Test Panasonic TX-55HZ1000 : un téléviseur à l'image parfaite, pénalisé par un OS austère

Nathan De Langhe
Spécialiste Audio/ Vidéo & Maison connectée
27 août 2020 à 12h12
6
9

Alors que les différents constructeurs mettent à jour leur gamme de téléviseurs, il était temps pour nous de tester l'entrée de gamme OLED, vue par Panasonic. Le téléviseur HZ1000 embarque, pour principales nouveautés, le Dolby Vision IQ et un pied rotatif. Est-ce suffisant pour vous détourner du GZ1000 de 2019 ?

Comme chaque année, tous les constructeurs renouvellent leurs gammes de téléviseur. Aussi, après avoir testé le Sony KD-65XH8096, le Philips OLED934 ou le Samsung QE65Q800T, il était temps pour nous de tester le HZ1000 de Panasonic, téléviseur d'entrée de gamme de la marque, qui n'en est pas bon marché pour autant…

Après le Panasonic TX-55GZ1000 de l'an dernier, ce modèle embarque le Dolby Vision IQ et le mode FilmMaker Intelligent Sensing, qui permet d'ajuster la luminosité et le contraste, entre autres, grâce à un capteur de luminosité. Autre nouveauté, le pied rotatif, qui vous permet d'orienter votre téléviseur d'une trentaine de degrés vers la gauche ou la droite.

Enfin, on retrouve une dalle OLED fabriquée par LG Display, de 3 840 x 2 160 pixels, un processeur HCX Pro Intelligent et l'OS maison My Home Screen 5.0.

Toutes les mesures réalisées pour cet article ont été enregistrées avec le logiciel CalMAN Ultimate, une sonde X-Rite i1 Display Pro et un boîtier de mesure d'Input Lag Leo Bodnar.

Prix et disponibilité

Commercialisé dans le courant du mois de juin 2020, le Panasonic TX-HZ1000 est disponible en deux tailles d'écran, 65 pouces (165 cm) et 55 pouces (140 cm).

La version 55 pouces est disponible au prix de 1 999 €, quand le modèle 65 pouces est commercialisé pour moins de 3 000 €.

En comparaison, le GZ1000 de 2019 est aujourd'hui disponible pour 1 500 € en 55 pouces et 1 990 € pour le modèle 65 pouces.

Design et connectivité

  • Type d'écran : OLED
  • Dalle : 10bits/ 100Hz
  • Définition : 4K Ultra HD
  • Résolution : 3 840 x 2 160 pixels
  • Compatibilité HDR : Dolby Vision/ HDR 10/ HDR 10+/ HLG
  • Connectique : 4x HDMI 2.0 dont un port HDMI eARC/ARC, 3xUSB 2.0, antenne IEC75, 2x satellite, Ethernet RJ45, sortie optique Toslink, sortie casque
  • OS : My Home Screen 5.0
  • Connectivité : Bluetooth 4.0/ Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac/ Airplay 2
  • Assistant vocal : Amazon Alexa ou Google Assistant via enceinte connectée

Le modèle de cette année conserve les mêmes lignes que le GZ1000 et ne fait pas dans l'extravagance. Nous le disions, le seul ajout de la part de Panasonic est son pied central rotatif. Celui-ci vous permet d'orienter votre téléviseur de plus ou moins 30 degrés à gauche ou à droite. À l'usage cela se révèle particulièrement utile. À l'heure actuelle, c'est un des seuls téléviseurs présents sur le marché à proposer ce dispositif.

OLED oblige, les bords supérieurs de la dalle sont très minces - et c'est peu de le dire : ils sont encore plus fins que ceux d'un smartphone (Huawei Mate 20 Pro pour ne citer que lui). Cela est rendu possible par l'absence de technologie de rétro-éclairage embarquée. En effet, pour celles et ceux qui ne le savent pas, l'OLED est une technologie auto-émissive, c'est à dire que chaque pixel produit sa propre couleur et sa propre lumière, permettant, entre autres, d'atteindre des « noirs infinis » puisque chaque pixel peut s'éteindre indépendamment des autres.

La partie inférieure du téléviseur conserve sa protubérance habituelle, puisque c'est ici que le processeur, l'alimentation et toute la connectique prennent place. Sur ce dernier point, Panasonic a gardé les mêmes standards que l'an passé.

Sur le côté gauche nous retrouvons donc la connectique orientée à la verticale, un choix qui se révèle judicieux si vous souhaitez accrocher votre téléviseur au mur.

Notons un petit regret, et pas des moindres pour nos amis gamers qui souhaitent s'équiper pour les années à venir : ce téléviseur est dépourvu de prise HDMI 2.1. Exit dont le 4K 120 Hz, dans l'optique où˙les consoles en seraient capables, et le VRR (Variable Refresh Rate) actuellement utilisé par les Xbox One X et S, et prévu sur les futures PS5 et Xbox Series X.

Les utilisateurs de console peuvent toutefois se réconforter avec l'Auto Low Latency Mode (ALLM) dont est pourvu le Panasonic HZ1000. Technologie déjà d'actualité sur la gamme GZ de l'an dernier, l'ALLM permet de réduire automatiquement le retard à l'affichage lorsque le téléviseur détecte une console.

Dolby Vision IQ : principale nouveauté de cette cuvée 2020

Le Panasonic HZ1000 embarque toujours une dalle OLED, fabriquée par LG, la même qu'utilisée que sur le modèle de l'an passé, à l'instar du processeur vidéo, mis à jour : le HCX Pro intelligent.

Principale nouveauté de ce modèle 2020, le Dolby Vision IQ. Derrière cette dénomination se cache le mode Dolby Vision qui, grâce au capteur de luminosité présent sur le téléviseur, permet de produire la meilleure image possible en fonction des conditions lumineuses de la pièce.

Dolby Vision IQ (gauche) Dolby Vision Eclatant (droite)

Pour atteindre ce résultat, le HZ1000 combine les métadonnées de la source Dolby Vision à son capteur de luminosité afin d'augmenter ou réduire celle de l'image tout en conservant le contraste natif de la source.

Un argument marketing bien ficelé avec « l'intention de garantir que les images s'affichent comme elles devraient l'être ». En revanche, à l'usage, cela ne se révèle pas révolutionnaire et la technologie ne devrait pas être un élément faisant pencher la balance lors de l'achat.

Dolby Vision IQ (gauche) Dolby Vision Eclatant (droite)

Lors du visionnage de vos sources HDR Dolby Vision, en plus de ce mode Dolby Vision IQ, il vous est également proposé un mode Dolby Vision sombre et un Dolby Vision éclatant. Si le premier est à utiliser lorsque vous êtes dans une pièce très sombre, le second augmente de façon un peu trop surnaturelle la luminosité de la dalle.

En effet, par défaut, le mode règle la température des couleurs sur « Froid 2 » ce qui dénature l'image et lui donne des teintes bleutées. Ce mode recèle tout de même un avantage majeur : il vous permet de profiter du Dolby Vision même dans une pièce très lumineuse.

Une image cinéma dans votre salon

Connaissant la tendance de Panasonic à proposer une image de qualité aux cinéphiles, couplée ici à tous les avantages de la technologie OLED, nous étions impatients de découvrir ce nouveau modèle ; et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous n'avons pas été déçus.

Premier avantage de l'OLED face à la technologie LED : l'absence de blooming et de clouding.

Aucune fuite de lumière à signaler

Par ailleurs, le contraste infini qu'offre l'OLED rend chaque image saisissante, en tout cas bien plus que celles que proposent les téléviseurs LED et leurs différentes variantes : QLED, Triluminos, Nanocell…

Soulignons un dernier point et pas des moindres : les processeurs équipant les téléviseurs 4K ont une grande importance pour quiconque souhaite profiter de son bouquet TV, Blu-ray, etc. Or, bon nombre de chaînes TV (pour ne pas dire l'intégralité) diffusent leur contenu seulement en full HD (1080p).

Aussi, pour profiter de toutes les qualités de votre téléviseur il est primordial que le processeur upscale l'image. Dans le cas présent, le processeur du constructeur nippon, le HCX Pro Intelligent fait du très bon boulot. Nous n'avons repéré aucun effet de crénelage (effet escalier) et nous n'avons noté aucune création d'artefacts.

Filmmaker Mode, une calibration presque parfaite

Une autre nouveauté 2020, présente chez presque tous les constructeurs, est le FilmMaker Mode, qui tend à proposer une image aussi « naturelle » que possible afin de préserver la vision et la patte artistique du réalisateur.

Disons-le tout de suite (et nous le confirmerons par la suite avec nos mesures) ce FilmMaker Mode ravira tous ceux qui souhaitent s'approcher d'une image fidèle sans avoir à triturer tous les paramètres du téléviseur.

Le mode devrait donc arranger beaucoup de monde, proposant pléthore d'options d'images : professionnel 1 et 2, cinéma, FilmMaker, vrai cinéma, dynamique, photo, sports, jeux et normal. Et si vous avez déjà peur de vous y perdre, alors ne parlons pas des réglages extrêmement poussés qu'il vous est possible de réaliser en sus.

Aucun doute, nous avons bien affaire à un téléviseur qui ne laisse rien au hasard et qui comblera le plus esthète d'entre vous.

Tous les mesures qui suivent ont été réalisées avec le FilmMaker Mode et une luminosité réglée sur 48.

SDR

Delta E SDR

Le Delta E moyen est excellent, relevé à 1,65, ce qui est largement suffisant pour ne percevoir aucune dérive chromatique. Les couleurs renvoyées par le téléviseur correspondent à celles envoyées par la source.

La valeur de référence du gamma est de 2,4 et le Panasonic HZ1000 s'en rapproche très fortement puisque nos mesures ont révélé un gamma moyen de 2,425.

Courbe gamma SDR
Balance RGB SDR

Alors que la température de référence est de 6 500 kelvins, le téléviseur de Panasonic atteint presque la perfection avec une mesure relevée à 6 441 kelvins. Sur les mesures, comme sur le téléviseur, on remarque que l'image est un brin trop chaude.

Enfin pour ce qui est du contraste, OLED oblige, le noir est mesuré à 0 cd/m² du fait de pixels auto-émissifs - en d'autres termes, lorsque la zone de l'écran est noire, les pixels s'éteignent.

Pour celles et ceux qui n'auraient jamais testé un téléviseur OLED, ce contraste impressionnant apporte un plus que l'on ne peut retrouver sur les téléviseurs LED ou QLED.

HDR

Comme évoqué précédemment, ce téléviseur HZ1000 est l'un des rares modèles compatibles avec absolument tous les formats HDR : HLG (pour la diffusion des chaînes TV), HDR 10 et 10+, ainsi qu'avec le Dolby Vision.

Enfin, mentionnons que lorsque le téléviseur joue un programme en Dolby Vision, le logo apparaît à l'écran pour le signaler.

EOTF PQ
Luminance HDR

Nous avons mesuré un pic de luminosité maximale à 733 cd/m². Si ce pic lumineux est très bon pour un téléviseur OLED, il reste largement en retrait par rapport à ceux des téléviseurs LED, dont certains dépassent les 1 000 cd/m².

Avec un signal HDR max de 10 000 cd/m², la courbe EOTF PQ de référence est suivie à la quasi perfection par le téléviseur, établissant le Display Tone Mapping utilisé par Panasonic comme ce qui se rapproche le plus de la perception visuelle réelle. Autrement dit, il n'y a aucun clipping perceptible.

Colorimétrie HDR

Avec un Delta E de 2,37 en mode FilmMaker (HDR activé) la colorimétrie est tout simplement excellente. Aucune dérive chromatique n'est visible puisque les mesure sont inférieures à 3, la valeur de référence sous laquelle l’œil ne distingue plus de différences.

DCI-P3
REC.2020

La couverture DCI-P3 est tout bonnement excellente, et la dalle couvre 98 % de l'espace colorimétrique. Notez qu'à l'heure actuelle c'est le seul espace colorimétrique utilisé sur les Blu-Ray UHD.

La couverture de l'espace colorimétrique REC.2020 (qui pourrait être utilisé à l'avenir par les chaînes de télévision) est quant à lui couvert à 75 %.

Un mode jeu qui n'a rien à envier aux autres constructeurs

Si nous mentionnions précédemment l'absence de prise HDMI 2.1 et donc l'incompatibilité avec l'hypothétique 4K 120Hz des consoles next-gen, il n'en reste pas moins que le Panasonic HZ1000 est un excellent téléviseur pour jouer. Avec sa prise HDMI 2.0, il vous sera en effet permis de lire un flux 1080p 120 Hz ou 4K 60Hz.

Avec un input lag mesuré à 21,7 ms, le décalage entre l'action du joueur et le mouvement à l'écran sera quasiment imperceptible. Même si cela est excellent, il convient de noter que certains téléviseurs de 2020 atteignent ou se rapprochent des 15 ms. C'est notamment le cas du TCL C815 pour lequel nous avons mesuré un input lag de 16,8 ms ou encore du Hisense 55A7500F et ses 11,2 ms.

Enfin, sachez que Panasonic vous permet d'activer le mode jeu avec n'importe quelle option d'image (FilmMaker, Vrai Cinéma, etc.). Cela vous permettra de profiter de couleurs justes en jouant, sans avoir besoin de régler votre écran à nouveau.

My Home Screen 5.0, un OS aux fonctionnalités connectées limitées

Nous l'évoquions au début de ce test, Panasonic conserve ici son système d'exploitation maison : My Home Screen. Dérivé de Firefox OS, cet OS reste loin derrière AndroidTV, WebOS (LG) ou Tizen (Samsung) notamment en termes de nombre d'applications disponibles. Si l'on retrouve des classiques tels que Netflix, YouTube ou encore Amazon Prime Video, on peut faire une croix sur myCanal, Bein Sports, Spotify et tant d'autres…

Rédhibitoire pour certains, sachez que ce problème peut facilement être contourné avec l'ajout d'une box android TV par exemple.

Malheureusement nous ne pourrons rien vous dévoiler concernant la télécommande, car le modèle que nous avons reçu en test profitait d'une télécommande fonctionnelle, certes, mais qui n'était pas celle du HZ1000.

Enfin, terminons sur une note positive à propos des menus, clairs et parfaitement fluides, qui vous permettrons de régler votre image de façon très précise, comme nous vous l'indiquions précédemment dans le test.

Panasonic TX-55HZ1000 : l'avis de Clubic

Panasonic frappe une nouvelle fois très fort avec cette cuvée 2020, confirmant son expertise sur le segment des téléviseurs.

L'excellente qualité d'image offerte au plus grand nombre dès la sortie du carton, est permise par le Mode FilmMaker, qui offre une calibration d'image proche de la perfection. Le processeur HCX Intelligent Pro fait également du très bon travail et offre une image naturelle même sur les contenus HD ou Full HD.

L'input lag de 21,7 ms ravira les casual gamers, offrant de très bonnes conditions de jeu sans pour autant atteindre le plus haut niveau.

Finalement, le seul point noir au tableau est l'OS maison de Panasonic, qui reste très austère et manque d'applications. Nous le disions, si Netflix et Amazon Prime Video sont présents, l'absence de certaines applications comme myCanal, RMC Sport, Bein, ou Spotify se fait sentir. Ce problème peut certes être contourné par l'ajout d'une box android TV, comme une Shield TV de NVIDIA, mais qui trouverait normal de rajouter 100 € ou 200 € pour profiter de ses applications préférées sur un téléviseur déjà commercialisé à 2 000 € ?

Toutefois, et pour conclure, si comme nous vous visionnez vos contenus sur des Blu-Ray pour profiter de la meilleure qualité d'image possible, et que les fonctions connectées ne vous intéressent pas plus que ça, alors ce téléviseur devrait être fait pour vous.

Panasonic TX-55HZ1000

9

Panasonic confirme une nouvelle fois son savoir-faire en proposant une qualité d'image excellente dans toutes les conditions.

Malheureusement pour le HZ1000, il manque un magasin d'application bien rempli pour obtenir la note maximale, mais si vous êtes possesseurs d'un dongle ou box multimédia cela ne devrait pas être un énorme problème.

Un téléviseur qui répond aux attentes de tous les fans de cinéma et de séries TV, ainsi qu'aux gamers.

Les plus

  • Calibration parfaite (Filmmaker mode)
  • Prise en charge de tous les formats HDR
  • Contraste infini, OLED oblige
  • Pied rotatif

Les moins

  • My home Screen et la pauvreté de son catalogue d'applications
  • Absence rétroéclairage télécommande

Qualité d'image 10

Jeux vidéo 8

Audio 7

Ergonomie 8

Système d'exploitation 6

6
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top