VivaTech 2021 : tendances, jauge, durée... focus sur une édition "phygitale"

13 avril 2021 à 11h30
0
VivaTechnology 2021
© Viva Technology

Rallongée d'une journée, l'édition 2021 du salon Viva Technology aura bien lieu lors d'une édition hybride mi-physique mi-online, du 16 au 19 juin, à Paris.

Ce mardi matin, le président du conseil de surveillance du groupe Publicis, Maurice Lévy, la directrice générale de Viva Technology, Julie Ranty, et le président-directeur général du groupe Les Échos - Le Parisien, Pierre Louette, ont dévoilé les contours et les tendances de l'édition 2021 de VivaTech, l'un des grands salons européens de l'innovation et des nouvelles technologies, qui aura lieu dans un format hybride à Paris, toujours Porte de Versailles. Tous trois ont livré des détails plus précis sur la forme que prendrait l'événement, qui marquera le retour des grands salons, plus d'un an après l'éclatement de la pandémie de coronavirus.

L'environnement, l'inclusion et les technologies de rupture au programme

C'est un petit événement auquel nous avons assisté ce matin. Une conférence de presse présentant un événement physique (du moins en partie), voilà une chose à laquelle nous ne croyions plus. Et pourtant ! Avec la mission de rassembler les meilleurs acteurs de l'innovation et après une édition 2020 annulée, Viva Technology est bien de retour et semble sur le point d'honorer une promesse faite il y a plusieurs mois : assurer un événement en « phygital », comme se plaît à le dire Maurice Lévy, c'est-à-dire un salon avec une part en présentiel, en physique, et une autre en ligne, en digital.

Autour des piliers de l'Inspiration, de l'Innovation et du Business, plusieurs grandes thématiques ou tendances feront VivaTech 2021 :

  • L'innovation au service de l'environnement ;
  • Tech for Society, ou comment la tech se met au service de l'inclusion (numérique, femmes dans la tech, santé, information, etc.) ;
  • Les technologies de rupture (mobilité, 5G, aéronautique, robotique, nanotechnologie, aérospatial, etc.) ;
  • Scaling-up (le changement d'échelle d'une entreprise, pour accélérer l'émergence de champions européens de la tech), avec une présence de sociétés SaaS, Fintech et e-commerce ;
  • La relance économique et la transformation digitale, avec le travail du futur (cybersécurité, VR, etc.).

Une édition rallongée d'une journée pour satisfaire aux exigences sanitaires

Si la liste des speakers ne sera dévoilée que le mois prochain, nous a-t-on dit, l'équipe dirigeante du salon promet du lourd, et ne manque pas de rappeler que Viva Technology a su attirer, ces dernières années, de grands noms comme Jack Ma, Mark Zuckerberg ou Satya Nadella. Mais l'événement est bien loin de se résumer à la seule présence de ses intervenants.

L'édition 2021 aura donc lieu du mercredi 16 au samedi 19 juin, avec une journée supplémentaire par rapport à la précédente édition. Cette durée rallongée était nécessaire pour pouvoir davantage « étaler » la présence du public, qu'il s'agisse de professionnels et/ou de particuliers, dans le but de respecter les conditions et normes sanitaires, qui promettent d'être drastiques.

📊 En 2019, lors de sa dernière édition, Viva Technology avait accueilli plus de 13 000 start-ups, 124 000 visiteurs et touché 231 millions de personnes grâce à l'influence du numérique.

Batmobile - VivaTech 2019 © Alexandre Boero pour Clubic.com
La Batmobile était de la partie lors de la dernière édition, en 2019 ! (© Alexandre Boero pour Clubic.com)

Car, si le retour d'un salon à dimension physique est appréciée, l'espace sera « resserré ». Le nombre de visiteurs sera limité, la jauge contrôlé en temps réel sur place, et l'événement s'étalera sur 25 000 m², sur la moitié du Hall 1 occupé jusqu'à présent à Paris Expo Porte de Versailles. Un test COVID négatif datant de moins de 72 heures sera exigé (la forme du test, PCR ou autre, n'a pas encore été arrêtée), la désinfection renforcée et les espaces de restauration installés en extérieur.

Des innovations et une facilitation des échanges, physiques ou à distance

On notera enfin qu'en tant que format hybride, Viva Technology 2021 a monté tout un dispositif pour respecter la promesse. Plusieurs chaînes de télévision éphémères seront reconfigurées comme des plateaux TV, une chaîne live sera accessible 24 h/24, et des algorithmes de mise en relation ont même été développés, d'ailleurs fondés sur la sérendipité, pour faciliter les échanges et rencontres entre professionnels, que ce soit en one-to-one ou en petits groupes. Une dimension internationale sera véritablement donnée à VivaTech, avec des délégations venant du monde entier, mais aussi des multiplex depuis l'Afrique, l'Asie du Sud-Est et l'Amérique du Nord, avec des invités locaux qui aideront à créer des passerelles entre l'Europe et les écosystèmes tech planétaires.

500 exposants ont en tout cas déjà confirmé leur présence. Plus de 200 start-ups devraient être physiquement présentes sur place. Et de grandes sociétés internationales, comme Google, Facebook, Orange, Huawei ou Microsoft seront représentées.

Parmi les innovations à suivre, FARM3 présentera sa ferme ultraponique, SolarStratos exhibera son avion solaire biplace, Wind My Roof exposera son éolienne de toit, Boston Dynamics proposera des démonstrations de son petit robot Spot, CAPS présentera sa capsule autonome volante et Bodyo dévoilera sa capsule qui permet d'obtenir un bilan de santé complet en 6 minutes.

Rendez-vous donc au mois de juin pour (re)vivre la tech ensemble !

atmosphere-photo-vivatech.png © Viva Technology 2019
© Sipa Viva Technology

Source : conférence de presse

Modifié le 13/04/2021 à 11h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Pourquoi le marché des jeux d'argents en ligne est-il en pleine ébulition ?
Leak Twitch :
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Plus de la moitié des produits étudiés par la DGCCRF après des achats sur des marketplaces présentent des anomalies
WhatsApp commence à activer le chiffrement des sauvegardes
Les ingénieurs de Shopify partent en guerre contre... les robots acheteurs de baskets
Suite à une faille sur GitKraken, les plateformes GitHub, GitLab et BitBucket révoquent massivement des clés SSH
Sécurité : quelles sont les attaques les plus rentables pour les pirates, comment s'en protéger ?
Une enquête confirme qu'Amazon fait des copies de produits sous sa propre marque
Deux jours après une gigantesque panne provoquée par un mauvais copier-coller, OVH entre en Bourse
Haut de page