NVIDIA : en rachetant Mellanox, la firme réalise la plus grosse acquisition de son histoire

le 12 mars 2019 à 13h26
0
NVIDIA to acquire Mellinox

Le géant mondial des processeurs, cartes et puces graphiques coupe l'herbe sous le pied d'Intel et de Microsoft en s'emparant de Mellanox. Une transaction historique.

NVIDIA a officiellement confirmé avoir mis la main, ce lundi 11 mars 2019, sur l'équipementier israélien Mellanox. L'opération va coûter 6,9 milliards de dollars (6,1 milliards d'euros) au géant américain et représente d'ores et déjà le plus gros rachat de la firme depuis son apparition en 1993. Cette union entre NVIDIA et Mellanox, spécialiste de l'informatique haute performance et des solutions réseau, devrait être bouclée d'ici la fin de l'année, après avoir obtenu l'accord des autorités américaines de régulation, qui ne devraient pas s'y opposer.

Deux entreprises qui se connaissent bien


Pour Jensen Huang, fondateur et PDG de NVIDIA, le rachat de Mellanox va permettre à son entreprise de « créer des solutions informatiques de nouvelle génération à l'échelle des data centers ». Pour le patron et fondateur de Mellanox, Eyal Waldman, l'union des deux sociétés est « le prolongement naturel » du partenariat de longue date qui les lie et « constitue un ajustement idéal compte tenu des cultures communes axées sur la performance ».

Les deux entreprises avaient effectivement collaboré à la construction des deux plus puissants supercalculateurs au monde, Sierra et Summit.

Mellanox, cet influent inconnu du grand public


La société Mellanox était notamment convoitée par deux géants des technologies : Microsoft et Intel, qui avait proposé 6 milliards de dollars pour s'offrir la firme israélienne. L'annonce du rachat a en tout cas fait bondir l'action de NVIDIA de quelques points en bourse, elle qui souffrait du ralentissement des ventes de ses cartes graphiques et processeurs dédiés au jeu vidéo en fin d'année dernière.

Mellanox est une entreprise performante, qui a franchi pour la première fois de son histoire la barre du milliard de dollars de revenus, avec une croissance de 26 % sur un an et des bénéfices de l'ordre de 134 millions d'euros. Parmi ses clients, elle compte des mastodontes comme IBM, Dell, Oracle, Hewlett-Packard, AMD, Qualcomm ou VMware.

Modifié le 12/03/2019 à 13h52
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top