Le robot-chien de Boston Dynamics a désormais un SDK et on a hâte de voir ce que le monde va en faire

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
24 janvier 2020 à 18h15
0
BostonDynamics.jpeg
© Boston Dynamics

Propriété du Japonais SoftBank, Boston Dynamics est aujourd'hui prêt à céder (tout du moins en partie) son chien robotique « Spot » au grand public. La compagnie a en effet publié sur GitHub un kit de développement qui permettra en théorie à monsieur Tout-le-Monde de développer des fonctionnalités pour l'automate à quatre pattes.

À compter d'aujourd'hui, le chien-robotique des Américains de Boston Dynamics s'ouvre au grand public. Le groupe vient en effet de publier sur GitHub le SDK (Kit de développement) de « Spot ». Ce dernier permettra aux développeurs, professionnels comme amateurs, de concevoir de toute pièce de nouvelles fonctionnalités pour Spot.

Un SDK désormais gratuit et open source

D'après Michael Perry, Vice-président de Boston Dynamics, la publication de ce SDK permettra à tous de « développer des applications customs qui permettront à Spot de réaliser des tâches utiles pour un large éventail d'industries ».

Comme l'indique Engadget, ce SDK n'était jusqu'à présent accessible qu'aux développeurs ayant adhéré au programme depuis ses débuts. Il est désormais disponible gratuitement et au travers d'un projet open-source. Il y a toutefois un bémol, Boston Dynamics insiste : les développeurs bénéficiant du SDK via GitHub devront impérativement devenir des « early adopters » s'ils veulent se voir confier un exemplaire de Spot afin de tester leur code. Un moyen pour la société de garder tout de même la main sur sa création.


Spot d'ores et déjà utile, concrètement, dans le secteur du BTP

Michael Perry profite de son communiqué pour nous donner des exemples d'utilisations concrètes de Spot par des entreprises externes, ayant d'ores et déjà mis à contribution ce SDK pour mettre au point des fonctionnalités exclusives. Parmi elles, une entreprise spécialisée dans les travaux publics : HoloBuilders. « Avec ce qu'ils ont développé, leurs techniciens peuvent utiliser un smartphone pour enseigner à Spot comment trouver son chemin autour d'un chantier. À la suite de cela, Spot peut naviguer de manière autonome et prendre des photos à 360 degrés qui seront reversées directement dans leur logiciel de traitement », a notamment indiqué l'intéressé.

Parmi les autres secteurs susceptibles d'utiliser Spot : les services de sécurité ou de police, pour (par exemple) inspecter des colis ou bagages suspects.


Selon Engadget, Boston Dynamics publie le SDK de Spot pour préparer tranquillement le terrain à la commercialisation d'autres modèles de robots mis au point par le groupe, comme SpotMini, le robot bipède Atlas, ou encore l'intriguant Handle, qui pourrait contribuer à révolutionner la manutention.

Source : Engadget
17
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top