Uber publie des résultats trimestriels décevants, avec des pertes abyssales

Alexandre Boero Contributeur
09 août 2019 à 18h05
0
Uber
© Worawee Meepian / Shutterstock.com

Avec des résultats inférieurs à ceux prévus par les analystes et une perte colossale de 5 milliards de dollars, le second trimestre d'Uber a été marqué par un ralentissement certain sa croissance.

Uber Technologies a publié, jeudi, ses résultats financiers du deuxième trimestre 2019. Malgré un chiffre d'affaires en progression, la firme californienne perd de plus en plus d'argent et paie sans doute son arrivée sur le marché boursier en mai dernier, à Wall Street. Le géant Uber est-il en train de toucher les limites de son propre modèle économique ?

Les pertes massives d'Uber masquent tout le reste et posent question

Au deuxième trimestre, Uber a annoncé avoir généré un chiffre d'affaires de 3,17 milliards de dollars, avec une croissance qui ralentit, à seulement +14 % sur un an. Les spécialistes, eux, s'attendaient à des revenus bien supérieurs, autour des 3,36 milliards de dollars.


Mais ce que tous les analystes retiennent : ce sont les pertes XXL enregistrées par la firme de San Francisco. Sur les trois derniers mois, Uber a annoncé une perte de 5,2 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros). Si des pertes logiques étaient attendues, en raison de l'introduction en bourse et des rémunérations distribuées en actions (dont le coût est estimé à 3,9 milliards de dollars), l'ampleur a de quoi étonner. Car sans les frais de compensation, le groupe a quand même perdu 1,3 milliard de dollars en un trimestre. C'est 30 % de plus que le précédent.

Des dépenses qui explosent par rapport à celles de son principal concurrent

Du côté des points positifs, la société de VTC enregistre tout de même une nette progression des gains issus des courses de ses chauffeurs, qui ont atteint 15,76 milliards de dollars sur les trois derniers mois, en hausse de 31 % par rapport à 2018. Le nombre de courses, lui, a bondi de 35 %. La tendance est aussi très positive concernant le nombre d'utilisateurs actifs par mois, qui a grimpé de 30 % pour atteindre les 99 millions sur le globe.


UberEats, le service de livraison de repas du groupe, affiche une croissance de +90 % à 3,36 milliards de dollars de commandes, mais est sérieusement bousculé par son principal concurrent américain, DoorDash.

Alors oui, Uber demeure le maître incontesté du secteur. Mais la société ne lésine pas sur les dépenses, qui ont explosé (+147 %) à 8,65 milliards de dollars sur un trimestre, quand celles du concurrent Lyft n'ont augmenté que de 3 %. La firme continue d'investir massivement en recherche et développement, et fait en sorte de conserver des tarifs abordables tout en payant correctement ses chauffeurs.

Source : Uber
13 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top