NVIDIA : fin de support annoncée pour 3D Vision et les GPUs Kepler pour Notebooks

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
12 mars 2019 à 09h36
0
nVidia 3D Vision

Introduit par Nvidia en 2008, 3D Vision générait un effet 3D stéréoscopique sur des jeux compatibles à l'aide de lunettes dédiées, d'un écran 120 Hz et d'un émetteur infrarouge. On apprend aujourd'hui que la firme au caméléon vient officiellement de mettre fin au support logiciel qui accompagnait jusqu'à présent son dispositif.

Parallèlement, les verts indiquent que les puces GPUs de génération Kepler (GTX série 6xx et certaines GTX de série 7xx) pour Notebook ne seront également plus soutenues par les prochains drivers à paraître.

3D Vision, un échec pour Nvidia

Nvidia avait pourtant fait de son mieux pour épauler sur la durée son dispositif de vision en 3D. En 2011, la firme lançait ainsi une version revue et corrigée de ses lunettes, sous la houlette d'un kit sobrement baptisé 3D Vision 2. Ces nouvelles lunettes profitaient d'un champ de vision élargi, mais aussi de meilleures lentilles, capables de gérer une définition de 1080p pour chaque oeil, et ce tout en réduisant la rémanence induite par la conversion 3D.

Des efforts qui n'ont toutefois pas suffi à changer la donne, limitant de fait 3D Vision à un public de niche : celui des passionnés de 3D.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top