Le robot-chien de Boston Dynamics a désormais un SDK et on a hâte de voir ce que le monde va en faire

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
24 janvier 2020 à 18h15
0
BostonDynamics.jpeg
© Boston Dynamics

Propriété du Japonais SoftBank, Boston Dynamics est aujourd'hui prêt à céder (tout du moins en partie) son chien robotique « Spot » au grand public. La compagnie a en effet publié sur GitHub un kit de développement qui permettra en théorie à monsieur Tout-le-Monde de développer des fonctionnalités pour l'automate à quatre pattes.

À compter d'aujourd'hui, le chien-robotique des Américains de Boston Dynamics s'ouvre au grand public. Le groupe vient en effet de publier sur GitHub le SDK (Kit de développement) de « Spot ». Ce dernier permettra aux développeurs, professionnels comme amateurs, de concevoir de toute pièce de nouvelles fonctionnalités pour Spot.

Un SDK désormais gratuit et open source

D'après Michael Perry, Vice-président de Boston Dynamics, la publication de ce SDK permettra à tous de « développer des applications customs qui permettront à Spot de réaliser des tâches utiles pour un large éventail d'industries ».

Comme l'indique Engadget, ce SDK n'était jusqu'à présent accessible qu'aux développeurs ayant adhéré au programme depuis ses débuts. Il est désormais disponible gratuitement et au travers d'un projet open-source. Il y a toutefois un bémol, Boston Dynamics insiste : les développeurs bénéficiant du SDK via GitHub devront impérativement devenir des « early adopters » s'ils veulent se voir confier un exemplaire de Spot afin de tester leur code. Un moyen pour la société de garder tout de même la main sur sa création.


Spot d'ores et déjà utile, concrètement, dans le secteur du BTP

Michael Perry profite de son communiqué pour nous donner des exemples d'utilisations concrètes de Spot par des entreprises externes, ayant d'ores et déjà mis à contribution ce SDK pour mettre au point des fonctionnalités exclusives. Parmi elles, une entreprise spécialisée dans les travaux publics : HoloBuilders. « Avec ce qu'ils ont développé, leurs techniciens peuvent utiliser un smartphone pour enseigner à Spot comment trouver son chemin autour d'un chantier. À la suite de cela, Spot peut naviguer de manière autonome et prendre des photos à 360 degrés qui seront reversées directement dans leur logiciel de traitement », a notamment indiqué l'intéressé.

Parmi les autres secteurs susceptibles d'utiliser Spot : les services de sécurité ou de police, pour (par exemple) inspecter des colis ou bagages suspects.


Selon Engadget, Boston Dynamics publie le SDK de Spot pour préparer tranquillement le terrain à la commercialisation d'autres modèles de robots mis au point par le groupe, comme SpotMini, le robot bipède Atlas, ou encore l'intriguant Handle, qui pourrait contribuer à révolutionner la manutention.

Source : Engadget
17
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
scroll top