Uber se sépare d'un tiers de ses effectif marketing dans une optique de réduction des coûts

31 juillet 2019 à 07h44
0
Uber
Crédit : Shutterstock

Un tiers de l'équipe marketing d'Uber a été licencié, cela représente 400 personnes.

L'annonce a été faite par le biais d'une lettre interne : l'équipe est trop importante et pour limiter les coûts, Uber va remercier 400 employés.

Une équipe devenue trop grande et qui n'est plus rentable

Ces deux dernières années, Uber a perdu 10 milliards de dollars. Elle a également été épinglée au cours de différents scandales. Parmi eux, un environnement de travail sexiste et hostile, un scandale concernant de la discrimination raciale, de la dissimulation de violations de données, et ce n'est qu'une partie de la liste.


Après qu'un nouveau PDG soit arrivé en 2017, la société a repris le dessus. Mais désormais Uber veut se mettre fin aux contrats de 400 de ses salariés. Cette vague de licenciements au sein du service marketing de l'entreprise vise donc à réduire les dépenses de l'entreprise.

Le chemin pour Uber risque d'être encore un peu long, il lui reste maintenant à voir comment se débrouiller pour arrêter de perdre de l'argent chaque trimestre...

Source : Neowin
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
OneWeb opère maintenant 74 satellites en orbite
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coronavirus : le traçage numérique
scroll top