Spot, le robot de Boston Dynamics, se lance (enfin) hors de son laboratoire

25 septembre 2019 à 12h47
0

Spot, le robot chien de Boston Dynamics, va finalement pouvoir quitter les installations dans lesquelles il a été développé : l'entreprise vient d'annoncer son lancement commercial.

Boston Dynamics passe une étape supplémentaire dans le développement de son robot Spot, qui va commencer à être vendu à des professionnels.

Un robot polyvalent

Après nous avoir impressionné à travers des vidéos YouTube, le robot Spot (anciennement SpotMini) va finalement pouvoir quitter les laboratoires de Boston Dynamics. The Verge rapporte que la société installée dans le Massachusetts commence à commercialiser son invention auprès de professionnels. Pas de disponibilité pour le grand public pour le moment donc, mais le projet avance.

Son prix, lui, est inconnu. On sait seulement que Boston Dynamics accepte de vendre des exemplaires de Spot à des entreprises qui ont une idée d'exploitation du robot jugée pertinente et innovante. Pour rappel, Spot est capable de comprendre des directions, suivre des directives de déplacement, éviter des obstacles, et même de garder l'équilibre dans des conditions difficiles.

De plus, des modules peuvent être insérés dans son dos pour lui ajouter des fonctionnalités spécifiques à une activité bien précise : cela peut-être un détecteur de méthane si son rôle est d'identifier des fuites de gaz par exemple.

Spot n'est pas une arme

Malgré sa légère ressemblance avec le robot chien tueur aperçu dans un épisode de la saison 4 de Black Mirror, et les applications militaires et sécuritaires que l'on peut imaginer, Boston Dynamics exclue toute utilisation de Spot comme une arme. « Fondamentalement, nous ne voulons pas que Spot fasse quoi que ce soit qui puisse blesser des gens, même pour des simulations », assure Michael Perry, cadre de la société, à The Verge.

Il pourrait tout de même être utilisé par les autorités pour des missions d'élimination de menaces explosives (bombes) ou de matières dangereuses. Un moyen d'éviter de mettre en danger un humain ou véritable animal.

Pas de précipitation cependant, le Spot est encore en « work in progress ». Malgré les exploits dont il est déjà capable, ses capacités restent à ce jour limitées. Oui, il peut ouvrir une porte, mais pas vraiment par lui-même : il doit être guidé et suivre des instructions. Quand il est programmé, il peut réaliser parfaitement une action, mais sans cette intervention humaine préalable, il n'est pas capable de s'adapter par lui-même. C'est pour cela que la cohabitation avec des humains dans un lieu public est impossible pour le moment.

Source : The Verge
Modifié le 25/09/2019 à 12h47
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top