF juste excellent.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Derrière ces gentilles émoticônes peut se cacher un méchant malware
Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Pour une protection parmi les plus complètes face aux virus, cette solution signée Bitdefender est idéale
Haut de page