Coup dur pour l'aéronautique, le Salon du Bourget 2021 est annulé

08 décembre 2020 à 15h48
14
Ariane 1 et Ariane 5, au Bourget © Alexandre Boero pour Clubic.com
Ariane 1 et Ariane 5, au Salon du Bourget (© Alexandre Boero pour Clubic.com)

C'est sur fond d'incertitudes sanitaires que l'organisation du prestigieux événement biennal a annoncé, lundi, l'annulation de la prochaine édition.

L'espoir de voir le prochain Salon du Bourget avoir lieu était mince, mais certains acteurs y croyaient encore. Pourtant, lundi 7 décembre, le conseil d'administration du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris (SIAE) a définitivement mis fin aux espérances de tout un secteur en annonçant l'annulation de l'édition 2021, en raison de la crise sanitaire de la Covid-19, qui a déjà provoqué l'annulation de plusieurs événements majeurs ces derniers mois et pour l'année à venir.

La Covid-19, bourreau du Salon du Bourget

Le Salon du Bourget édition 2021, 54e du nom, devait se dérouler du 21 au 27 juin prochain, après une traditionnelle pause de deux ans. Désormais, il faudra attendre juin 2023 pour voir les plus grandes entreprises et start-up des secteurs de l'aéronautique et de l'espace exhiber leurs dernières innovations et leurs plus beaux spécimens.

« Nous sommes évidemment déçus de ne pouvoir tenir l'édition 2021 du Salon du Bourget. Après de longs mois de suspension de toute activité, la communauté internationale aéronautique, spatiale et de défense se réjouissait de se retrouver », a commenté Patrick Daher, Commissaire général des salons internationaux de l'Aéronautique et de l'Espace, et président du groupe Daher. « Nous travaillons dès aujourd'hui à faire que l'édition 2023 soit le salon du renouveau, au service de l'aéronautique et de l'espace, au niveau mondial », a-t-il ajouté, pour conclure sa réaction sur une note d'optimisme.

La décision de l'annulation, motivée par des conditions sanitaires incertaines et une crise de coronavirus qui devrait hélas encore largement occuper l'espace en 2021, a été prise en accord avec le conseil du GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), dont le SIAE est une filiale.

Une annulation logique

Dans un tel contexte et avec l'impossibilité de pouvoir organiser de grands rassemblements (le salon avait réuni 316 470 visiteurs et accueilli 2 453 exposants sur une surface de 125 000 m² en 2019), il était difficile d'envisager le maintien de l'événement.

« Nous remercions très chaleureusement l’ensemble de nos partenaires, exposants et prestataires, pour leur confiance. Nous partageons leur déception car l'attractivité du Salon du Bourget ne se dément pas, même en période de crise. L’édition 2023 sera un grand salon. Toutes nos équipes sont d’ores et déjà mobilisées sur cette mission pour réussir ce prochain salon », a pour sa part commenté le directeur général du salon, Gilles Fournier.

La SIAE annonce d'ores et déjà son intention de rembourser intégralement ses exposants. L'organisateur assumera seul les conséquences financières de cette annulation, qui nous donne désormais rendez-vous en 2023.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Le CES, le MWC, le Computex (on nous annonce le maintien de VivaTech en 2021 et c'est une bonne nouvelle, reste à savoir désormais sous quelle forme), et maintenant, le Salon du Bourget : la liste des événements majeurs annulés, en passe de l'être ou amputés ne cesse de gonfler. La faute, hélas, à la pandémie de coronavirus. Mais concernant le Bourget, cette annulation est encore plus symptomatique que pour d'autres rendez-vous. Le secteur de l'aéronautique est en panne sèche et souffre de la plus grave crise de son histoire. Les compagnies n'enregistrent plus de commandes ou presque, des dizaines de milliers d'emplois ont déjà été sacrifiés ces six derniers mois, l'innovation est presque au point mort, et les perspectives, quoi qu'en en dise, sont loin d'être roses. Il ne pouvait en être autrement pour le prochain Salon du Bourget. Gageons que d'ici 2023, le secteur aura su se réinventer et que cette triste pandémie sera loin derrière nous.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
6
genesya
Klaus Schwab ne veut plus d’avion tant qu’ils ne seront pas électriques on dirait
Fulmlmetal
" l’innovation est presque au point mort"<br /> !!! euh vous ne devez pas vous intéresser à l’aviation en générale pour sortir une chose pareille.<br /> Les avions militaires comme civiles n’ont jamais été aussi hi-tech et les projets d’avenir sont passionnants (UCAV, essaim de Drone, réacteur à carburant bio, Liner avec un seul pilote voire aucun assisté par une IA, communication satellitaire permettant un contact et suivi permanent, avion de combat piloté par IA, etc). Non l’aviation n’est pas au point mort
AlexLex14
Il ne faut pas s’arrêter sur trois ou quatre mots… c’est tellement réducteur.<br /> Pour ta gouverne, on parle du Salon du Bourget, dont la majeure partie (des intérêts, contrats signés et visiteurs) tournent autour de l’aviation civile.<br /> Et si tu as l’occasion de parler avec quelques représentants de R&amp;D d’entreprises, groupes ou syndicats de l’aérien (ce que j’ai eu l’occasion de faire depuis un an et demi), tu te rendras vite compte que certaines entreprises ont réduit la voilure sur la R&amp;D, particulièrement depuis le début de l’année. On s’en rendra vite compte <br /> Dans sa grande partie, oui, l’innovation est hélas presque au point mort comparée à ce qu’elle était il y a quelques années. Il y a évidemment des exceptions, comme le pan militaire, mais pour le reste, c’est compliqué, très compliqué. Et le secteur ne s’en remettra pas de sitôt hélas…
Fulmlmetal
C’est une vision très noire des choses que je ne partage pas. J’ai donné quelques exemples de recherches et projets en cours (IA, aile portante, bio carburant, moteurs électrique, liaison sat) si ça ne suffit pas à en faire de l’innovation …<br /> si tu regardes bien l’aviation civile n’a pas évoluer tant que ça au fil des ans depuis 50 ans, ça s’est toujours fait de façon très progressive, il n’y a jamais eu de rupture technologique. donc j’ai un peu de mal à voir comment on peut avoir une vision si pessimiste pour l’aviation.<br /> Certes la crise du covid paralyse les compagnies et l’aviation, ce qui explique cette pause des investissements et achats mais c’est plus lié à un «&nbsp;stand by&nbsp;» observationnel qu’à une véritable crise. Pour moi on est dans la meme situation de l’après 11 septembre, un creux de 1 ou 2 ans avant une vague de forte reprise du secteur aéronautique. Inévitablement ça repartira tot ou tard et les compagnies rachèteront forcement des avions, il faut bien renouveler des flottes, certaines compagnies disparaitront et d’autres apparaitront, c’est un cycle qui ne bouleversera pas l’aviation civile plus que ne l’a fait l’arrivée des compagnies low cost.<br /> Quand à la recherche, elle continue, à un rythme certes ralenti ces temps ci à cause du covid mais il n’y a aucune raison que ça s’arrête, la guerre Boeing/Airbus est toujours là et Comac espère toujours venir jouer les troubles fêtes. Boeing a aussi un grand intéret de se renouveler pour redorer son blason.<br /> Bref, non je ne partage pas du tout ton avis très négatif de la situation.<br /> Quand au salon du Bourget, il faut reconnaitre qu’année après année il a perdu de son attrait, moins d’avions, moins de constructeurs présents, moins de stand dédié au spatial, moins de présence des forces armées (Russes et US notamment) à cause de contextes politiques défavorables. Et les constructeurs savent que les contrats ne se font plus durant ces salons ultra couteux et inutiles. Donc oui le Bourget se meurt petit à petit (au profit d’autres salons comme Farnborough ou à Dubaï) mais cela ne veut pas dire que l’aviation est au point mort.
AlexLex14
Fulmlmetal:<br /> donc j’ai un peu de mal à voir comment on peut avoir une vision si pessimiste pour l’aviation.<br /> Elle est pessimiste à court et moyen terme, pas sur le long terme…<br /> Je ne noircis pas tant que ça le trait, je nuance. Mais sincèrement, et tu le sais bien, que le secteur va vivre de sombres heures pendant un moment.<br /> Combien de compagnies (dont de «&nbsp;lourdes&nbsp;» compagnies intermédiaires comme British) survivent grâce au soutien de leur État ? Enormément. Je tire sur une ambulance mais Alitalia serait morte aujourd’hui sans l’État italien à son chevet.<br /> Si le trafic tarde à repartir, tu n’as pas que les compagnies qui risquent leur peau : tu as les sous-traitants, les avionneurs, et s’il n’y a personne pour acheter les produits et services de demain, les choses ne s’arrangeront pas.<br /> Espérons maintenant que les planètes s’alignent et que le civil reparte, et que ton optimise l’emporte. Je ne demande que ça
Palou
et le salon de Farnborough, il va être annulé aussi en mars prochain ?
Fulmlmetal
Cette crise est la meme qu’après le 11 sept qui avait vu une forte chute de l’activité des compagnies de nombreux mois, ça n’a pas bouleversé le secteur tant que ça finalement. l’histoire se répètera.<br /> Les grandes compagnies seront toujours aidés par les états, de meme qu’elles le font pour pleins d’autres secteurs (banques, industriels, énergies, etc), c’est un peu le role des états.<br /> Notre civilisation et l’industrie mondialiste ne peut plus de passer de l’aviation, c’est un fait, ça repartira. Et si les ventes sont actuellement en stand by ça ne veut absolument pas dire que les projets d’avenir sont au point mort. Certains projets mettent 10 à 20 ans pour aboutir donc tout stopper ce sera mettre une entreprise en grave danger pour le futur.<br /> Quand aux équipementiers, c’est comme toujours eux les plus mal, mais c’est valables aussi dans d’autres secteurs comme l’automobile par exemple. Ce sont les premiers à souffrir mais les industries ont besoins d’eux donc c’est aussi leur intéret de les aider.
AlexLex14
Fulmlmetal:<br /> l’histoire se répètera<br /> Espérons
AlexLex14
Il a été annulé cette année,<br /> RDV en 2022 théoriquement pour le prochain
carinae
On ne va pas se mentir . … Airbus et tout le secteur est dans la moise. Certes il ne faut pas être pessimiste mais beaucoup de projets IT notamment sont au point mort depuis presque 1an et notamment tout ce qui tourne autour de la digitalisation… Les entreprises prestataires, puisque le plupart du temps ce sont elles qui mènent ce type de projets …ont bien morflé .<br /> Après tu as tout a fait raison il faut rester optimiste…ça ne durera pas … mais bon pour l’instant ce n’est pas la panacée <br /> Il y a une réalité qui ne transparaît pas dans les magazines août au journal télévisé…
Fulmlmetal
carinae:<br /> Airbus et tout le secteur est dans la moise<br /> Airbus a un carnet de commande énorme, au 30 juin il restait 7584 appareils à librer, soit plus de 10 ans de fabrication garantie. Y a plus d’une entreprise dans la moise qui aimerait avoir un tel carnet de commande.<br /> Airbus est juste dans une passe où elle livre peu d’avions à cause de la situation sanitaire (production ralentie ou demande de report de livraison imminente de certaines compagnies).<br /> Airbus a une trésorerie de 8Md€, et chaque année elle fait 1 à 3Md€ de bénéfice net. Certes 2019 a été négatifs (-1.3Md€) à cause d’investissement et du rachat de Bombardier aviation et 2020 le sera surement mais le groupe est loin d’etre dans la moise. Rien à voir avec la situation d’autres sociétés qui sont vraiment tres tres mal
carinae
C’est vrai mais ça n’empêche pas que pour l’instant ce n’est pas rose et ca l’est encore moins pour les sous traitants vu que la production est au ralenti et que beaucoup de projets sont arrêtés et ce … depuis presque 1 an maintenant… Et c’est aussi vrai pour les clients. …qui peuvent très bien revenir sur leur commandes (ce que certains ont déjà fait…).
Fulmlmetal
ce n’est pas rose pour tout le monde, sauf pour Amazon <br /> Pour ce qui est des annulations de commande, il faut savoir que les compagnies qui font cela payent des pénalités, ce serait trop facile sinon. Elles ont en général tendance à négocier un report ou un changement de modèle. Et puis quand elles commandent des avions c’est pour une livraison 5 à 6 ans plus tard donc faut anticiper les reprises, faut pas commander quand il y a un besoin sinon c’est trop tard. Et puis une compagnie ne dépense pas grand chose à l’achat, c’est surtout un contrat d’intention d’achat (avec des clauses de pénalités en cas d’annulmation ou retard), c’est surtout à la livraison qu’elle paie le plus gros donc meme si aujourd’hui les finances sont mauvaise il est probable qu’elles seront bonnes dans 5 ans.<br /> Il faut savoir que les compagnies ont des vieux avions à remplacer donc c’est primordial d’anticiper des commandes sachant qu’il faut plusieurs années pour la livraison. Un viel avion coute cher donc renouveler une flotte est primordial.
philouze
«&nbsp;Cette crise est la meme qu’après le 11 sept qui avait vu une forte chute de l’activité des compagnies de nombreux mois, ça n’a pas bouleversé le secteur tant que ça finalement. l’histoire se répètera.&nbsp;»<br /> Non, pas du tout mais alors PAS DU TOUT :<br /> 1024×527 176 KB<br /> le 11/9 c’est un mini creux qui n’a même pas infléchi durablement la pente et qui a baissé les vols mondiaux de quelques %<br /> le COVID c’est -98% des vols en europe !<br /> c’est un printemps et un été entier sans une trace blanche dans le ciel, c’est une reprise à peine amorcée et fracassée dans les deux mois qui ont suivi.<br /> ne confond pas 1 et 100, oui toutes les R&amp;D réelles (pas les effets d’annonce sur l’hydrogène - la bonne blague- ) sont reportées sine die, les fournisseurs sont étranglées, les majors sont en sommeil, et le bourget il n’y aurait rien de nouveau à présenter.
Fulmlmetal
Ce n’est pourtant pas le nombre d’article qui manque sur le sujet, quelques exemples parmi des centaines …<br /> leparisien.fr – 27 Nov 01<br /> Air France plombé par les attentats du 11 septembre<br /> La compagnie aérienne subit de plein fouet les conséquences des attentats du World Trade Center avec un résultat d'exploitation en chute de<br /> TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone<br /> Aérien : l'ombre du 11 septembre plane toujours...<br /> Les compagnies aériennes ne sont toujours pas sorties de la crise provoquée par les attentats du 11 septembre 2001, auxquels certaines n'ont pas survécu, et ont dû se réorganiser pour faire face au recul du trafic et à l'augmentation des coûts liés...<br /> ilo.org – 30 Oct 01<br /> L'aviation mettra «des années» à se remettre du 11 septembre, estime le BIT<br /> GENÈVE (Nouvelles du BIT) - L'Organisation internationale du Travail (OIT) estime que le secteur de l'aviation civile mettra «des années» à recouvrer le niveau d'activité qui était le sien avant le mois de septembre. Pour remettre sur pied cette...<br />
Fulmlmetal
ok, le rapport avec 2001 n’était pas judicieux meme si cela avait été une crise qui avait mis à mal les finances des compagnies (il ne faut pas QUE voir le trafic passager), mais t’inquiète pas, les grandes compagnies auront les aides des états, certaines en profiteront pour racheter d’autres en difficultés et d’autres petites qui risquent de disparaitre laisseront la place à d’autres nouvelles. Le marché du transport aérien est tel qu’il ne disparaitra pas de si tot et les investisseurs seront toujours là où il y a un marché en croissance permanente.<br /> Les pessimistes comme vous voient tout en noir avec ce Covid, depuis des mois à vous écouter on va tous mourir, les commerces locaux vont tous disparaitre, l’aviation c’est mort, etc ça va quoi, 8 mois à n’entendre partout que des pessimistes ça saoule. Les activités repartiront, il y aura des anciens, nouveaux, des changements mais ça tournera toujours.<br /> Lors de la crise des subprimes les pessimistes nous avaient dit que les banques allaient gravement souffrir, que de nombreuses risquaient de disparaitre, qu’ils faudrait 10 ans pour retrouver le meme niveau, on (l’état) les a aidé avec des prêts et finalement après un an elles avaient retrouvé leur niveau d’avant.
AlexLex14
Fulmlmetal:<br /> Les pessimistes comme vous voient tout en noir avec ce Covid, depuis des mois à vous écouter on va tous mourir, les commerces locaux vont tous disparaitre, l’aviation c’est mort, etc ça va quoi, 8 mois à n’entendre partout que des pessimistes ça saoule.<br /> Tu fais d’un cas une généralité…<br /> À titre personnel, je suis pessimiste pour les prochains mois, car je connais un paquet de gens qui sont d’ores et déjà dans la merdasse et qui savent pertinemment que pour eux, leur activité est plombée. Mais d’un autre côté, je sais bien que les choses vont repartir dans bien des secteurs. Sauf que tu ne peux pas nier que les dégâts seront colossaux, et que ce que donne aujourd’hui l’État aux uns et aux autres (comme aux compagnies aériennes), et bien tôt ou tard, il faudra le rembourser. Air France n’a pas reçu un don, mais un prêt. Et là, tu sais bien de quoi je veux parler : licenciements ; dettes etc. etc.<br /> C’est plus être réaliste que pessimiste d’ailleurs.<br /> Dans un monde idéal, j’aimerais que tout le monde soit gentil, que tout le monde soit à son aise et que personne n’ait de problèmes de santé. Sauf que si je me penche une seconde sur notre réalité, je me rends vite compte dans quelle situation beaucoup d’entre nous se trouvent.<br /> Tiens, prenons encore l’exemple d’Air France. La fin des dessertes courtes compensables par le train, c’est une bonne idée sur le papier, mais encore un coup de plus porté à la compagnie, et des licenciements redoutés. Et de l’autre côté, ça ne nécessitera pas autant d’embauche du côté de la SNCF. Donc encore des emplois détruits.<br /> Alors oui, positivons, il le faut, c’est vital ! Et personne ne se satisfait de la situation. Mais restons lucides.
Fulmlmetal
Quel discours pessimiste !!! ça ne doit pas etre facile de vivre avec toi qui voit tout en noir.<br /> AlexLex14:<br /> Tiens, prenons encore l’exemple d’Air France. La fin des dessertes courtes compensables par le train, c’est une bonne idée sur le papier, mais encore un coup de plus porté à la compagnie, et des licenciements redoutés. Et de l’autre côté, ça ne nécessitera pas autant d’embauche du côté de la SNCF. Donc encore des emplois détruits.<br /> L’abandon du local par Air France est uniquement la conséquence de restructuration. Ces dessertes nationales faisaient perdre de l’argent. il est doute logique qu’une entreprise qui veut se redresseur veuille réduire les activités déficitaires. La concurrence féroce du low cost a fortement impacté les liaisons court courrier et le TGV également, donc on n’a rine imposé à Air France, elle doit juste s’adapter selon le marché. si elle perd sur le court courrier et en gagne sur le moyen et long courrier, c’est logique qu’elle se concentre sur ce domaine.<br /> Ensuite il y a eu aussi un lobbying écolo (soutenu par le gouvernement après les élections) qui a fait mal à l’aviation en mettant en cause la pollution et en vantant les transport électrique du train.<br /> Rassures toi, des crises il y en a déja eu, il y en aura encore. Pour moi la pire crise qu’on subit c’est celle de la mondialisation et ça c’est une mort lente de notre économie plus que ce type d’évènement du covid. Voir nos industries partir année après années à l’étranger ça ça m’inquiète, bien plus que cette crise du covid. J’ai vu bien plus de gens souffrir des licenciements liés à la délocalisation que de la crise du covid.
AlexLex14
Fulmlmetal:<br /> Quel discours pessimiste !!! ça ne doit pas etre facile de vivre avec toi qui voit tout en noir.<br /> tu as eu le mérite de me faire rire mon cher @Fulmlmetal.<br /> Tu sais je chante sous la douche (et pas que), je fais un peu d’humour (enfin, j’ai fait, j’ai «&nbsp;raccroché&nbsp;» ^^), bref, loin des discussions sérieuses, je pense pas être le dernier sur la déconne et la fête <br /> Fulmlmetal:<br /> Rassures toi, des crises il y en a déja eu, il y en aura encore. Pour moi la pire crise qu’on subit c’est celle de la mondialisation et ça c’est une mort lente de notre économie plus que ce type d’évènement du covid. Voir nos industries partir année après années à l’étranger ça ça m’inquiète, bien plus que cette crise du covid. J’ai vu bien plus de gens souffrir des licenciements liés à la délocalisation que de la crise du covid.<br /> Là je suis tout à fait d’accord. La mondialisation est bien ce qui tue notre société petit à petit.<br /> Mais tu ne peux pas nier que le Covid précipite cette «&nbsp;mort lente de notre économie&nbsp;» dont tu parles. Ce n’est pas LA cause, mais c’est un accélérateur. Malheureusement…<br /> Encore une fois, tout ça ce n’est pas du pessimisme, mais juste avoir conscience des choses.
AlexLex14
MisterGTO:<br /> L’aviation est un des secteurs les plus touchés et j’ai peur qu’un paquet d’entreprises prennent conscience que les voyages d’affaire sont au final pas si fondamentaux que cela, et ce sont eux qui payent le plus.<br /> C’est effectivement ce que me disait en substance un syndicaliste qui bosse chez Air France il y a quelques mois.<br /> Le problème (et c’est pas du pessimisme que de le dire), c’est que tout ça déclenche une espèce de réaction en chaine dont on ne sait pas jusqu’où elle va aller.
Fulmlmetal
AlexLex14:<br /> Encore une fois, tout ça ce n’est pas du pessimisme, mais juste avoir conscience des choses.<br /> c’est avoir une conscience pessimiste des choses <br /> Je ne suis pas optimiste sur l’avenir économique de l’europe mais je ne pense pas que le Covid aura de graves conséquences, certes il n’aidera pas, il accélèrera peut etre un peu les choses mais ce n’est pas ça qui précipitera l’europe vers sa perte. si l’UE veut sauver son économie il faut faire comme les USA et la Chine … faire du protectionnisme et taxer ce qui vient de loin. Mais bon, on commence à dériver sur du hors sujet
philouze
Fulmlmetal:<br /> Les pessimistes comme vous voient tout en noir avec ce Covid, depuis des mois à vous écouter on va tous mourir, les commerces locaux vont tous disparaitre, l’aviation c’est mort, etc ça va quoi, 8 mois à n’entendre partout que des pessimistes ça saoule.<br /> tu n’as juste pas intégré en toute conscience comment tourne le monde.<br /> Une boite ne peut s’arrêter, jamais.<br /> Un groupe international c’est en fait une pyramide d’assembleurs et de fournisseurs, ils ont tous des prêtes bancaires, de loyers, des stocks, des immo.<br /> tout ça est compensé en temps réel par les rentrées, avec, parfois, du bénéf.<br /> La moindre micro boite a la tonne de LLD sur ses véhicules, jusqu’à son matos informatique.<br /> Personnellement j’ai pu bénéficier d’un différé de 6 mois de remboursement de crédit, 4 sur des LLD, zéro sur loyer, le PGE, le chômage partiel.<br /> Ces dispositifs exceptionnels, assez formidables et pris en compte extrêmement rapidement par les services de l’état ne sont pas disponibles pour tous et dans le monde entier, et tous ne couvriront pas toute la période.<br /> La conséquence ce sont des boites qui jettent des paquebots intacts entiers à la côte pour les faire ferrailler afin de payer les traites de ceux qu’ils espèrent sauver :<br /> 20minutes.fr<br /> Faute d'activité, cinq paquebots de luxe sur le point d'être démolis<br /> Par ailleurs, l’activité du chantier naval&nbsp;d’Aliaga a augmenté de 30&nbsp;% depuis le début de la crise sanitaire<br /> Même si l’industrie aéro est dominée par l’europe, et que celle ci tente tout pour sauver ses boites, 1) elle ne pourra pas tout patcher 2) les autres sont bien en train de tout couper pour sauver ce qui peut l’être ou pire, ils meurent.<br /> LE 11/09 l’aéro a freiné (à peine) , elle ne s’est pas arrêtée, elle a pas laissé sur le tarmac des milliers de zinc qui rapportent 5% de plus que leur leasing, et coutent une blinde en stockage au sol.<br /> Je peux t’assurer qu’en aéro, tourisme, hotellerie-restauration, événementiel, c’est sinistré. j’ai personnellement une connaissance en événementiel qui s’est fait sauter le caisson.<br /> ALors désolé pour l’ambiance, mais y’a des faits.<br /> Heureusement que l’état patche à tous les niveaux avec la planche à billets
Fulmlmetal
philouze:<br /> Je peux t’assurer qu’en aéro, tourisme, hotellerie-restauration, événementiel, c’est sinistré. j’ai personnellement une connaissance en événementiel qui s’est fait sauter le caisson.<br /> ALors désolé pour l’ambiance, mais y’a des faits.<br /> Parce que tu crois que le covid est la seule cause de suicide des entrepreneurs ?<br /> Sache que chaque année, en moyenne, 2 entrepreneurs se suicident chaque jour à cause de leur activité qui ne marchent pas et de leur dette.<br /> LEFIGARO<br /> Le suicide touche aussi les chefs d'entreprise<br /> La crise économique met les chefs d'entreprise à rude épreuve. Selon l'Observatoire de la santé des dirigeants de PME, deux patrons se suicident chaque jour.<br /> Quand aux paquebots, c’est comme dans l’aviation ou le reste, ce sont les produits, véhicules, avions, bateaux, machines, etc les plus vieux et les moins rentables (ou déficitaires) qui partent à la casse, c’est parfois l’occasion de faire le ménage dans ce qui fait perdre de l’argent … pour plus tard racheter du neuf, plus rentable, plus économique, plus écologique, pus attrayant pour le public.
philouze
Tu ne m’apprends rien sur l’entreprenariat, je suis entrepreneur, depuis 18 ans, j’ai monté 3 boites très différentes, je côtoie des confrères en permanence (j’ai cette chance, beaucoup sont isolés).<br /> Si je te dis que le COVID flingue littéralement des boites qui n’auraient pas du mourir cette année c’est que c’est pas le cas, ce n’est pas pour le plaisir de polémiquer sur une évidence : un virus qui met à l’arrêt des secteurs entiers c’est forcément critique pour l’économie.<br /> (encore une fois, aéro, france : -98%, encore une fois, événementiel : on est passé de 10 000 événements/jours à zéro, la restauration ça meurt, les cinoches et leurs traites énormes ça meurt, les salles de sport (je connais un jeune entrepreneur qui venait de complètement refiter sa salle ) c’est mort, les types qui ont monté des business-plan basés sur l’endettement 110% en air BNB : ruinés jusqu’au dernier centime.<br /> tu vis dans quel monde ? une chambre d’ado et un poste à la fac ? ou un salarié qui n’a jamais monté de boite, spécule sur le monde avec ses potes LFI, pense que de toute façon, plus de job= chômage (ou mieux, peut être un jour le graal, le revenu universel !) et joue sur FSX le reste du temps à imaginer que l’aéro est un jeu vidéo ?<br /> Il est temps que tu avales la pilule de la bonne couleur
Fulmlmetal
philouze:<br /> Il est temps que tu avales la pilule de la bonne couleur<br /> C’est tellement grave et tout est tellement en faillite comme tu dis que cette année le nombre de société en faillite est en baisse de 37% par rapport à 2019. Bah oui il y a des aides … ça aide.<br /> Europe 1<br /> Covid : la vague de faillites d'entreprises décalée à l'année prochaine<br /> Le nombre de défaillances d’entreprises n’a jamais été aussi bas qu’aujourd’hui : -37%&nbsp;au cours des trois derniers mois.&nbsp;Du jamais vu. L'explication tient en grande partie aux différentes aides de l'Etat. Et les regards se tournent...<br /> On nous annoncait en mai une vague de faillite en été, puis à l’automne, finalement il n’y a rien eu et maintenant les pessimistes professionnels nous la reprédisent pour l’an prochain. Mais en attendant les chiffres tiennent le coup. Moi je me base sur des données officiels, pas sur 4 ou 5 avis de professionnels proches.<br /> Alors certes de nombreuses sociétés ne passeront pas cette crise (boite d enuit, évènementiel, quelques resto, etc), comme d’autres crises avant celle là, mais pour le moment les chiffres à ce jour ne montrent pas le drame ou de catastrophe que comme tu le dis.<br /> Je ne dis pas que le monde est rose, je suis conscient que ça fait mal à tout le monde, que ça va faire des dégats mais je pense que pour le moment on n’est pas au stade que certains alarmistes et pessimistes professionnels le disent.<br /> Toi aussi change de pilule, la tienne te rend dépressif et pessimiste. Pour un soi disant entrepreneur c’est pas de bon augure.
philouze
Fulmlmetal:<br /> u cours des trois derniers mois. Du jamais vu. L’explication tient en grande partie aux différentes aides de l’Etat.<br /> désolé de doucher ton enthousiasme, mais il y a une a une double explication beaucoup plus tragique : ces société n’ont pas déposé le bilan, car… elle n’ont pas pu faire leur déclaration de cessation de paiement (dixit ma commissaire aux comptes) et ça, il y en a des tonnes, et pour les autres, elles sont devenue des société zombies, c’est à dire qu’elle crament leur trésorerie avec le PGE.<br /> Elles sont déjà mortes, mais les salariés touchent encore leurs salaires.<br /> les petites sont condamnées, mais les grosses vont mourrir longtemps car l’état espère toujours un remboursement ET le moins de casse sociale.<br /> «&nbsp;(boite de nuit, évènementiel, quelques resto, etc),&nbsp;»<br /> quelques resto…
Fulmlmetal
tu fais une généralité sur les dires de ta commissaire au compte. Pour toi une personne c’est tout le monde. Pourtant des entreprises arrivent à faire ces cessation de paiement en ce moment<br /> En tout cas à écouter des gars comme toi, on va tous mourir, les entreprises vont toutes fermer rideau, on est foutu, c’est la fin du monde. Les pessimistes catastrophistes professionnels comme toi on en entend des tonnes depuis 8 mois, ça saoule et le disque est toujours le meme, mois après mois. Franchement ça doit etre galère d’avoir un entrepreneur aussi sombre que toi , qui voit tout le négatif partout. tu vois l’échec partout, la fin partout, ça doit etre gai de bosser pour toi. Moi si j’étais patron je n’embaucherai jamais un type comme toi qui voit tout en noir et qui est aussi négatif.
philouze
«&nbsp;Les pessimistes catastrophistes professionnels comme toi&nbsp;»<br /> " ça doit etre galère d’avoir un entrepreneur aussi sombre que toi , qui voit tout le négatif partout. tu vois l’échec partout, la fin partout, ça doit etre gai de bosser pour toi. "<br /> Une chose est sûre, ne fais pas profileur, tu viens d’échouer au test.
Fulmlmetal
philouze:<br /> Une chose est sûre, ne fais pas profileur, tu viens d’échouer au test.<br /> toujours dans le négatif. qu’est ce que tu dois être pénible à vivre comme gars … fait gaffe, la dépression te guette …
Blackalf
On va arrêter là, ce n’est pas la première fois que des discussions tournent comme ça dés que quelqu’un ne pense pas comme toi.<br /> Et comme dirait un de mes collègues, ce message n’appelle pas de réponse.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple travaille sur un processeur ARM doté de 32 cœurs hautes performances destiné au (très) haut de gamme
Razer dévoile ses nouveaux écouteurs sans-fil avec annulation du bruit et faible latence pour le jeu
Galaxy Z Fold 3, Z Fold Lite et Z Flip 2 : les trois smartphones pliants de Samsung pour 2021
Steve Wozniak lance une entreprise blockchain et son token WOZX
Cyber Monday : la manette PS4 DualShock 4.0 V2 à prix cassé !
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page