Déjà reporté, le Computex 2020 est désormais annulé

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
12 juin 2020 à 08h13
0
© Computex

En mars dernier, les organisateurs du Computex avaient pris la décision de reporter le salon de juin à septembre, date à laquelle ils s’imaginaient sans doute que le coronavirus ne serait qu’un lointain souvenir. Rattrapés par la réalité et face à une recrudescence des cas à Taïwan, la TAITRA et la TCA annoncent aujourd’hui que le Computex 2020 n’aura tout simplement pas lieu.

Du moins pas sous la forme qui était prévue à l’origine. Comme de nombreux autres avant lui, le salon dédié à l’informatique assurera une présence minimum via divers streams et autres interventions de grands noms du secteur.

La tenue de l’événement n’était pas prudente

« COMPUTEX est reprogrammé pour 2021 », peut-on lire noir sur blanc sur le site du salon. Et pour motiver cette décision, les organisateurs de rappeler quelques chiffres. Plus de 7 350 000 personnes ont été diagnostiquées positives à la maladie à Covid-19 dans 187 pays. Et Taïwan, même s’il n’en compte que 443 et que de nombreux pays n’hésitent pas à saluer sa gestion de la crise sanitaire, ne veut prendre aucun risque.

C’est que le Computex est un salon populaire. En 2019, la grand-messe de l’informatique hébergeait 1 685 exposants et recevait la visite de quelque 42 495 visiteurs en provenance de 171 pays, rappelle l’organisation. La tenue d’un événement de cette ampleur sonne alors comme une invitation à aggraver le cas d’un pays qui, jusqu’à présent, s’en sort plutôt bien (sept personnes sont décédées du coronavirus dans l’archipel depuis le début de la crise).

Dans la balance ont également dû peser les critiques qui ont plu sur le CES de Las Vegas, qui s’était tenu sans restrictions particulières en janvier dernier. Selon plusieurs observateurs, le salon dédié aux nouvelles technologies aurait été un véritable incubateur de la propagation rapide du virus aux États-Unis. Rien qui ne semble entamer une remise en question de la part de ses organisateurs : le CES 2021 se tiendra comme prévu en janvier, et sera ouvert au public.

Des conférences en ligne pour rassurer les déçus

Comme beaucoup d’autres, la TAITRA et la TCA, les organisateurs du Computex, font contre mauvaise fortune bon cœur. Sur le blog du salon toujours, on peut lire que plusieurs événements en quatre temps seront proposés en ligne afin que « l’industrie de la tech reste connectée avec le Computex ».

Il y aura tout d’abord « #COMPUTEXOnlineTalks », un débat sur l’intelligence artificielle et la 5G auquel ont déjà pris part le 2 juin dernier des huiles d’Intel, NVIDIA, Qualcomm, Supermicro, Delta Electronics ou BenQ et consultable sur la chaîne YouTube de l’événement.

Pour les professionnels, le Computex a aussi joué les entremetteurs le 3 juin dernier en faisant se rencontrer (virtuellement) 30 acheteurs « VIP » de 14 pays du globe avec des fournisseurs taïwanais.

À venir, le « #InnoVEXOnlineDemo » se tiendra sur YouTube le 29 juin prochain et permettra au grand public de découvrir les nouveautés qui auraient dû être présentées au cours du salon au début du mois. Enfin, à compter du 28 septembre, le Computex lancera une plateforme permettant de se promener virtuellement dans les allées du salon et de découvrir plus en détail les nouveaux produits en question.

Du reste, les invitations pour la prochaine édition sont déjà envoyées. Rendez-vous du 1 au 5 juin 2021 pour un Computex que l’on espère plus conventionnel.

Source : Computex

Modifié le 12/06/2020 à 08h51
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla licencié par Ubisoft
scroll top