Hisense OLED, Mini-LED, QLED, LaserTV : des nouveautés comme s'il en pleuvait

Nathan De Langhe
Spécialiste Audio/ Vidéo & Maison connectée
14 septembre 2021 à 17h42
0
HisenseHS312 © Hisense
© Hisense

OLED, Mini-LED, QLED et LaserTV … Hisense ne se prive de rien, pour le bonheur des utilisateurs. Tous ? Malheureusement non : si bon nombre de caractéristiques techniques sont séduisantes, les gamers invétérés sont tout de même laissés de côté.

Partenaire officiel du Paris-Saint-Germain, Hisense a vu les choses en grand et nous a convié dans une loge du Parc des Princes, pour nous faire découvrir les nouveautés de sa gamme de téléviseurs, qui vont débarquer dans les semaines à venir. Son line-up de fin d'année témoigne de l'appétit gargantuesque de la marque, qui ne fait aucune concession : Hisense laisse le choix au consommateur et ne se prive d'aucune technologie d'affichage.

Hisense A9G, A85G, A8G : des téléviseurs OLED adaptés à tous les besoins (ou presque)

Hisense A9G
© Hisense A9G

Le haut de gamme OLED d'Hisense est toujours incarné par la série A9G, que nous avions testé il y a quelques semaines , disponible en version 55" et 65" aux prix respectifs de 1 990 € et 2 490 €.

Comme pour les technologies d'écran, Hisense fait la part belle à la diversité des normes HDR et tous ses téléviseurs OLED proposent HLG, HDR10, HDR10+, Dolby Vision, Dolby Vision IQ et même l'Imax Enhanced . Côté son, les A9G sont compatibles Dolby Atmos et DTS:X . L'utilisateur a donc toute latitude dans le choix du format audio ou vidéo. Notons tout de même que si les gamers apprécieront la présence du VRR et de l'ALLM, ils devront toujours composer avec la contrainte du 4K à 60 Hz.

Hisense A8G
© Hisense A8G

Par ailleurs, Hisense profite de ce second semestre pour attirer ses potentiels futurs clients vers des modèles plus « entrée de gamme ». Ce segment est incarné par le Hisense A8G, lequel, s'il reprend les mêmes caractéristiques que son aîné, souffre également des mêmes défauts.

La recette pour pouvoir diminuer la douloureuse ? L'utilisation d'une dalle 50 Hz et un pic de luminosité plus restreint. En plus de cela, le A8G perd la barre de son et les enceintes cheminées du A9G. Autant de concessions qui permettent à Hisense de proposer un téléviseur OLED aux alentours de 1 000 €, idéal pour quiconque n'a pas besoin du 4K 120 Hz.

Hisense A85G
© Hisense

Enfin entre les deux modèles précédemment cité, vient s'intercaler le 55A85G. Ce téléviseur reprend la dalle 120 Hz du A9G et les mêmes spécifications techniques sans barre de son ni enceintes cheminées du A8G. Il sera commercialisé 1 500 € environ.

Hisense U9GQ : un téléviseur Mini-LED pour les éblouir tous

Hisense U9GQ
© Hisense U9GQ

On reproche souvent aux téléviseurs OLED leur pic de luminosité contenu ; pour répondre à ces critiques, Hisense propose donc le U9GQ, un téléviseur Mini-LED et QLED qui trouvera sa place dans tous les salons, même les plus lumineux.

Selon Hisense, le U9GQ peut atteindre un pic de luminosité supérieur à 2 000 nits, couplé à 1 280 zones de rétro-éclairage, soit de quoi gérer finement la dalle. En outre, le téléviseur sera équipé d'un système audio 3.1.2 de 90 watts. Comme pour les téléviseurs OLED de la marque, il embarque l'intégralité des formats HDR, et peut lire le Dolby Atmos et le DTS:X. Ce modèle est proposé avec une unique diagonale de 75 pouces et sera commercialisé autour de 3 000 €.

100L9G : le vidéoprojecteur à ultra-courte focale Triple Laser

Hisense L9G
© Hisense

Depuis quelques années Hisense tend à démocratiser les grandes diagonales pour les particuliers. Pour ce faire, le constructeur s'appuie cette année sur le LaserTV, soit un vidéoprojecteur laser à ultra courte focale. Le bénéfice ? Une diagonale maximale de 100" associée au confort d'utilisation d'un téléviseur.

Le LaserTV d'Hisense est ce que l'on appelle une solution « all-in-one », tout-en-un. En effet, l'achat du téléviseur s'accompagne systématiquement de l'écran de projection. En plus de cela, le vidéoprojecteur est équipé d'une barre de son et de VidaaOS afin de profiter de vos applications de streaming préférées.

À ce propos, Hisense nous a confirmé l'arrivée des applications MyCanal , Disney+ et Apple TV+ sur son OS avant la fin d'année.

Enfin, précisons que si la marque se permet de présenter autant de nouveautés, c'est que le début d'année a été très florissant : Hisense a plus que doublé sa part de marché sur les téléviseurs, passant de 2 à 5,4 %. Cela en fait la sixième marque du marché en termes de valeur et la cinquième en termes de volume.

Source : Hisense

Modifié le 15/09/2021 à 15h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Lectures liées

Sonos Roam : découvrez ce que vous pouvez espérer de la nouvelle mise à jour
Creative annonce la barre de son Sound Blaster Katana V2, pensée pour le gaming
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
Le spécialiste de l'audio Denon se lance aussi dans les intras sans-fil avec un design fou (non)
Samsung partenaire du Louvre pour proposer des nouveaux visuels pour son Frame
iPhone 13 Pro : le ProRes arrivera bientôt, par voie de mise à jour
Les téléviseurs Panasonic accueillent (enfin) Disney+
BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Haut de page