Nathan De Langhe

Mes dernières actualités

Comment choisir le meilleur sac à dos pour pc portable ? Les meilleurs sacs à dos pour ordinateur portable sont ceux qui combinent : volume, pour transporter l'intégralité de vos affaires, protection, pour garder votre ordinateur à l'abri de tous coups ou source d'humidité, et enfin, élégance afin de pouvoir vous "pavaner" dans la cour de l'université ou au bureau. La multiplication des formes, des tailles et des couleurs font que votre choix est plus difficile qu'avant. Tout comme il n’existe pas d’ordinateur portable "ultime" qui répond aux besoins de tous, il n’existe pas non plus un sac à dos parfait, pour tous. Afin de vous aider dans votre choix, nous vous avons concocté une sélection des meilleurs sac à dos. Les meilleurs sacs à dos :1. Asus X-Ranger, le sac à dos des gamers2. Case Logic VNB217, le "sac à dos de papa" à prix doux3. Osprey Farpoint 40, le sac à dos des baroudeurs4. The North Face Surge, le polyvalent5. Eastpak Austin, le sac à dos des aventuriers urbains6. Fjallraven Kanken 17’’, le sac à dos tout droit venu de Suède7. Coolbell , le sac à dos abordable8. EverVanz, un prix doux pour un sac design 1. Asus X-Ranger, le sac à dos des gamers Acheter l'Asus X-Ranger chez Amazon Les plus+ Volume utile+ poches intérieures+ Design gamer affirmé Les moins- Le poids même vide Plus pratique qu’un sac en bandoulière, le sac à dos permet de transporter facilement un ordinateur portable et l’ensemble de ses périphériques lors de déplacements. C’est justement le cas du modèle X-RANGER de chez Asus qui se montre pratique et résistant. Fabriqué à partir de nylon résistant à l’eau, le X-RANGER propose plusieurs compartiments. Le plus grand d’entre eux peut contenir un laptop jusqu’à 17 pouces. Renforcé, il offre un bon maintien de l’appareil. D’autres compartiments présentés sous forme de pochettes de tailles plus réduites sont également prévus pour accueillir la souris, le clavier, le casque, etc. Un sac à dos au style moderne Côté style, il possède de larges bretelles et un rembourrage aéré sur l’arrière afin d’assurer un bon confort lors de son utilisation. Cela lui offre une bonne ergonomie et un très bon maintien une fois sur le dos de son utilisateur. Il est également pourvu d’un mousqueton détachable et d’une poche facile d’accès sur l’avant pour se saisir des objets les plus utiles en quelques secondes. Cette petite poche est idéale pour accueillir un Smartphone par exemple. Ce sac à dos pour ordinateur Asus X-RANGER possède enfin une pochette de sécurité cachée. Notre avis sur l'Asus X-Ranger Pratique et design avec sa couleur noire et son liseré rouge, ce sac à dos pour ordinateur offre une bonne résistance au quotidien. Imperméable et renforcé, il garde au sec tout le matériel informatique, quelles que soient les conditions climatiques, et permet d’emporter tous les périphériques associés. Retour au menu 2. Case Logic VNB217, le "sac à dos de papa" à prix doux Acheter le Case Logic VNB217 chez Amazon Les plus+ Format compact+ Nylon qui empêche l'eau de pénétrer l'intérieur du sac Les moins- Design (trop) austère Prévu pour conserver le matériel informatique à l’abri des chocs et des intempéries, le sac à dos pour ordinateur Case Logic VNB217 est l’un des plus plébiscités du marché. Il s’est en effet donné pour mission de protéger le matériel et tient ses promesses. Son poids d’un peu plus de 500 grammes en fait également un sac à dos idéal pour ceux qui recherchent un encombrement minimum. Le confort, lui, est assuré par deux bretelles de portage ajustables et d’une couche de mousse pour le renforcement qui, ensemble, préservent les épaules d’une charge trop lourde. Il possède aussi un renfort dorsal. Un sac à dos pour ordinateur qui s’adapte à toutes les situations Capable de contenir un ordinateur portable de 17 pouces et l’ensemble de ses accessoires, le Case Logic VNB217 est fait de nylon très résistant aux déchirures et à l’eau. Il empêche donc l’eau de s’infiltrer et sèche ensuite rapidement. Ses trois fermetures extérieures déterminent trois espaces de rangement. Le plus grand compartiment peut alors accueillir l’ordinateur, tandis que les deux autres sont plutôt conçues pour contenir des documents sans les froisser ou des accessoires (clés USB, carnet de notes, batterie externe, disque dur externe, etc.). Notre avis sur le Case Logic VNB217 Léger et renforcé, ce sac à dos pour ordinateurs Case Logic VNB217 permet de transporter tout son matériel informatique en s’offrant un bon confort. Fabriqué en nylon, et possédant de nombreux compartiments, il permet de protéger l’ensemble de son contenu des intempéries et de l’eau. Retour au menu 3. Osprey Farpoint 40, le sac à dos des baroudeurs Acheter l'Osprey Farpoint 40 chez Amazon Les plus+ Sangle bandoulière+ Confort Les moins- Seulement 2 coloris : noir et rouge Le sac Osprey Farpoint 40 se porte comme un sac à dos, mais peut aussi convenir en tant que valise souple pour un voyage en cabine d’avion grâce à sa sangle de bandoulière. Une fonctionnalité appréciable lorsque l’on souhaite préserver son dos d’une longue charge lourde et voyager léger. Équipé de sangles de compression, il permet aux voyageurs de respecter les dimensions fixées par les compagnies aériennes et se présente comme un modèle multifonction. Robuste, il est fabriqué dans un nylon très résistant et se ferme à l’aide de deux curseurs pouvant être bloqués par un cadenas. Une grande capacité Pourvu d’une seule poche et de sangles de maintien, l’Osprey Farpoint 40 peut tout de même contenir un grand nombre de choses. Pour définir l’espace, il est donc pourvu de plusieurs poches. La plus grande est renforcée et permet d’accueillir un ordinateur portable. Une plus fine se montre plus adaptée aux tablettes et petits dispositifs. Le reste est vaste et peut contenir un grand nombre de vêtements ou d’accessoires informatiques. Sur sa face avant, on trouve par ailleurs deux poches en maille permettant d’y glisser une bouteille d’eau par exemple. Doté de deux bretelles épaisses, de deux sangles de maintien et d’un revêtement dorsal aéré, il est également confortable. Notre avis sur l'Osprey Farpoint 40 Capable de supporter jusqu’à 18 kg de charge, l’Osprey Farpoint 40 est un très bon sac à dos multifonction. Il convient donc tout particulièrement aux voyageurs et aux personnes désirant en faire une utilisation régulière lors de déplacements en avion par exemple. Retour au menu 4. The North Face Surge, le polyvalent Acheter The North Face Surge chez Amazon Les plus+ Confort+ Organisation aisée grâce aux différentes poches de rangement Les moins- Volume de (seulement) 30L Fidèle à la réputation de la marque, ce sac à dos The North Face Surge se montre confortable, mais aussi résistant grâce à sa toile en nylon. Ses 5 poches organisent l’espace de rangement et permettent de contenir un ordinateur portable jusqu’à 15 pouces, mais également de nombreux effets personnels comme des livres, une tablette, un Smartphone, des vêtements ou même une bouteille d’eau. Un confort maximum Pour s’ajuster parfaitement à son utilisateur, ce sac à dos pour ordinateur est doté de bretelles réglables et d’une sangle de poitrine. Une fois en place et bien réglé, il ne bouge plus et permet d’être porté confortablement. Il possède en outre un rembourrage intégré au niveau du dos. Pour ce qui est de sa contenance, ce sac à dos The North Face Surge est un modèle 30 litres qui possède également des sangles de compression capable de bloquer les objets lorsqu’il n’est pas complètement rempli ou d’offrir plus d’espace. Ses poches s’organisent autour de la principale qui peut accueillir l’ordinateur : une seconde poche parallèle à cette dernière, une poche polaire située sur l’avant du sac capable de transporter et protéger une tablette, et une poche en maille à l’intérieur du sac permettant d’accueillir une bouteille d’eau par exemple. Disponible en plusieurs couleurs, il offre une allure sportive et sobre à son utilisateur. Notre avis sur The North Face Surge Bien que non étanche, ce sac à dos pour ordinateur The North Face Surge offre une bonne résistance et protège le matériel informatique et les effets personnels lors de déplacements et de randonnées. Retour au menu 5. Eastpak Austin, le sac à dos des aventuriers urbains Acheter l'Eastpak Austin chez Amazon Les plus+ Coloris proposés plus "fun" que le classique noir et gris+ Léger+ Très fonctionnel Les moins- Contenance de seulement 18L Marque emblématique de sac à dos, Eastpack propose de nombreux modèles permettant de transporter un ordinateur et ses périphériques. Et le modèle Austin en est un parfait exemple. Il est en effet capable d’accueillir un ordinateur portable de 15 pouces en le protégeant de l’extérieur grâce à son compartiment rembourré et ne pèse que 480 grammes. Disponible en 28 coloris différents, il convient à tous les amateurs de sac à dos urbain. Un design élégant et intemporel Avec son allure épurée et contemporaine, le sac à dos Eastpack Austin séduit tous ceux qui ne veulent pas faire l’impasse sur le style lors de leurs déplacements. Uni et discret, mais proposé en de nombreuses couleurs (Près de 30 au total), il s’adapte à toutes les envies, mais se montre également fonctionnel avec ses différents compartiments de rangement. Fabriqué en polyamide et polyester doublé, il est résistant et conçu pour offrir un maximum de confort grâce à ses bretelles et à son dos renforcés. Sa poignée de 5 cm et ses poches latérales multifonctions zippées offrent toujours plus de praticité tandis que sa poche principale sécurise les objets qu’elle contient via sa fermeture zippée et ses cordons de serrage. Notre avis sur l'austin de Eastpak Son allure urbaine et chic accompagne facilement tous types de déplacements. Et côté fonctionnalité et praticité, le sac à dos pour ordinateur Eastpack Austin n’a rien à envier à ses concurrents puisqu’il offre une contenance de 18 litres tout à fait capable de transporter un laptop jusqu’à 15 pouces et l’ensemble de ses accessoires et périphériques. Retour au menu 6. Fjallraven Kanken 17’’, le sac à dos tout droit venu de Suède Acheter le Fjallraven Kanken chez Amazon Les plus+ Design, différents coloris+ Léger+ Nylon, très résistant Les moins- Volume effectif très léger, seulement 18L Initialement engagée dans la fabrication de sac à dos de randonnée, la marque scandinave propose désormais des solutions pratiques et confortables pour transporter un laptop. Imaginé dans ce sens, le sac à dos pour ordinateur Fjallraven Kanken 17 pouces se distingue par sa légèreté (il pèse moins de 500 grammes) et sa grande résistance. Imperméable, il protège les objets qu’il contient en se gonflant légèrement en présence d’humidité. Un sac à dos multifonction Fabriqué en Vinylon-F, une fibre connue pour sa grande résistance, mais aussi pour ses propriétés isolantes et imperméables, ce sac à dos Fjallraven Kanken est épais, compact et peut contenir 18 litres. Il possède trois poches zippées ainsi qu’une fente à l’intérieur de la poche frontale et deux petits compartiments extérieurs et facilement accessibles. La poche zippée arrière est rembourrée et peut donc accueillir et protéger un ordinateur jusqu’à 17 pouces. Disponible dans une multitude de coloris, ce sac Fjallraven Kanken propose une version unie et une version bicolore afin de contenter tous les goûts. Équipé de bretelles ajustables et rembourrées au niveau des épaules, ce sac à dos se plaque sur le corps afin de ne plus en bouger. Notre avis sur le Fjallraven Kanken Avec sa forme originale cubique, ce sac à dos pour ordinateur Fjallraven Kanken se distingue de ses concurrents. Il se porte très haut et se montre très stable pendant la marche. Et avec sa contenance de 18 litres, il est tout à fait capable de transporter un laptop de 17 pouces et de nombreux autres effets personnels. Retour au menu 7. Coolbell, le sac à dos abordable Acheter le sac Coolbell chez Amazon Les plus+ Présence d'un port USB+ Antivol+ Nombreuses poches permettant d'organiser le rangement Les moins- Design Positionné comme un sac à dos à petit prix, le Coolbell offre de nombreuses fonctionnalités. Se caractérisant avant tout comme un sac à dos pour ordinateur avec antivol, il permet de sécuriser son matériel lors de déplacements. Car une fois installé sur le dos, il ne peut plus être ouvert. Il faut alors le retirer pour accéder à son contenu depuis l’arrière. Il se distingue également par la présence d’un port USB et d’un câble à l’intérieur du sac qui permettent de relier un Smartphone à une batterie externe par exemple. Le sac antivol et USB Ce sac à dos Coolbell présente une ouverture en face arrière qui promet d’en sécuriser tout le contenu. Il est donc nécessaire de le retirer pour accéder à ses compartiments. Doté de nombreuses poches, il est capable de transporter un ordinateur portable de 15 pouces et tous ses accessoires. Deux petites poches latérales sont également prévues sur l’arrière et à portée de main pour que l’utilisateur puisse y placer les objets du quotidien comme sa carte bleue ou son Smartphone. Toujours sur la partie dorsale, une troisième poche zippée de plus grande taille permet de contenir de petits objets comme une liseuse ou des documents. De plus, ses bretelles et son dos sont renforcés avec de la mousse pour assurer un bon confort et un bon maintien. Notre avis sur le sac Coolbell Innovant par la présence de son port USB, mais aussi sécurisant avec son ouverture sur l’arrière, ce sac à dos pour ordinateur Coolbell tient ses promesses et transporte efficacement tout son matériel informatique. Retour au menu 8. EverVanz, un prix doux pour un sac design Acheter l'EverVanz chez Amazon Les plus+ Design+ Confort Les moins- Toile de coton épaisse résistante mais pas aussi hydrofuge que le nylon Fabriqué à partir d’une toile épaisse faite de coton de qualité, le sac à dos pour ordinateur EverVanz est idéal pour une utilisation quotidienne. D’une contenance de 20 à 35 litres, il permet de protéger et de transporter un grand nombre d’effets personnels, y compris du matériel informatique sensible comme un ordinateur portable ou un appareil photo par exemple. Et pour un déplacement sécurisé, il est équipé d’un rabat avec deux boucles magnétiques et un cordon de serrage qui en sécurise la fermeture. Confort et modernité L’alliance de toile de coton et de bordures en cuir offre à ce sac à dos EverVanz une allure moderne. Ses bretelles sont rembourrées avec de la mousse pour amortir le poids et offrir un bon confort aux épaules tandis que sa toile respirante accompagne les marches longues et les lourdes charges. Équipé de différentes poches, le modèle EverVanz permet de transporter une grande quantité de matériel. Son compartiment latéral se montre adapté aux petits objets, sa poche principale accueille facilement un laptop ou une tablette jusqu’à 15 pouces, et ses poches extérieures offrent un accès rapide aux objets du quotidien comme son Smartphone, un portefeuille, etc. Notre avis sur le sac EverVanz Le sac à dos pour ordinateur EverVanz est à la fois pratique, résistant et indémodable. Disponible en plusieurs coloris tous assez sobres, il se prête aux envies de son nouveau propriétaire et l’accompagne dans la plupart de ses déplacements. Retour au menu Quelques conseils pour choisir son sac à dos pour ordinateur portable : Le volume Comme n'importe quel sac, la taille est l'un des premiers critères à considérer dans le choix de votre futur sac à dos pour ordinateur portable. Emmenez-vous seulement le nécessaire : ordinateur portable, tablette, chargeurs et câbles? Votre sac va vous servir également lors de week-ends ou de voyages ? Posez-vous les bonnes questions quant au choix de l'utilité que vous en aurez et de cela, en découlera le volume dont vous avez besoin. Pour le quotidien, un sac avec un volume compris entre 18 et 25 litres sera suffisant. En revanche si vous prévoyez d'emmener votre sac pour différentes escapades alors préférez un modèle avec un minimum de 40 litres. Le design Les sacs à dos pour ordinateurs portables n'ont jamais été les plus stylés. Mais en devenant un produit de plus en plus populaire, les fabricants ont dû s'adapter à la demande des clients et proposent désormais de nombreuses matières, coloris et gabarits différents. Et cela pour le plus grand plaisir des consommateurs. Votre sac devient donc un réel accessoire. Cela reste un argument subjectif et chacun trouvera le sac qui lui correspond. La sécurité Impensable d'avoir tous ses objets de valeurs au même endroit, sans penser la valeur financière mais aussi des données que vous transportez. Afin qu'aucun ennui ne puisse vous arriver il faut penser à la sécurité de votre sac. Pour cela rien ne vaut la possibilité d'ajouter un cadenas sur votre sac : souvent dans le passant de la fermeture éclair. Et si votre sac n'a pas d'emblée de fonctionnalités liés à la sécurité, il n'est jamais trop tard pour s'équiper, la société Pacsafe commercialise un filet métallique qui protégera votre sac des possibles voleurs. Pensez également aux normes. Si vous voyagez beaucoup, de nombreux douaniers peuvent vouloir fouiller vos affaires et si votre cadenas ne possède pas la norme TSA alors ils seront dans l'obligation de le casser.
Comment choisir le meilleur disque dur externe ? Le disque dur est la solution de stockage la plus ancienne qui existe à ce jour. Bien qu’il fût pendant longtemps confiné à l’intérieur d’un ordinateur pour ne jamais en sortir, des évolutions techniques ont permis de le décliner en des versions externes transportables. Outre une capacité de stockage nettement plus élevé et bon marché, le développement de la mémoire flash l’a rendu également plus réactif et sûr à transporter et a permis la création des SSD. Les meilleurs solutions de stockage externes :1. Samsung Portable SSD T5, le plus performant mais n'est pas un disque dur2. WD My Passport SSD, une alternative au T5 de Samsung3. Seagate Expansion, l'excellent rapport qualité/prix4. LaCie Porsche Design, le plus design5. Maxtor M3, l'entrée de gamme ultra convaincante6. Buffalo Mini Station Extreme, résiste à presque tous les aléas de votre vie7. Silicon Power Armor A60, le disque dur qui résistera à toutes vos aventures8. Toshiba Canvio Basics, le meilleur rapport quantité de stockage / prix 1. Samsung Portable SSD T5, le plus performant mais n'est pas un disque dur Acheter le Samsung Portable SSD T5 chez Amazon Les plus+ Débits lecture/écriture qui bat à plate couture tous les DD externes+ Prix ayant sensiblement diminué... Les moins- ... Mais qui reste très cher comparé à un disque dur mécanique L’univers des SSD est, par essence, un monde où tout va très vite. Le Samsung Portable SSD T5 en donne la preuve une nouvelle fois. Disponible dans une multitude de tailles, l’appareil peut répondre aux besoins les plus importants en temps de transfert. Un mini disque dur En ce qui concerne le design et les dimensions, Samsung propose un appareil simplissime. Le Samsung Portable SSD T5 se présente comme un boîtier à l’allure extrêmement épurée. La couleur est unie, et les bords sont arrondis. Mais ce qui étonne, ce sont ses dimensions : 57,3 x 74 mm. Il est plus petit qu’une carte de visite de taille moyenne, et il ne pèse que 51 grammes ! Autant dire que l’on n’aura aucune difficulté à le glisser dans une poche. Un USB ultrarapide Il est indispensable, pour un disque dur SSD, d’adopter un format ultrarapide. Et le Samsung Portable SSD T5 l’a bien compris, puisqu’il propose une connexion USB 3.1 Gen 2. Il s’agit d’ailleurs d’un port USB Type-C. Celui-ci est le dernier-né du secteur, et pourra donner d’autant plus de polyvalence. Des transferts boostés Les résultats sont là : le Samsung Portable SSD T5 est presque 5 fois plus rapide que les disques durs traditionnels. Que ce soit à l’écriture ou à la lecture, le T5 est exceptionnellement rapide, puisqu’il peut aller jusqu’à un taux de transfert de 540 Mo/s. Il se classe ainsi comme l’un des meilleurs appareils sur le marché dans sa catégorie, et cela se voit dans des applications comme le jeu ou l’édition vidéo. Notre avis sur le Samsung SSD T5 Le Samsung Portable SSD T5 est une valeur sûre, issu d’une marque qui l’est également. Sous sa taille réduite au minimum (et donc très peu encombrante sur le bureau), le T5 dissimule des capacités hors du commun. Retour au menu 2. WD My Passport SSD, une alternative au T5 de Samsung Acheter le WD My Passport chez Amazon Les plus+ Format compact+ Compatibilité avec différentes normes USB+ Design Les moins- Prix Que choisir pour augmenter le stockage de son ordinateur ? Pour les personnes ayant besoin d’effectuer des transferts ultrarapides, des marques se sont positionnées sur le monde des SSD. Le My Passport signé WD en constitue une excellente porte d’entrée, susceptible de ravir tous les publics. Que l’on ait besoin de le glisser dans une poche ou qu’il doive prendre peu de place sur le bureau, le WD My Passport sait se faire discret. Son premier point fort c’est ses petites dimensions, puisqu’il mesure 9 centimètres de long pour 4,5 centimètres de large. Il se range donc facilement dans un sac à dos ! Cela dit, ce SSD n’est pas en reste concernant la robustesse et la durabilité. Son design se veut sobre, mais le plastique imitation métal qui le constitue est connu pour sa grande résistance. USB A ou C, au choix Dans le secteur des SSD, on peut retrouver deux types d’USB : l’USB-A, qui permet de connecter tous les périphériques modernes, et l’USB-C amené à se généraliser. Le WD My Passport, lui, ne demande pas de choisir : il propose les deux. En effet, l’appareil est nativement doté d’un port USB Type-C. Mais il s’accompagne aussi d’un adaptateur pour les périphériques demandant à être branchés en USB-A. Un SSD pour des transferts plus rapides Les SSD sont choisis pour la rapidité de transfert qu’ils apportent. Et sur ce point, le WD My Passport tient ses promesses, sa vitesse de lecture pouvant atteindre les 540 Mo/s sur l’USB-C. Il se positionne ainsi comme étant l’un des meilleurs SSD du marché. Notre avis sur le SSD My Passport Le WD My Passport SSD a donc tout pour plaire. En plus de sa vitesse parfaitement adaptée aux tâches les plus gourmandes en ressources (notamment le jeu vidéo), ce SSD a de petites mensurations. Ces dernières lui permettent ainsi de se glisser n’importe où et d’être emporté facilement. Retour au menu 3. Seagate Expansion, l'excellent rapport qualité/prix Acheter le Seagate Expansion chez Amazon Les plus+ Design et compacité+ Performance en écriture et en lecture Les moins- Compatible avec les PC uniquement On le comprend facilement : les disques durs de type « slim » se démarquent par un encombrement réduit. Mais des modèles comme l’Expansion de Seagate tiennent à conserver une grande capacité de stockage et de bonnes vitesses de transfert malgré leur petite taille. Le design slim Pour un modèle slim, l’important reste les dimensions. Avec 1,17 centimètre d’épaisseur, il ne fait que 11,7 centimètres de long pour un poids de 181 grammes. En d’autres termes, il s’agit là d’un appareil de petites mensurations, que l’on transporte sans difficulté. Côté design, Seagate se passe de tout élément superflu. Le coloris est uni, et sur ce petit modèle aux bords prononcés, il ne reste plus que le nom de la marque et un témoin lumineux. Ce dernier est important : il variera en fonction de l’intensité des transferts. Des connectiques à la hauteur Il faut d’abord mentionner la grande capacité de stockage, qui est exceptionnelle pour un disque dur Slim. L’expansion peut ainsi recevoir jusqu’à 4 To de données. Pour la vitesse des transferts, on pourra compter sur un port USB 3.1 de première génération. Compatible Windows et Mac OS, le disque dur externe est livré avec un câble de 45 centimètres. Ce n’est ni trop long (pour ne pas traîner), ni trop court. Au-delà des 100 Mo/s Les débits du disque dur sont très attractifs, puisqu’ils dépassent régulièrement les 100 Mo/s en lecture, les transferts franchissent les 110 Mo/s et vont jusqu’à flirter avec les 120 Mo/s. L’USB 3.1 fait son office, l’appareil pouvant convenir à toutes les sortes de fichiers. Il faut enfin préciser que Seagate fournit avec son Expansion une application nommée Dashboard. Celle-ci permet la sauvegarde de contenus, mais aussi leur partage en toute simplicité. Notre avis sur le Seagate Expansion Le Seagate Expansion est clairement un appareil nomade. Ses petites dimensions l’autorisent à se glisser dans une poche. Fonctionnant en USB 3.1 de première génération, le disque dur est en mesure de transférer rapidement des fichiers, même de grande taille. Retour au menu 4. LaCie Porsche Design, le plus design Acheter le LaCie Porsche Design chez Amazon Les plus+ Design et finitions soignés+ Excellentes performances en écriture et lecture+ Disponible également en USB-C Les moins- Aucun Le Porsche Design de LaCie porte bien son nom. Au-delà de sa grande capacité, ce disque dur externe est un appareil à l’allure intéressante, parfaite pour une intégration dans une décoration moderne. Avec son ergonomie simplissime, on pourra le poser où on le souhaite. Des bords tranchés, un look stylisé Avec le Porsche Design, la marque LaCie présente un appareil à l’apparence sobre et efficace. L’objet adopte des bords nets, parfaits pour une disposition verticale ou horizontale. Pour les personnes possédant une multitude de disques durs, cela apporte une grande facilité de rangement. Le Porsche Design adopte aussi un look très stylisé avec son revêtement en métal brossé. Facile à transporter avec son poids de 260 grammes, c’est exactement le genre de disques durs que l’on appréciera emporter dans son sac à dos L’USB 3.0 au rendez-vous Son poids léger s’ajoute à ses petites dimensions : seulement 13 centimètres de long. Le Porsche Design se manipule donc d’une main, sans difficulté aucune. Mais ce petit gabarit ne l’empêche pas d’opter pour une connectique USB 3.0, qui autorise des performances jusqu’à 5 fois supérieures au 2.0. Le top pour des transferts rapides Cette capacité se retrouve dans les chiffres : le Porsche Design affiche un débit en lecture de plus de 110 Mo/s, et de plus de 100 Mo/s en écriture. Le disque dur externe est en plus livré avec un logiciel, Wuala, qui permet une sauvegarde de ses fichiers jusqu’à 10 Go. Un gain en sécurité non négligeable pour faire face aux imprévus. Notre avis sur le Porsche Design de LaCie Le Porsche Design de LaCie est ainsi un appareil stylé, qui est en plus autonome, car autoalimenté par son USB 3.0. Offrant également de bonnes capacités de stockage et des temps de transfert à la hauteur des attentes, il se présente comme une belle alternative pour les amateurs de fichiers volumineux. Retour au menu 5. Maxtor M3, l'entrée de gamme ultra convaincante Acheter le Maxtor M3 chez Amazon Les plus+ Magnifique écran+ Petit et costaud+ Bon rapport qualité/prix+ Excellent débit sur les fichiers de taille moyenne ... Les moins- Plus lent sur les gros fichiers- Interface vieillotte du logiciel La marque Maxtor est connue pour ses accessoires numériques disponibles à petits prix. Parmi eux, on trouve le Maxtor M3, un disque dur externe capable de recevoir jusqu’à 2 To de données. Et cela dans un design mini. Taille compacte La première force du Maxtor M3 se trouve dans ses dimensions. Léger, avec ses 135 grammes, il mesure 12 centimètres de long pour 8 de large. Il tient donc dans une main, alors que son style adopte un quadrillage à l’allure très moderne. L’objet est ainsi très petit. Avec son câble USB fourni, il se manipule d’une main et se range simplement. Des connectiques simples, mais efficaces Avec cette petite taille, l’ergonomie et les connectiques du Maxtor M3 se veulent sobres. Rien n’est laissé au hasard, y compris la taille du câble USB. Celui-ci est d’un format idéal : pas trop court pour pouvoir être branché partout, ni trop long pour ne pas gêner. Le fait d’avoir opté pour l’USB 3.0 lui permet aussi de garantir des transferts rapides. Des vitesses de transfert au top Avec l’USB 3.0, le Maxtor M3 se donne les moyens : ainsi, il peut afficher des vitesses de transfert parmi les meilleures de sa catégorie. Plus de 130 Mo/s sont présentés en lecture comme en écriture. Ce sont des vitesses autorisant le transfert, même de gros fichiers, sans difficulté. Le Maxtor M3 est en plus fourni avec des logiciels utiles au quotidien. Il faut notamment signaler l’application Drive Manager, qui permet de sauvegarder ses fichiers ou d’attribuer un mot de passe à son espace de stockage. Des outils fiables, qui apportent une sécurité supplémentaire en plus de la vitesse. Notre avis sur le Maxtor M3 Le Maxtor M3 est donc un outil complet. En plus d’offrir une grande capacité de stockage, il effectue les tâches demandées très rapidement. Mais il assure également d’autres services relatifs à la sécurité. Et tout cela est accessible à un petit prix. Retour au menu 6. Buffalo Mini Station Extreme, résiste à presque tous les aléas de votre vie Acheter le Buffalo Extreme chez Fnac Les plus+ Livré avec un logiciel très complet+ Câble très long+ Certification IP53 Les moins- Coque brillante qui affiche très vite des traces d'usure S’il y a un disque dur externe qui a été conçu pour être emporté partout, c’est bien le Buffalo MiniStation Extreme. Outre ses petites dimensions, cet appareil offre une résistance à l’usure et à toutes les sources d’agressions. Un appareil compact et robuste Ce qui définit avant tout le MiniStation Extreme de Buffalo, c’est sa petite taille. Il fait partie des appareils appelés « 2,5 pouces », proposant une longueur de 14 centimètres. Il peut ainsi être manipulé d’une main et être rangé dans un sac, voire une poche. Mais là où le MiniStation Extreme est avantagé, c’est par rapport à sa solidité. Noté IP53, il offre une très bonne résistance à la poussière, et une isolation face à la pluie. Son utilisateur n’aura pas à craindre de l’emmener hors des sentiers battus. Des connectiques mises au goût du jour Au niveau du branchement, ce disque dur s’est doté de la meilleure connexion USB du moment avec l’USB 3.0. Le câble nécessaire est fourni. Mais en plus, le design est pensé pour que ce dernier puisse être rangé facilement sur le côté de l’appareil. Le câble favorise donc une petite longueur. Cela dit, si cette longueur n’est pas suffisante, pas de panique : une rallonge est également offerte. On peut ainsi s’adapter à la situation. Des performances à la hauteur L’USB 3.0 a un autre avantage pour ce disque dur externe : ses performances en taux de transfert. Ce type de connexion est effectivement 4 à 5 fois plus rapide que l’USB 2.0. Cela permet à l’appareil de Buffalo d’afficher des vitesses pouvant dépasser les 100 Mo/s, voire les 110 Mo/s. Il faut enfin signaler que ce disque dur s’accompagne d’utilitaires, permettant par exemple de sécuriser ses données en les cryptant Notre avis sur le Buffalo Mini Station Extreme Le Buffalo MiniStation Extreme est donc plus qu’un disque dur externe. C’est un ensemble réalisé pour s’adapter aux différents besoins. Que ce soit en termes de capacité, de résistance ou de vitesse de transfert, ce disque répondra présent ! Retour au menu 7. Silicon Power Armor A60, le disque dur qui résistera à toutes vos aventures Acheter le Silicon Power Armor A60 chez Amazon Les plus+ Design+ Débits convaincants en lecture...+ Résistance aux chocs, chutes et à l'humidité Les moins- Mais en dessous de la moyenne en écriture notamment sur les fichiers lourds Nombreux sont les disques durs externes à se contenter d’une simple capacité de stockage et d’une belle vitesse de transfert des données. L’Armor A60 de Silicon Power va plus loin, avec une sécurité accrue face à l’eau et au choc. Avec son design agréable à l’œil, il tient bien en main. Design coloré et protecteur En ce qui concerne le design proprement dit, l’Armor A60 adopte un caoutchouc noir orné d’une bordure colorée. Parcouru de trois bandes en saillie, la sobriété est au rendez-vous. Mais celle-ci n’est pas choisie au hasard. Le caoutchouc de l’A60 est effectivement constitué de trois couches. Celles-ci forment le premier point garantissant une grande solidité du disque dur. Peu importe le nombre de chutes, l’appareil de Silicon Power sera toujours en mesure de résister. Un disque dur IPX4 La norme IP est à privilégier pour choisir un appareil étanche et résistant. Avec sa classification IPX4 et sa norme militaire MIL-STD 810G, l’Armor A60 est en mesure de résister à l’eau, à la poussière, aux chocs mais également aux chutes. Le disque peut résister à de fortes projections d’eau ! Au niveau des connectiques, celles-ci ont également été conçues pour ne pas gêner l’étanchéité : le cache de la prise USB est intégré à l’appareil. Il s’agit d’ailleurs d’une connexion USB 3.0, promettant de hautes vitesses de transfert. 110 Mo/s pour un HDD Les performances du disque dur sont très bonnes, que ce soit en lecture ou en écriture. Le Silicon Power Armor A60 affiche des débits de l’ordre de 110 Mo/s. C’est effectivement une très haute vitesse pour un disque dur de type HDD. Par ailleurs, l’A60 est fourni avec un système de verrouillage : grâce à lui, un mot de passe peut être demandé pour accéder aux fichiers. En cas de vol ou de perte, il n’y a donc rien à craindre pour ses données sensibles. Notre avis sur le Silicon Power Armor A60 Silicon Power a conçu une formule complète avec ce disque dur. En plus des bonnes performances en termes de transfert, l’Armor 60 est une solution pour les personnes craignant la poussière, l’humidité, mais aussi les vols. Retour au menu 8. Toshiba Canvio Basics, le meilleur rapport quantité de stockage / prix Acheter le Toshiba Canvio Basics chez Amazon Les plus+ Compact et léger+ Bons débits Les moins- Pas de housse pour le protéger lors des déplacements- Aucun logiciel fournit Disponible dans différentes tailles, le Canvio Basics de Toshiba fait partie des meilleurs rapports prix-quantité de stockage. Mais le disque dur ne s’arrête pas là : sobre en apparence, il affiche néanmoins d’excellents débits de lecture/écriture. Un objet exceptionnellement compact Le premier point sur lequel le Canvio Basics impressionne est sa compacité. L’appareil, proche du carré, fait moins de 11 centimètres de long. C’est un chiffre exceptionnel étant donné la capacité de ce disque dur externe, qui peut atteindre 2 To. Côté design, le Canvio Basics ne recherche pas les fioritures. Au contraire : sans aspérité, le disque se fait discret et peut facilement se dissimuler sur une tour d’ordinateur. Et dans le sac à dos, ses 146 grammes ne pèsent rien. L’ergonomie en avant L’objet étant petit et léger, il se manipule facilement. Plus concrètement, en tant que HDD de 2,5 pouces, il ne prendra même pas toute la place dans une main. Le Canvio Basics est en plus fourni avec un câble compatible USB 3.0, dont la taille est étudiée pour répondre aux attentes sans traîner. Et ce dernier fonctionnant en USB 3.0, il est logique que le port du Canvio Basics soit aussi en micro-USB/USB 3.0. Celui-ci étant tout simplement le meilleur sur le marché. Jusqu’à 140 Mo/s Le Toshiba Canvio Basics a donc tout ce qu’il faut pour assurer rapidement ses transferts. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, affichant des vitesses allant jusqu’à 140 Mo/s en lecture. D’ailleurs, cette rapidité se maintient que ce soit pour la lecture/écriture d’un gros fichier ou pour d’autres plus petits, mais plus nombreux. Il se présente ainsi comme un HDD polyvalent, capable de gérer toutes les situations. Notre avis sur le Toshiba Canvio Basics Toshiba propose un HDD de petite taille et à prix bas. Et pourtant, l’appareil affiche une capacité de stockage gigantesque et de hautes vitesses de transfert. Tout cela fait de lui un modèle à privilégier, quelles que soient la configuration ou les envies. Retour au menu Quelques conseils pour choisir son disque dur portable : Des prix toujours plus avantageux l’un des aspects les plus intéressants des disques durs est leur rapport capacité/prix. Depuis quelques années, les prix du gigaoctet n’ont pas cessé de baisser pour atteindre aujourd’hui un prix bas historique. Une situation qui permet de faire des disques durs HDD la méthode de stockage externe la plus rentable pour d’importants volumes de donnée. Ainsi, pour une centaine d’euros, il est aisé d’acquérir 1 To de capacité, couvrant la plupart des besoins. Une vitesse de lecture/écriture très élevéeque ce soit un disque dur HDD ou SSD, la vitesse de lecture et d’écriture demeure très confortable, même s’il existe une différence considérable entre les deux. Un HDD, malgré son statut de technologie bon marché, propose des prestations situées souvent à 100 Mo/s en vitesse de lecture, ce qui reste suffisant pour la plupart des besoins. Cependant, un SSD propose des performances nettement plus intéressantes et permet une lecture de loin supérieure aux HDD, allant jusqu’à 500 Mo/s pour les modèles haut de gamme. Une capacité de stockage importanteLes disques durs ont l’avantage d’avoir une grande capacité de stockage pour un prix très raisonnable. L’acquisition d’un disque dur de 1 à 2 To à un prix accessible est néanmoins ce qu’il y a de plus raisonnable pour une utilisation courante. Quelle norme pour mon connecteur ? Si le type de mémoire compte dans la vitesse d’écriture et de lecture, il faut aussi évaluer le type de connecteur. En effet, un support ayant une vitesse d’écriture ou de lecture très élevée ne sert à rien si votre connecteur propose un débit trop faible. Le plus connu est l’USB et propose différentes normes. La plus ancienne norme est l’USB 2.0, qui limite le débit à 40 Mo/s maximum. Une version plus récente en 3.0 autorise un débit allant jusqu’à 300 Mo/s et permet notamment une lecture plus confortable des fichiers, comme les vidéos HD. Il faut aussi compter sur une variante des connecteurs USB, le USB-C. Outre le fait qu’il est réversible, il a vocation à remplacer progressivement les anciennes versions et propose un débit allant jusqu’à 1,2 Go/s. De quoi permettre un transfert d’un volume très important de fichiers à très grande vitesse. Reste enfin le HDMI, ce dernier présentant surtout un intérêt pour transmettre un flux vidéo. Si la plupart des ordinateurs et télévisions disposent de plusieurs ports, les serveurs NAS s’en équipent également depuis quelques années. Prudence cependant, car il existe plusieurs normes, la plus récente étant le HDMI 2.1, capable d’un débit de 6 Go/s et idéal pour la vidéo en Ultra HD. De quelle quantité de stockage ai-je besoin ? La capacité de stockage est évidemment le point le plus attentivement scruté par les utilisateurs. Mais là encore, il faut faire le choix d’un espace qui ne soit ni superflu, ni insuffisant. Pour les fichiers volumineux, comme les vidéos, les photos ou bien les détenteurs d’énormes bibliothèques musicales (ou même tout ça à la fois), le disque dur externe — pouvant aller jusqu’à 4 To — ou le serveur NAS seront à privilégier. Pour des fichiers de texte, les tableurs ou encore une petite sélection musicale, les clés USB comprises entre 32 et 64 Go ou les cartes micro SD sont nettement plus pertinentes.
Comment choisir la meilleure batterie externe ? Imaginez-vous perdu au milieu d'une ville inconnue, sans smartphone pour vous guider. Et pour cause, votre dernier pourcentage de batterie vient de s'épuiser. Et si vous aviez emmené votre batterie externe avec vous, cette désagréable situation n'aurait pas vu le jour. Et nous ne souhaitons plus que cela vous arrive, c'est pourquoi nous vous avons trouvé les meilleurs batteries externes compatible avec votre smartphone, votre tablette ou encore votre pc portable. Les meilleures batteries externes :1. RAVPower 26 800 mAh Super-C Series, la plus puissante2. X-Moove Powergo Flash 15 000, idéale pour la recharge via usb-c3. Neato Botvac D5 Connected, le favoride la rédaction4. Anker PowerCore 20 000 mAh, le meilleur rapport qualité/prix5. Xiaomi Mi Power Bank 2S, l'excellent chargeur d'entrée de gamme6. Tronsmart Trim 10 000, la compatibilité QuickCharge 3.07. Anker PowerCore II 10 000 mAh, le choix raisonné 1. RAVPower 26 800 mAh Super-C Series, la plus puissante Acheter RAVPower 26 800 mAh chez Amazon Les plus+ Charge multi-appareils+ Charge rapide Les moins- Différence importante entre débits réels et annoncés RAVPower est une société spécialisée dans la recharge des terminaux mobiles. Autant dire qu’avec sa création, la 26 800 mAh Super-C Series, on a affaire à l’expert de ce marché. D’autant que cette batterie affiche une capacité gigantesque. Petite, mais polyvalente Il faut le savoir : la RAVPower 26 800 mAh Super-C Series est clairement destinée à la charge rapide de plusieurs appareils. Cela se voit d’abord dans ses connectiques, qui sont plus nombreuses que sur les autres batteries de cette catégorie. On retrouve ainsi le port micro-USB pour la brancher, et un USB-C pour la recharge rapide. Mais l’objet comprend aussi deux ports iSmart 2.0, qui délivrent automatiquement la puissance nécessaire pour une charge optimale. Le design, lui, se veut sobre. Avec ses 20 centimètres de long, la RAVPower 26 800 mAh Super-C Series comprend simplement des LED pour connaître le niveau de charge en temps réel Un monstre d’autonomie Un chiffre suffit à résumer l’autonomie de la RAVPower 26 800 mAh Super-C Series. Et il est dans son nom : 26 800 mAh. C’est une capacité énorme, pensée pour la recharge simultanée d’une multitude d’appareils. Cette capacité est d’autant plus intéressante qu’elle s’accompagne de l’USB-C, le plus rapide du moment. Ainsi, ce sont 30 W sur lesquels on pourra compter en sortie, offrant une recharge prompte, quel que soit l’appareil. Notre avis sur la RAVPower 26 800 mAh Super-C Series La RAVPower 26 800 mAh Super-C Series est à choisir sans hésiter pour les plus gourmands en énergie. Pour les tablettes, les smartphones et les autres appareils connectés, c’est une valeur sûre à tous les points de vue. Retour au menu 2. X-Moove Powergo Flash 15 000, idéale pour la recharge via usb-c Acheter la X-Moove Powergo Flash 15 000 chez Cdiscount Les plus+ Autonomie plus importante que celle annoncée+ Design et finitions+ Usb-C compatible Mac, smartphone, switch+ charge rapide Les moins- Absence câble Lightning À la recherche d’une batterie de secours ? Un smartphone ou une tablette sont à court de charge ? Les batteries externes offrent une solution pour recharger ces appareils. Mais certains modèles, comme la X-Moove Powergo Flash 15 000, se démarquent par la vitesse à laquelle le chargement se fait. Compacte et discrète En ce qui concerne l’objet en lui-même, la X-Moove PowerGo Flash 15 000 fait le choix d’un appareil tenant facilement en main, malgré des mensurations généreuses (plus de 14 centimètres en longueur). En effet, son poids excède de peu les 300 grammes. Et si la batterie est longue, sa largeur réduite et sa faible épaisseur permettent de la manipuler d’une main. Pour ses connectiques, la X-Moove PowerGo Flash 15 000 est munie de deux ports : un USB et un micro-USB. De plus, ces derniers adoptent ce qu’il se fait de mieux, à savoir un USB 3.0 et un USB-C. La batterie, très simple d’utilisation, est ainsi en mesure de répondre à tous les besoins, mais aussi d’assurer une recharge très rapide. L’autonomie à toute épreuve La X-Moove PowerGo Flash 15 000 a un point fort : son autonomie. 15 000 mAh constituent une base solide pour recharger plusieurs fois son smartphone ou sa tablette. Et comme deux ports USB sont présents, la batterie externe est en mesure de recharger deux appareils à la fois. Sans compter qu’elle adopte une charge rapide Qualcomm. Sur le dessus, elle dispose également d’une indication numérique permettant de consulter la charge restante en temps réel. C’est parfait pour savoir quand viendra le moment de la recharger à son tour. Notre avis sur la PowerGo Flash 15000 La X-Moove PowerGo Flash 15 000 a une capacité suffisante pour répondre à tous les besoins en énergie. Son aptitude à recharger rapidement les appareils la démarque des autres modèles sur le marché. Retour au menu 3. Iceworks 7000, uniquement compatible usb-c Acheter l'Iceworks 7000 chez Amazon Les plus+ Compacte + Ne chauffe pas+ Charge rapide+ 2 appareils peuvent être rechargés simultanément Les moins- Câble trop court et non remplaçable La petite taille est importante sur les batteries de secours. L’Iceworks 7000 l’a bien compris. Mais en plus de ses mensurations, cette batterie externe ajoute une puissance suffisante pour faire face aux situations les plus contraignantes. Des connectiques étendues sur un appareil nomade Quelques chiffres suffiront à résumer le faible encombrement de l’Iceworks 7000 : la batterie ne fait que 15 centimètres de long. Avec ses 160 grammes, elle est incroyablement légère, ce qui lui permet de tenir dans une main. Mais le plus de ce format de 7000 mAh réside dans ses connectiques. Fait rare sur une batterie externe de ce calibre : deux ports sont disponibles à la sortie. Ce sont tous deux des USB Type-C, qui offrent une charge rapide sur deux appareils en simultané. Iceworks ajoute à cela un fil rétractable, réduisant une fois encore l’encombrement de la batterie. Enfin, avec son épaisseur de 9 millimètres, l’Iceworks comprend quelques LED. Elles indiquent en toute simplicité la charge restante sur la batterie. 7000 mAh pour vous Les batteries externes sont disponibles dans différentes capacités. Mais si certaines privilégient la quantité à la rapidité, l’Iceworks 7000 favorise la vitesse de transfert. Ainsi, 7000 mAh seront parfaits pour faire face aux besoins urgents pour votre tablette ou votre smartphone. Avec une puissance de 15 W en sortie comme en entrée, cette batterie peut fournir cette énergie très rapidement. Notre avis sur l'Iceworks 7000 L’Iceworks est une batterie de petite taille, mais qui se démarque par sa vitesse. Son câble intégré évite de s’encombrer de connectiques supplémentaires, alors qu’elle permet la charge simultanée de deux appareils en USB-C. Retour au menu 4. Anker PowerCore II 20 000 mAh, l'excellent rapport qualité/prix Acheter l'Anker PowerCore II 20 000 mAh chez Amazon Les plus+ Compacte par rapport à sa puissance+ Bonnes finitions+ Charge rapide Les moins- Recharge micro-usb et non USB-C La marque Anker signe un nouvel appareil performant dans sa gamme de batteries externes PowerCore. Cette fois, ce sont 20 000 mAh qui sont disponibles à la recharge, tout en conservant ce qui fait la force de ces batteries : un design compact et des connectiques remises au goût du jour. Recharger deux appareils à la fois L’USB est un port devenu incontournable. Et dans le domaine des batteries externes, ils conditionnent la bonne charge des terminaux mobiles. Sur ce point, l’Anker PowerCore 20 000 mAh est bien doté puisqu’elle comprend deux ports USB au lieu d’un. De cette façon, il devient possible de recharger deux appareils à la fois. Côté design, ce modèle peut tenir dans une main. Léger, son allure tout en longueur lui permet de garder une petite largeur. De cette manière, les manipulations se font d’une seule main et la batterie externe peut se ranger facilement dans un sac. 20 000 mAh, une capacité supérieure Il existe bien sûr différentes gammes de capacité dans le secteur des batteries externes. Mais pour ce marché, 20 000 mAh sont conséquents. C’est pour cette raison que l’Anker PowerCore 20 000 mAh comprend deux ports USB : sa capacité et son autonomie sont faites pour fournir deux terminaux simultanément. Cette PowerCore affiche aussi une vitesse de charge importante, 6 à 7 heures étant suffisantes pour combler sa grande capacité. Notre avis sur l’Anker PowerCore II 20 000 mAh L’Anker PowerCore 20 000 mAh est clairement une batterie externe pensée pour les besoins les plus conséquents. Les deux ports USB sont recommandés pour les personnes voyageant avec des amis, ou utilisant une multitude d’appareils nomades à la fois. Retour au menu 5. Xiaomi Mi Power Bank 2S, l'excellent chargeur d'entrée de gamme Acheter la Xiaomi Mi Power Bank 2S chez Amazon Les plus+ Deux ports USB+ Bonnes finitions Les moins- Absence Usb-C- Absence charge rapide Xiaomi est une société aujourd’hui connue pour ses appareils électroniques, et en particulier pour ses objets connectés. Mais Xiaomi compte aussi des batteries externes, et parmi elle, la Mi Power Bank 2S, un modèle à petit prix offrant deux ports USB et un design sobre. Simple & sobre L’objectif de la Xiaomi Mi Power Bank 2S est clair : proposer une recharge supplémentaire à petit prix. Et pour cela, rien n’est inutile : cette batterie externe présente un coloris uni et un design simple aux bords arrondis. Pour les connectiques, Xiaomi propose deux ports USB Type-A au lieu d’un, permettant de recharger deux appareils simultanément. L’ensemble avoisine la quinzaine de centimètres de long : il se manipule donc d’une seule main et peut se ranger dans un sac. Puissance maximale La puissance de la Xiaomi Mi Power Bank 2S s’établit à 10 000 mAh. Cette autonomie lui permet de recharger plusieurs fois un smartphone ou une tablette. On dispose ainsi, pour un prix abordable, d’une batterie permettant de faire face aux différentes situations. D’autant que la Xiaomi Mi Power Bank 2S peut recharger rapidement, grâce à une puissance de 15 W en sortie. Notre avis sur le Xiaomi Mi Power Bank 2S Dans le secteur des batteries, la Xiaomi Mi Power Bank 2S se place comme l’une des meilleures alternatives à petit prix. Elle sera à envisager dès l’instant où le besoin de recharger deux appareils à la fois se fait ressentir. Le design renonce simplement à ce qui est superflu pour proposer un meilleur rapport qualité/prix. Retour au menu 6. Tronsmart Trim 10 000, la compatibilité QuickCharge 3.0 Acheter le Tronsmart Trim 10 000 chez Amazon Les plus+ Bon rapport taille/performance+ Charge ultra-rapide+ Différentes connectiques Les moins- N'est pas capable de recharger votre pc portable À la recherche d’une batterie pour alimenter vos appareils alors que vous n’êtes pas chez vous ? C’est le rôle de la Tronsmart Trim 10 000, une batterie capable de tenir la distance, en plus d’apporter différentes connectiques. La simplicité à l’état pur D’un point de vue extérieur, la Tronsmart Trim 10 000 est un objet très simple. La batterie et ses bords arrondis ont un look très moderne, avec un cerclage coloré en plus. L’ensemble se manipule d’une main, grâce à un poids de moins de 200 grammes. Mais sous cette apparence simpliste, la Tronsmart Trim 10 000 cache de multiples connectiques. On y trouve un port USB-A, et surtout un USB-C parfait pour la recharge rapide en USB 3.0. Avec ses différentes possibilités, la batterie est en mesure de charger plusieurs appareils à la fois. La rapidité au programme La Tronsmart Trim 10 000 va plus loin, proposant une puissance de 18 W. Associée à l’USB-C, le plus performant du moment, la batterie prouve sa capacité à recharger rapidement les terminaux mobiles. Cela est également valable lorsqu’il s’agit de charger plusieurs appareils à la fois. De plus, la capacité de 10 000 mAh fait de ce modèle un appareil de grand volume. Avec 10 000 mAh, il est effectivement possible de recharger plusieurs fois son smartphone ou sa tablette. Et pour savoir où en est la charge de la Tronsmart Trim 10 000, c’est simple, il suffit de contrôler les LED présentes sur le côté. Notre avis sur le Tronsmart Trim 10 000 Le Tronsmart Trim 10 000 est à emmener dès l’instant où l’on craint de manquer d’énergie sur son smartphone. Sa haute capacité, ses sorties multiples et ses connectiques garantissent une recharge rapide en toutes circonstances. Retour au menu 7. Anker PowerCore II 10 000 mAh, le choix raisonné Acheter l'Anker PowerCore II 10 000 mAh chez Amazon Les plus+ Compacte+ Charge rapide Les moins- Recharge micro-usb- Une seule sortie USB Rapidité et faible encombrement. Voilà les deux maîtres mots qui définissent la batterie externe Anker PowerCore II 10 000 mAh. Ce modèle présente une grande autonomie et une vitesse de recharge revue à la hausse, malgré sa petite taille et son design passe-partout. L’USB, simple et innovant C’est d’abord par ses connectiques que l’Anker PowerCore II 10 000 mAh se démarque. Par rapport à la génération précédente, la batterie dispose désormais des nouveaux ports USB Type-A et micro-USB. L’appareil se veut compact, mesurant moins de 10 centimètres en longueur. Il tient ainsi parfaitement en main, et se range facilement dans le sac à dos. Avec son unique bouton on/off, l’utilisation ne laisse aucune place à l’ambigüité. Par ailleurs, celui-ci est pourvu de 8 LED qui indiquent le niveau de charge. Ainsi, on peut consulter l’état de la charge d’un simple coup d’œil. Une batterie tout en endurance L’autre point fort de l’Anker PowerCore II 10 000 mAh, c’est l’endurance. Le simple chiffre de 10 000 mAh suffit à donner un ordre d’idée : c’est suffisant pour recharger plusieurs fois la grande majorité des smartphones. Mais la batterie externe propose aussi une recharge des plus rapides. Celle de l’Anker PowerCore II 10 000 mAh peut aller jusqu’à 18W. Là encore, c’est parfait pour les technologies de charge rapide que l’on peut retrouver sur les téléphones portables. Et à l’inverse, 4 h 30 suffiront à recharger entièrement cette batterie. Notre avis sur l'Anker PowerCore II 10 000 mAh L’Anker PowerCore II 10 000 mAh apparaît comme une valeur sûre. Pour cette version revue à la hausse, la batterie dispose de connectiques efficaces et d’une charge rapide, particulièrement agréable pour booster l’autonomie de ses appareils. Retour au menu
Comment choisir la meilleure prise connectée ? Grâce à cette nouvelle génération de prises, il est désormais possible de procéder à des contrôles et pilotages à distance pour plusieurs raisons. La plus importante est sans aucun doute d’évaluer en temps réel sa consommation énergétique, et éventuellement la réduire le cas échéant. Mais elles permettent aussi de réaliser des gains de temps et de confort en s’épargnant certaines corvées. Et pour y parvenir, les constructeurs proposent plusieurs possibilités : programmation de scénarii et minuteurs, allumer ou éteindre à distance les appareils, et plus encore. Les meilleures prises connectées :1. Belkin WeMo Insight, la plus complète2. Tp-Link HS100, l'excellent rapport qualité/prix3. Bosch Smart Plug, le favori de la rédaction4. Elgato Eve Energy, la prise connectée pour les apple-users5. Konyks Priska Mini, une entrée de gamme ultra convaincante6. Awox SmartPlug, une prise fonctionnant uniquement en bluetooth7. Koogeek, le constructeur chinois qui veut équiper toute votre maison8. Horsky Prise connectée, l'excellent choix pour les petites bourses9. Osram Smart+, encore une solution européenne10. BeeWi SmartPlug, une solution française qui a du mal à trouver sa place 1. Belkin WeMo Insight, la plus complète Acheter Belkin Wemo Insight chez Cdiscount Les plus+ Ergonomie+ Mise en place facile+ Fonctionnalités Les moins- App. mal traduite- Absence notifications par mail Belkin est une marque américaine spécialisée dans la fabrication de matériel informatique. D’abord spécialisée dans la connectique informatique, l’entreprise, basée à Los Angeles, s’est diversifiée et propose aujourd’hui des accessoires téléphoniques et réseaux. Elle ne manque pas à l'appel en matière de prises connectées, accessoires de plus en plus en vogue. La marque propose son propre modèle : la Belkin Insight Switch. Une conception classique mais simplissime Pour ce qui est du design de cette prise connectée, Belkin n’a pris aucun risque et s’est contentée d’une apparence très banale. L’Insight Switch est en plastique blanc et se fond parfaitement sur n’importe quel mur. Toute petite (7 x 7,5 x 10 cm), l’Insight Switch est si discrète qu’on en viendrait presque à l’oublier. Un bouton marche/arrêt se trouve sur le dessus de la prise, à côté d’un bouton « reset » pour réinitialiser la connexion. Un design sobre, qui respecte ici les règles dans ce domaine. Quant à l’installation, elle repose sur un protocole Wi-Fi direct. Après avoir téléchargé l’application Wemo, disponible sur iOS et Android, une installation étape par étape est exécutée en toute simplicité. Celle-ci ne demande que quelques instants à l’utilisateur. Idéal pour initier les néophytes. Des fonctionnalités améliorées Si le design de la Belkin Insight Switch ne révolutionnera sûrement pas le secteur des prises connectées, du côté des fonctionnalités, elle n'a rien à envier à ses concurrentes. La vraie bonne surprise est l’application Wemo, qui s’avère être d’une simplicité absolue à l’utilisation. En plus d’un contrôle à longue distance disponible grâce au Wi-Fi, l’application permet également de mesurer la consommation, le temps d’activité ou encore le temps de veille. Au-delà du simple contrôle des données, l’application permet de programmer une plage horaire de fonctionnement. Il est aussi possible de coupler l’application avec l’IFTTT, qui permet d’automatiser un certain nombre d’actions (« If This Then That » pour « Si ceci alors cela »). Cela démultiplie les possibilités pour les utilisateurs plus chevronnés et évite le recours à l’application au moindre petit incident. Notre avis sur la Belkin WeMo Insight Derrière un design sobre voire banal, la prise connectée Belkin Insight Switch remplit parfaitement son rôle. Sa mise en place ne prend qu’une poignée de secondes et se fait sans encombre. Quant à l’application, elle offre des possibilités et des fonctionnalités très intéressantes pour peu que l’on s’y intéresse de plus près. Seul regret, cette prise n’est pas utilisable avec un assistant vocal. Mais par rapport à son prix, cela demeure un choix plutôt intéressant, surtout pour les nouveaux venus dans la domotique. Retour au menu 2. Tp-Link HS100, l'excellent rapport qualité/prix Acheter Tp-Link HS100 chez Amazon Les plus+ Contrôlable même hors de la maison+ Facile à configurer+ Nombreuses fonctionnalités Les moins- Pas de portail web ou d'app Windows- Uniquement contrôlable via smartphone TP-Link a fait des outils technologiques sa spécialité. Comme bon nombre de ses concurrents, l’entreprise chinoise s’est lancée dans le secteur des prises connectées en concevant son modèle : la prise connectée TP-Link HS100. Un design rigoureusement standard La prise connectée TP-Link HS100 ne tranche pas par rapport à ce qu’il se fait actuellement sur le marché. La prise est compacte (10 × 6,6 x 7,7 cm), de forme ovale, blanche et entièrement en plastique. Une formule qui a fait ses preuves et qui s’inscrit dans la norme. Le bouton marche/arrêt, qui permet de contrôler manuellement la prise, se trouve sur la façade avant, juste au-dessus de l’encoche de la prise. Il indique par ailleurs l’état de la connexion. Enfin, sur le dessus, on trouve le petit bouton qui permet de lier la prise connectée à l’application mobile. Pour l’installation, il faut télécharger l’application Kasa, qui permettra de contrôler à distance la prise TP Link-HS100 et de la lier au réseau Wi-Fi domestique en connexion directe. Une méthode simple et de plus en plus répandue. Contrôler vocalement sa consommation électrique Une fois installée et connectée, la prise est contrôlable à distance via l’application Kasa. À noter que cette application est entièrement en anglais, ce qui peut être un handicap pour les non-anglophones. Néanmoins, le lien entre la prise et l’application se fait en quelques secondes et est très bien expliqué. Mais le gros point fort de la prise connectée TP-Link HS100 est sa compatibilité avec les assistants vocaux comme Alexa d’Amazon ou Google Assistant. L’application offre une foule d’informations sur la prise : consommation en temps réel, consommation globale et statistiques sur les 7 ou 30 derniers jours. De quoi ravir les consommateurs cherchant à réaliser des économies d’électricité. Côté fonctionnalités, l’application Kasa permet forcément d’éteindre et d’allumer la prise en un clic ou de manière automatisée en fonction de l’heure. TP-Link a également pensé à la possibilité de créer des « scènes ». Il s’agit de programmes qui permettent de faire fonctionner plusieurs périphériques simultanément. Une option limitée avec une seule prise, mais il est possible d’imaginer une scène « couché » afin d’éteindre toutes les lumières de son intérieur en un clic, par exemple. Notre avis sur la Tp-Link HS100 Le principal avantage de la prise connectée TP-Link HS100 réside dans le fait qu'il est possible de la contrôler avec les assistants vocaux. Un véritable point fort face à ses concurrents directs, comme Belkin. Pour les autres fonctionnalités, rien de transcendant n’est proposé, même si cette idée de « scènes » est très intéressante et mériterait d’être plus élaborée. Reste l’application, à traduire pour la rendre vraiment exploitable par les débutants en domotique. Retour au menu 3. Bosch Smart Plug, le favori de la rédaction Acheter Bosch Smart plug chez Amazon Les plus+ Paramétrage simple+ Sobre+ Compatible avec le pont Philips Hue Les moins- Ne fonctionne qu'avec la centrale Smart Home de Bosch On ne présente plus la marque Bosch. L’enseigne tentaculaire allemande s’est imposée dans tous les secteurs de l’équipement intérieur, et les prises connectées ne font pas exception. En juillet 2017, Bosch sort sa prise « Bosch Smart Plug », avec la même ambition que nos voisins outre-Rhin : fournir tous les éléments domotiques permettant d'autonomiser une maison connectée. Un design familier La prise Bosch Smart Plug est dotée d’un design qui contraste un peu avec la concurrence. En effet, cette prise est presque carrée, avec des dimensions de 70 x 79 x 39 mm, et rappelle le design des anciens modèles de prises connectées Osram. Elle est d’une couleur banche/grise et se révèle assez discrète. Un unique bouton marche/arrêt se trouve sur le devant de la prise. Du côté de l’installation, il est important de relever qu’il faut posséder la box Bosch. Cette dernière sert de pont de connexion et permet donc de piloter sa prise électrique depuis son téléphone, à l’image des box Hue de chez Philips. Box à vos côtés et smartphone en main, il vous suffit de scanner le code QR à l’arrière de la prise pour lier cette dernière à l’application, via Wi-Fi. Des fonctionnalités limitées mais protégeant votre vie privée Du côté des fonctionnalités, l’application Bosch reste très traditionnelle. Il est donc possible d’allumer et d’éteindre la prise et un clic, de lire les données de consommation en temps réel, et de programmer une mise en route/un arrêt à une heure précise. Une fonctionnalité pratique pour mettre en route sa machine à café le matin à telle heure et la faire s’arrêter 15 minutes après, par exemple. Si les fonctionnalités proposées respectent le minimum syndical, un point d’honneur est mis par Bosch sur la protection des données de l’utilisateur. En effet, les informations récoltées par la box Bosch Smart Home sont cryptées et stockées localement, permettant ainsi à l’utilisateur de se sentir plus serein. C'est cependant au prix d’une absence de compatibilité avec un assistant vocal. Notre avis sur le Bosch Smart Plug La prise connectée Bosch Smart Plug rentre parfaitement dans l’écosystème « Bosch Smart Home », que tente de mettre en place la marque allemande afin de se distinguer. Le design a été travaillé avec soin, ce qui est plutôt attendu. Malgré tout, ses fonctionnalités plutôt limitées en font un modèle relativement sommaire. Et ce, à un prix un peu élevé par rapport aux prises concurrentes, qui proposent des fonctionnalités plus poussées. Retour au menu 4. Elgato Eve Energy, la prise connectée pour les apple-users Acheter l'Eve Energy chez Amazon Les plus+ App. agréable à utiliser+ Facile à installer+ L'intégration Homekit vraiment aboutie Les moins- Compatibilité vocale seulement avec Siri- App. peu intuitive Avec la prise Eve Energy, le fabricant allemand Elgato s'adresse avant tout aux utilisateurs du HomeKit d’Apple. Un choix qui pourrait satisfaire les adeptes de la marque à la pomme et qui présente quelques fonctionnalités intéressantes, en marge des conceptions habituelles. Une prise discrète et compatible avec HomeKit D’abord, focalisons-nous sur la construction. Au premier abord, la construction de la Eve Energy s’avère plutôt compacte et inspire une certaine robustesse. Une LED de mise sous tension est présente, de même qu'un bouton marche/arrêt assez classique. Mais il faut noter une chose surprenante : l’absence de prise de terre conventionnelle, au profit d'un système avec un contact sur le pourtour de la prise. Une conception qui ne conviendra donc pas à tous les appareils, surtout ceux ayant un système classique. Il faudra, au préalable, s’assurer de la bonne compatibilité entre la prise et l'appareil. Un choix curieux, difficile à expliquer. Passé cette contrainte et une fois la prise branchée, l’installation est relativement facile. Après le téléchargement de l’application Eve depuis l’AppStore, elle permet de connecter et piloter tous les équipements compatibles de chez Elgato, mais aussi les équipements compatibles HomeKit d’autres marques. Cela donne évidemment la possibilité de piloter des ampoules utilisant le Hue de chez Philips, par exemple. Reste enfin l’appairage, qui suit une procédure là aussi inhabituelle : il faut photographier le code inscrit sur la prise pour qu’elle soit reconnue par l’application. Une procédure théoriquement efficace, mais qui est délicate à suivre dans un environnement sombre. Des fonctionnalités variées Une fois la prise opérationnelle, il est alors possible de tester les fonctionnalités de cette dernière via l’application. En outre, il est possible d’associer la prise à la pièce dans laquelle elle se trouve et de la renommer pour mieux l’identifier. Il est également proposé de configurer des programmes pour chaque prise ou groupe de prises, et donc d’enclencher les appareils à une heure précise. Reste enfin la possibilité d’obtenir une évaluation assez précise de la consommation des appareils électriques du foyer, ce qui présente un intérêt pour les adeptes des économies d’énergie. Et le tout est pilotable à la voix grâce à Siri. Tout cela semble assez convaincant. Mais il faut noter que le constructeur allemand propose d’autres fonctionnalités avec l’application, qui ne peuvent être exploitables qu’avec d’autres appareils de la marque, comme un capteur de température. L’utilisateur qui souhaite des fonctionnalités complètes est donc contraint d'investir dans d’autres équipements pour en profiter pleinement. Notre avis sur l’Eve Energy La prise Elgato Eve Energy affiche des caractéristiques inhabituelles qui peuvent vite en limiter l’utilisation. Si elle se destine uniquement aux utilisateurs d’Apple HomeKit, ses fonctionnalités demeurent relativement complètes, en marge d’une installation inutilement complexifiée. Par ailleurs, un pilotage à distance via la 4G est possible, mais il présente une fiabilité incertaine par rapport au Wi-Fi. Bref, de bonnes idées sont bien présentes, mais pas mal de petites imperfections viennent gâcher le plaisir et méritent d'être corrigées à l’avenir. Retour au menu 5. Konyks Priska Mini, une entrée de gamme ultra convaincante Acheter la Konyks Priska Mini chez Amazon Les plus+ Fonctionnalités+ Label French Tech+ Compatible Alexa et Google Assistant+ Prix Les moins-Pas compatible HomeKit- Problèmes lors de coupure de courant Si les prises connectées existent depuis quelques années, la plupart cherchent à proposer des fonctionnalités variées. Pour le constructeur français Konyks et sa prise Priska, le terrain de jeu choisi est le contrôle vocal à l’aide de Google Home ou d’Alexa. Facile à installer, bien qu’indiscrète Tout d’abord, la construction de la Konyks Priska est d’une grande sobriété, et sa construction est de qualité, en conformité avec les canons de la concurrence. D’un gabarit contenu, elle ne mesure que 6,5 x 4,3 cm. L’installation s’avère d’une grande simplicité. Après le branchement, il suffit de télécharger l’application Konyks disponible sur AppStore et Google Play, de créer un compte très rapidement avec son numéro de téléphone, puis de connecter la prise au réseau Wi-Fi domestique. Nul besoin, donc, de pont de connexion, ce qui est un gage de facilité. L’application est également exploitable avec les autres équipements de la marque française. Un bon point pour simplifier la gestion des équipements connectés du foyer. Le contrôle vocal en priorité Une fois que tout est installé, le contrôle de la prise respecte la même logique de simplicité. Au point que les fonctionnalités proposées sont finalement peu nombreuses et rendent la prise assez peu différente de la concurrence. Au premier abord, elle semble même manquer cruellement de possibilités. En témoigne la présence d’un gros bouton vert en forme de prise, qui occupe l’intégralité de l’écran et sur lequel on appuie pour l’allumer et l’éteindre. Fort heureusement, ce n’est pas la seule fonction disponible. Il suffit de glisser le doigt sur le côté pour afficher d’autres options, comme des heures de démarrage et d’extinction mais aussi des minuteurs, qui permettent de programmer des démarrages différés de vos appareils électriques. L’aspect le plus intéressant est finalement le contrôle vocal. Pour les adeptes d’Alexa ou de Google Home, une simple commande vocale demandant d’allumer ou d'éteindre la prise produit un résultat quasi immédiat. Une fonction qui est aussi bien utilisable avec une enceinte intelligente qu’avec un téléphone, ce qui est plutôt très satisfaisant. Notre avis sur la Konyks Priska Mini La Konyks Priska est un modèle de prise électrique connectée somme toute basique. Si elle ne révolutionne guère la domotique avec ses fonctionnalités simplifiées au maximum, elle présente malgré tout l’avantage d’une utilisation simplifiée pour les néophytes. Une simplicité de conception qui a un impact évidemment sur le prix, et qui en fait un modèle d’entrée de gamme plutôt intéressant. Retour au menu 6. Awox SmartPlug, une prise fonctionnant uniquement en bluetooth Acheter Awox SmartPlug chez Amazon Les plus+ Finitions+ Facile à prendre en main Les moins- App. proposant peu de fonctionnalités- Contrôlable seulement en bluetooth Avec la SmartPlug, le constructeur français Awox met à disposition du public une prise connectée se pilotant depuis son smartphone ou sa tablette en Bluetooth. Une conception d’une grande simplicité, qui permet certes un contrôle des appareils de la maison, mais aussi une évaluation de la consommation électrique. Discrète et simple d’utilisation La construction de la Awox SmartPlug est sobre, compacte et discrète. Parfaitement intégré dans les normes actuelles des prises connectées, le petit boîtier peut se brancher dans les deux sens, ce qui permet d’ajuster sa position selon les contraintes. Un seul bouton marche/arrêt est présent et ne demande qu’à être effleuré pour allumer ou éteindre la prise manuellement. Le logo d’Awox sert de témoin lumineux pour indiquer si la prise est active ou non. Rien à redire. Une fois celle-ci branchée, l’installation est d’une grande facilité, typique du Bluetooth. Après le téléchargement de l’application Awox SmartControl sur l’AppStore ou Google Play, il suffit de lancer l’appairage, qui prend quelques secondes. Rien de plus ! Si évidemment, plusieurs prises peuvent être gérées simultanément, la connectivité, en Bluetooth exclusivement, interdit une utilisation à longue distance, contrairement au Wi-Fi direct ou à la passerelle. Des fonctionnalités variées Une fois la prise installée et connectée au smartphone, les paramètres disponibles sont à la fois suffisamment exhaustifs et simples à prendre en main. En outre, il est possible de personnaliser la prise en la renommant afin de clairement l’identifier, de l’associer à la pièce dans laquelle elle se trouve et d’activer ou non la détection de proximité. Car oui, il y a bien un détecteur permettant de repérer la présence de l’utilisateur à proximité grâce à son portable. Une fonction qui permet par exemple d’allumer les lumières ou tout autre appareil lorsque l’on rentre du travail le soir. Reste enfin le classique paramétrage des horaires de fonctionnement. Il faut ajouter à cela la possibilité de constituer des groupes de prises par pièce. Cela permet un pilotage de chaque espace précis de la maison, mais aussi et surtout d'évaluer la consommation électrique de chaque prise. Combinées ensemble, il est alors possible d’obtenir une évaluation plutôt exhaustive de la consommation des appareils électriques du foyer, ce qui est un vrai plus pour les adeptes des économies d’énergie. Notre avis sur Awox SmartPlug Au bout du compte, la Awox SmartPlug propose une construction simplifiée tout en ayant des fonctionnalités assez variées. Une combinaison qui en fait une prise connectée fort utile quand on est chez soi uniquement, puisque le fonctionnement se fait uniquement à l’aide du Bluetooth. Malgré cette contrainte, la mesure de la consommation électrique et la fonction de détection permettent d’en faire un modèle assez intéressant, à un prix attractif. Retour au menu 7. Koogeek, le constructeur chinois qui veut équiper toute votre maison Acheter Koogeek prise connectée chez Amazon Les plus+ Compatible Alexa et Google Assistant...+ ...Mais aussi Apple HomeKit+ Prix Les moins- Attention prise SchuKo, penser à un adaptateur supplémentaire- Ne permet pas d'ajout avec un autre écosystème Koogeek est une marque encore assez méconnue du grand public. Cette entreprise, fondée en 2015, a pour ambition de fournir tous les équipements indispensables de la Smart Home de demain. Dans son offre, on retrouve logiquement la prise connectée sobrement appelée « Koogeek Smart Plug », destinée aux utilisateurs d’Apple et d’Alexa. Un format compact au possible La Koogeek Smart Plug est l’une des prises les plus compactes disponibles à ce jour (6,5 x 6,5 x 9 cm). Elle arbore une forme carrée, avec des angles arrondis sur les côtés. De couleur blanche, cette prise connectée est très sobre et d’une grande discrétion. Un bouton marche/arrêt se trouve sur le dessus pour l'allumer ou l'éteindre manuellement. Ce bouton sert également à réinitialiser la prise en cas de besoin. Il suffit alors d'appuyer dessus pendant 10 secondes. La prise peut supporter jusqu’à 2 500 W, ce qui est largement suffisant pour accueillir n’importe quel appareil d’intérieur. Quand la prise est branchée, le deuxième petit « e » du logo Koogeek s’illumine pour signifier sa mise en tension. Pour l’installation, l’utilisateur se voit offrir deux possibilités : utiliser l’application Koogeek Home, ou bien se servir de l’application HomeKit d’Apple. Mais dans les deux cas, la prise nécessitera une connexion Wi-Fi pour être installée et exploitée. Des fonctionnalités sommaires mais suffisantes Une fois l’installation terminée, on peut commencer à profiter des fonctionnalités. D’abord, l’application Koogeek Home permet de gérer tous les périphériques de la marque, en plus évidemment de la prise connectée. Celle-ci, au-delà des fonctionnalités classiques, permet de suivre la consommation d’électricité soit en temps réel, soit à différents intervalles de temps (au quotidien ou mois par mois). Il est également possible de programmer des heures d’activités pour adapter la prise aux habitudes de l’utilisateur. Pour les adeptes du HomeKit d’Apple, l’application offre davantage de possibilités. Elle permet d’intégrer la prise connectée au cœur d’un écosystème entier, et d’y créer des scénarii différents. Mais le principal intérêt du fonctionnement via le HomeKit est la possibilité de contrôler votre équipement directement, via Siri. « Siri, éteins la lumière dans la chambre » est donc l’une des phrases que vous pourrez désormais dire à votre iPhone. Pour ceux qui ne sont pas adeptes d’Apple, bonne nouvelle : la Koogeek Smart Plug est également compatible avec Alexa d’Amazon. Notre avis sur la prise connectée Koogeek Avec la Koogeek Smart Plug, le constructeur propose d’emblée un produit de bonne facture. En effet, la jeune entreprise fait le choix de proposer un produit très grand public, d’une grande simplicité d’installation et de manipulation. La vraie prouesse réside dans le fait de proposer une compatibilité avec deux des trois principaux assistants vocaux (Siri et Alexa) ainsi qu'avec l’application native d’Apple. Le, tout à un prix très compétitif. Retour au menu 8. Horsky Prise connectée, l'excellent choix pour les petites bourses Acheter l'Horsky chez Amazon Les plus+ Prix+ Fonctionnalités Les moins- Lumière allumée en permanence sur la face avant- Encombrante Horsky propose toute une gamme d’outils technologiques très pratiques. Et au sein de cette gamme, on retrouve la prise connectée Horsky. Peu chère, elle possède pourtant des fonctionnalités très larges. Un gabarit inhabituel La prise connectée Horsky arbore un design rectangulaire, proche des prises CPL. D’une taille assez imposante (14,7 x 12,6 x 7,8 cm), elle présente un voyant lumineux sur sa façade, qui témoigne de la bonne connectivité de l’appareil avec le Wi-Fi du foyer. À noter que ce voyant, qui ne s’éteint jamais, peut-être gênant dans une chambre la nuit. Il obligera à recourir à quelques astuces de camouflage pour minimiser la gêne. Concernant l’installation, il faut télécharger l’application Tuya Smart sur votre smartphone afin de coupler la box Internet avec la prise et le smartphone. Une opération devenue standard, d’une grande simplicité. Cette prise connectée peut supporter 240 V, une tension largement suffisante pour ne pas vous inquiéter de l’appareil branché. Des fonctions basiques mais suffisantes Les fonctionnalités constituent le principal champ de bataille des différents constructeurs de prises connectées. De ce côté-ci, Horsky n’innove pas vraiment et reste très classique. On retrouve ainsi une fonction allumage/extinction, la possibilité de programmer des horaires d’activation ou encore d'activer une minuterie. Cette prise dispose tout de même d’un gros avantage : celui de pouvoir être contrôlée oralement via le Smart Life de l’assistant vocal Alexa d’Amazon Echo, ou par le Google Assistant d’Android. Un gros plus pour un produit aussi peu cher. Si l'on récapitule, il est donc possible de contrôler la prise connectée soit via l’application Tuya smart, qui permet entre autres de gérer plusieurs périphériques, soit via un assistant vocal, afin de recourir le moins possible à des manipulations sur le smartphone. Notre avis sur l’Horsky Horsky se place sur le segment des prises connectées d’entrée de gamme. Pas chère donc, mais sans sacrifier la qualité. Il est vrai que le voyant lumineux restant constamment allumé est un petit raté qui peut devenir gênant. Mais ce dernier est largement compensé par la possibilité de contrôler sa prise connectée avec les assistants vocaux, ainsi que par les fonctionnalités, certes basiques, mais suffisantes. Au final, Horsky réussit le pari de proposer un produit très abordable et suffisamment soigné, adapté aux débutants comme aux utilisateurs confirmés. Retour au menu 9. Osram Smart+, encore une solution européenne Acheter l'Osram Smart+ chez Amazon Les plus+ Compatible Zigbee et donc avec le pont de connexion Philips Hue+ Prix Les moins- Pas compatible IFTTT La prise connectée Osram Smart+ présente un intérêt non-négligeable. Elle dispose d'une fonction lui permettant de se relier à des ponts de connexion tels que le Philips Hue, et assure ainsi un contrôle à distance de vos appareils, notamment les lampes. Petite, discrète et facile à utiliser Si avoir une lampe connectée est chose plaisante, il n’est pas nécessaire d’investir dans une ampoule connectée pour obtenir un résultat équivalent. C’est en tout cas ce que promet la prise connectée Osram Smart+, qui se présente sous forme de petit boîtier de 6 x 6 x 8,4 cm et qui arbore un unique bouton marche/arrêt. Une présentation sobre, mais efficace. On retrouve ici une alternative au Bluetooth : le fameux ZigBee, déjà fort connu et présent sur les produits Philips. Il présente l’avantage d’être plus économe et plus performant que le Bluetooth, et permet à cette prise de se relier à un pont de connexion Hue. Le ZigBee est donc pilotable via l’application du même nom. Une fois la prise branchée, il suffit de la connecter au pont de connexion à l’aide de l’application, et ce, quasi automatiquement. Piloter l’éclairage, mais pas seulement ! L’une des caractéristiques de l’Osram Smart+ est donc d’être compatible avec ZigBee et l’application Hue de Philips. Et qui dit Hue, dit éclairage intelligent et pilotable à distance. Dans ce domaine, la Smart+ remplit parfaitement sa mission de commutateur, permettant d’allumer et d’éteindre la lumière à distance ou suivant des programmes définis par l’utilisateur. En revanche, comme il s’agit d’une prise, il est impossible de faire varier l’intensité ou la couleur de la lumière. Seules les ampoules connectées ont cette capacité. Qu’importe, car une prise commutable à distance présente évidemment l’intérêt de couper l’alimentation d’une variété d’appareils, et pas uniquement les lampes. Autre aspect intéressant de la prise, elle est contrôlable avec Alexa (toujours avec l’aide d’une passerelle). En d’autres termes, si vous disposez d’une enceinte Amazon Echo chez vous, il sera possible de lui ordonner d’éteindre ou d'allumer la prise sur simple commande vocale. Notre avis sur l’Osram Smart+ La Osram Smart+ est surtout réputée pour son utilisation conjointe avec la passerelle Hue de chez Philips, afin de contrôler les lumières du foyer. Mais la réduire à cette seule mission serait une erreur. Capable de commuter avec n’importe quel appareil électrique, elle se combine à une enceinte Amazon Echo et le tout devient pilotable à la voix. À l'usage, cela peut vite s’avérer plaisant. Retour au menu 10. BeeWi SmartPlug, une solution française qui a du mal à trouver sa place Acheter BeeWi SmartPlug chez Amazon Les plus+ Capteur luminosité+ Capteur luminosité+ App. complète Les moins- Seulement contrôlable en bluetooth...- ... Possibilité de le contrôler via internet par l'achat d'un module supplémentaire Qui a dit que les Français ne faisaient rien dans le domaine du high-tech ? BeeWi vient contredire ce lieu commun en proposant une prise connectée tout en rondeur et aux multiples fonctionnalités. Une petite réussite qui mérite toute notre attention. Une installation à corriger Nous avons tendance à penser que les objets intelligents sont des équipements qui sont surtout capables de répondre au doigt et à l’œil de l’utilisateur, via un ordre donné depuis une application ou au son de notre voix. Mais l’intelligence n’est-elle pas non plus capable d’agir sans même recevoir d’ordre ? C’est ce que propose la SmartPlug de BeeWi. Cette prise, d’un beau gabarit sans être rebutant, se présente sous la forme d’un boîtier aux allures d’un huit inversé. Un objet tout en rondeur au côté enfantin, qui contraste avec les tendances actuelles en matière d'objets connectés. Passé l’étape du jugement esthétique, le tout semble inspirer une certaine robustesse. La prise ne ploie pas sous son poids, malgré une construction verticale un brin volumineuse. Reste donc son installation, qui s'avère très simple. Il suffit de brancher l’appareil à une prise, évidemment, puis de le connecter soit directement au téléphone, soit via un pont de connexion. Nous ne saurions trop recommander la seconde option, tant la connexion directe présente des lacunes comme un oubli fréquent de la détection du téléphone. Un défaut qui oblige à reparamétrer à chaque occasion la connexion et invite à utiliser le pont de connexion proposé par la marque française, mais vendu séparément. Polyvalente et réellement intelligente Si l’installation présente quelques lacunes dans sa façon de fonctionner, il n’en reste pas moins qu’une fois opérationnelle, la prise révèle d’intéressantes fonctionnalités. Deux capteurs sont embarqués sur la SmartPlug et lui permettent d’évaluer la présence d’une personne et la température des lieux. Deux fonctionnalités qui présentent plusieurs utilisations possibles. Outre une activation des lampes lorsqu’une présence humaine est détectée, on peut aussi imaginer l’enclenchement d’un chauffage, ventilateur ou climatiseur relié au secteur selon la température enregistrée par la prise. Un excellent moyen d’améliorer le confort lors des périodes de canicule ou de fraîcheur impromptues, et ce, après un bref paramétrage depuis l’application. Au-delà de la mise en fonction de ces paramètres, il est possible de concevoir des programmes selon l’horaire et évidemment de piloter à distance les prises. Mais cette dernière fonctionnalité n’est possible encore une fois qu’en présence du pont de connexion, lui-même relié à la box Internet du foyer. Notre avis sur BeeWi SmartPlug Un produit français haut de gamme, c’est possible ! Bien que l’absence de passerelle puisse affecter le bon usage de la prise, ce problème une fois surmonté est vite oublié. Il est ainsi possible de déployer toutes les compétences de cette prise plutôt polyvalente et autonome. Une fois les paramétrages et l’appairage effectués, les seules interventions nécessaires seront d’éventuels ajustements en cas d’imprévu de votre part. Une réussite proche du sans-faute. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre prise conenctée :Différentes connexions disponibles : actuellement, deux technologies sont privilégiées par les constructeurs pour contrôler les prises électriques connectées : le Wi-Fi et le BluetoothWi-Fi représente la solution la plus efficace pour permettre une programmation précise et surtout modifiable à longue distance. En reliant chaque prise à une box Internet, il est aisé de vérifier la consommation, activer ou éteindre certains appareils, et même définir des scénarii depuis son téléphone, et ce depuis n’importe quel endroit. La seconde solution repose sur une connexion en Bluetooth, plus intuitive et facile à mettre en œuvre, mais ayant pour inconvénient d’empêcher un contrôle à longue distance. Une situation qui oblige donc l’utilisateur à se trouver chez lui pour gérer son réseau de prises connectées.Programmer des minuteurs et scénarii : l’un des aspects les plus intéressants offerts par les prises connectées, c’est bien évidemment leur pilotage depuis une application. Et pour ce faire, certains constructeurs n’hésitent pas à en proposer permettant de concevoir des scénarii pour activer les appareils à des heures précises et selon un ordre voulu. Par exemple, il sera possible grâce à ces prises d’enclencher la cafetière quelques minutes avant le réveil, afin de ne jamais manquer de café le matin. Cela permet également de couper les appareils en veille durant les heures de travail pour réaliser des économies d’énergie et donc réduire la facture d’électricité. Enfin, dans un registre plus festif, cela peut permettre d’enclencher au moment voulu les illuminations d’un sapin de Noël ou les décorations extérieures. Certains pourront même utiliser un scénario pour créer l’illusion d’une présence à l’intérieur d’une maison à heure fixe, afin de dissuader d’éventuels cambrioleurs. Un suivi en temps réel de la consommation : mais le rôle le plus intéressant des prises connectées est bien évidemment de mesurer avec précision ce que consomme nos appareils électriques. Alors que nous vivons une époque où l’électricité est produite par des ressources pas toujours propres, bon marché ou abondantes, certains veilleront donc à leur consommation pour éviter le gaspillage. Pour cela, les constructeurs, mais aussi des sociétés indépendantes, réalisent des applications pour permettre un suivi en temps réel de notre consommation, que ce soit prise par prise ou sur l’ensemble du réseau domestique. Une solution qui s’accompagne souvent d’un historique afin d’évaluer quel équipement dépense le plus à chaque instant de la journée, et de voir si notre consommation suit une tendance à la hausse ou à la baisse. De telles applications permettront alors d’avoir une faible consommation durant les heures creuses, ou d’éviter le gaspillage avec des appareils actifs, mais inutilisés. On pourra aussi détecter une consommation anormalement élevée d’un équipement trop ancien ou défectueux. Autant de moyens de réaliser des économies et qui intéressent un nombre croissant de particuliers.
Comment choisir le meilleur aspirateur robot ? Si passer l’aspirateur représente plus un calvaire ou une perte de temps qu’autre chose pour certaines personnes, les industriels ont depuis quelques années trouvé une solution adaptée : les robots aspirateurs. Parfait compagnon du fainéant peu motivé à faire le ménage ou des personnes trop occupées, il permet de retirer la poussière, les miettes et autres moutons et poils d’animaux sans devoir bouger du fauteuil. Les meilleurs aspirateurs robots :1. iRobot Roomba 960, la référence2. Xiaomi Roborock S50, le meilleur rapport qualité/prix3. Neato Botvac D5 Connected, le favoride la rédaction4. Ecovacs Deebot 900, le concurrent de Xiaomi5. Amibot Animal Premium H2O, l'aspirateur conçu pour les poils d'animaux6. Dirt Devil M612, un aspirateur qui conviendra à tous7. Proscenic 790T, aspirateur mais aussi serpillère8. iRobot Roomba 691, moyen de gamme performant9. Ilife A4S, un modèle d'entrée de gamme10. Eufy RoboVac 12, un bon aspirateur à moins de 250€ 1. iRobot Roomba 960, la référence Acheter l' iRobot Roomba 960 chez Amazon Les plus+ Application riche en fonctionnalités+ Aspiration performante+ Cartographie Les moins- Bruyant- Gestion des obstacles perfectible Aspirateur haut de gamme, l’iRobot Roomba 960 est équipé de nombreuses fonctions et accessoires. Particulièrement efficace contre les poils d’animaux et les résidus de cheveux, ce modèle se distingue des précédents par la présence de nouvelles brosses en caoutchouc semi-rigide plus faciles à entretenir face à ce type de saletés. Un aspirateur robot haut de gamme Présenté comme un robot de grande qualité, l’iRobot Roomba 960 est doté de certaines fonctions attendues dans cette gamme d’appareils. Il est donc capable de commencer son cycle de nettoyage par une cartographie complète de la pièce afin d’éviter de passer deux fois au même endroit. De même, il sait retourner seul sur sa base de rechargement lorsque sa batterie montre des signes de faiblesse et reprendre son travail après une récupération de charge. Une fois son bac collecteur de 0,75 litre plein, il s’arrête, clignote et émet un signal sonore afin d’avertir son utilisateur de la nécessité de le vider. Mais il se montre également connecté et s’associe à une application smartphone gratuite appelée HOME. Il peut alors être programmé et manipulé à distance depuis son téléphone grâce à une connexion Wi-Fi et offre des indications sur son avancement au cours du cycle de nettoyage ou encore son niveau de remplissage. Une détection des obstacles performante Ce qui distingue ce iRobot Roomba 960 de ses concurrents est sa grande capacité à détecter les obstacles grâce à sa caméra inclinée à 30°, son pare-chocs tactile et ses capteurs infrarouges. Il est en effet capable de déterminer avec précision leur emplacement afin de ne pas les heurter et évite avec brio le vide. Il est également doté de capteurs acoustiques et optiques lui permettant de détecter la présence de poussières sur le sol. Un peu moins performant en matière d’autonomie que le modèle 980 de la même marque, il offre tout de même 75 minutes de travail et met ensuite trois heures pour se recharger complètement. Il est également livré avec une barrière infrarouge, une brosse et un filtre de rechange. Notre avis sur l’iRobot Roomba 960 Ce modèle iRobot Roomba 960 offre une bonne puissance d’aspiration et vient à bout de tout type de saletés, y compris les plus difficiles comme les cheveux et les poils d’animaux. Connecté et robuste, il est tout à fait adapté à une utilisation intensive et automatique, et se place comme l’un des plus performants du marché. Retour au menu 2. Xiaomi Roborock S50, le meilleur rapport qualité/prix Acheter le Xiaomi Roborock S50 chez Amazon Les plus+ Facile à prendre en main+ Sait gérer efficacement les obstacles+ Nombreuses fonctionnalités Les moins- App disponible seulement en anglais- Impossible de le programmer sans smartphone- Problèmes avec les tapis à poils hauts Cet aspirateur robot Mi Robot de chez Xiaomi innove par ses fonctionnalités mais surtout par la présence d’une connexion Wi-Fi intégrée. Couplée à l’application Xiaomi Mi Home (qui est compatible avec tous les smartphones), la présence du Wi-Fi permet de piloter le robot à distance et de lancer un cycle de nettoyage par exemple. Un aspirateur robot très connecté Grâce à cette application dédiée et à ce Wi-Fi intégré, le Xiaomi Mi Robot est l’un des plus personnalisables de sa catégorie. Il peut en effet être configuré pour ne traiter qu’une zone spécifique (grâce à une fonction spot) et être directement piloté en temps réel avec une télécommande depuis le smartphone ou être programmé à horaires fixes depuis l’application. Affichant une carte détaillée, l’application permet ensuite de suivre le niveau de batterie du robot, son avancement dans le nettoyage de la maison ou encore le temps déjà passé à l’aspiration des sols. Elle permet également d’installer les dernières mises à jour de l’appareil. Une précision de nettoyage Si la présence de capteurs de reconnaissance est un classique de ce type d’appareils, celle du télémètre laser à 360° l’est nettement moins. Et c’est cette dernière qui lui offre une très grande précision de nettoyage. Tout comme ses concurrents, il commence son cycle par une cartographie de la pièce mais se distingue ensuite avec une couverture complète de l’espace. Aucune zone n’est oubliée et les obstacles sont facilement évités car il distingue l’ensemble des obstacles jusqu’à 6 mètres de distance. Il est également doté d’un système d’aspiration efficace avec une brosse latérale large qui dégage les coins et les plinthes. Il offre quatre modes de nettoyage, le Quiet Balanced, l’automatique, le turbo et le max qui offrent tous plus ou moins de puissance selon le type d’action à effectuer. L’utilisation des modes puissants tels que «max» ou «turbo» sollicitent beaucoup la batterie, mais on note une autonomie de plus de 2 heures en mode « Balanced » qui reste le mode le plus utilisé en général au quotidien. Et avec son bac de récupération de 420 mL, il permet de réaliser un cycle de nettoyage complet sans avoir à le vider régulièrement. Notre avis sur le Roborock S50 de Xiaomi Bien qu’un peu bruyant, cet aspirateur robot se montre efficace et facile à utiliser. Doté d’une application smartphone et d’une connexion Wi-Fi, il est l’un des modèles les plus connectés du secteur. Retour au menu 3. Neato Botvac D5 Connected, le favori de la rédaction Acheter le Neato Botvac D5 chez Amazon Les plus+ Vous pouvez lancer le robot en wifi même hors de la maison+ Filtre de qualité+ Excellent sur toutes les surfaces Les moins- Nombreuses fonctionnalités manquantes sans smartphone Fidèle à la forme emblématique de la marque Neato, le modèle Botvac D5 Connected se distingue essentiellement de ses prédécesseurs par la présence d’un télémètre laser. Mais c’est également son application smartphone permettant de le piloter qui instaure une réelle différence avec les modèles précédents de la marque. Ces derniers étaient en effet tous équipés d’un écran de commandes qui est ici remplacé par l’application. Tous les réglages ont désormais lieu sur le smartphone de l’utilisateur. De nombreuses fonctionnalités connectées Une fois l’application Neato installée sur le smartphone (IOS ou Android), la connexion avec le robot est instantanée. Relié au réseau Wi-Fi du logement, l’aspirateur peut ensuite être piloté à distance ou encore programmé depuis n’importe où. Une aide à l’entretien est également prévue avec la possibilité de mettre en place des rappels afin de vider le bac collecteur ou de changer la brosse ou le filtre. Enfin, l’application permet de conserver un historique des nettoyages avec l’affichage du temps de travail et de la surface alors nettoyée. Et de procéder aux mises à jour de l’appareil. Un robot puissant et efficace Le robot Neato Botvac D5 Connected est équipé d’un bac collecteur de 0,7 litre de contenance et d’une brosse latérale aimantée qui peut donc se détacher si l’appareil se retrouve pris dans des fils. Côté navigation, son télémètre laser lui permet d’établir une cartographie complète des pièces et donc de s’adapter facilement à son environnement. Il effectue donc un nettoyage précis lors duquel aucune zone n’est oubliée, même lors d’un fonctionnement dans le noir. Mais sa hauteur importante ne lui permet pas de passer sous tous les meubles. Puissant, il offre également une aspiration efficace aussi bien sur sol dur que sur des tapis ou de la moquette. Pour aller plus loin que ses concurrents, ce Neato D5 Connected offre un mode « soin extra » qui permet au robot de prendre de la distance face aux obstacles. Cela permet d’éviter des chocs sur des meubles fragiles ou d’éviter les risques de blocage dans des zones comportant trop d’obstacles par exemple. Enfin, du côté de l’autonomie, ce robot offre 1 h 15, ce qui lui permet de travailler sur une grande surface puisqu’il est prévu pour ne jamais passer deux fois au même endroit. Notre avis sur le Neato Botvac D5 À la fois connecté et plus accessible financièrement que les précédents, ce Neato Botvac D5 Connected s’adresse aux utilisateurs intensifs de smartphones. Il est alors possible de profiter de la puissance et de l’efficacité de la marque tout en bénéficiant des dernières nouveautés technologiques. Retour au menu 4. Ecovacs Deebot 900, le concurrent de Xiaomi Acheter l'Ecovacs Deebot 900 chez Amazon Les plus+ Silencieux par rapport à la concurrence+ Configuration simple+ Autonomie Les moins- Peu adapté aux moquettes et tapis- Aspiration perfectible Aspirateur robot intelligent, l’Ecovacs Deebot 900 promet de s’adapter parfaitement à son environnement en temps réel. Équipé de nombreux capteurs, il réagit et modifie sa trajectoire à chaque instant afin d’offrir une aspiration optimale de la surface quel qu’en soit le type. Un robot aspirateur intelligent Conçu pour permettre de personnaliser son trajet, l’Ecovacs Deebot 900 s’accompagne d’une application smartphone dédiée (Ecovacs) qui permet de le configurer avec précision. Disponible sur tablette et téléphone, elle permet de personnaliser son trajet mais aussi de définir des zones de travail ou encore des zones interdites. Il est ainsi possible de le programmer facilement et de profiter d’un nettoyage sur-mesure. Autre fonctionnalité de ce robot aspirateur, l’avancement de sa progression. Car la carte de navigation disponible sur l’application offre un aperçu en temps réel de son avancement et de sa position dans la maison. Également équipé de la technologie Smart Navi, il peut scanner et cartographier la pièce à nettoyer avec son système de laser afin de planifier au mieux sa trajectoire. Aussi à l’aise sur les tapis, moquettes, parquets et carrelages, il aspire avec application toute la maison. Ses capteurs du vide et d’obstacles lui permettent d’éviter les chutes et de limiter ses immobilisations puis de retrouver sa facilement sa base de chargement en fin de cycle Une puissance optimale pour un nettoyage efficace Mais ce qui définit le mieux l’Ecovacs Deebot 900 est son aspiration interchangeable avec sa brosse centrale et sa buse d’aspiration. Également équipé d’une fonction de reconnaissance des tapis, il adapte instantanément son aspiration à la surface rencontrée en augmentant par exemple sa puissance sur un tapis ou encore en utilisant son mode combiné d’aspiration et de nettoyage sur un sol dur. Il propose en outre trois différents modes de nettoyage sélectifs : un automatique qui couvre toute la maison, un mode spot pour nettoyer une zone spécifique et un mode carpet spécialement conçu pour un nettoyage en profondeur des tapis et moquettes. Question autonomie, l’Ecovacs Deebot 900 collecte les saletés, poussières, poils d’animaux et cheveux pendant environ 1 h 40. Il lui faut ensuite 4 heures pour retrouver une autonomie complète lors du cycle suivant. Notre avis sur l’Ecovacs Deebot 900 Innovant et pourvu de nombreuses fonctionnalités, l’Ecovacs Deebot 900 est un robot aspirateur complet. Car aussi efficace sur moquettes et tapis que sur sols durs, il sait s’adapter à son environnement pour offrir un nettoyage en profondeur de la surface à traiter. Retour au menu 5. Amibot Animal Premium H2O, l'aspirateur conçu pour les poils d'animaux Acheter l'Amibot chez Amazon Les plus+ Bonne gestion des types de sols et des obstacles+ Pièces de rechange incluses+ Aspiration performante et un mode serpillière efficace Les moins-Pas adapté aux moquettes- Application perfectible Spécialement conçu pour aspirer les poils d’animaux, l’Amibot Animal Premium H2O est équipé d’une brosse spécifique à ce type de saletés, d’un triple filtre HEPA anti-allergènes mais aussi d’une fonction lavage, dite « H2O ». Autonome et programmable, il bénéficie en outre de la technologie Efficient Navigation qui lui permet de passer partout et de n’oublier aucune zone du logement d’une surface maximum de 200 mètres carrés. Une navigation à toute épreuve Doté des technologies Efficient Navigation et IntuitiVe Navigation mais aussi d’un gyroscope intégré, il ne passe qu’une seule fois au même endroit pour gagner du temps mais aussi pour nettoyer une plus grande surface que ses concurrents (ici, 200 mètres carrés contre 80 à 100 mètres carrés en moyenne pour les modèles similaires des autres marques). Il analyse alors la surface de la pièce et la quadrille en zones de 3 mètres sur 3 qu’il peut ensuite nettoyer. Programmable, il est également capable de travailler tous les jours, y compris lors des absences de son utilisateur grâce à un déclenchement automatique. Une puissance d’aspiration qui vient à bout des poils d’animaux Mais c’est sa puissance d’aspiration et son équipement dédié aux poils d’animaux qui le différencient essentiellement des autres modèles. Car l’Amibot Animal Premium H2O est équipé d’une brosse centrale en caoutchouc résistante et deux brosses latérales conçues pour retenir les poils d’animaux de compagnie, mais aussi de deux réservoirs (un d’aspiration et l’autre de lavage) et d’un système de triple filtration HEPA. Son réservoir à eau et sa microfibre permettent de laver les sols durs et de les désinfecter à l’aide d’un détergent à y ajouter (sur une surface de près de 150 mètres carrés). Cette dernière passe ensuite en machine pour retrouver sa blancheur. Son moteur puissant Pure Power, lui, promet d’aspirer les cheveux et les poils d’animaux en un seul passage. Autre caractéristique de ce modèle d’aspirateur robot, sa batterie lithium puissante lui offre environ 2 h 30 d’autonomie. Cela lui permet de nettoyer une zone d’environ 200 mètres carrés. Car avec ses capteurs précis, l’Amibot Animal Premium H2O ne perd pas de temps et ne repasse pas deux fois sur la même zone, et frôle de près les obstacles sans s’y coincer et s’y arrêter. Notre avis sur l’Amibot Animal Premium H2O Programmable à partir de sa télécommande, il se déclenche tous les jours selon les besoins de son utilisateur. Et avec ses dimensions compactes et sa forte puissance d’aspiration, il est sans doute l’allié de tous les propriétaires d’animaux de compagnie. Retour au menu 6. Dirt Devil M612, un aspirateur qui conviendra à tous Acheter le Dirt Devil M612 chez Amazon Les plus+ Discret+ Bonne aspiration+ 3 modes de nettoyage Les moins- Réservoir petit- Autonomie Conçu pour convenir à tous les utilisateurs, y compris aux plus pointilleux en matière d’aspiration, le robot Dirt Devil M612 propose trois modes de fonctionnement et est équipé de brosses amovibles. Mais contrairement à la plupart des autres robots aspirateurs, il n’est pas livré avec une station de recharge. Fonctionnant très simplement, il assure son rôle d’aspirateur mais ne permet pas de programmation ni d’automatisation de son utilisation. De l’efficacité à petit prix Avec une capacité de nettoyage d’une surface de 60 mètres carrés, ce robot aspirateur convient essentiellement aux logements de taille moyenne ou s’utilise en appoint. Mais son petit prix le place comme un concurrent de poids face aux autres modèles du marché. Car avec ses trois modes de fonctionnement (trajectoires aléatoires, spirales concentriques et le long des murs et des plinthes), il réalise un nettoyage efficace. Il est également silencieux et plus léger que ses concurrents afin de faciliter son maniement et son rangement. Il est également livré avec deux brosses de remplacement, un filtre et offre des indications sur le remplissage de son bac à poussière de 250 mL grâce à sa jauge. Un mini robot simple et efficace L’autre point qui caractérise ce robot Dirt Devil M612 est sa taille réduite. Capable de se faufiler partout, il aspire les saletés dans tous les coins de la maison. Équipé de capteurs dont 3 anti-chute (dont vous pouvez régler la sensibilité) et d’une bande anti-collision, il optimise sa trajectoire en évitant de se cogner dans les murs et les obstacles mais ne propose pas de cartographie de la pièce comme la plupart de ses concurrents. Il ne rentre pas non plus automatiquement se charger à sa base une fois son cycle terminé, et nécessite que l’utilisateur le branche après chaque utilisation. Le Dirt Devil M612 est capable de travailler pendant 60 minutes sur une surface de 60 mètres carrés environ. Une fois déchargé, il lui faut alors 4 heures pour retrouver son autonomie complète et reprendre son nettoyage. Afin d’indiquer à son utilisateur son besoin d’être branché à l’aide de son câble, il est pourvu de témoins lumineux. Notre avis sur le Dirt Devil M612 Connue pour ses modèles à petit prix, la marque Dirt Devil propose là encore un modèle de cette catégorie. Car avec son rapport qualité/prix intéressant, ce robot Dirt Devil M612 permet aux utilisateurs de s’équiper à moindre coût afin de s’alléger de la corvée du ménage. Retour au menu 7. Proscenic 790T, aspirateur mais aussi serpillère Acheter le Proscenic 790T chez Amazon Les plus+ Parfaitement efficace sur les sols durs+ Facile à paramétrer et à utiliser+ Aspire et nettoie les sols à l’eau Les moins- Qualité du plastique et des finitions- Plus bruyant que la moyenne À la fois aspirateur et laveur de sols durs, le robot Proscenic 790T embarque un grand nombre d’accessoires. Il est en effet livré avec deux brosses (à utiliser selon ses préférences), quatre hélices (dont deux de rechange), deux filtres HEPA (dont un de rechange), une télécommande mais également deux microfibres pour le sol et un réservoir à eau. Il possède par ailleurs plusieurs modes comme le nettoyage automatique, un mode spécifique prenant en charge les plinthes et le long des murs mais également de quoi nettoyer des surfaces définies comme plus sales que les autres. Un robot aspirateur très autonome Conçu pour retrouver sa charge en fin de cycle, il se dirige de lui-même vers cette dernière afin de réalimenter sa batterie. Au moment de commencer son nettoyage, il prend alors le temps de cartographier la pièce dans laquelle il se trouve. Il est également contrôlable depuis son application Proscenic (compatible IOS et Android), qui permet de planifier son action, de lancer un cycle ou de lui ordonner de retourner à sa base de chargement. Sur l’écran du smartphone, il est également possible de visualiser sa cartographie et son avancement. Des capteurs intelligents pour gagner du temps Doté de capteurs sensibles, ultrasons et infrarouges, le Proscenic 790T offre une efficacité dans ses trajets. Il évite ainsi les murs et les obstacles, et ne repasse pas deux fois au même endroit lors de son cycle de nettoyage. Il sait également détecter le vide, ce qui lui permet de ne pas tomber dans les escaliers par exemple. Il est par ailleurs doté de deux brosses latérales qui déplacent la poussière et les impuretés, et d’une brosse centrale qui favorise l’aspiration. Cette dernière étant présente en deux versions, elle peut être facilement intervertie pour son homologue en caoutchouc en présence de poils d’animaux de compagnie par exemple. Avec 1 h 40 d’autonomie mesurée en moyenne, ce modèle de robot aspirateur se détache de la concurrence, qui propose le plus souvent des modèles avec 60 minutes d’autonomie. Il lui faut ensuite 3 h 30 à 4 h pour retrouver une charge complète. Notre avis sur le Proscenic 790T Avec ses deux bacs de 500 mL et ses nombreux modes de fonctionnement, le Proscenic 790T est un aspirateur robot adapté à un nettoyage complet et automatique du logement. Capable d’aspirer puis de laver les sols, il reste silencieux et se montre très polyvalent. Retour au menu 8. iRobot Roomba 691, un moyen de gamme performant Acheter l'iRobot Roomba 691 chez Amazon Les plus+ Simple à utiliser+ Bonne autonomie+ Efficace sur sol dur Les moins- Peu efficace sur moquette et tapis- Gestion des obstacles peu performante Face à une rude concurrence de robots aspirateurs connectés, la marque iRobot présente son modèle Roomba 691. Fonctionnant à l’aide de sa propre application smartphone (HOME), il permet d’accéder à l’ensemble de ses fonctions en un clic et de programmer et lancer un cycle de nettoyage sur une surface allant jusqu’à 80 mètres carrés. Et, avec sa forme compacte, il se montre performant dans toute la maison, y compris sous les meubles les plus bas. Une application intuitive dédiée Ce qui distingue ce iRobot Roomba 691 de la concurrence est la fluidité de son application HOME. Dès l’écran principal, on accède aux fonctions de l’appareil et il est possible de programmer toute sa semaine de ménage. Sept créneaux sont en effet disponibles pour prévoir des cycles de nettoyage. Côté modes et fonctions, ce modèle en propose quatre différents. Le premier est couplé à un capteur acoustique qui lui permet de détecter automatiquement les zones les plus sales à nettoyer. Le second, lui, est prévu pour limiter les risques de chutes dans le vide. Le troisième permet d’insister sur une zone particulière qu’il faudra définir, tandis que le dernier renvoie le robot sur sa base de rechargement. Un robot particulièrement efficace À l’aise sur sol dur mais aussi sur moquette et tapis, l’iRobot Roomba 691 se montre efficace pour débarrasser toutes les surfaces des poussières et résidus. Il est d’ailleurs équipé d’une brosse latérale qui déplace les saletés vers lui et des brosses contrarotatives principale et auxiliaire qui permettent ensuite d’aspirer directement ces résidus dans son bac collecteur de 500 mL. Autre caractéristique non négligeable pour un aspirateur robot, son autonomie est d’une heure grâce à sa batterie Lithium de 33 Watts. Cela lui permet en moyenne de nettoyer une surface d’environ 80 mètres carrés. Une fois déchargé, il va alors seul se brancher sur sa base. Il lui faut ensuite entre 2 et 3 heures pour recouvrer son autonomie complète. Notre avis sur l’iRobot Roomba 691 Avec un rapport qualité/prix intéressant, cet aspirateur iRobot Roomba 691 saura trouver sa place au quotidien. Puissant et à l’aise sur tous types de sol, il convient parfaitement à un logement de taille moyenne et à une famille cherchant à planifier efficacement son ménage. Avec ses 7 créneaux disponibles, il permet de combiner un planning chargé avec une maison bien entretenue. Retour au menu 9. Ilife A4S, un modèle d'entrée de gamme Acheter l' Ilife A4S chez Amazon Les plus+ Aspiration performante+ Silencieux Les moins- Gestion des obstacles perfectible- Lent- Pauvre en fonctionnalités Populaire sur le marché américain et désormais français, le robot aspirateur Ilife A4S se charge du nettoyage des sols durs comme des tapis et moquettes sur une surface allant jusqu’à 120 mètres carrés. D’une autonomie de deux heures, il retrouve ensuite son chemin jusqu’à sa station de rechargement afin de se tenir prêt pour un second cycle de nettoyage. Un aspirateur robot bien équipé Doté de deux brosses latérales, d’une brosse à tapis, d’un filtre HEPA et de son bac collecteur, l’Ilife A4S couvre les besoins d’aspiration de tous types d’utilisateurs, y compris les propriétaires d’animaux de compagnie. Et avec sa taille compacte, il se montre agile et capable de nettoyer les coins difficiles d’accès, sous les meubles bas ou sous les canapés par exemple. Proposant cinq programmes d’action différents, il est commandé depuis sa télécommande ou agit sur programmation. Et grâce à ses capteurs, il se déplace dans la pièce sans heurter les meubles et les murs. Il est d’ailleurs équipé d’un système anti-chute intégré pour limiter les risques en haut d’escaliers par exemple. Une puissance d’aspiration suffisante Équipé d’un moteur de deuxième génération, d’un filtre HEPA et d’une brosse rotative, le Ilife A4S offre une puissance d’aspiration capable de nettoyer toutes les surfaces, y compris la plupart des tapis et moquettes à poils longs. Et même s’il ne cartographie pas la pièce à nettoyer, sa batterie et son autonomie lui permettent de n’oublier aucune zone. Programmable sur sept jours, il offre à son utilisateur une automatisation complète du ménage et revient seul à sa station de rechargement une fois son cycle terminé. Avec sa batterie lithium-ion de 2 600 mAh, le robot aspirateur Ilife A4S tient ses promesses de puissance et d’autonomie. Repassant plusieurs fois au même endroit, il s’assure que la surface est parfaitement nettoyée, quitte à y passer plus de temps que d’autres modèles concurrents. Il peut alors travailler sur une surface de 110 mètres carrés environ. Notre avis sur l’Ilife A4S Présentant une grande autonomie et de bonnes performances, ce robot aspirateur Ilife A4S offre un bon rapport qualité/prix. Il convient d’ailleurs à tous les utilisateurs, y compris aux propriétaires d’animaux ayant besoin d’un système performant pour aspirer les saletés et poils. Retour au menu 10. Eufy RoboVac 12, un bon aspirateur à moins de 250€ Acheter l'Eufy RoboVac 12 chez Amazon Les plus+ Rapport qualité/prix+ Puissance aspiration Les moins- Plus bruyant que la moyenne- Aspiration sur tapis et moquettes à poils longs Moins connecté que d’autres modèles d’aspirateur robot, l’Eufy RoboVac 12 se montre tout de même puissant et performant. Circulaire et de faible hauteur, il passe sous de nombreux meubles afin d’y aspirer saletés et impuretés d’un seul passage et est pourvu des fonctions attendues sur un tel dispositif. La simplicité au service de l’efficacité Sur ce modèle, tout est réduit à l’essentiel. Sa forme et son design sont épurés et un simple bouton marche/arrêt apparaît sur le corps de robot aspirateur. À l’avant, la présence de 11 sondes infrarouges promet une détection efficace des murs et obstacles en tout genre, tandis que sous le robot, la marque a prévu une brosse rouleau, deux brosses de côté et une 12e sonde. Côté connectivité, ici nulle connexion Wi-Fi et nulle application. C’est la télécommande livrée avec le robot aspirateur qui permet de le piloter et de sélectionner son mode d’aspiration (automatique, bords et tâche). Mais avec un prix en dessous de ses concurrents plus connectés, le but affiché est ici de convenir aux plus petits budgets. Une aspiration efficace mais parfois limitée Si ce robot aspirateur fonctionne parfaitement sur sols durs, il peut se montrer moins efficace sur des tapis et moquettes foncés. Perturbées par ces teintes sombres, les sondes infrarouges peuvent en effet montrer leurs limites. Mais il reste performant sur tous les autres types de sols et adopte des mouvements de va-et-vient en zigzag lors de son parcours. Il possède d’ailleurs une bonne puissance d’aspiration comparativement à d’autres modèles plus haut de gamme chez les marques concurrentes. Et bien que puissant, il se montre peu bruyant. Il sait également se sortir seul de situations de blocage, même si sa batterie est alors soumise à de conséquents efforts. Ce modèle de robot aspirateur promet 100 minutes d’autonomie et semble tenir sa promesse. Une fois déchargé, il se rend alors seul jusqu’à sa station de charge afin de se brancher. Il lui faut alors 6 heures pour retrouver son autonomie complète. Il est également équipé de filtres, dont un HEPA pour limiter la dispersion des poussières et pollens et donc convenir aux personnes allergiques. Notre avis sur l’Eufy RoboVac 12 Avec sa bonne autonomie et un prix en dessous de quasiment tous les autres modèles du marché, ce robot aspirateur Eufy RoboVac 12 se place comme un sérieux concurrent et pourrait bien trouver sa place chez de nombreux particuliers au budget serré. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre aspirateur robot :Être prudent sur l’autonomie et la capacité du réservoir : pour que le robot nettoie efficacement l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, il faut au préalable considérer ces deux points essentiels. Selon la superficie de l’habitat, un robot parcourra une distance plus ou moins importante pour remplir pleinement sa mission. Or, ce dernier ne dispose pas d’une quantité d’énergie infinie et verra sa batterie diminuer au fur et à mesure qu’il se déplacera. Il faut donc bien réfléchir au modèle que l’on désire choisir en fonction de l’autonomie indiquée en m², afin d’éviter une panne de batterie lors d’un cycle d’aspiration. L’autre facteur essentiel est bien évidemment la capacité du sac que l’aspirateur embarquera, mesurée en litres. Il est courant que la plupart de ces robots disposent d’un volume de stockage de la poussière plus faible qu’un aspirateur classique. Il faudra donc s’attendre à un vidage et un nettoyage régulier afin de ne pas étouffer l’appareil. Ajuster la puissance et disposer d’accessoires : il n’est pas rare à notre époque que nos habitats soient décorés avec des tapis ou que nous possédions des animaux de compagnie poilus. Et comme souvent, cela représente une exigence supplémentaire pour les aspirateurs, et encore plus pour leurs versions robotisées. Il faut donc prendre en considération deux paramètres : la puissance d’aspiration en fonction du sol, et les accessoires disponibles. La puissance est évidemment un critère déterminant pour rendre l’aspiration efficace, tout particulièrement sur des revêtements en tissu comme des tapis ou de la moquette. Il est ainsi important de savoir si le robot est prévu pour aspirer efficacement la poussière sur ce type de sol.Piloter votre robot à distance : nous connaissons tous ce moment particulièrement agaçant de la journée qui est de rentrer du travail, constater la présence excessive de poussières et être contraint de passer l’aspirateur. Là encore, nos amis les robots peuvent nous être d’un prompt secours. En outre, il est possible de contrôler à distance certains modèles de robots aspirateurs grâce à des applications pour smartphones. Une solution qui permet de programmer un cycle d’aspiration juste avant de rentrer du travail ou d’une période de vacances, et d’apprécier le confort d’un intérieur un minimum propre.
Comment choisir la meilleure ampoule connectée ? L’arrivée de la LED fut un grand moment dans l’univers des ampoules. Remplaçant progressivement les modèles à incandescence, elles s’octroient aujourd’hui le luxe d’être connectée et interactives et parviennent à séduire de plus en plus d’utilisateurs et d’industriels. Cela s’explique facilement par l’usage possible de telles ampoules. Outre le fait que l’on peut les allumer à distance à l’aide d’une application sur un smartphone, il est également proposé de varier l’intensité de la lumière et de choisir une couleur spécifique au gré des envies. Une personnalisation qui permet de créer une ambiance festive ou au contraire intimiste, et de mieux gérer sa consommation et réduire le prix des factures d’électricité. Les meilleures ampoules connectées :1. Philips Hue White & Color, la meilleure solution2. LIFX Mini Color, le concurrent du constructeur néerlandais3. TP-Link LB130, une bonne ampoule qui demande quelques améliorations4. Xiaomi Yeelight, l’excellent rapport qualité-prix5. Awox SmartLIGHT Color, l’ampoule d’entrée de gamme6. LIFX Beam, l’excellent choix pour une barre murale lumineuse7. Philips Hue Lightstrip, la meilleure solution comme ruban connecté8. Innr Flex Strip Colour, le meilleur rapport qualité prix pour le ruban connecté Ampoules connectées 1. Philips Hue White & Color, la meilleure solution Acheter Philips Hue White & Color chez Amazon Les plus+ Consomation électrique faible+ Application complète et utilisable même hors de chez soi+ Compatible avec Alexa, IFTTT, HomeKit, Google Home Les moins- Impossible de définir un éclairage prédéfini à l’allumage Nécéssite un hub et un compte Philips Si un fabricant se distingue de la concurrence, c’est bien Philips. Ayant été un des précurseurs dans les éclairages connectés et personnalisables, la marque néerlandaise propose avec la Hue White & Color une solution quasiment clé en main. Offrant un éclairage de qualité tant en blanc qu’en couleur, elle est également fiable et facile à prendre en main. Simple à installer et à utiliser Philips conserve avant toute chose une connexion principalement en Wi-Fi. Et à contrario de la concurrence qui opte pour le Bluetooth, on retrouve ici une alternative nommée ZigBee, qui présente l’avantage d’être plus économe et plus performante pour les ampoules connectées. Du côté de l’installation, elle est simplifiée au maximum, malgré la présence d’un pont de connexion. Fort heureusement, une solution automatisée s’occupe de l’appairage entre ce dernier, la box Internet et les ampoules. Le tout est piloté par le téléphone grâce à l’application Hue de Philips, disponible sur iOS et Android. Une fois que tout est en place et opérationnel, il est alors possible de profiter de l’application pour paramétrer la lumière. Et disons-le, le résultat est plaisant, l’application autorisant un pilotage sur place via ZigBee ou à distance via le Wi-Fi, ainsi qu’une programmation d’ambiances préréglées pour une ou plusieurs ampoules, et ce dans un vaste choix de couleurs possible. Que ce soit pour organiser une fête ou créer une ambiance tamisée et chaleureuse, l’application est performante. Une qualité d’éclairage remarquable Mais si l’application réussit son travail, encore faut-il que les ampoules puissent l’être. Et de ce côté, les Hue White & Color sont plutôt très efficaces. Que ce soit de la lumière blanche chaude ou froide, le rendu est globalement très satisfaisant, offrant une luminosité presque idéale au gré des besoins. Quant à la reproduction des couleurs, elle est parfaite, ou presque. Corrigeant le défaut de ses précédents modèles, les bleus et verts sont plus intenses, tout en conservant les autres couleurs à un excellent niveau. Une belle réussite à laquelle on peut ajouter une luminosité atteignant des seuils suffisamment hauts pour des activités courantes, mais potentiellement trop faibles pour des besoins exigeant précision ou confort des yeux. Notre avis sur le Philips Hue White & Color Les Hue White & Color incarnent le savoir-faire de Philips dans le domaine des ampoules connectées. Simples à installer et à utiliser, avec différentes températures de blanc et un spectre des couleurs disponibles assez étendu, ces ampoules proposent tout ce qu’il faut pour satisfaire aussi bien les néophytes que les utilisateurs les plus exigeants. Reste à signaler la luminosité qui est juste suffisante, mais compensée par une consommation plutôt contenue. Une belle réussite. Retour au menu 2. LIFX Mini Color, le concurrent du constructeur néerlandais Acheter LIFX Mini Color chez Amazon Les plus+ Ne nécessite pas de hub+ Compatible avec Alexa, IFTTT, HomeKit, Google Home+ Installation simple Les moins- Parfois capricieuse à l'installation- L'ampoule se déconnecte parfois LIFX nous propose ici une catégorie d’ampoules connectées au format compact par rapport à ses grandes sœurs, et qui sont pilotables via un assistant vocal. Une solution qui prend des allures de gadget pour certains, mais qui n’en demeure pas moins la raison d’exister de ces petites ampoules. Un choix fort sympathique, mais pas toujours pratique. Une conception plus compacte et simple à installer LIFX le sait, ses premières ampoules adoptaient des dimensions qui pouvaient parfois être problématiques. Jugées trop volumineuses par rapport à des ampoules LED classiques, le fabricant australien a entendu les demandes des utilisateurs et propose donc la gamme Mini, et notamment la Mini Color. Et si le format a bel et bien changé, c’est ici l’unique transformation notable à souligner sur la forme. Côté installation, les modalités n’ont pas été modifiées, ce qui est plutôt normal, cela ne nécessitant qu’une simple connexion directe au Wi-Fi de la box Internet du foyer. Une fois les ampoules installées et connectées, il suffit ensuite d’utiliser l’application ou de passer par un assistant vocal pour les commander. Et au regard de la qualité de l’application, plutôt sobre et fonctionnelle, mais pas toujours pratique, l’assistant vocal sera rapidement sollicité. Compatible avec Google Home, Alexa et HomeKit d’Apple, tout le monde s’y retrouve. Une grande luminosité et des couleurs fidèles Qu’en est-il de la qualité des ampoules Mini Color ? De ce côté, le fabricant australien essaie de conserver une qualité d’éclairage optimale, tout en acceptant quelques légers sacrifices. Côté puissance et température, la Mini Color s’en sort fort bien. La lumière blanche – chaude comme froide – offre de très bons résultats, avec cependant un léger retrait de la luminosité maximale disponible. Un sacrifice plutôt compréhensible, tant la taille de l’ampoule a été réduite, tout comme sa consommation d’électricité. Quant à la reproduction des couleurs, elle propose des résultats fort semblables à ses grandes sœurs et conserve ici un rendu de qualité, en se montrant réactive et avec un panel de teintes assez étendu. Notre avis sur la LIFX Mini Color Sans aucun doute, LIFX propose une amélioration de ses gammes antérieures avec des modèles plus compacts. Et si cela n’est pas sans conséquence sur la puissance de l’ampoule, cela reste suffisamment marginal pour qu’elle conserve une grande polyvalence. Si l’application propose évidemment des ambiances préprogrammées et demeure nécessaire pour quelques ajustements personnalisés, le recours à un assistant vocal sera vite plus confortable malgré tout pour les besoins les plus courants. Retour au menu 3. TP-Link LB130, une bonne ampoule qui demande quelques améliorations Acheter TP-Link LB130 chez Amazon Les plus+ Compatible avec Alexa, IFTTT, HomeKit, Google Home+ Facile à installer, 2 min chrono en main+ Ne nécessite pas de hub Les moins- Lumière blanche qui tire sur le bleu- Consommation exprimée en kilowattheure- Application mal traduite Les fabricants d’ampoules connectées rivalisent de solutions différentes pour essayer de se distinguer. Si certains optent pour le meilleur rendu lumineux et coloré possible, d’autres se focalisent sur des accessoires plus ou moins utiles. Et c’est le cas de la TP-Link LB130, qui propose notamment un suivi de la consommation électrique. Simple à installer, à utiliser, et surtout à évaluer La LB130 de chez TP-Link présente un format standard de lampe LED connectée requérant une connexion Wi-Fi sans hub, ce qui devient de plus en plus courant parmi ces modèles. Ce choix présente évidemment un avantage certain à l’installation, puisque demandant une connexion directe à la box Internet, ce qui est plus simple et plus rapide à mettre en place. Une fois les ampoules montées, les connecter demande un temps minime, puisqu’il suffit d’installer l’application nommée Kasa, de se laisser guider par celle-ci, puis d’entrer le code Wi-Fi lorsqu’il est requis. Une simplicité d’installation exemplaire qui évitera bien des crises de nerfs, même aux plus impatients utilisateurs. Une fois les ampoules installées et connectées, leur pilotage est plutôt efficace. La qualité de l’application est au rendez-vous, en étant à la fois sobre, fonctionnelle et complète. Tellement polyvalente qu’elle ne s’occupe pas seulement des ampoules connectées, mais aussi de tous les autres équipements de chez TP-Link. Sans compter qu’elle peut également mesurer la consommation électrique. Ce petit plus est particulièrement intéressant pour comparer les économies d’énergie réalisées par rapport à une ampoule incandescente, et afin de prédire la consommation globale sur une année. Une lumière à peine convenable Mais si ces fonctionnalités sont fort séduisantes, la qualité première d’une ampoule reste sa capacité à éclairer. Et de ce côté, le résultat est juste suffisant. Pour ce qui est de la température, la lumière blanche proposée par la LB130 est souvent décevante. Peu capable d’offrir une lumière chaude suffisante, elle est en revanche apte à offrir une lumière froide pratiquement irréprochable. Quant aux couleurs, le rendu est vite altéré par leur aspect froid, ce qui fait que l’ampoule est inadéquate à une utilisation dans des pièces où la lumière douce est privilégiée, comme le salon ou les chambres. Reste enfin la puissance délivrée, capable d’atteindre les 800 lumens, ce qui est plus que convenable, mais au prix d’une consommation électrique supérieure aux principaux modèles concurrents. Notre avis sur la TP-Link LB130 La solution proposée par TP-Link est initialement bien pensée. Une installation simple, des commandes efficaces et un contrôle de la consommation sont autant de bons points qui n’effacent malheureusement pas la qualité moyenne de l’éclairage. Avec seulement une lumière froide de qualité, son usage se restreint à certaines pièces de la maison et l’interdit pour créer une ambiance chaleureuse. Une limite que le constructeur devra vite surmonter pour étendre l’utilisation de l’ampoule à des contextes plus variés. Retour au menu 4. Xiaomi Yeelight, l’excellent rapport qualité-prix Acheter Xiaomi Yeelight chez Amazon Les plus+ App. complète et intuitive+ Ne nécessite pas de hub, simple à installer et à contrôler+ Compatible avec Alexa, IFTTT et Google Home Les moins- Très gourmande en électricité- Rendu des couleurs chaudes perfectibles Xiaomi cherche à se faire une place dans un nombre croissant de domaines, et les ampoules connectées sont concernées. Le constructeur chinois nous propose donc ici la Yeelight, premier modèle d’ampoule connectée de la marque et qui vient rejoindre sa gamme d’objets intélligents. Une conception séduisante et performante Xiaomi n’est pas toujours le constructeur qui réussit le mieux le design de ses produits. Mais cette fois-ci, le résultat est plutôt convaincant avec la Yeelight. S’équipant d’un revêtement en plastique gris métallisé à sa base et d’une tête aplatie, l’ensemble offre un rendu séduisant. Autre caractéristique agréable dans sa conception, le branchement en Wi-Fi qui ne nécessite pas l’usage d’un pont de connexion, ce qui simplifie son installation et son utilisation. Et pour cause, la synchronisation se fait facilement via l’application Yeelight, qui assure une configuration rapide et intuitive exigeant peu de temps. Et une fois la configuration terminée, l’application s’avère être un vrai bonheur à exploiter. De nombreuses options sont proposées dans une interface intuitive et modulable afin d’ajuster la lumière des ampoules, que ce soit via des modes préprogrammés ou en utilisant les palettes de couleur et de température. De quoi assurer sur le papier des ambiances aussi chaleureuses que festives, rapides à mettre en œuvre ou pouvant être calibrées avec précision. Une exemplarité rarissime dont bien des concurrents devraient s’inspirer. Une grande luminosité et des couleurs fidèles Mais l’application n’a pas un grand intérêt si l’ampoule ne propose pas une qualité d’éclairage optimale. Qu’on se rassure, Xiaomi s’en sort très bien et réussit même à inquiéter les concurrents majeurs comme Philips. Côté température, la Yeelight est presque parfaite. La lumière blanche, chaude comme froide, offre des résultats d’une précision chirurgicale, permettant des ambiances aussi chaleureuses que lumineuses. Quant à la reproduction des couleurs, elle sera mieux maîtrisée en s’orientant vers une lumière froide plutôt que chaude, ce qui ne représente ici pas une grande gêne pour la plupart des situations. Reste enfin la puissance disponible, plutôt suffisante puisque capable de grimper jusqu’à 600 lumens environ. Un résultat qui est honorable au regard de la consommation située dans les normes des ampoules connectées actuelles. Notre avis sur la Xiaomi Yeelight Xiaomi tente ici de ravir la vedette à des géants déjà solidement implantés comme Philips. Une manœuvre qui semble plutôt disposée à réussir, tant les résultats obtenus avec la Yeelight sont suffisamment bons. Outre une installation rapide, la plus grande réussite du constructeur chinois réside dans une qualité d’éclairage travaillée, combinée à une application à la fois précise, intuitive et complète. Une fabrication proche du sans-faute et qui représente une bonne alternative à un prix raisonnable. Retour au menu 5. Awox SmartLIGHT Color, l’ampoule d’entrée de gamme Acheter Awox SmartLIGHT Color chez Amazon Les plus+ Ne nécessite pas de hub, simple à installer et à contrôler Les moins- Rendu des couleurs perfectibles- Pas de connexion Wi-Fi, seulement Bluetooth- Télécommande perfectible Le constructeur français Awox nous propose la SmartLIGHT Color, une petite ampoule connectée contrôlable via le Bluetooth. Se voulant polyvalente et facile d’utilisation quant au choix des couleurs et de la luminosité, elle remplit son contrat en toute simplicité. Une conception simple et efficace Le fabricant français Awox nous propose ici une ampoule d’un volume assez imposant et au poids élevé par rapport aux standards actuels. Ce n’est guère un problème, du moment que la lampe est capable d’assurer une assise correcte et qu’elle est assez solide pour éviter tout accident, même si l’ampoule semble de bonne facture. Par ailleurs, l’installation est rapide et d’une simplicité enfantine. Après avoir vissé l’ampoule, il suffit d’ouvrir l’application SmartControl et de la synchroniser avec le Bluetooth du téléphone. Aussitôt, elle détecte l’ampoule qu’il n’y a plus qu’à valider, et en autorise jusqu’à 8 qui sont gérables simultanément. Mais c’est là la seule façon de gérer les ampoules, le Wi-Fi n’étant pas pris en charge et interdisant alors tout contrôle à distance. Reste donc l’application, qui est tout simplement très bien pensée. Outre des mises à jour fréquentes et améliorant constamment l’ergonomie, le menu d’accueil donne directement un accès au contrôle de l’ampoule et permet de créer un groupe pour pouvoir en piloter plusieurs ensemble. À noter au passage que l’application autorise la gestion d’autres équipements de la marque. De la lumière à volonté Côté puissance et qualité de la lumière, la SmartLIGHT Color assure un excellent service. Outre une puissance suffisante pour un éclairage allant jusqu’à 200 lux, ce qui est plus qu’assez pour des besoins courants, elle ne varie que faiblement entre les lumières blanches chaudes et froides. Bien qu’une petite faiblesse soit à relever lorsque l’on pousse la lumière froide à son maximum qui est rapidement atteint, les couleurs affichées par la SmartLIGHT demeurent homogènes. Cependant, elles ne sont pas d’une précision absolue, l’ampoule affichant ici un léger écart avec la tendance générale, sans toutefois être particulièrement flagrante à moins d’être réellement tatillon. Notre avis sur l'Awox SmartLIGHT Color La SmartLIGHT Color est une ampoule performante, mais qui commence à légèrement vieillir. Sortie en 2016, les ampoules connectées ont beaucoup évolué depuis et finissent par déclasser doucement ce modèle. Mais soyons honnêtes, elle conserve d’excellentes performances et peut donc encore être exploitée. Surtout que son prix a fortement diminué, et en fait ainsi une alternative peu onéreuse pour quiconque souhaite investir dans ce type d’équipement, et ce sans prendre trop de risque. Retour au menu Rubans et barres lumineuses conenctées 6. LIFX Beam, l’excellent choix pour une barre murale lumineuse Acheter LIFX Beam chez Amazon Les plus+ Facile à configurer+ Excellente application Les moins- Pas d'extension possible- Prix Dans le monde des ampoules connectées, il n’y a en réalité pas que celles-ci. Il serait même sage de parler d’éclairage connecté, puisqu’avec la LIFX Beam, ce n’est pas une ampoule, mais une barre lumineuse qui se présente à nous. Une conception élégante et efficace LIFX nous propose donc une barre lumineuse, ou plus exactement un pack qui en contient 6 qui peuvent être associées les unes aux autres librement. Une conception qui permet avant tout de créer une illumination plus proche de la décoration lumineuse que d’une véritable solution pour éclairer une pièce. Ce qui est à la fois fort sympathique et en même temps un peu insuffisant, surtout quand on connaît le prix. L’installation demeure relativement simple, sauf si l’inspiration vous manque. Les barres lumineuses peuvent être fixées sur le mur via des autocollants situés à l’arrière. Mais l’alimentation répond évidemment à ses propres règles. Chaque barre peut s’alimenter l’une à l’autre, obligeant ainsi la première à être reliée à une prise. Il faut donc penser à positionner l’ensemble de façon à cacher le fil d’alimentation. Une fois toutes ces précautions prises, il suffit de connecter l’ensemble directement au réseau Wi-Fi domestique, ce qui met un peu plus de temps que le Bluetooth, mais sans excès. Reste l’application, qui est fort bien pensée. Se montrant à la fois ergonomique et sobre, elle permet un réglage assez basique, mais efficace de la couleur, de la température et de l’intensité de la lumière. Plusieurs programmes sont disponibles et il est possible d’en configurer plusieurs soi-même. Accessoirement, la lumière peut être contrôlée via Alexa, Google Assistant et Apple HomeKit. Une lumière purement décorative Côté puissance et qualité de la lumière, la Beam nous propose un bel effet qui n’est cependant qu’esthétique. Effectivement, la puissance disponible est bien trop faible pour offrir un éclairage efficace de la pièce. Cependant, elle demeure intéressante pour créer des effets lumineux originaux sur un mur, ou pour réaliser un éclairage d’ambiance sur mesure en positionnant les barres derrière un meuble. Et de ce côté, les couleurs proposées sont plutôt réussies tout en étant peu agressives pour l’œil. Il faut donc compter sur des ampoules connectées plus classiques pour créer un éclairage optimal et du plus bel effet. Notre avis sur la Lifx Beam La Beam de LIFX ne se positionne pas comme une solution alternative aux ampoules connectées classiques, mais plutôt comme un complément décoratif ou artistique. Assez efficace pour créer un effet lumineux à la fois élégant et original, il ne faut pas lui en demander davantage. Une limitation d’utilisation qui, associée à un prix légèrement prohibitif, restreint la clientèle susceptible d’acheter ce type d’éclairage. Retour au menu 7. Philips Hue Lightstrip, la meilleure solution comme ruban connecté Acheter le ruban lumineux Philips Hue chez Amazon Les plus+ Coupe et extension possible+ Simple à installer et à contrôler+ Excellente qualité lumineuse Les moins- Sifflement possible du transformateur en cas d'extension-Nécessite un hub- Impossibilité de faire un angle Dans le monde des ampoules connectées, il faut aussi compter sur les barres et bandes lumineuses. Dans ce domaine, Philips nous propose ici sa Hue Lightstrip, qui cherche à conjuguer l’efficacité des ampoules de la gamme et d’une bande éclairante souple pour une décoration personnalisée. Verdict ? La personnalisation à son paroxysme Philips nous propose ici une bande lumineuse longue de deux mètres pouvant être courbée, et même coupée pour la raccourcir et convenir à vos besoins. Une conception qui permet donc de loger la bande derrière des meubles, à des angles entre le mur et le plafond, ou encore autour de certains objets. Une riche façon d’illuminer votre intérieur et qui autorise de nombreuses configurations possibles. Du côté de l’installation, elle passera nécessairement par la présence d’un pont de connexion, typique de la gamme Hue. Fort heureusement, une solution automatisée s’occupe de l’appairage entre celui-ci, la box Internet et les bandes, et ce sans user de la patience de l’utilisateur. Le tout est piloté par le téléphone grâce à l’application Hue de Philips, disponible sur iOS et Android. Une fois vos bandes installées et configurées, l’application vous permet de paramétrer la lumière en offrant un résultat très satisfaisant. Elle autorise un pilotage à distance via le Wi-Fi, une programmation d’ambiances préréglées, et le tout dans un vaste choix de couleurs possible. De quoi permettre la création d’ambiances uniques et réussies. Des performances inattendues Côté puissance et qualité de la lumière, il est aisé d’imaginer que l’éclairage proposé soit plus faible avec une bande lumineuse qu’avec une ampoule LED classique. Erreur ! La Hue Lightstrip nous propose un bel effet et peut aussi bien assurer un rôle esthétique que pratique, jouant confortablement sur les deux tableaux. La puissance disponible est suffisante pour cela et le rendu de la lumière blanche est assez confortable pour en faire un éclairage utilisable quotidiennement. Quant aux couleurs, leur rendu est plutôt très réussi et se montre très homogène, bien qu’il soit préférable de s’orienter vers des teintes chaudes pour un rendu optimal. Notre avis sur le Philips Hue Lightstrip Si les bandes lumineuses LED ne sont pas réputées pour être efficaces comme éclairage quotidien, Philips réussit à nous convaincre du contraire. Non seulement suffisamment puissant, l’éclairage proposé est également de très bonne qualité et assure aussi bien une fonction décorative que pratique, et le tout avec un vaste choix de personnalisations possible. Difficile de faire mieux à priori, même si on aimerait se passer un jour du pont de connexion. Retour au menu 8. Innr Flex Strip Color, le meilleur rapport qualité prix pour le ruban connecté Acheter l' Innr Flex Strip Color chez Amazon Les plus+ Compatible avec le hub Philips HUE+ Compatible avec Alexa, HomeKit et Google Home+ Coupe et extension possible+ Prix Les moins- Rendu des couleurs perfectible- Fragile Si Philips a fait preuve d’efficacité avec ses bandes lumineuses Hue Lightstrip, certains constructeurs concurrents ne veulent pas laisser trop de place au fabricant néerlandais. C’est le cas de l’allemand Innr, qui propose sa propre bande lumineuse. Analyse. Une longueur plus que suffisante Innr nous propose ici une bande lumineuse longue de quatre mètres, divisible en deux parties, et pouvant être courbée pour épouser les formes recherchées. Une conception qui permet donc de loger la bande derrière des meubles, à des angles de mur ou autour de votre téléviseur, ce qui donne des effets visuels intéressants. Du côté de l’installation, elle passera par la présence d’un pont de connexion. Heureusement, l’application s’occupe de l’appairage entre ce dernier, la box Internet et les bandes, et ce de façon automatisée pour l’utilisateur qui se contentera de quelques manipulations. Il est d’ailleurs à noter que les bandes sont compatibles avec le pont Hue de chez Philips. Le tout est piloté par le téléphone grâce à l’application Innr. Une fois vos bandes installées et configurées, l’application vous permet de paramétrer la lumière assez efficacement. Elle autorise un pilotage à distance via le Wi-Fi, un réglage des couleurs, de la température et de l’intensité, ainsi que quelques modes préprogrammés pour les utilisateurs qui veulent rapidement obtenir une ambiance recherchée. Une puissance lumineuse pas suffisante Côté puissance et qualité de la lumière, on est loin cependant de l’excellente Philips Hue Lightstrip. Si le rendu global est plutôt satisfaisant, il ne propose pas une puissance suffisante pour éclairer efficacement une pièce. Il présente malgré tout quelques qualités exploitables, notamment comme accessoire décoratif ou en guise de lumière complémentaire pour éclairer des objets et des lieux de façon discrète. Une solution intéressante pour, par exemple, illuminer un escalier ou un couloir la nuit tout en évitant de réveiller tout le foyer. Le rendu des couleurs est plutôt correct au demeurant, et il procure un bel effet en guise d’éclairage de mobilier ou du téléviseur. Notre avis sur la Innr Flex Strip Color Si la plupart des bandes lumineuses offrent un résultat surtout esthétique, la Innr Flex Strip Color ne fait pas exception, bien que proposant une solution suffisamment convaincante. Elle sera surtout destinée à un éclairage d’appoint ou pour obtenir une ambiance lumineuse autour de certains objets du quotidien. Un joli complément exploitable avec d’autres modèles plus élaborés et plus performants, et ce à un prix relativement accessible. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre ampoule connectée :Connexion et compatibilité des ampoules L’un des points essentiels est bien évidemment la façon dont vous allez les contrôler depuis votre ordinateur ou votre smartphone, mais aussi si elles sont compatibles avec vos autres modèles d’ampoules. Il existe deux méthodes pour connecter les ampoules : le Wi-Fi et le Bluetooth. Le premier présente l’avantage de les relier au réseau Internet de votre domicile et donc d’être gérées à distance à l’aide de votre smartphone. Cela permet aussi de mettre en place des scénarii pour varier les couleurs selon un ordre spécifique, ou de créer l’illusion d’une présence humaine à certaines heures de la journée. L’autre solution repose sur une connexion Bluetooth, dont l’utilisation est surtout utile quand le téléphone ou l’ordinateur se trouve à une distance suffisante. Elle présente néanmoins l’inconvénient d’empêcher un contrôle de loin, tout en étant cependant moins cher à l’achat. Notez aussi que tous les modèles ne sont pas compatibles entre eux. Si la marque Philips se distingue avec ses ampoules HUE, dont les performances techniques et la compatibilité sont très poussées, les autres constructeurs n’ont pas forcément ce niveau d’exigence et il convient donc d’être prudent quant au choix de futures ampoules.Varier les couleurs et la luminosité :ce qui est également très intéressant avec des ampoules connectées, c’est bien évidemment leur personnalisation et leur interactivité. Il existe à ce titre de nombreux modèles proposant différentes prestations. Certains seront orientés pour offrir une lumière blanche uniquement, mais avec la possibilité d’en varier l’intensité ou la nuance (chaude ou froide). Idéal donc pour adapter la luminosité et le confort visuel selon la saison et le moment de la journée. D’autres seront en revanche conçus pour une variation des couleurs et offrir la possibilité de créer des ambiances selon les goûts de chacun et les circonstances. Enfin, certains modèles s’octroient le luxe de proposer une solution tout-en-un, capable aussi bien de répondre à un usage courant classique qu’à des besoins plus spécifiques. Ces derniers sont évidemment plus chers, mais ils sont souvent d’une excellente qualité de fabrication et proposent une personnalisation très poussée.
Comment choisir le meilleur thermostat connecté ? Que ce soit en ville ou à la campagne, dans un appartement ou une maison, la question de la consommation d’électricité ou de gaz est essentielle, tant pour le portefeuille que pour l’environnement. C’est là que les thermostats connectés peuvent offrir une solution simple et efficace pour faire des économies et éviter le gaspillage. Les meilleurs thermostats connectés :1. Nest Learning Thermostat, le meilleur d'entre tous- 2. Netatmo Thermostat intelligent, le meilleur rapport qualité/prix3. Tado V3+, un thermostat vraiment connecté4. Honeywell Lyric T6, pensé pour les "Apple-users"5. Honeywell RTH9590WF, le thermostat avec écran géant6. Heatzy Pilote, conçu pour les radiateurs électriques7. Nest Thermostat E, le nouveau thermostat Nest moins cher8. Momit Home, le thermostat pas cher9. Qivivo, le thermostat made-in-france10. Ween, le plus design 1. Nest Learning Thermostat, le meilleur d'entre tous Acheter le Nest Learning Thermostat chez Amazon Les plus+ Application très complète avec contrôle vocal+ Facile à installer et à prendre en main+ Apprend des habitudes de l'utilisateur pour se programmer en conséquence Les moins- Longue période d'apprentissage pour la fonction auto Un thermostat réglable manuellement, c’est bien. Mais un thermostat qui se règle automatiquement, c’est mieux. C’est pour cela que la marque Nest propose un appareil du même nom. En se basant sur vos préférences, ce thermostat apprend et finit par fixer seul la température la plus adaptée à votre logement. Parfait pour lisser une consommation et gagner du temps, le Nest Learning Thermostat n’est pas un simple thermostat, c’est le vôtre. Au mur ou sur votre commode, le Nest Learning Thermostat s’installe facilement L’un des premiers avantages du Nest Learning Thermostat, c’est sa facilité d’installation. Et pour cause : il peut se fixer au mur ou simplement être posé. Dans le premier cas, la fixation s’avère facile, l’appareil étant très léger. Parfait pour les personnes qui disposent d’ores et déjà d’un thermostat relié par câble à leur système de chauffage : il suffit de quelques changements de fils, et le Nest Learning Thermostat est en place. Si vous le mettez dans votre pièce à vivre, c’est encore plus simple : un socle peut venir s’y ajouter. L’objet dispose d’un très joli design, tout en contrastes. Cette fois, la formule sans fil sera idéale pour remplacer un modèle du même type. Quel que soit votre choix, le Nest Learning Thermostat se connecte à votre Heat Link, lui-même associé à votre chaudière. Et à partir de là, l’ensemble est prêt à prendre note de vos habitudes. Objectif économies d’énergie Une fois installé, l’appareil est là pour vous faciliter la tâche. Pendant la semaine suivant son installation, les réglages du thermostat seront faits pour qu’il réponde aux attentes du foyer. Pendant ce temps, l’appareil en déduira vos préférences : la température désirée à la nuit tombée, au lever, au coucher, etc. Et il se chargera de faire ces réglages seul, sans autre intervention. Point fort également : la compatibilité Google Home. Associé avec l’assistant de Google, l’appareil Nest Learning Thermostat peut être commandé depuis un smartphone. Une volonté de chauffer l’habitat un peu avant de revenir du travail ? C’est possible ! Notre avis sur le Nest Thermostat intelligent Les appareils connectés et intelligents comme celui de Nest permettent de lisser la consommation et de réaliser d’importantes économies d’énergie. Depuis un smartphone, on peut aussi consulter sa consommation justement afin de déterminer les économies que le Nest Learning Thermostat nous a fait réaliser ces derniers temps. Le suivi au jour le jour aide à déterminer quelles sont les périodes où l’on consomme le plus, et ainsi à prendre les mesures qui s’imposent. Il n’y a pas mieux pour inciter à agir pour soi et pour la planète ! Retour au menu 2. Netatmo Thermostat intelligent, le meilleur rapport qualité/prix Acheter le Netatmo Thermostat intelligent chez Amazon Les plus+ Thermostat design+ Contrôle vocal+ Interface de l'app et sur internet facile à utiliser Les moins- Ecran petit, ne permet pas une lecture aisée- Applciation qui manque de réactivité Les thermostats offrent déjà un contrôle précis de votre système de chauffage. Mais plus encore que les modèles conventionnels, un thermostat connecté comme celui de Netatmo apporte un confort supplémentaire, en plus de faire réaliser des économies d’énergie particulièrement importantes. Grâce à lui, vous bénéficierez d’une grande tranquillité et de la possibilité de gérer le chauffage du logement au plus près. Installation avec ou sans fil : la formule libre Un appareil qui se pose en moins d’une heure ? Aussi simple à installer qu’un interrupteur ? C’est exactement ce qui définit la pose du thermostat intelligent de Netatmo. Et cela est valable que l’on recherche une pose simple ou murale, un modèle avec ou sans fil. C’est l’un des avantages du thermostat de Netatmo : il peut s’adapter à l’installation de la maison et remplacer un ancien équipement, quel qu’il soit. Dans le cas où l’ancien élément est filaire, on pourra réutiliser le câblage déjà présent dans les murs pour raccorder le Netatmo. À l’inverse, si l’on souhaite une installation sans fil, c’est tout aussi simple : il suffira de disposer d’une chaudière individuelle et d’un réseau Wi-Fi personnel. Cela dit, pour les personnes qui ne veulent pas réaliser les travaux elles-mêmes, Netatmo propose aussi la pose faite par des professionnels. La polyvalence de Netatmo On le sait, les thermostats intelligents sont un investissement étant donné les économies d’énergie qu’ils autorisent. Avec Netatmo, ce sont ainsi plus de 20 % d’énergie qui peuvent être économisés chaque mois. Cela est d’autant plus vrai que l’appareil permet un contrôle précis du chauffage de la maison. Avec lui, la température de chaque pièce peut être gérée individuellement. Pour cela, il suffit de disposer des têtes thermostatiques intelligentes sur les radiateurs. Raccordées à l’application Netatmo, l’utilisateur peut alors en prendre le contrôle et adapter la puissance de la chaudière au plus juste, réalisant jusqu’à 37 % de réduction de la consommation ! Et les assistants vocaux Google Home, Alexa, et même Siri accompagnent leur propriétaire. En effet, le thermostat intelligent est compatible avec la plupart d’entre eux ! Notre avis sur le Netatmo Thermostat intelligent L’installation et l’utilisation d’un thermostat intelligent Netatmo sont à envisager pour réduire ou estimer la consommation d’énergie d’un logement. Avec les applications dédiées, cet équipement peut être rapidement rentabilisé, et il aide à personnaliser le chauffage de son habitat au plus près et selon les envies. Un accessoire indispensable pour alléger sa facture ! Retour au menu 3. Tado V3+, un thermostat vraiment connecté Acheter le Tado V3+ chez Amazon Les plus+ Facile à installer+ Possibilité d'acheter ou de louer+ Compatible avec Alexa, Google Assistant, IFTTT et HomeKit Les moins- Système d'abonnement pour des fonctionnalités supplémentaires- Economies plus faibles qu'annoncées Prenez le contrôle de votre chauffage. Le thermostat intelligent de Tado est là pour vous apporter économies et confort. Pour cela, cet appareil va se baser sur un grand nombre de données vous concernant. Par la suite, vous pourrez personnaliser votre chauffage dans chaque pièce, et selon vos souhaits, grâce aux têtes thermostatiques. Le kit de démarrage V3+ de Tado est facile d’installation, et il s’adapte à vos besoins. Compatibilité maximale Pour commencer, sachez que le thermostat intelligent de Tado est compatible avec 95 % des systèmes de chauffage. Vous avez un dispositif au sol ? Le kit de démarrage est fait pour vous ! Vous avez une pompe à chaleur ? Là aussi, Tado peut vous être utile. Vous avez une chaudière individuelle tout à fait classique ? Un système à chaleur géothermique ? Un dispositif avec commutation ? Dans tous les cas, Tado est là pour vous ! Le kit de démarrage n’est pas en reste en ce qui concerne l’installation. Via le bridge Internet, votre smartphone vous permet d’accéder en toute simplicité au thermostat, et cela même si vous êtes à l’autre bout de la maison. C’est impressionnant, mais pas autant que les fonctionnalités disponibles. Votre assistant vocal au garde à vous On ne compte plus les assistants vocaux compatibles avec le kit de démarrage V3+ de Tado. Alexa d’Amazon, HomeKit d’Apple, l’Assistant Google… Choisissez celui que vous voulez. Dans tous les cas, ils vous permettront de contrôler la température de votre logement à la voix et au plus près. C’est là que le thermostat intelligent se démarque. Avec les têtes thermostatiques de Tado, vous pouvez prendre le contrôle de chaque pièce individuellement afin d’assurer une température spécifique à chacune d’entre elles. Augmentez le chauffage de votre salle de bains avant la douche, baissez la température de la maison, exception faite de la chambre, avant de vous coucher… Cet appareil connecté vous aide à lisser votre consommation et à réaliser des économies sur votre facture de chauffage. Notre avis sur le Tado V3+ Le kit de démarrage V3+ fait partie de ces investissements à réaliser pour optimiser son chauffage. Tado propose un appareil d’autant plus performant qu’il réunit des données toujours plus précises, comme les prévisions météo ou la détection de fenêtre ouverte, pour vous proposer un chauffage adapté. Installé facilement grâce à son module sans fil, le kit de démarrage vous évite toute déperdition inutile de chaleur. Retour au menu 4. Honeywell Lyric T6, pensé pour les "Apple-users" Acheter le Honeywell Lyric T6 chez Amazon Les plus+ Ergonomie app. mobile Compatible HomeKit+ Simple à utiliser Les moins- Modèle filaire peu esthétique- Paramétrage horaire peu flexible À première vue, le Honeywell Lyric T6 est un petit boîtier fixé sur votre mur. Son design est simple et sobre. Et pourtant, à l’intérieur, le Lyric T6 cache une petite révolution pour votre chauffage domestique. Ce petit boîtier est en réalité un thermostat (très) intelligent, capable d’adapter la température de votre foyer en fonction de vos besoins, heure après heure et jour après jour. Connectez-le, et c’est parti La marque Honeywell a tout fait pour que son appareil soit simple d’installation et d’utilisation. Avant tout, c’est sa grande compatibilité qui fait sa force. Chaudières, pompes à chaleur ou biénergies… Pratiquement tous les types de systèmes peuvent être liés au T6. Son installation, quant à elle, vous laisse le choix. Ce thermostat intelligent est livré avec un boîtier récepteur sur lequel vous pouvez directement le poser, ou alors l’installer sur votre mur. Pas d’inquiétude : aucune connaissance n’est requise. Grâce aux fixations fournies, il suffira de quelques tours de tournevis pour que l’appareil soit prêt et opérationnel. Prenez le temps de choisir l’emplacement adapté dans la maison, et il ne vous faudra ensuite que quelques dizaines de minutes pour que tout soit prêt à fonctionner. Le « geofencing » à votre service Une fois posé, c’est l’appareil qui prendra soin de vous et non l’inverse. En tant que thermostat intelligent, le Lyric T6 se base sur vos habitudes, mais aussi sur votre position pour vous proposer des prestations personnalisées et adaptées. Le meilleur exemple est celui du « geofencing ». Le principe est aussi simple qu’il est performant pour vos économies d’énergie et votre confort. L’appareil se mettra en relation avec la localisation de votre smartphone ou de votre tablette. Ainsi, s’il vous situe en dehors du domicile, il baisse alors la température. Mais s’il détecte, au contraire, que vous êtes sur le chemin du retour, la température sera relevée. De plus, lors d’un départ en vacances, il est possible de définir une température hors gel, ce qui protégera votre logement. Et si ce principe ne vous convient pas, vous pouvez utiliser votre smartphone pour lui enseigner directement vos habitudes hebdomadaires. Vous réduisez ainsi considérablement votre facture de chauffage, et faites un geste en faveur de la planète ! Notre avis sur le Honeywell Lyric T6 Connectez votre Lyric T6 à l’Apple HomeKit, et avec votre voix, prenez littéralement le contrôle de votre maison. L’appareil est là pour vous aider. Ainsi il vous enverra des notifications, par exemple si votre température est trop élevée. Voilà un thermostat qui prend vraiment soin de votre budget. Retour au menu 5. Honeywell RTH9590WF, le thermostat avec écran géant Acheter le Honeywell RTH9590WF chez Amazon Les plus+ Grand écran tactile+ Alertes e-mail Les moins- Nécessite un fil C pour l'alimentation- Vieillissant, commercialisé depuis 6 ans Sur le marché des thermostats connectés, certains noms se démarquent, et le HoneyWell RTH9590WF fait partie de ceux-là. C’est effectivement l’un des modèles les plus performants du moment, notamment en raison de son interface complète et intuitive. Cela dit, le RTH9590WF est aussi connu pour ses performances sur la réduction de la consommation et sa capacité de personnalisation 5 pouces à votre service Avant tout, le thermostat HoneyWell RTH9590WF est un élément de gestion facile à installer. Aucune connaissance n’est requise pour cette pose, et l’appareil se connecte aisément aux interfaces sans fil habituelles : smartphones, tablettes et ordinateurs peuvent en prendre le contrôle. Utilisant la technologie Wi-Fi, il faut moins d’une heure pour que l’ensemble soit opérationnel. De plus, le HoneyWell RTH9590WF est exceptionnellement simple d’utilisation. Et pour cela, on compte sur son écran de 5 pouces personnalisable. Alors que d’autres appareils parient sur un design minimaliste, le thermostat connecté de Honeywell ne fait pas dans la subtilité : les informations sont clairement affichées à l’écran, de manière lisible et organisée. Les réglages se font de façon rapide et intuitive, l’écran lui-même pouvant être personnalisé. Il obéit aussi à la voix Avec le Wi-Fi, le HoneyWell RTH9590WF a tout ce qu’il faut pour faire réaliser des économies de chauffage. C’est un thermostat autonome : en d’autres termes, il détermine seul les moments où le logement a besoin d’une hausse ou d’une baisse de température. Cela dit, les occupants peuvent intervenir à tout moment, et mettre en place des paramètres de chauffage spécifiques. Ces modes de réglage peuvent répondre à tous les moments de la vie quotidienne, hebdomadaire ou annuelle. Le HoneyWell RTH9590WF peut ainsi régler la température au moment du départ ou du retour du travail. Il peut aussi prendre soin du logement lors des départs en vacances. De plus, ses capteurs lui permettent d’obtenir des informations comme l’humidité ou l’ensoleillement, ce qui participe à ajuster le chauffage de la maison au plus près. Mais le plus du RTH9590WF, c’est son mode de commande. En plus de la possibilité de le contrôler de façon tactile, le thermostat connecté peut se commander à la voix ! Ce qui fait gagner un temps précieux : une simple commande vocale pour baisser la température avant de s’endormir, par exemple, et les rêves s’accompagnent d’une diminution de la consommation. Notre avis sur le Honeywell RTH9590WF Le thermostat connecté HoneyWell RTH9590WF fait partie de cette domotique amenée à favoriser les gestes écologiques et économiques. Situé parmi les meilleurs thermostats de sa catégorie, celui-ci est à choisir sans hésiter, en particulier pour privilégier une pose facile et des résultats rapides. Retour au menu 6. Heatzy Pilote, conçu pour les radiateurs électriques Acheter le Heatzy pilote chez Amazon Les plus+ Facile à installer+ App très ergonomique Les moins- Ne fonctionne pas avec les assistants vocaux Aujourd’hui, nombreux sont les appareils connectés, et les thermostats ne font pas exception. La preuve avec ce modèle signé Heatzy, un boîtier aussi simple qu’il est performant. Non seulement sa pose s’effectue aisément, car elle se fait sans fil, mais en plus le contrôle à distance de chaque radiateur de la maison fait réaliser des économies conséquentes. Une installation des plus simples L’installation du thermostat connecté Heatzy Pilote est très facile. En fait, il suffit de raccorder l’appareil à votre radiateur électrique. À partir de cet instant, Heatzy se connecte en Wi-Fi à votre box Internet. Une fois la connexion établie, il ne reste plus qu’à mettre en place les thermostats individuels sur les radiateurs du logement, et à prendre le contrôle du chauffage via l’application dédiée ! Le plus du Heatzy Pilote, c’est qu’il est possible de moderniser son installation sans avoir à la rénover : le thermostat connecté s’adapte aux radiateurs électriques. L’appareil est très simple d’utilisation, car l’application est extrêmement intuitive et se connecte rapidement. Elle permet de contrôler la température de chaque radiateur, en particulier lorsque l’on n’est pas chez soi. Il est ainsi possible de gérer le chauffage pour qu’il ralentisse quand le domicile est vide. Chauffer sans surchauffer Si le thermostat connecté Heatzy est simple, il révèle bien des fonctionnalités. L’appareil propose différents modes de chauffe, de manière à régler la température en un clic. Confort, Eco, Hors-gel… Cette capacité peut être appliquée aux différentes pièces de la maison : chacune peut disposer de son propre mode de chauffage, indépendamment des autres. Il est ainsi possible d’augmenter la température rapidement, dès la sortie du bureau. De plus, une fois qu’il est en place, l’appareil évolue ! Avec le machine learning par exemple, Heatzy est en mesure de se baser sur les habitudes du foyer pour prendre les devants et optimiser la consommation. Compatible avec Alexa d’Amazon et Google Home, il obéit au doigt et… à la voix ! Enfin, Heatzy fournit des informations détaillées sur la consommation, et là encore, pièce par pièce. Il transmet ainsi de précieuses données pour aider à réduire la facture. Avec lui, il est possible de déterminer les journées où l’on consomme le plus, et les pièces de la maison les plus gourmandes en énergie. En isolation comme en habitudes de chauffage, il devient alors possible de prendre les décisions qui s’imposent. Notre avis sur le Heatzy Pilote Le Heatzy Pilote est un allié puissant pour alléger sa facture et cerner ses défauts de consommation. Ce thermostat connecté est d’autant plus intéressant qu’il se raccorde facilement, et qu’il est compatible avec la plupart des radiateurs électriques. Et puisqu’il fait réaliser des économies, pourquoi s’en priver ? Retour au menu 7. Nest Thermostat E, le nouveau thermostat Nest moins cher Acheter le thermostat Nest E sur la FNAC Les plus+ Facile à prendre en main+ Application complète avec contrôle vocal Les moins- Longue période d'apprentissage pour la fonction auto- Ecran Intelligence, compatibilité et discrétion. Voilà trois mots qui suffisent à résumer l’appareil connecté Nest Thermostat E. Ce thermostat a été conçu pour une gestion simple et personnalisée de la température. Et pour cela, l’appareil adopte un design minimaliste, pouvant s’insérer à merveille dans votre mobilier. Un montage très rapide Du point de vue de la facilité d’installation, le Nest Thermostat E se démarque. Une heure suffira à ce que l’appareil soit en place, prêt à fonctionner. C’est dire si la simplicité est bien présente pour l’installation de ce thermostat au design moderne. Pour cela, la procédure est simple : il suffit en fait de raccorder le hub central à votre appareil de chauffe, puis d’y connecter le Nest Thermostat E. Une opération que vous pourrez réaliser vous-même. S’il s’agit de votre premier thermostat, vous pouvez également faire appel à un professionnel pour vous faire gagner du temps. Pas d’inquiétude non plus à avoir pour la compatibilité : le Nest Thermostat peut se relier avec la plupart des installations de chauffage, que l’on parle de pompes à chaleur, de chaudières ou de systèmes urbains. Et une fois posé, il n’y a plus à s’en occuper. Aucune programmation n’est nécessaire : il suffit de raccorder le thermostat à un smartphone pour l’utiliser et contrôler le chauffage du logement. Pour des factures plus légères Quelques chiffres suffiront à résumer l’intérêt du Nest Thermostat E : son installation signifie une baisse de 10 % à 12 % des factures de chauffage, ainsi qu’une diminution de 15 % de celle liée à la climatisation en été. C’est l’intérêt principal de ce thermostat connecté, qui est en fait un investissement. Cette baisse des factures permet un rendement rapide, d’autant plus que l’utilisateur a un contrôle total sur la température de sa maison. Chauffer une pièce plus qu’une autre, c’est possible. Vous pouvez aussi choisir un créneau horaire pour augmenter ou ralentir le chauffage. Il vous est en fait possible d’adapter votre chauffage à votre situation ! Le Nest Thermostat E va plus loin en détectant les habitudes des occupants pour prendre soin du logement. En effet, l’appareil étant connecté à un smartphone, il peut donc en déduire lorsque le propriétaire est absent, et ainsi adapter la consommation au plus juste. Enfin, ce thermostat est compatible avec Google Assistant, ce qui permet de commander le chauffage au doigt, mais aussi à la voix. Notre avis sur le thermostat Nest E Simple à mettre en place et performant, le Nest Thermostat E tient ses promesses. Avec une réduction des factures et une optimisation du chauffage, l’installation d’un tel appareil est à la fois un investissement et un geste en faveur de l’environnement. La possibilité de personnaliser la température de chaque pièce du logement est un vrai plus, offrant un confort supplémentaire dans la vie quotidienne. Retour au menu 8. Momit Home, le thermostat pas cher Acheter le Momit Home chez Amazon Les plus+ Facile à installer et à prendre en main+ Application complète Les moins- Pas d'écran tactile- Se déconnecte parfois du réseau Et si un thermostat pouvait régler la température d’un foyer en fonction de ses occupants, mais aussi de sa situation ? C’est ce que propose le Momit Home, un thermostat intelligent permettant d’adapter automatiquement le chauffage aux besoins du logement. L’appareil, facile à poser, peut être utilisé sans fil. Il dispose en plus de différents modes, le rendant d’autant plus simple d’utilisation. Sobre, mais compatible Très simple dans son design, le Momit Home est prévu pour proposer une grande compatibilité avec les autres appareils de la maison. Au format filaire, il est en mesure de se connecter à la plupart des méthodes de chauffage, qu’il s’agisse de chaudières traditionnelles, de pompes à chaleur ou de toute autre formule. Dans ce cas, c’est simple : il suffit de remplacer votre thermostat par le Momit Home. En moins d’une heure, l’appareil est fonctionnel ! S’il n’y a pas encore de thermostat, ou que l’existant n’est pas filaire, ce n’est pas un souci : avec l’Extension Kit, l’appareil devient un module sans fil, gagnant une fois de plus en compatibilité. Encore plus rapidement mis en place qu’au format filaire (en l’espace de deux minutes !), ce thermostat intelligent se contrôle à distance, depuis un smartphone. Et l’on obtient ainsi un hub, pouvant recevoir jusqu’à 20 dispositifs de chez Momit. Vous pouvez alors contrôler la maison ! Un chauffage au cas par cas L’intérêt de ce hub est justement d’offrir le chauffage par pièce. Relié directement aux dispositifs posés sur chaque radiateur, il est possible de contrôler chacun d’entre eux séparément. Pour cela, c’est la connexion « Gateway » et l’application MyBudget qui s’offrent à l’utilisateur. Cette dernière est d’ailleurs l’outil principal pour contrôler ses dépenses et réduire sa facture. Avec MyBudget, il est effectivement possible de fixer un budget mensuel pour le chauffage de son logement. Et si l’application détecte une trop forte consommation, elle envoie automatiquement une alerte. Mais le Momit Home peut aussi gérer l’absence des occupants du lieu. Dans les faits, l’application intégrée enregistre leurs habitudes et s’adapte jour après jour. Dans le même temps, il analyse le comportement thermique de la maison, par exemple la nuit ou lorsqu’il fait froid. Avec le temps, ce thermostat intelligent est en mesure de proposer des solutions de chauffage personnalisées et optimisées financièrement. Notre avis sur le thermostat Momit Home Le Momit Home apparaît comme une solution de long terme pour prendre soin de son chauffage, et réduire ses factures tout comme ses émissions. Compatible avec les appareils Windows, iOS, Android et BlackBerry, il peut être installé et utilisé par tous. Proposant en plus un chauffage par pièce, le thermostat apprend pour adapter la température à la personne. Retour au menu 9. Qivivo, le thermostat made-in-france Acheter le Qivivo chez Amazon Les plus+ Très accessible d'un point de vue économique+ Design minimaliste+ Compatibilité avec les chauffages électriques Les moins- Aucune compatibilité avec les assistants vocaux Le « made in France », c’est aussi dans le milieu des thermostats connectés grâce à Qivivo. Économique, écologique, facile à installer et à utiliser, compatible avec un maximum de solutions de chauffage... L’appareil n’a que des avantages. Même son design est bien pensé. Installation éclair C’est le premier des nombreux avantages du thermostat autonome Qivivo : il s’installe et s’utilise très rapidement. En effet, l’appareil est capable de s’adapter à toutes les situations, que l’installation soit centralisée ou non. Si ce n’est pas encore centralisé, ce n’est pas un problème : il suffit d’installer un module sur les radiateurs, et le thermostat se chargera de les diriger. Et si l’installation est déjà centralisée, il ne reste plus qu’à connecter un unique module. Résultat : en 15 minutes, tout est prêt à fonctionner ! À l’utilisation, celle du thermostat connecté Qivivo est pratiquement enfantine. C’est simple : avec son écran LED, l’appareil affiche des flèches et des signaux lumineux. Lorsque la température monte, un signal rouge apparaît. De cette façon, le contrôle du chauffage se fait en un coup d’œil, et l’adapter ne prend qu’un instant si c’est nécessaire. Il faut aussi signaler le design du Qivivo : sobre, passe-partout, il est capable de s’insérer dans n’importe quelle décoration moderne. Pour les personnes dont c’est le premier thermostat, c’est idéal puisque cela apporte le choix absolu de l’emplacement. Un thermostat (très) intelligent Mais c’est une fois posé que le thermostat connecté Qivivo peut véritablement s’exprimer. La grande force de cet appareil made in France est sa capacité à s’adapter à vous et à votre logement. En effet, en tant qu’élément tout à fait autonome, le Qivivo n’a besoin de personne pour adapter le chauffage en temps réel. Pour ce faire, le Qivivo s’appuie sur de nombreuses données. Température de l’habitat, mais aussi humidité, vent, ensoleillement… Avec toutes ces informations, il est en mesure de déterminer quelle est la température la plus adéquate pour le logement et ses occupants. Et le Qivivo propose une multitude de modes : seuils de températures souhaitées, pilotage à distance via votre smartphone, minuteur de chauffage à lancer au moment de faire les courses… La plus emblématique reste sûrement la programmation hebdomadaire : il s’agit de définir des températures types, et de les assigner à chaque heure de la semaine. De cette façon, il reste possible de créer une routine de température à appliquer jour après jour. Notre avis sur le thermostat Qivivo Le thermostat connecté Qivivo constitue un excellent dispositif pour faire des économies sur ses factures. Contrôlable via son smartphone, il est compatible avec la plupart des appareils de chauffage. Autonome, ou pouvant être réglé selon vos envies, il est parfait pour adapter la température d’un logement automatiquement. Retour au menu 10. Ween, le plus design Acheter le Qivivo chez Amazon Les plus+ Compatible avec la quasi totalité des systèmes sur le marché+ Son design Les moins- Son prix- Géopilotage nécessite quelques améliorations Le thermostat Ween a été récompensé en 2016 du prix de l’innovation dans la catégorie « maison connectée ». Faut-il ajouter quoi que ce soit d’autre quant aux performances du Ween ? Outre son design particulier et attachant, il mise sur une grande simplicité d’utilisation, en même temps que sur une réduction importante des factures de chauffage. Le thermostat à poser, tout simplement Le thermostat connecté Ween fait partie de ces appareils qui se posent. Il n’y a rien de plus à préciser : il suffit de le placer sur un meuble, et il commence à agir sur le chauffage de la maison. En fait, il faudra tout de même attendre quelques instants pour pouvoir se servir de ce thermostat intelligent. Mais celui-ci utilisant le Wi-Fi, il ne lui faudra pas longtemps pour réaliser son appairage avec le système de chauffage. Et c’est là une autre force du thermostat Ween : sa compatibilité. Fioul, électricité, bois, gaz… Pratiquement toutes les solutions de chauffage sont compatibles avec ce thermostat intelligent. Ce qui distingue le Ween, c’est aussi son design en forme de goutte d’eau. Sans fil, il est directement connecté à un smartphone. Ainsi, il est possible de le régler chez soi, mais également lorsque l’on est en train de faire les courses ou au bureau. Il en apprend de vous tous les jours Une fois en place, le thermostat Ween est conçu pour simplifier la vie des occupants du foyer. Pour cela, différentes « consignes » ont été créées. Celles-ci ont un degré de liberté qu’on laisse au thermostat. Ainsi, en « mode Ween » par exemple, le thermostat connecté se base sur la présence ou l’absence des occupants pour gérer la température. Le mode « Classique », lui, suit les éventuels plannings qui lui ont été transmis. Car oui, le thermostat Ween peut suivre des programmes quotidiens et hebdomadaires. Mais il ne s’arrête pas là : en plus d’agir automatiquement en fonction de la présence des occupants du logement, il apprend aussi leurs habitudes de vie. Plus le temps passe, plus Ween devient intelligent. S’adaptant toujours plus précisément à ce que ses propriétaires attendent de lui, Ween est par exemple en mesure de réchauffer le logement avant un retour du travail. En plus d’offrir un confort de vie plus important, il autorise des économies à chaque absence. Notre avis sur le thermostat Ween Récompensé au CES de Las Vegas, le Ween est une valeur sûre dans le secteur des thermostats intelligents. C’est un investissement à envisager pour réduire ses factures de chauffage, tout en faisant un geste en faveur de la planète. De plus, le design tout à fait spécifique du Ween lui permet de trouver une place dans toutes les décorations d’aujourd’hui. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre thermostat connecté : S’assurer que l’application soit disponible : selon la marque que vous choisissez, le constructeur vous proposera un programme adapté à votre modèle de thermostat afin de le gérer depuis votre smartphone ou votre tablette. Or, il faut se montrer prudent, car si tous les thermostats connectés sont prévus pour une utilisation sur votre téléphone, tous ne prévoient pas forcément une application disponible sur votre système d’exploitation Android ou iOS. Il est donc important de bien choisir la marque du thermostat non seulement en fonction de sa qualité, mais aussi de sa compatibilité avec votre smartphone.Connexion à distance ou à la maison ? Deux technologies sont privilégiées par les constructeurs pour contrôler un thermostat connecté : le Wi-Fi et le Bluetooth. Classiquement, le Wi-Fi représente la solution la plus efficace pour permettre une programmation précise et surtout modifiable à longue distance. En effet, en reliant le thermostat à une box Internet il devient aisé de vérifier et ajuster les besoins depuis votre téléphone, que ce soit depuis l’intérieur de l’habitat ou en étant à l’autre bout du monde. La seconde solution repose sur une connexion en Bluetooth, plus intuitive et facile à mettre en œuvre. Mais elle a pour inconvénient d’empêcher un contrôle à longue distance, et elle oblige donc l’utilisateur à se trouver chez lui pour procéder à des ajustements de la programmation.Activer votre chauffage au bon moment : si la programmation selon des horaires est indispensable à tout thermostat, qu’il soit connecté ou non, les modèles les plus élaborés proposent également des solutions plus poussées. Par exemple, il est possible pour son utilisateur d’opter pour une activation selon sa proximité géographique avec son habitat. Grâce à la géolocalisation du smartphone, cela permet d’enclencher ou d’éteindre le chauffage du logement lorsque l’usager entre ou quitte un périmètre défini. Une fonction très utile pour les personnes sortant régulièrement de chez elles, ayant des horaires de travail très variables ou devant partir en urgence loin de chez eux.
Comment choisir la meilleure tablette graphique ? Si avoir une tablette graphique de meilleure qualité ne fait pas de vous un meilleur designer, l’inverse peut en revanche beaucoup nuire à vos créations. Mais pour réaliser des créations de bonne qualité, il n’est pas toujours nécessaire de dépenser des fortunes. La preuve avec notre sélection des meilleures tablettes graphiques Les meilleures tablettes graphique :1. Wacom MobileStudio Pro, la meilleur haut de gamme2. Wacom Intuos S, simple, pratique et pas chère !3. Huion H610 Pro, un choix d'entrée de gamme pertinent4. XP-Pen Artist13.3 V2, un rendu professionnel5. Huion GT-220 V2, un premier pas avec une tablette graphique à écran 1. Wacom MobileStudio Pro, la meilleure haut de gamme Acheter Wacom MobileStudio Pro chez Amazon Les plus+ Très puissante+ Surface agréable pour le travail+ Support rangement stylet Les moins- Lourde- Prix- Support en supplément La tablette graphique Wacom MobileStudio Pro a pour mission de fournir aux illustrateurs, artistes et autres photographes, le confort d’une tablette graphique mobile, allié à toute la puissance d'un ordinateur pour profiter de logiciels comme : Photoshop, Illustrator ou InDesign. Une tablette graphique très haut de gamme La Wacom MobileStudio Pro est l'ultra haut de gamme de Wacom et propose des prestations bien plus haut de gamme que la série Cintiq. Le choix des matériaux fait qu'elle respire la solidité. Quant aux finitions, sans même allumer la tablette, vous saurez que vous êtes en possession d'un objet haut de gamme. Elle n'est pas légère, mais ce n'est pas une Surface ou un iPad Pro . Il s’agit d’une machine de création graphique à destination des professionnels sur laquelle les utilisateurs appuieront fortement et pendant longtemps et qui, en tant que telle, doit être solide. La plupart de son temps la tablette sera posée sur un bureau et son poids ne constituera donc pas un défaut rédhibitoire. Un écran 4K couplé à un stylet exceptionnel Le stylet Pro Pen 2 de Wacom offre une inclinaison de 60 degrés, plus de 8 000 niveaux de sensibilité et une précision de pointage qui exclue tout effet de parallaxe. Et bien que cela puisse sembler exagéré, le stylet ainsi que la surface de l'écran aide vraiment à rendre l'expérience de dessin plus naturelle et moins contraignate. Cela nous amène à l'élément le plus important de la tablette : l'écran. La plupart des couleurs de l’écran 4k sont éclatantes, et très naturelles, ce qui procure un réel plaisir lors de l’utilisation de celle-ci. D'autant plus que l'écran est moins sujet s aux reflets que des concurrents comme le Macbook Pro ou un Ipad Pro. Enfin, le modèle le plus évolué de la gamme propose une caméra de numérisation 3D. Certains trouveront que cela est gadget, d'autres ne pourront plus s'en passer, d'autant plus qu'il est livré avec Artec Studio 11. Notre avis sur la Wacom MobileStudio Pro Si vous êtes designer, graphiste ou photographe vous ne pourrez pas vous passer de la Wacom MobileStudio Pro. L'interaction de l'écran avec le style est une vraie joie. Les spécifications du PC sous-jacent en font une machine performante qui peut facilement remplacer un ordinateur portable. La tablette n'est pas accessible à toutes les bourses, mais elle réussit toutes les tâches pour lesquelles elle a été conçu. Retour au menu 2. Wacom Intuos, simple, pratique et pas chère ! Acheter Wacom Intuos chez Amazon Les plus+ Compatible Mac et Windows+ Comprend des pointes de stylet de rechange+ Latence quasi inexistante en bluetooth Les moins- Logiciel fournis avec des fonctionnalités limitées- Impression de fragilité Wacom est connu pour ses outils professionnels et ses prix élevés. Et c'est en cela que la gamme Intuos fait exception, elle propose un mais la série Intuos est conçue comme une entrée abordable pour le contrôle sensible à la pression dans les domaines de l’illustration, de la conception et de la retouche photo. La Intuos (à ne pas confondre avec la gamme Intuos Pro qui est le milieu de gamme) offre 4096 niveaux de contrôle . L'Intuos est disponible en deux tailles, petite ou moyenne, avec des surfaces de travail respective de 7 et 10 pouces. Pour la plus petit version, le bluetooth est en option, tandis que la tablette la plus grande inclut, d'emblée, le bluetooth. Design, une tablette sans écran Contrairement à la gamme Cintiq, qui est le haut de gamme de Wacom , l'Intuos ne possède pas d'écran. Déplacer le stylet sur la tablette revient à déplacer votre doigt sur un trackpad: le mouvement se fait du bout des doigts très instinctivement et comme cela, vos yeux restent concentrés sur votre écran. La quasi intégralité de la tablette est occupée par la surface de travail, qui mesure 20 sur 13 cm sur le plus grand modèle et 15 sur 8 cm sur le plus petit. Au-dessus de la surface de travail, 4 boutons (ou touches express) peuvent être configurés individuellement et pour chaque programme afin de faire office de raccourcis. Enfin un dernier bouton sert à allumer/éteindre votre tablette et paramétrer le bluetooth (avec un appui plus long). Ces boutons sont situés dans une rainure afin de servir de reposoir au stylet. Quant au stylet, il a une prise naturelle et intuitive, du fait qu'il ressemble comme deux gouttes d'eau à un stylo "classique". En plus de son ergonomie, il possède, lui aussi, 2 boutons paramétrables qui serviront de raccourcis. Fabriqué à partir de plastique noir similaire à la sensation du clavier d’un MacBook, l’Intuos devrait se fondre, sans aucun problème, sur la plupart des bureaux. Enfin quatre coussinets en caoutchouc permettent de maintenir la tablette, en place, pendant que vous travaillez. Une utilisation aisée Bien que la configuration de la tablette soit simple, la configuration des touches personnalisables nécessitent du temps et paraît fastidieux. Mais une fois ce temps pris, vous gagnerez beaucoup en productivité. Du temps investit efficacement. Les deux boutons du stylo offrent le même degré de personnalisation. Vous pourrez utiliser le stylet comme une souris, avec les fonctionnalités de clic droit et de défilement. Vous pouvez également modifier la sensibilité de la pointe du stylet afin de profiter d'une navigation plus confortable. Notre avis sur la Wacom Intuos L'Intuos de Wacom est une tablette facile à prendre en mains et s'avère efficace pour l'édition photos, création graphique et la création d'animation 3D. La sensibilité au toucher de l'Intuos simplifie et accélère de nombreuses tâches, Cela est également simplifier par les 6 boutons programmables : 4 sur la tablette et 2 sur le stylet. Retour au menu 3. Huion H610 Pro V2, un choix d'entrée de gamme pertinent Acheter Huion H610 Pro V2 chez Amazon Les plus+ Nombreux raccourcis+ Accessible techniquement...+ Stylet vraiment excellent Les moins- Problèmes avec certains logiciels notamment sur Mac- Absence de gomme sur le stylet Les tablettes graphiques bon marché doivent leur accessibilité à une conception globale utilisant des matériaux moins résistants. Cela signifie que les tablettes ne fonctionnent pas bien ou qu'ils manquent de fonctionnalités qui semblent élémentaires si vous êtes habitué aux marques haut de gamme. Avec l'Huion h610, il ne manque que la compatibilité sans fil. Cela n'a pas un énorme impact puisque la tablette graphique est vouée à rester sur votre bureau devant votre écran. En elles-mêmes, les tablettes Huion constituent une options solide pour le choix d'une tablette graphique d'entrée de gamme. Une surface qui favorise la productivité Le revêtement de la surface de dessin est une caractéristique très importante que tous les fabricants ne prennent pas en compte. L'Huion h610 pro a fait le choix d'une surface lisse et semi-mate. Vous constaterez qu'il est facile de l'utiliser d'autant plus, lors de longues sessions de travail. Toutefois, si vous avez l'habitude d'utiliser une surface de travail similaire à du papier, vous risquez de trouver l'Huion trop glissante. Votre choix revient donc à votre préférence et à l'expérience recherchée . Des fonctions bien pensées 8 boutons situés sur le bord latéral de la tablette vous permettent de : zoomer, annuler ou modifier la taille de vos pinceaux. Ensuite 16 boutons supplémentaires peuvent être paramétrés afin de correspondre à un raccourci clavier ou une macro. Et si vous n'aimez la présence des touches programmables sur votre zone de dessin, vous pouvez simplement les désactiver. Concernant le style, il est plutôt solide avec une forme et un poids agréable, 2048 niveaux de pression et 2 boutons de raccourci sont de la partie. La pointe peut bouger légèrement afin de vous aider dans le tracé de lignes effilées par exemple. Comparé au stylet Wacom, il n'est pas aussi bon. Il est plus mince et plus léger et propose une moins bonne prise en main. Autre point négatif, il ne possède pas de gomme. Notre avis sur la Huion H610 Pro V2 Si vous êtes à la recherche d'une tablette graphique bon marché et possédant l'intégralité des fonctions de base pour la retouche photo et la création graphique, la Huion H610Pro V2 est un choix tout trouvé. Un total de 24 raccourcis sont présents et une surface de travail lisse qui vous permettront d'augmenter votre productivité après un petit temsp de prise en main. Sa compatibilité avec la quasi intégralité des logiciels et également un excellent point. Retour au menu 4. XP-Pen Artist13.3 V2, un rendu professionnel Acheter XP-Pen Artist13.3 V2 chez Amazon Les plus+ Portable par son design et sa finesse+ Ecran graphique très abordable+ Accessoires abordables financièrement Les moins- Effet parallaxe de l'écran- Problèmes compatibilité avec certains logiciels- Seulement 6 touches de raccourci La tablette XP-Pen se connecte à votre ordinateur, via usb, et vous permet de dessiner à l'aide de logiciels installés sur votre ordinateur. Vous pouvez ,également, directement dessiner sur l'écran du XP-Pen sans ordinateur si vous le souhaitez. Un écran full hd XP-Pen Artist est disponible avec un écran de 13,3 pouces offrant une zone de dessin correcte (la zone de dessin effective est de 29,37 x 16,52 cm). Certains utilisateurs trouveront qu’il s’agit d’une trop petite surface, mais vous pourrez vous y habituer s’il s’agit de votre première tablette graphique avec écran, ou si vous souhaitez une tablette portable. La résolution de l'écran est de 1920 X 1080 (résolution FULL HD), ce qui est correct pour cet usage. L'écran est compatible HDMI et Mini Display-port. Bien que l’écran lui-même réponde à votre stylet et vous permette de dessiner avec lui, il ne s’agit en aucun cas d’un écran tactile. Enfin l'écran couvre 75% de la gamme de couleurs Adobe RGB. Un des points les plus chaotiques à propos de la tablette est son parallaxe malgré la calibration réalisée via le logiciel propriétaire. Le parallaxe correspond au décalage qu'il y a entre votre curseur et l'endroit où vous placer votre stylet. Une expérience d'utilisation satisfaisante La tablette prend en charge 2048 niveaux de sensibilité de pression, la norme actuelle pour les tablettes graphiques se situe plutôt à 8192 niveaux, mais c'est tout à fait acceptable, même pour une tablette graphique sortie en 2017. La sensibilité à la pression n'est pas l'élément principal à avoir en t^te au moment de votre choix. Ce sont les autres aspects de l'appareil tels que la surface de dessin, la taille de la zone de dessin, les problèmes de pilote, le taux de réponse, etc. Le stylet fonctionne de manière autonome et ne nécessite pas de le charger, un point appréciable si l'on souhaite transporter sa tablette et l'utiliser en déplacement. La tablette propose la personnalisation de 6 touches qui vous serviront de raccourcis. Par exemple, vous pouvez définir l’une des touches pour basculer vers l’outil de sélection (en supposant que vous l’utilisiez beaucoup), tout en ayant un autre bouton qui servira à l'activation d'un filtre. Notre avis sur le XP-Pen Artist13.3 V2 Le fait que le XP-Pen Artist soit alimenté par le port USB de l'ordinateur est très appréciable, car cela signifie que vous avez la possibilité de l'utiliser lorsque vous êtes en déplacement. Habituellement, seules les tablettes graphiques sans écran offrent cette possibilité. Retour au menu 5. Huion GT-220 V2, un premier pas avec une tablette graphique à écran Acheter Huion GT-220 V2 chez Amazon Les plus+ Couleurs riches+ Bon taux de contraste+ Bonne luminosité Les moins- Absence raccourcis- Finitions- Ecran brillant sensible aux reflets La GT-220 V2 est la dernière version de la tablette graphique avec écran proposée par Huion. Son principal atout concerne les 8 000 niveaux de sensibilité à la pression rendu possible grâce à son nouveau stylet. Un écran full HD à la finition brillante Bien que le toucher du stylet soit important, la qualité de l'écran jouera un rôle prépondérant dans le choix de votre tablette graphique, et c’est ici que la GT excelle vraiment. D'autres fabricants utilisent un revêtement mat pour améliorer la sensation mais Huion a fait le choix d'un écran brillant. Cela permet d'obtenir une clarté, une saturation et un contraste des couleurs excellents en résolution Full HD et constitue un plaisir lors de longues sessions de travail. Une expérience minimaliste Ce qui explique le prix bas de la Huion GT, ce sont, premièrement, les menus , qui ressemblent davantage à un écran pc datant d’il y a quelques années qu'à ceux d’un outil de designer moderne. Cela ne ralentit en rien l'utilisation de la tablette, et il est bien sûr possible de régler le contraste, la luminosité, etc. Deuxièmement, la Huion GT-220 V2 ne possède aucun bouton de raccourcis, mais à ce prix c'est un sacrifice que l'on doit savoir faire. Enfin le signal vidéo peut être fourni via HDMI ou DVI. Notre avis sur la Huion GT-220 V2 La qualité du produit est très bonne, tout comme le rapport qualité-prix. Vous jouirez d'une meilleure expérience avec la Cintiq 22HD de Wacom, mais elle vous en coûtera facilement le triple du prix. La tablette à écran de Huion offre une excellentes qualités d'affichage, une précision et une sensation agréable à partir du stylet qui, sans être le meilleur, est plaisant à l'usage. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre tablette graphique : Avant d'acheter une tablette graphique pour vos besoins de design, d'art, d'illustration ou de retouche photos, vous devez prendre en compte les éléments suivants: La zone de travail C’est la zone dans laquelle votre stylet réagit et s’appuie sur la tablette. De nombreuses tablettes graphiques sont livrées avec un bord en plastique entre la zone de travail et le boîtier. En fonction des logiciels utilisés, vous n'avez pas nécessairement besoin d'un très grand espace pour effectuer votre travail, mais il doit être suffisamment grand pour s'adapter à vos habitudes de travail. La zone active de la plupart des tablettes que vous achetez est clairement indiquée, mais c'est une bonne idée de vérifier la taille de l'écran avant d'acheter votre tablette. Idéalement, ne visez pas une tablette graphique de moins de 10 pouces. Touches de raccourcis Également connu sous le nom de touche express, il est de plus en plus courant, avec l'évolution des tablettes, de voir leur nombre augmenté. Ces touches sont conçues pour vous aider à gagner du temps et à rationaliser votre processus de travail afin que vous puissiez vous concentrer davantage sur l'exécution de vos tâches au lieu de rechercher les outils dont vous avez le plus grand usage. De nombreuses tablettes vous permettent de personnaliser et de programmer les touches de vos raccourcis préférés. Un minimum de 6 touches de raccourcis semblent être un bon choix. Sensibilité à la pression et surface de travail En règle générale, une tablette graphique n'est pas quelque chose que quelqu'un achèterait s'il n'en avait pas besoin dans un but spécifique : dessin, illustration, retouche photos ou conception graphique. Tout le monde a un style de dessin ou d'illustration propre à chacun. En fonction de votre style, vous voudrez peut-être choisir une tablette avec une surface ultra-sensible et réactive ou au contraire une tablette moins réactive mais avec une sensation plus proche d'une feuille de papier. Un autre facteur important est la sensibilité à la pression. Les niveaux de pression sur les tablettes commencent à environ 300 et montent jusqu'à plus de 8 000. Dans ce cas, plus le nombre est élevé, plus la tablette sera réactive. Pour les illustrateurs et le travail de conception, le niveau de pression minimal à rechercher sur une tablette se situe autour de 1024. Résolution Si vous travaillez dans un domaine où vous devez créer des images très haute résolution comportant énormément de détails, choisir une tablette avec une résolution minimale de 1920 par 1080. Et si votre budget vous le permet, vous pourrez même vous offrir un écran 4K. à LPI de la même façon que les gens pensent à la résolution 4K trouvée sur les téléviseurs et les écrans d’ordinateur. avec une résolution 4K, l'image à l'écran est aussi lumineuse et nette que possible, un LPI plus élevé peut fournir le même effet sur une tablette. LPI Le LPI (Lines per inch) vous indique le nombre de lignes numériques pouvant être contenu dans 1 pouce. Cela remonte à la résolution d'impression où un certain nombre de points de demi-teintes pouvaient tenir dans un pouce de papier et cette mesure dicterait la qualité d'impression. Mais sur une tablette numérique, vous n'avez pas de lignes d'impression. Au lieu de cela, vous avez des lignes de résolution qui détectent la pointe de votre stylet lors du dessin. Sans rentrer dans les détails techniques, sachez que pour obtenir un résultat concluant, vous devez viser une tablette ayant un LPI minimum de 1 000.
Les ampoules connectées inondent le marché et éclairent nos intérieurs, mais ne se valent pas toutes. Alors que le constructeur Chinois TP-Link développe sa petite gamme d'ampoules connectées nous avons voulu savoir ce que comment s'en sortait son haut de gamme, la LB130. Le marché de l'éclairage connecté est en pleine expansion, dû, en grande partie, à l'émergence des assistants vocaux qui permettent de contrôler vos ampoules à la voix. Et si Philips était un précurseur en lançant dès 2012 son système Hue, plus de 6 ans après la marque hollandaise doit faire face à de nombreux concurrents : Lifx, Awox, Osram ou encore TP-Link. C'est cette dernière que nous avons décidé de vous faire découvrir avec son modèle LB130. Une ampoule Wi-Fi qui propose un éclairage blanc (chaud ou froid) et coloré, dotée d'un culot E27. TP-Link des ampoules connectées, mais pas que... TP-Link a vu le jour à Shenzhen en 1996 et s'est fait connaître grâce à ses équipements réseaux : routeurs, prises CPL, récepteurs Wi-Fi, switch Ethernet. L’effervescence autour de la domotique et des objets connectés a décidé la société chinoise à lancer une gamme entière dédiée à cet usage : prises connectées, ampoules connectées et caméras Wi-Fi. À l'heure actuelle, leur gamme d'éclairage est composée de 4 ampoules : LB100, LB110, LB120 et enfin la LB130 que nous testons aujourd'hui. Les LB100 et 110 se cantonnent à de la lumière blanche avec la possibilité de modifier l'intensité lumineuse, tandis que la LB120 propose différentes températures de blancs allant de chaud (2500 Kelvins) à froid (6500 Kelvins) d'une intensité de 800 lumens. Enfin la LB130 est la seule à proposer un blanc froid de 9000 Kelvins et 16 millions de couleurs en plus de reprendre les caractéristiques des modèles précités. Pour finir, l'intégralité de la gamme est compatible IFTTT, Google Assistant et Amazon Alexa. L'ampoule LB130, facile à installer Au déballage de l'ampoule, celle-ci se révèle sans extravagance, elle respecte effet le gabarit habituel de ce type d'objets : 171 mm de hauteur et 79 mm de largeur. En comparaison une ampoule Philips Hue E27, par exemple, mesure 110 mm de hauteur et 62 mm de largeur. TP-Link a tout de même personnalisé le bas de l'ampoule d'un relief géométrique ; un design propre à la marque lui donnant son petit look moderne. L'ampoule se connecte via le Wi-Fi et ne nécessite pas de pont. Pour ce faire, TP-Link a intégré le module Wi-Fi dans la partie basse de l'ampoule. Une fois la LB130 vissée sur votre lampe, il vous faudra vous munir de votre smartphone ou de votre tablette et installer l'application Kasa de la marque. L'application vous guidera pas à pas afin de connecter l'ampoule à votre réseau. Partager votre position vous permet d'ajuster automatiquement la lumière avec l'heure de lever et de coucher du soleil. Une fonction assez pratique. Nous y reviendrons plus en détail dans la suite du test. Vous pouvez personnaliser le nom et l'icone de chaque ampoule, un petit plus bien utile dès lors que l'on possède plusieurs ampoules au sein de Kasa. Entrez votre code Wi-Fi et la configuration est terminée La totalité des étapes se boucle en moins de 5 minutes, plutôt simple et rapide. Kasa, une app pleine de bonnes fonctionnalités... Kasa vous permet de retrouver au sein d'un seul et même endroit l'intégralité de vos produits connectés TP-Link : vos interrupteurs, ainsi que vos prises connectées et même vos caméras et modems Wi-Fi connectés. Préférez le sélecteur de couleurs pour une large palette de couleurs tandis que le nuancier vous offrira plus de simplicité Le réglage de l'éclairage, blanc ou de couleur, peut se faire de différentes manières : en utilisant le sélecteur de couleurs, le nuancier (composé de carrés colorés) ou, enfin, en sélectionnant la teinte voulue parmi préréglages (teintes favorites). Chaque méthode a son intérêt. Le nuancier vous permettra de choisir rapidement la couleur souhaitée tandis que le sélecteur de couleurs vous permettra d'éclairer votre pièce d'une couleur très précise. Enfin, l'application vous offre la possibilité d'enregistrer 4 couleurs de sorte que vous puissiez y accéder très simplement. Pratique afin d'enregistrer par exemple 2 teintes de blancs, une pour le matin et l'autre pour la soirée, laissant encore 2 emplacements vides pour laisser libre cours à votre imagination. En outre, Kasa vous permet d'aller bien au-delà des simples réglages de la couleur et de l'intensité en vous offrant la possibilité de créer des scènes et des événements. Le créateur d'événements agit comme un programmateur, c'est-à-dire qu'on peut lui demander d'allumer l'ampoule avec le blanc ou la couleur désirée à une heure donnée certains jours de la semaine. Cette fonction s'avère pratique pour simuler une présence à votre domicile lorsque vous ne vous y trouvez pas par exemple. Et si vous ne désirez pas vous embêter avec le choix de la couleur ou de l'intensité lumineuse, TP-Link vous propose un mode circadien qui vous permet de profiter d'une lumière qui s'ajuste automatiquement, en fonction de l'heure, afin de simuler une "lumière naturelle". Dernière bonne nouvelle, l'application vous permet d'obtenir un suivi de votre consommation énergétique. Celui-ci s'affiche en temps réel ou une moyenne sur les 30 derniers jours. Très pratique pour ceux qui font attention pour des raisons d'économie ou d'écologie. Ce mode permet également d'obtenir une prévision annuelle. ... Mais pas dénuée de tous reproches Cette fonctionnalité aurait pu être poussée encore plus loin en laissant la possibilité à l'utilisateur d'entrer son prix de l'électricité au kWh. Cela lui aurait permis d'obtenir sa consommation en euros plutôt qu'en kWh, ce qui serait certainement plus parlant pour le consommateur. Autre défaut minime, certains menus contextuels de l'application Kasa ne sont pas traduits en français. Un point de détail non disqualifiant, mais qui dénote un petit manque de finition de l'app pour le marché Français. Une puissance lumineuse suffisante en toutes circonstances Avec une puissance maximale de 800 lumens (équivalent de 60 W), la LB130 saura, aussi bien, éclairer votre chambre, que votre salle de bains ou même votre salon. Dans la pratique la puissance lumineuse de l'ampoule nous a même permis de réaliser des tâches demandant un peu de minutie. Le réglage de la luminosité permettra de faire varier la puissance lumineuse de 1 à 800 lumens afin d'adapter la puissance lumineuse à votre activité en déplaçant le curseur sur une réglette (exprimée en pourcentage). Des blancs qui manquent de calibration L'ampoule ne respecte pas les différentes teintes de blancs, que cela soit pour un éclairage chaud ou froid. La chose la plus frappante est lorsque vous réglez votre ampoule sur 4 500 Kelvins, censé être un blanc plutôt neutre, il n'en sera rien. En effet, l'ampoule passe de façon extrême d'un éclairage chaud à un éclairage très froid. La lumière chaude (entre 2000 et 3000 Kelvins), quant à elle, est peu naturelle et se rapproche d'un orange à l'effet vieillot. Il est très difficile, voire impossible, d'obtenir une lumière chaleureuse. Pour finir, plutôt à son aise sur les couleurs froides, la LB130 s'avère moins respectueuse des teintes chaudes. En effet, de ce côté du spectre lumineux, le jaune/orange semble toujours trop présent. Il faudra donc privilégier un éclairage blanc/ froid avec cette ampoule ; éclairage préconisé dans les pièces de passage et/ou nécessitant une meilleure visibilité : cuisine, couloirs, bureau... TP-Link LB130 : l'avis de Clubic Première ampoule connectée avec changement de couleur chez TP-Link, la LB130 nous laisse sur notre faim. Côté qualités, citons sa compatibilité avec le programme IFTTT, compatibilité que ne possèdent pas tous ses concurrents. Autre point positif, le culot qui intègre le Wi-Fi, cela induit qu'un pont de connexion n'est pas nécessaire. Enfin la fonction de suivi de la consommation, trop peu présente chez les concurrents, est un réel plus, bien qu'elle aurait gagné à s'exprimer en euros. Malheureusement l'ampoule propose une qualité lumineuse assez variable : un blanc chaud très orangé qui a un effet vieillot, quant au blanc froid il tire légèrement sur le bleu, mais a une excellente qualité d'éclairage. Ce produit reste tout de même bon. Malheureusement, pas assez pour pouvoir rivaliser avec les meilleures ampoules connectées du marché : Philips Hue et LifX en tête. Espérons que TP-Link améliore la qualité des blancs sur ces modèles à venir pour en faire un produit au rapport qualité/prix irréprochable.
Comment choisir la meilleure enceinte bluetooth portable ? Les enceintes bluetooth nomades sont souvent associés à des journées à la plage, à des soirées au coin du feu ou à de longs week-ends dans les bois. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne pourront pas tenir leurs promesses pour animer vos soirées à la maison. Les meilleures enceintes bluetooth portables :1. Bose Soundlink Revolve, la meilleure tout simplement 2. Ultimate Ears Wonderboom, solide et puissante3. JBL Flip 4, une enceinte à emmener partout4. Jabra Solemate, l'enceinte tout-terrain5. Libratone Zipp mini 2, l'enceinte portable connectée6. Tribit Xsound Go, le meilleur rapport qualité/prix7. Creative Muvo mini, une bonne solution pour les petits budgets8. Xiaomi Mi Bluetooth Speaker, un bon rapport qualité/prix9. JBL GO 2, une entrée de gamme très compacte10. Creative MUVO 2c, une enceinte accessible 1. Bose Soundlink Revolve, la meilleure tout simplement Acheter la Bose SoundLink Revolve chez Amazon Les plus+ Résistance à l'eau+ Autonomie+ Bonne qualité sonore à 360° pour une enceinte de cette taille Les moins- Latence élevé- Son Mono- Faible portée de connexion La SoundLink Revolve de chez Bose se présente comme un modèle à la fois compact et puissant, rappelant la version Mini de la même marque. Une promesse qui est non seulement tenue, mais qui s’accompagne aussi d’une plus grande robustesse et d’une qualité de son améliorée. Nomade et élégante Côté design, la SoundLink Revolve prend l’apparence d’un cylindre à la forme légèrement conique. Grâce à ce style un brin moins élégant que les modèles concurrents parfaitement cylindriques, cela lui confère une meilleure assise. De quoi rassurer, même si cela n’est guère nécessaire, tant la coque en aluminium offre déjà une garantie de robustesse. Le tout se propose dans des finitions impeccables et pour un poids relativement contenu de 660 grammes. Son autonomie reste par ailleurs plutôt confortable, avec près de 12 heures estimées à une puissance modérée. Nomade donc, tout en étant élégant. Un son étonnamment puissant Côté qualité et puissance du son, la SoundLink Revolve propose une prestation plus que réussie. En effet, cette dernière arrive à produire un son homogène à 360°. Une promesse que beaucoup de constructeurs essayent de tenir et qui n’est que très rarement atteinte. Dans le détail, l’enceinte propose un son monophonique qui met notamment en valeur les basses. Les aigus, bien que quelques fois légèrement trop présents, ne sont pas agressifs. Mieux encore : les voix sont plutôt bien restituées, même si l’enceinte n’est pas la plus performante dans ce domaine. Quant à la puissance, elle est capable de grimper vite et fort, ce qui est assez impressionnant pour un modèle nomade. Celle-ci n’engendre pas de distorsion, du moins si on évite le dernier quart de puissance maximale disponible. Notre avis sur la Bose SoundLink Revolve La Bose SoundLink Revolve est une redoutable concurrente pour quiconque jouant dans cette catégorie. Avec un design aux finitions impeccables, des fonctionnalités complètes, une bonne autonomie, un son puissant omnidirectionnel et de qualité correcte, ce sont de nombreux atouts qui rendent ce petit bijou très convaincant. Reste que seul un son monophonique est proposé, mais ce n’est là qu’un inconvénient assez secondaire, surtout pour un modèle nomade compact Retour au menu 2. Ultimate Ears Wonderboom, solide et puissante Acheter l'Ultimate Ears Wonderboom chez Amazon Les plus+ Résistance à l'eau+ Flotte lorsqu'elle est dans l'eau+ Bonne puissance et qualité sonore Les moins- Distorsion à fort volume- Son Mono- Absence prise jack La Ultimate Ears Wonderboom se présente comme un modèle avant tout puissant, et surtout capable de résister à une utilisation nomade intense. Une promesse plutôt bien tenue, à laquelle on peut ajouter d’autres vertus découvertes en cours de route. Robuste et originale Côté design, la Wonderboom prend l’apparence d’une grosse grenade, alliant à la fois des formes cylindriques et rondes la rendant très séduisante et facile à tenir dans une main. Un design qui ne doit pas tromper sur ses caractéristiques, à commencer par sa solidité. Certifiée IP67, elle ne craint ni le sable, ni la poussière, ni l’immersion dans l’eau (peu probable, tant l’enceinte flotte naturellement), ni les chutes de faible hauteur. Une construction isolante et robuste qui rassure quant à son utilisation à l’extérieur. Le tout est proposé avec des finitions évidemment très propres et pour un poids très convenable de 425 grammes. Une jolie réussite, d’autant que son autonomie est plutôt confortable sans être exceptionnelle, avec près de 10 heures estimées à une puissance correcte. Un son puissant Côté qualité et puissance du son, la Wonderboom parvient à de bons résultats malgré une construction monophonique. Étonnamment bons même, si on garde en tête qu’il est question d’un modèle nomade, et qui n’usurpe donc pas son nom. Dans le détail, la puissance qu’elle propose est remarquable. Les basses sont fort bien restituées, bien que souffrant d’une distorsion un brin exagérée sur les extrêmes dès que le son augmente. Les aigus sont bien reproduits, mais subissent eux aussi une distorsion plutôt agressive dans le dernier quart de puissance disponible. Quant aux médiums, ce n’est qu’une prestation correcte qui est proposée, souffrant d’imprécisions parfois gênantes sur les morceaux impliquant de nombreux instruments ou des mélodies complexes. Notre avis sur la Wonderboom d'Ultimate Ears La Wonderboom se présente comme une solution à la fois nomade, robuste et puissante, et ces promesses sont plutôt tenues. Mieux encore, son prix attractif en fait un modèle fort séduisant pour une large majorité de personnes qui souhaitent investir sans risque dans un bon matériel audio nomade. L’absence de kit mains libres et d’entrée analogique peut toutefois constituer un inconvénient dans certaines situations, sans compter qu’un couplage ne permet pas d’obtenir un son stéréophonique. C’est certes dommage, mais pas insurmontable. Retour au menu 3. JBL Flip 4, une enceinte à emmener partout Acheter la JBL Flip 4 chez Amazon Les plus+ Résistance à l'eau+ Équipé d'un micro+ Indicateur niveau batterie Les moins- Son unidirectionnel- Latence élevée- Souffle à volume élevé JBL nous propose ici sa quatrième mouture de la gamme Flip, jouissant déjà d’une bonne réputation. Parmi les promesses faites aux futurs utilisateurs : plus de résistance, d’autonomie, et de performances. Des engagements qui ne sont pas forcément simples à tenir, surtout face à une concurrence de plus en plus rude. Le même design que la Flip 3 Côté design, cette enceinte nomade prend l’apparence d’un cylindre en tout point semblable à son aînée, la Flip 3. Ou presque, car en comparant les tailles, on remarque que la Flip 4 est légèrement plus grande. Un style plutôt commun tant il est reproduit par une flopée de concurrents désireux de se faire une place. Enfin, comme son nom l’indique, l’intérêt de l’enceinte est d’être utilisable à la verticale comme à l’horizontale. Là encore, pas de changement. A lire aussi : Découvrez notre comparatif des meilleures enceintes connectées Cependant, comme la taille augmente, il en va de même du poids, passant à 510 grammes au lieu des 450 de sa version antérieure. Cela ne représente pas une gêne, d’autant qu’elle est désormais certifiée IPX7, la protégeant de l’immersion jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes, et voit son autonomie grimper de deux heures pour atteindre un niveau théorique de 12 heures. 60 malheureux grammes d’améliorations appréciables donc. Un son étonnamment puissant Côté qualité et puissance du son, la Flip 4 conserve les caractéristiques déjà bonnes de la précédente version avec deux haut-parleurs de 8 W. Cependant, des musiques à la mélodie complexe ou trop riches en instruments dépassent aisément les capacités des haut-parleurs, au point de rendre le tout confus. Toutefois, si on reste sur des musiques peu saturées et aux sonorités assez simples, les aigus sont précis et clairs à l’écoute. Les basses sont quant à elles légèrement améliorées, au point d’atteindre des extrêmes que seules de plus grosses enceintes s’autorisent à reproduire. Mais les radiateurs passifs sont quand même limités, et en cas de positionnement vertical, l’un d’eux ne pourra pas remplir sa mission (puisque placés sur les côtés) et donc modifiera la qualité du son. Une distorsion est également à craindre si le volume est élevé, ce qui n’est guère une surprise pour un modèle nomade. Notre avis sur la JBL Flip 4 La gamme des Flip de chez JBL s’améliore constamment. Sur ce modèle, la certification IPX7 le rend plus résistant à l’eau, et la performance sonore demeure bonne tant qu’on reste modéré quant à la puissance et aux choix des musiques. Il faut aussi noter une autonomie revue à la hausse, lui permettant de résister efficacement à la concurrence. Enfin son prix, plutôt raisonnable aux alentours d’une centaine d’euros, mais qui peut représenter un frein face à des concurrents proposant une prestation équivalente à des tarifs potentiellement plus faibles. Retour au menu 4. Jabra Solemate, l'enceinte tout-terrain Acheter la Jabra Solemate chez Amazon Les plus+ Équipée d'antidérapant Puce NFC+ Puissante Les moins- Dolby uniquement accessible par l'application.- Manque de basses- Son concentré au centre du spectre Pour beaucoup, cette marque danoise est synonyme de kit mains-libres, d’écouteurs ou de casques sans fil adorés dans les centrales d’appels téléphoniques, mais Jabra s’est converti à un autre type d’objets : les enceintes Bluetooth. Une enceinte originale et pratique Cette enceinte portable se dessine comme une petite barre de son, contrairement aux cylindres plus répandus, sa désormais fameuse « semelle » en caoutchouc antidérapante cachant astucieusement le câble audio. Ses dimensions sont des plus classiques (17 x 7 cm), la finition et la solidité sont exemplaires, mais sur la balance la Solemate devient un poids lourd (610 g) avec le temps, ce qu’améliore sa petite sœur Solemate Mini (300 g). Au sommet, trois boutons seulement avec les inévitables réglages de volume plus et moins entourant la touche centrale servant aux appels téléphoniques. Très visible, sa sangle latérale sert de dragonne ou d’accroche lorsque vous la transportez, tandis que de l’autre côté se trouvent les prises mini-jack et micro-USB, mais c’est le bouton On/Off qui fait office d’appairage Bluetooth, pas des plus intuitifs. Heureusement que nous sommes accompagnés d’une voix et de sons lors des différentes actions du NFC pouvant accélérer la connexion. Un rendu sonore étonnant Surprise, la Solemate est là sur le terrain de la puissance où l’on ne l’attendait pas du tout. Malgré ses dimensions, la puissance est bien présente avec deux tweeters et un woofer : de quoi en profiter en extérieur en dépit des bruits environnants, avec un son non directionnel malgré sa forme, mais qui n’envoie pas « grave ». Car sans surprise cette fois, cette enceinte très compacte ne peut livrer des basses convenables, du moins en tant qu’animatrice de soirées endiablées. À l’opposé du spectre, les voix sont plutôt très bien restituées, normal car Jabra fait de sa fonctionnalité appels mains-libres une spécialité Une batterie correcte Comme toute petite enceinte portable, l’autonomie de la Jabra est supérieure à 8 heures, dans la moyenne supérieure du segment, suffisant pour plusieurs jours d’utilisation, et est même livrée avec son chargeur secteur relié au port micro-USB pour remplir la batterie en moins de 3 heures. Ce dernier sert également de port de charge pour téléphone, mais il faudra alors compter sur une autonomie proportionnellement inférieure. Le témoin de batterie est un peu flou, la voix indiquant trois niveaux possibles. On a vu mieux. Notre avis sur la Jabra Solemate Intemporelle, solide, intuitive, puissante, outil mains-libres, mais au son perfectible, la Jabra Solemate n’a aucun gros défaut, si ce n’est son autonomie moyenne ou son intolérance à l’eau, que le prix très attractif fera oublier rapidement, avec en prime ses accessoires (house, câbles) inclus. Retour au menu 5. Libratone Zipp mini 2, l'enceinte portable connectée Acheter la Libratone Zipp Mini 2 chez Amazon Les plus+ Connexion Wifi+ Alexa+ Multiroom Les moins- Pas d'autres assistants vocaux- Latence élevée- Souffle à volume élevé Avec sa Zipp Mini 2, Libratone propose d’améliorer l’autonomie, la puissance de son, et d’intégrer Alexa, l’assistant vocal d’Amazon. Une évolution par rapport à la Zipp Mini première du nom qui présentait déjà de bons résultats. Est-ce que le contrat est respecté avec cette nouvelle version ? Un design qui évolue peu Concernant le design, la Zipp Mini 2 décide de ne prendre aucun risque et propose une construction semblable à sa grande sœur. Ce qui implique un style peu novateur, mais aussi les avantages du précédent modèle : des finitions soignées, une fabrication solide, ou encore un tissu amovible, lavable et interchangeable. De quoi rassurer donc sur la qualité de construction de cette nouvelle mouture. Cependant, une petite, mais très agréable évolution apparaît avec une surface tactile mate et affichant plus d’options, permettant un contrôle plus poussé de l’enceinte. Autre amélioration fort appréciable : l’autonomie. Alors qu’elle était de 8 heures sur le premier Zipp Mini, cette nouvelle version propose 12 heures d’écoute ininterrompue, y compris à un volume sonore élevé. Reste son poids de 1,1 kg sur la balance, qui est plutôt important comparé aux enceintes concurrentes. Une qualité audio exemplaire Côté qualité et puissance du son, la Zipp Mini 2 conserve et améliore les caractéristiques déjà excellentes de la première version. Proposant un son omnidirectionnel et monophonique, cette grosse enceinte nomade réussit à éviter beaucoup d’écueils que d’autres ont tant de mal à contourner. Dans le détail, le son est d’une étonnante homogénéité. Que ce soit les aigus, les basses ou les médiums, tous sont restitués proprement et clairement sans le moindre excès à relever. On note toutefois des aigus davantage mis en avant, bien que les basses demeurent amples et profondes, donnant un rendu chaleureux au son. Quant à la puissance, l’enceinte en offre une plutôt remarquable pour un modèle de cette taille, et permet de sonoriser des espaces de bonnes dimensions, tant en intérieur qu’en extérieur. Notre avis sur la Libratone Zipp Mini 2 Avec la Zipp Mini 2, le constructeur scandinave corrige quelques menus défauts présents sur le premier modèle et propose plus de fonctionnalités. Outre la possibilité d’adapter le son à l’acoustique de la pièce, l’intégration d’Alexa et l’amélioration très nette de l’autonomie, il faut compter aussi sur une puissance sonore très appréciable et une restitution homogène de la musique. Tout un lot de réussites qui font de ce modèle un cas exemplaire dans la catégorie enceinte nomade haut de gamme. Retour au menu 6. Tribit Xsound Go, le meilleur rapport qualité/prix Acheter la Tribit XSound Go chez Amazon Les plus+ Excellent son pour le prix+ Excellente autonomie+ Étanche Les moins- Pas de personnalisation des boutons- Basses en retrait- Rendu rond peu marqué aux extrémités Tribit n’est pas une marque fort connue, se montrant comme un outsider face à une concurrence composée de géants plutôt gourmands. Qu’importe, tant qu’une place peut se faire et surtout que des enceintes de qualité sont proposées aux acheteurs. C’est ce qu’essaye de nous offrir le constructeur californien avec sa XSound Go. Un design robuste et séduisant Côté design, la XSound Go est une petite enceinte à la conception fort simple, mais pas dénuée d’intérêt. Disposant d’une épaisse coque en plastique aux finitions mates, l’ensemble inspire une certaine robustesse, confirmée par la certification IPX7, qui rassure sur son étanchéité. Pas de doute : on est bien sur un produit californien conçu pour être embarqué au bord d’une piscine ou sur une plage sans s’en inquiéter. Le format de l’enceinte en fait un modèle plutôt compact, mais qui ne peut prétendre au titre d’ultraportable. Avec une masse de 380 grammes, on est cependant encore loin des appareils les plus encombrants et lourds parfois proposés. Reste enfin l’autonomie, estimée à 24 heures d’après le fabricant, ce qui paraît très exagéré, mais n’est pas complètement improbable, tant la batterie occupe un espace non négligeable. Des basses survendues Malgré sa taille réduite et surtout son prix agressif, la qualité sonore de la XSound Go est plutôt agréable. Elle délivre un son à la fois assez clair et homogène, grâce à une conception stéréophonique assez bien pensée. Mais la promesse faite du constructeur sur des basses puissantes et sans distorsion est quelque peu exagérée, un radiateur passif se montrant rapidement timide sur les pistes musicales les plus percutantes. N’essayez pas non plus de lui imposer des mélodies complexes, au risque d’un rendu assez brouillon. Quant à la puissance disponible, elle demeure correcte et plutôt bien maîtrisée, mais évidemment limitée pour la taille de l’engin. Si bien maîtrisée qu’une distorsion commence à être perceptible à partir du dernier quart de volume disponible, ce qui est plutôt une belle réussite, compte tenu des dimensions de l’enceinte. Notre avis sur la Tribit Xsound Go Bien que le discours de Tribit soit un peu trop survendu, la XSound Go s’en sort assez bien dans sa catégorie. Facilement transportable, plutôt robuste et de bonne puissance, l’une de ses dernières qualités est son positionnement tarifaire très agressif. Objectivement, cette enceinte se place dans un segment d’entrée de gamme avec brio, ce qui n’est franchement pas mal pour une entreprise positionnée en outsider. Retour au menu 7. Creative Muvo mini, une bonne solution pour les petits budgets Acheter la Creative Muvo Mini chez Amazon Les plus+ Étanche+ Bonne autonomie+ NFC Les moins- Manque de basses- Faible puissance sonore- Le son à bas volume un peu étouffé La Muvo Mini est l’enceinte d’entrée de gamme la plus basique qu’on puisse imaginer. Facilement transportable, simple d’utilisation, un son correct et une autonomie raisonnable en font le produit moyen à tout niveau, qui n’est ni décevant, ni une réussite. Le tout à un prix correct. Un design cheap, mais robuste Côté design, l’engin ne présente pas réellement un look séduisant, mais pas non plus rebutant. Proposant une coque intégralement en plastique plutôt de bonne facture, l’avant de l’appareil arbore des ouvertures hexagonales formant une grille grossière et derrière laquelle se trouve une discrète couche de tissu. Creative décide donc de ne pas faire dans la finesse, et propose un modèle assez rudimentaire dans son apparence. Mais malgré ce look un peu brut de décoffrage, la Muvo Mini porte bien son nom et se transporte facilement, ne pesant que 288 grammes, ce qui est plus que correct. Par ailleurs, son utilisation est parfaitement acceptée en extérieur grâce à une certification IP66, la rendant résistante aux poussières et aux projections d’eau, mais pas à l’immersion. Reste enfin l’autonomie, qui approche les 12 heures d’utilisation avec un niveau sonore moyen, ce qui est une réussite. Des basses aux abonnées absentes Niveau qualité audio, il faut s’attendre ici à un rendu assez semblable à toutes les petites enceintes du même genre. La Muvo Mini s’en sort plutôt bien malgré tout, avec quelques limites prévisibles. Le rendu sonore se montre correct, avec cependant des aigus trop présents et des basses trop peu. Exit donc l’écoute de musiques trop percutantes. Il faut toutefois noter que la qualité des voix est plutôt acceptable et que la puissance disponible est assez confortable. Deux avantages qui en font un modèle satisfaisant pour un usage en kit mains libres, d’autant que le microphone semble de bonne facture. Notre avis sur la Creative Muvo Mini Comme il a déjà été dit, cette enceinte est tout bonnement l’incarnation du moyen. Aucune déception, aucune grande réussite. Ce qui a pour avantage de limiter les attentes et de rendre l’ensemble satisfaisant, mais sans plus. Pas de quoi donc bousculer la concurrence, mais cela reste un second choix plutôt acceptable si vraiment aucune autre solution de meilleure qualité n’est disponible, et ce à un prix raisonnable. Retour au menu 8. Xiaomi Mi Bluetooth Speaker, un bon rapport qualité/prix Acheter la Xiaomi Mi Bluetooth Speaker chez Amazon Les plus+ Belle finition en alu+ Bonne largeur sonore+ Graves, compte tenu du volume de l'enceinte Les moins- Distorsion élevée à haut volume- Ne résiste ni à l'eau...- ...ni à la poussière Avec la Mi Bluetooth Speaker, le constructeur chinois Xiaomi propose des accessoires audios complémentaires de ses téléphones portables. Et ici, l’esprit de la marque est préservé en présentant un produit à la fois simple, efficace, et surtout très bon marché. Reste à savoir si ça en vaut la peine. Un design simple et séduisant Côté design, la Mi Bluetooth Speaker est une petite enceinte à la conception assez simple, mais pas dépourvue de charme. Disposant d’une coque tout en aluminium, les finitions sont fort bien réussies et inspirent une certaine confiance, ce qui est plutôt rare parmi les enceintes d’entrée de gamme. Mais n’exagérons rien : sa coque résiste au mieux à quelques chocs pas trop violents et ne présente aucune certification isolante, ce qui la rend inutilisable à proximité de l’eau, du sable ou de la poussière. Outre son design plutôt mignon, le format de l’enceinte en fait un modèle ultraportable facile à ranger dans une petite sacoche ou dans une grande poche de veste. De plus, avec une masse de seulement 264 grammes, son encombrement lors d’un voyage est très limité. Reste enfin l’autonomie, estimée à 8 heures à un volume moyen, ce qui est dans les normes des enceintes actuelles. Une bonne qualité audio Malgré sa taille réduite et surtout son prix agressif, la qualité sonore de la Mi Bluetooth Speaker est plutôt surprenante. Outre des basses bien reproduites et étonnamment précises, le son se montre étonnamment homogène grâce à une construction stéréophonique bien pensée, ce qui est plus que rare dans cette catégorie tarifaire. Mais n’exagérons rien, car la distorsion est inévitable et les aigus sont les premiers à en faire les frais lorsque le volume augmente un peu trop. Quant à la puissance disponible, elle demeure correcte et assez bien maîtrisée. Cependant, elle suffit à seulement sonoriser une pièce, tant l’enceinte se montre directive. Un prix relativement honnête à payer au regard de la qualité du son plutôt inattendue. Notre avis sur la Xiaomi Mi Bluetooth Speaker Difficile de ne pas constater ici un rapport qualité/prix très avantageux pour d’éventuels acheteurs. La Mi Bluetooth Speaker reste évidemment une enceinte ultraportable, et donc limitée au niveau des performances sonores. Mais sa bonne conception en fait tout de même un produit d’entrée de gamme très séduisant pour quiconque souhaite ne pas investir trop d’argent, et sans rechercher la qualité suprême. Retour au menu 9. JBL GO 2, une entrée de gamme très compacte Acheter la JBL Go 2 chez Amazon Les plus+ Résistante à l'eau+ Puissance sonore+ Format de poche Les moins- Manque de basses- Absence câble jack malgré la présence du connecteur- Autonomie La JBL Go 2 est une enceinte nomade ultracompacte. Sa taille et son prix de vente en font par ailleurs un modèle très attractif pour quiconque désire profiter d’un peu de musique lors de ses pérégrinations. Mais quid de la qualité, plutôt nécessaire pour rendre l’écoute agréable durant la balade ? Un design discret et minimaliste Côté design, la Go 2 est une petite enceinte à la conception minimaliste au possible. Pouvant tenir dans la main, elle présente des dimensions réduites de 6,8 x 8,3 x 3,1 cm, la plaçant dans la catégorie des enceintes ultraportables. Bien que recouverte d’un revêtement en caoutchouc de bonne qualité, elle n’est cependant pas certifiée aux normes IP, même si sa construction semble assez robuste pour résister à quelques chocs. Conséquence logique d’une taille si réduite, elle se sépare de quelques éléments en route pour rester aussi compacte que possible. Exit donc le radiateur passif des basses ou une puce NFC, ce qui n’est pas une grande perte dans son cas, l’appairage étant facile et rapide en Bluetooth. Qui dit format ultraportable, dit poids plume : seulement 130 grammes ! Un joli exploit qu’on peut combiner à une autonomie théorique de 5 heures très sous-estimée, l’enceinte pouvant allègrement dépasser cette évaluation, et ce à un volume élevé. Une qualité audio limitée, mais efficace Malgré sa taille réduite, la qualité sonore de la Go 2 de chez JBL s’avère suffisamment précise. Bien que forçant un peu sur les basses, quitte à être envahissantes sur les médiums, cela reste peu handicapant. Les voix sont plutôt bien restituées et les musiques d’une complexité modérée sont très bien gérées. Quant à la puissance disponible, elle n’est pas en reste, si on garde à l’esprit la taille réduite de l’enceinte. Outre cette puissance, la distorsion est étonnamment bien contenue, nécessitant de pousser à fond le volume pour en ressentir les premiers effets gênants. Pas de quoi être inquiétant donc. Notre avis sur la JBL Go 2 Dans la catégorie des enceintes ultraportables, la JBL Go 2 propose des performances appréciables. Si elle n’est certes pas la plus récente, elle conserve des qualités rendant l’écoute un minimum plaisante, malgré une taille réduite. Seuls regrets : un microphone d’une qualité moyenne, l’absence de puce NFC, et des basses un poil trop présentes viennent nuancer le résultat final, qui reste très honorable. Retour au menu 10. Creative MUVO 2c, une enceinte accessible Acheter la Creative Muvo 2C chez Amazon Les plus+ Poids+ Design+ IP66 Les moins- Commandes complètes, mais difficiles à prendre en main - Autonomie plus faible que la concurrence La Creative Muvo 2c est la version nomade de l’enceinte Muvo 2, dont la qualité sonore était assez correcte, mais sans plus, tout en ayant une utilisation plutôt polyvalente. Ce sont donc les mêmes promesses que nous fait le constructeur singapourien avec ce modèle nomade, ce qui représente un petit défi. Un design hérité de la grande sœur Côté design, la Muvo 2c propose une conception furieusement semblable à sa grande sœur, mais en présentant une taille incroyablement réduite. Elle ne mesure en effet que 6,7 x 9,3 x 3,8 cm, ce qui en fait un modèle des plus compacts et donc parfaitement taillé pour voyager. Conséquence : on se retrouve face à une petite boîte en plastique caoutchouteux sobre, mais aux finitions propres. Une conception qui s’autorise une certification IP66 immunisée contre les éclaboussures d’eau, mais pas à l’immersion. Pas mal. Mais si elle résistante aux éclaboussures, il n’en va pas de même pour les chocs. Le panneau arrière n’est en effet absolument pas protégé de ces derniers, exposant le radiateur passif. Une conception qui le soumet à une usure accélérée et à des dommages lors du transport, ce qui est regrettable pour un modèle nomade tout de même. Reste que ses dimensions réduites lui autorisent un poids plume de seulement 159 grammes, et une autonomie plutôt honorable de 6 heures à volume sonore moyen. Faible qualité audio, mais grande polyvalence Disons-le tout net, la qualité audio de cette enceinte est passable, reproduisant ici l’erreur de sa grande sœur, la Muvo 2. Outre des basses plutôt faiblardes et imprécises, les aigus ont une affreuse tendance à être trop présents, donnant un son aussi perçant que crispant. Reste néanmoins une distorsion relativement retenue sur les médiums et les graves, à condition de ne pas trop augmenter le volume. Mais il ne faut pas jeter trop vite cette enceinte. Si la qualité monophonique est certes en deçà de la concurrence, sa polyvalence et son couplage stéréophonique viennent la sauver de l’oubli. Outre la capacité de lire différentes sources comme le Bluetooth, une carte SD ou via une prise jack, le couplage avec une autre enceinte Muvo 2c permet un son stéréophonique d’une bien meilleure qualité, sans cependant être excellente. Par ailleurs, sa fonction kit mains libres offre une restitution des voix étonnamment bonne. Notre avis sur la Creative Muvo 2C Il y a de quoi être mitigé avec cette enceinte Creative Muvo 2c. Aussi peu musicale puisse-t-elle être en mono, elle présente un profil plus intéressant pour un usage en kit mains libres ou en couplage stéréo. Et même si la polyvalence de sa connectique lui fait gagner quelques points, la fragilité du radiateur reste particulièrement péjorative. Malgré un prix très attractif, il n’est pas certain que ce soit un modèle à acquérir, surtout face à une concurrence proposant mieux au même tarif. Retour au menu Quelques conseils pour choisir votre enceinte bluetooth portable : La qualité sonore d’une enceinte nomade Pour vous aider à trouver la meilleure enceinte nomade Bluetooth, nous avons élaboré un guide des meilleures enceintes portables, basé sur nos critiques et notre connaissance des enceintes bluetooth. En fait, le seul problème auquel vous devez faire face lors de votre choix, c'est réussir à choisir l'enceinte qui correspond à vos besoins. Mais n'ayez crainte, nous sommes là pour vous guider Le format et la facilité de transport Admettons que vous planifiez une escapade romantique ou une soirée entre amis, vous devez emporter toutes vos affaires dans un sac à dos. Où placer cette énorme enceinte? Cela ne vous arrivera pas si vous optez pour une enceinte bluetooth portable. De nombreuses marques commercialisent des enceintes Bluetooth ultra légères et compactes qui se glisseront n'importe où dans vos bagages ou même votre poche. Vous pouvez les emmener où vous voulez sans même y penser. Si vous souhaitez emporter une enceinte portable où vous voulez, choisissez un modèle qui n'excède pas les 17cm et 1,5 kilos. La puissance sonore Il ne fait aucun doute que c'est l'un des paramètres les plus importants. En fin de compte, si nous achetons une enceinte, c’est parce que nous souhaitons écouter de la musique avec la meilleure restitution possible. Quatre paramètres peuvent vous aider à savoir si un haut-parleur sonne bien : puissance de sortie, plage de fréquences, système audio et impédance. La puissance de sortie (en watts). Cette valeur fait référence aux watts émis par le haut-parleur, qui seront étroitement liés à la pression acoustique en décibels, c'est-à-dire au volume. Les petites enceintes que nous voyons dans le guide ne peuvent pas développer trop de puissance en raison de leur petite taille. Entre 15 et 20 watts suffiraient pour obtenir environ 80 dB, un volume suffisamment élevé pour une écoute convenable en extérieur. N'oubliez pas qu'il ne faut pas utiliser l'enceinte à sa puissance maximale car cela cause des distorsions. Nous vous conseillons de monter le volume à 80% maximum. Un autre élément qui indique la qualité du son est la gamme de fréquences dans laquelle l'appareil est capable de produire du son. Le spectre audible, ou les sons susceptibles d'être perçus par l'oreille humaine, vont d'environ 20 Hz à 20 000 Hz. Si une enceinte sans fil n'est pas capable d'émettre dans toute la plage du spectre , il y aura forcément des sons inaudibles par l'auditeur . Par conséquent, plus la gamme de fréquences couverte par l'enceinte est large, plus le son sera perçu clairement. Le type de système de son utilisé. Chaque système comprend un certain nombre de canaux. Ces canaux sont chacun des haut-parleurs qui vont émettre le son. Vous avez entendu parler de 5.1, 2.1, etc., ce qui signifie 5 haut-parleurs à gamme étendue et un subwoofer pour les basses. La plupart des enceintes bluetooth nomades sont constitués d'un système 2.0 (deux haut-parleurs à gamme complète) ou d'un système 2.1 (plus un radiateur ou subwoofer pour les basses) offrant une meilleure restitution. Pour ne pas compliquer les choses, sachez juste que plus l’impédance est basse, meilleure est la qualité du son. L'autonomie Certains modèles ont des batteries qui permettent jusqu'à 10 heures de lecture de musique avec une seule charge. Normalement, il faut au moins 6 heures de lecture. Le temps de charge est une autre chose à rechercher. Certains modèles offrent une charge rapide, d'autres non. Fonction kit mains-libres Vous écoutez de la musique sur votre haut-parleur connecté au smartphone et vous recevez tout à coup un appel. Ce qui se produit? Si le haut-parleur est doté d'un microphone intégré, vous pouvez parler comme s'il s'agissait d'un kit mains libres. La musique est coupée, vous répondez à l'appel en cliquant sur le bouton du haut-parleur et lorsque vous avez fini de parler, vous raccrochez et la musique continue reprend sa lecture.