Test Hisense 55A9G : pari réussi pour Hisense et son téléviseur OLED ?

Nathan De Langhe
Spécialiste Audio/ Vidéo & Maison connectée
30 juillet 2021 à 12h15
2
hisense a9g

En 2021, le téléviseur haut de gamme s'écrit sous le signe de l'OLED pour Hisense. Une compatibilité HDR des plus complètes : HLG, HDR 10, HDR 10+, Dolby Vision, IMAX Enhanced, un système son intégré qui n'a rien à envier à ses concurrents, un design travaillé et un tarif ultracompétitif. Hisense a-t-il les armes pour réussir son pari et s'installer durablement sur le marché des téléviseurs OLED ? C'est la question à laquelle nous allons tenter de répondre tout au long de ce test.

MAJ 30/07 - 20h : A la suite de notre test, Hisense nous a confirmé que l'application Canal + sera disponible dès le mois de septembre, concernant Disney+, Apple TV ou OCS, ces applications devraient être disponibles avant la fin d'année. Enfin notre télécommande contenait un raccourci pour Facebook Watch. Les modèles commercialisés en France auront un raccourci vers RakutenTV.

Hisense 55A9G
  • Prise en charge de tous les formats HDR
  • Système son meilleur que la plupart des concurrents
  • 4 prises HDMI 2.1 (VRR, ALLM et eARC) ...
  • Contraste infini, OLED oblige
  • Qualité d'image en SDR et HDR
  • Absence rétroéclairage télécommande
  • Manque d'application sous VIDAA (Mycanal, Disney+, OCS)
  • ... mais non compatible 4K 120Hz
  • Processeur pas au niveau des meilleurs

Rappelez-vous, en 2016, Hisense, alors peu connu sur nos marchés européens, lançait le H55O8B, son premier téléviseur OLED. Cette sortie se solda par un échec du propre aveu de la marque. Le marché n'était pas encore assez mature, et surtout, Hisense ne jouissait pas de la même aura qu'aujourd'hui.

Cinq ans se sont depuis écoulés. Par l'intermédiaire de partenariats (Paris Saint-Germain, Euro et Mondial de football…), mais aussi grâce à des téléviseurs aux performances solides et aux prix attractifs, avec en tête le Hisense 65U8QF , Hisense a réussi à se faire une place de choix dans la tête du consommateur. La marque pense qu'il est désormais temps de lancer un téléviseur plus premium, et quoi de mieux que l'OLED pour titiller le marché du haut de gamme ?

Prix et disponibilité

Commercialisé depuis le début du mois de juillet, le Hisense A9G est disponible en deux tailles d'écran : 65 pouces (165 cm) et 55 pouces (140 cm).

La version 55 pouces est disponible au prix de 1 990 euros, mais profite déjà d'un prix remisé à 1 490 euros. Quant au modèle 65 pouces, il est commercialisé à 2 490 euros.

Il faut se tourner du côté de LG et de son A1 en 55" pour espérer trouver un téléviseur OLED à moins de 1 200 euros. Il vous est possible de faire de bonnes affaires sur les modèles de l'an passé avec le LG 55CX qui se négocie autour des 1 290 euros. Du côté de Panasonic, vous pouvez trouver le HZ1000 à 1 190 euros. Enfin pour les fans de l'ambilight, le Philips 55OLED805 est vendu au même prix que le Panasonic.

Design et connectivité

Le Hisense 55A9G, c'est :

Fiche technique Hisense 55A9G

Affichage

Diagonale
55in
Résolution d'écran
3840 x 2160 pixels - 4K
Technologie d'écran
OLED
Type de dalle
WOLED
Processeur vidéo
Quad Core
Compatibilité HDR
HLG, HDR 10, HDR 10+, Dolby Vision, IMAX Enhanced
Fréquence de rafraîchissement
100Hz

Audio

Puissance des haut-parleurs (watts)
120
Nombre de haut-parleurs
5
Dolby Atmos
Oui
DTS:X
Oui

Connectique

Nombre de ports HDMI
4
Standard HDMI
HDMI 2.1
ARC / eARC
ARC, eARC
ALLM
Oui
Synchronisation dynamique
VRR
Autres entrées
2x usb, 2x composite, 1x ethernet, 1x CI+
Autres sorties
1x optique (SPDIF), 1x HDMI ARC/ eARC, 1x casque

Connectivité

Système d'exploitation
Vidaa
Bluetooth
Oui
Wi-Fi
Oui
Norme Wi-Fi
5 (AC)
Assistant vocal
Google Assistant, Alexa, Vidaa Voice
Chromecast
Non
Airplay 2
Non
Homekit
Non

Caracteristiques physiques

Hauteur
736mm
Largeur
1,234mm
Profondeur
279mm
Poids
30.7kg
Pied amovible
Oui
Hauteur (sans pied)
738mm
Largeur (sans pied)
1,234mm
Profondeur (sans pied)
109mm
Poids (sans pied)
21.5kg
Compatibilité VESA
Oui

Le téléviseur est un objet qui trône, très souvent, au milieu du salon. Pour faire adopter leurs produits au plus grand monde possible, les constructeurs sont obligés de ne rien laisser au hasard, et le design en fait partie.

Si le montage des téléviseurs s'est simplifié avec le temps, Hisense nous propose de voyager à travers les âges. En premier lieu, il est indispensable de fixer des contrepoids afin de lester le support du téléviseur pour qu'il ne balle pas lorsque l'écran reposera sur ce dernier. Cela nécessite pas moins de 8 vis (4 par poids). Une fois cette étape réalisée, il ne reste plus qu'à enfiler la dalle sur deux petits pieds présents sur le support. Pour finir, vous devrez encore jouer du tournevis afin de sécuriser l'ensemble avec 2 vis. Heureusement un support passe-câbles vient camoufler les contrepoids.

hisense a9g

L'effet visuel donné par ce téléviseur est très bon. Lorsque l'on est face à lui, la barre de son présente en bas de la dalle donne l'impression que le téléviseur sort de la barre de son, comme pourrait le faire une toile de vidéoprojection motorisée. La finesse de la dalle induite par la technologie OLED n'est pas aussi prononcée qu'à son habitude, la faute au système son que le téléviseur embarque. Nous y reviendrons plus en détail dans la suite du test.

En tout état de cause, si le design est minimaliste, il n'en est pas moins qualitatif, à une exception près.

connectique Hisense A9G

L'intégration de certaines connectiques fait un peu tache sur un téléviseur proposé à ce tarif. Certaines d'entre elles sont mal intégrées et laissent entrevoir les entrailles du téléviseur. Un détail qui n'effraiera pas certains, mais sur un téléviseur à plus de 1 000 euros, on peut s'attendre à une finition exemplaire.

connectique Hisense A9G

Le téléviseur est bien équipé avec :

  • 2 ports USB : 1x USB 3.0 et 1x USB 2.0
  • 2 tuners TV : 1x tuner DVB-T2/ C/ DVB-S2
  • 1x prise casque
  • 1x port ethernet rj45
  • 1x sortie S/PDIF (optique)
  • 4 ports HDMI 2.1 (3 ports sur la partie latérale et 1 sur l'arrière). Il est à noter que Hisense présente sur la fiche technique de son téléviseur ses ports HDMI comme compatible 2.1. Or, lorsque l'on est dans le menu HDMI du téléviseur, le format amélioré n'affiche qu'une compatibilité HDMI 2.0a. En dehors de cette étrangeté, le 4K 120 Hz n'est pas pris en charge par le téléviseur. En revanche, les fonctionnalités du HDMI 2.1 comme l'eARC, l'ALLM (Auto Low Latency Mode) et le VRR sont bien prises en charge.
hisense 55a9g hdmi 2.1

La connectivité sans-fil est donc assurée par le Wi-Fi et le bluetooth. Néanmoins, point d'airPlay 2 ou de Chromecast à l'horizon.

Vidaa U 5.0, un OS qui s'adresse à tout le monde ?

vidaa hisense a9g

Un téléviseur moderne, qui plus est haut de gamme, se doit d'avoir une interface réactive et des fonctionnalités connectées à la hauteur, le streaming vidéo en tête.

Depuis l'an dernier, l'OS maison de Hisense s'est largement fluidifié et est agréable à utiliser au quotidien. Sur nos deux semaines de test, nous n'avons rencontré aucun crash ou freeze. Vidaa ne fait clairement pas aussi bien qu'Android TV en matière de nombre d'applications, et nous pouvons noter l'absence d'OCS, Apple TV+, Disney+ ou MyCanal , pour nous autres Français. Toutefois, la présence de Netflix , Prime Video , Rakuten TV, RMC Sport et Salto devrait combler les attentes des utilisateurs.

Comme de plus en plus d'OS, Vidaa vous suggère du contenu en rapport avec les derniers que vous avez visionnés. Si le lien entre les contenus regardés et les suggestions n'est pas du niveau de ce que peut proposer Google TV, nous avons tout de même eu une ou deux belles surprises.

hisense a9g vidaa

Concernant les assistants vocaux, vous aurez le choix entre Amazon Alexa, Google Assistant ou Vidaa Voice.

telecommande hisense

Concernant la télécommande, Hisense a reconduit celle utilisée l'an dernier sur le U8QF. Même défaut, donc : le manque de rétroéclairage, ce qui est dommage pour un téléviseur qui sera souvent utilisé dans la pénombre, voire le noir complet. Autre détail contrariant, la télécommande est livrée sans pile. Un écueil que l'on peut largement pardonner sur un téléviseur d'entrée de gamme, mais moins sur un téléviseur à plus de 1 000 euros.

L'expérience offerte par cette télécommande est globalement satisfaisante. L'intégralité des commandes tombe facilement sous le doigt. Seul reproche que l'on peut lui faire, les touches en plastique qui « craquent » sous les doigts après une pression.

De plus, quatre raccourcis sont présents sur la télécommande, et aucun d'entre eux n'est personnalisable. Au choix, ils vous permettent de vous rendre sur Netflix, YouTube, Prime Video ou… Facebook Watch.

Audio : un système au-dessus de la moyenne

Largement inspiré par ce qu'a proposé Panasonic et son HZ2000 l'an passé, le système son embarqué par le Hisense 55A9G a de quoi impressionner sur le papier. Le téléviseur de Hisense embarque pas moins de cinq haut-parleurs pour un système 2.1.2. d'un puissance de 120 W. Cela correspond à deux enceintes frontales de 30 W, un caisson de basses de 20 W et deux enceintes Dolby Atmos de 20 W à l'arrière du téléviseur pour améliorer la spatialisation. Si le rendu global est supérieur à la moyenne des autres téléviseurs et que la spatialisation du son est plutôt bonne pour un téléviseur, le manque de basses fait qu'un système consacré, barre de son moyen ou haut de gamme ou amplificateur , enceintes et caisson de basses , sera dans tous les cas meilleurs.

Autre point : nous vous conseillons de choisir dans les paramètres le paramétrage son Dolby Atmos plutôt que le DTS:X Virtual sélectionné par défaut. Ce dernier a tendance à proposer une écoute plus brouillonne, avec une spatialisation moins bonne.

Qualité d'image

Comme pour tous les téléviseurs OLED disponibles sur le marché, le Hisense 55A9G est équipé d'une dalle OLED fournie par LG Display.

Si de plus en plus en plus de constructeurs mettent en avant l'IA de leur processeur, il n'en est pas question ici. Concernant l'upscale, nous n'avons rencontré aucun problème avec des contenus 1 080p et 720p, mais cela se corse avec des contenus de moindre qualité. Nous n'avons relevé aucun effet de crénelage, et les contours sont précis.

En revanche, le traitement de compensation de mouvements nous laisse sur notre faim. Il est bien loin des performances de concurrents comme Panasonic, Sony ou LG. L'exemple le plus flagrant se trouve sur une rencontre sportive : si le paramètre est réglé sur une valeur haute ou moyenne, alors vous aurez la chance de pouvoir observer des traînées de balles sur la pelouse. On a déjà vu mieux… Nous vous conseillons donc de désactiver complètement le moteur de compensation de mouvements, sous peine de voir de nombreux artefacts et un effet soap opera omniprésent.

Au-delà de ces points, le téléviseur de Hisense est compatible avec tous les formats HDR : HLG, HDR10, HDR10+, Dolby Vision, Dolby Vision IQ et même l'Imax Enhanced. Il propose pas moins de 6 modes d'image : Standard, Cinéma jour, Cinéma nuit, Dynamique, Sport et FilmMaker. Comme nous le verrons avec les mesures ci-dessous, seuls les modes Cinéma nuit et FilmMaker sont exploitables.

Enfin, pour ceux qui se posent la question, le filtre antireflet fait son office de manière efficace, mais nous restons sur un téléviseur OLED avec une luminosité limitée, et la réflectance sera toujours moindre que sur les téléviseurs Samsung qui sont les maîtres en la matière. Évitez donc de placer votre téléviseur avec une fenêtre ou une baie vitrée dans votre dos, car dans cette disposition, il n'y aura pas de miracle possible.

Nos mesures

Exceptionnellement, nous ne pourrons vous proposer la même exhaustivité qu'à notre habitude. En effet, nous avons eu le téléviseur pour une durée de deux semaines, et malheureusement, aucune mesure ne s'est révélée exploitable juste avant la sortie du dernier firmware que nous avons reçu seulement 2 heures avant le renvoi du produit.

Toutes les mesures sont réalisés avec une fenêtre de 10 % et un blanc calibré à 150 cd/m².

SDR

temperature des couleurs Hisense A9G

La température des couleurs est tout simplement excellente, avec un relevé à 6 537 Kelvins. Nous vous rappelons que la valeur de référence est de 6 500 Kelvins.

Les niveaux de gris sont aussi parfaitement reproduits, puisque la courbe de gamma est mesurée à 2.41.

gamma hisense a9g
delta hisense a9g
Cette mesure du delta E a été réalisée avant la mise à jour du firmware

Il est important de préciser que cette mesure du delta E a été faite avant la dernière mise à jour du firmware. Si notre mesure de 3,75 est plutôt bonne, nous pouvons espérer que la mise à jour améliorera cela. En effet, nos confrères de chez Les Numériques ont mesuré un delta E de 1,9.

Enfin, comme pour tous les téléviseurs OLED, le contraste est dit infini, puisque cette technologie permet d'obtenir un noir absolu grâce aux pixels qui s'éteignent individuellement.

HDR

Comme pour les mesures du contenu SDR, nous n'avons pas eu le temps de tester le Display Tone Mapping. En revanche, nous avons pu mesurer le pic lumineux.

pic lumineux hisense a9g

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, avec notre protocole habituel (une fenêtre de 10 %), le téléviseur affiche un pic lumineux de 581 cd/m². Cela reste faible, comparé à de nombreux concurrents : Sony XR55-A80J (600 cd/m²), Panasonic 55HZ1000 (733 cd/m²), et nous ne le comparons même pas au nouveau LG G1 et sa nouvelle dalle EVO (853 cd/m²).

Au-delà de cette valeur, le téléviseur ne dépasse pas les 660 cd/m², même avec une fenêtre de 2 %. Cela reste un pic lumineux très faible.

delta e hdr hisense a9g

Comme vous pouvez le voir, la colorimétrie du mode HDR est très bonne, nous avons mesuré un delta E de 2,12. Pour rappel, la valeur de référence est de 3. En dessous, l'œil n'est pas en capacité de détecter les dérives. À titre de comparaison, le Panasonic HZ 1000 de l'an dernier avait révélé un delta E moyen de 2,37.

L'espace colorimétrique DCI-P3 est couvert à 98 %. C'est une très bonne mesure. En comparaison, le Panasonic JZ1000 couvre aussi bien cet espace, tandis que le Sony A90J le couvre à 95 %.

DCI-P3 Hisense A9g

Jeux vidéo

Si la rémanence n'est pas un problème sur les téléviseurs OLED, l'input lag ne dépend pas de la technologie d'affichage. Ici, le Hisense A9G a un retard à l'affichage mesuré à 30 ms, ce qui est loin d'être bon. C'est même la pire mesure faite depuis le début de nos tests téléviseurs. Certains modèles d'il y a deux ans, comme le Samsung Q85R, font mieux que l'A9G.

Point important et appréciable, le mode d'image n'est pas lié au mode jeu. Vous pourrez donc profiter de la très bonne colorimétrie du mode FilmMaker et de l'input lag « contenu » du mode jeu.

Le téléviseur embarque également l'ALLM, l'eArc et le VRR. Cependant, il faudra faire une croix sur le 4K 120 Hz. C'est d'autant plus dommageable lorsque l'on sait que la dalle est en capacité d'assurer une fréquence de 120 Hz. Le VRR n'est disponible que sur une plage de fréquence entre 48 et 60 Hz. Vous ne pourrez donc pas en profiter en 1 080p 120 Hz.

Hisense 55A9G : l'avis de Clubic

Si l'on doit tenter de répondre à la question posée en préambule, nous pouvons dire que le Hisense 55A9G est un pari réussi pour la marque. En plus de son prix attractif, ce téléviseur propose une très bonne qualité d'image SDR et HDR, bien aidé par l'OLED.

Néanmoins, il y a de trop gros manques pour un téléviseur commercialisé en 2021 : HDMI 4K 120 Hz, magasin d'applications encore un peu léger et télécommande sans rétroéclairage.

Si vous n'êtes pas un gamer acharné, le meilleur conseil que l'on puisse vous donner est d'attendre une ODR de la part de Hisense. Dans ces conditions, le Hisense 55A9G, sera un très bon téléviseur pour vos séances cinéma à la maison.

Hisense 55A9G

7

Si le Hisense 55A9G n'a rien de révolutionnaire, il n'en est pas moins un très bon téléviseur OLED avec un prix attractif. Avec un magasin d'applications plus fourni, un rétroéclairage sur la télécommande et la 4K 120Hz, il aurait pu devenir LA référence des téléviseurs OLED d'entrée de gamme.

Les plus

  • Prise en charge de tous les formats HDR
  • Système son meilleur que la plupart des concurrents
  • 4 prises HDMI 2.1 (VRR, ALLM et eARC) ...
  • Contraste infini, OLED oblige
  • Qualité d'image en SDR et HDR

Les moins

  • Absence rétroéclairage télécommande
  • Manque d'application sous VIDAA (Mycanal, Disney+, OCS)
  • ... mais non compatible 4K 120Hz
  • Processeur pas au niveau des meilleurs

Qualité d'image 9

Jeux Vidéo 7

Audio 9

Ergonomie 6

Système d'exploitation 7

Modifié le 02/08/2021 à 11h40
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sonos Roam : découvrez ce que vous pouvez espérer de la nouvelle mise à jour
Creative annonce la barre de son Sound Blaster Katana V2, pensée pour le gaming
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
Le spécialiste de l'audio Denon se lance aussi dans les intras sans-fil avec un design fou (non)
Samsung partenaire du Louvre pour proposer des nouveaux visuels pour son Frame
iPhone 13 Pro : le ProRes arrivera bientôt, par voie de mise à jour
Les téléviseurs Panasonic accueillent (enfin) Disney+
BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Haut de page