Les Etats-Unis portent plainte contre Huawei pour conspiration et vol (entre autres)

29 janvier 2019 à 20h50
24
Huawei

Les États-Unis ont mené ces derniers mois une large campagne visant à discréditer Huawei, qui vient d'accoucher, à tort ou à raison, sur une plainte pénale officielle à l'encontre du géant chinois.

L'issue était inéluctable. Lundi, les États-Unis ont de manière très officielle annoncé avoir déposé une plainte au pénal contre Huawei, nourrie de pas moins de treize chefs d'inculpation. Sont ciblées la société Huawei, mais aussi deux de ses filiales, parmi lesquelles Skycom, basé à Hong Kong, ainsi que Meng Wanzhou, la désormais célèbre directrice financière de la firme de Shenzhen et fille de son fondateur, toujours retenue au Canada.

Les USA imposent un ultimatum au Canada pour l'extradition de Meng

Un jury fédéral de Brooklyn, à New York, accuse Huawei et Meng Wanzhou de blanchiment d'argent, de fraude bancaire et de complot. Un second acte d'accusation, provenant de l'État de Washington, accuse Huawei, sa filiale Skycom et Meng Wanzhou d'avoir volé des secrets commerciaux de la société de télécommunications T-Mobile, très présente aux États-Unis. L'affaire initiale, démarrée en 2014 et déjà portée devant la justice, avait vu Huawei verser 4,8 millions de dollars à la filiale de Deutsche Telekom, qui lui reprochait d'avoir photographié et tenté de voler des pièces d'un dispositif de test robotique pour smartphone.

Au sujet de Meng Wanzhou, les USA ont officiellement déposé une demande d'extradition, dont la date butoir a été fixée au 30 janvier 2019. La dirigeante, qui porte un bracelet électronique, est dans l'attente de sa comparution devant un juge canadien.

meng wanzhou Huawei.jpg
Meng Wanzhou

Huawei nuirait à la sécurité nationale (mais pas que) des États-Unis

Dans cette affaire assez surréaliste, qui fragilise plus que jamais la relation sino-américaine, l'entreprise Huawei est littéralement acculée de tous les côtés outre-Atlantique. Le procureur général par intérim des États-Unis, Matthew Whitaker, affirme que la société « s'est présentée sous une fausse image au fil des ans ». Lors d'une conférence de presse à laquelle participaient le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, le secrétaire du département de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et le directeur du FBI, Christopher Wray, il a déclaré que « les criminels et les mauvais acteurs peuvent être certains qu'ils ne s'en tireront pas ». Ambiance.

Nielsen, lui, estime que le comportement de Huawei n'était « pas simplement illégal, mais nuisant également à la sécurité nationale des États-Unis », qui ne comptent pas tolérer « un régime qui soutient le terrorisme ». Wray, patron du FBI, considèrent que les deux séries de plaintes (déposées à New York et dans l'État de Washington), mettent en évidence « les actions éhontées et permanentes de Huawei ayant pour but non seulement d'abuser d'entreprises et d'institutions financières américaines, mais aussi de menacer la libre et loyale concurrence internationale ».

Huawei nie les accusations portées à l'encontre de la société

De son côté, la Chine a réagi par l'intermédiaire du ministère de l'industrie et des Technologies de l'information, qui qualifie ces plaintes de « malhonnêtes et immorales ». Sur les médias sociaux, Huawei se dit « déçu d'apprendre les accusations portées contre la société ».

L'entreprise affirme avoir demandé aux autorités américaines de discuter, mais ces dernières auraient refusé sans explication. Et la firme d'ajouter : « La société nie qu'elle ou sa filiale ou affiliée ont commis l'une des violations alléguées de la loi américaine énoncées dans chacun des actes d'accusation, et n'est pas au courant de quelconque actes répréhensibles commis par madame Meng ».

Modifié le 29/01/2019 à 20h57
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
0
zmed
Plus personne n’est dupe des agissement de la bande des 4 (USA,France,GB, Canada) ainsi, que de leur vassaux. On a de plus en plus a faire a des états voyous qui mettent en avant ridiculement le mot démocratie dans leurs bassses œuvres. Ce qu’ils font au Venezuela est gravissime.<br /> C’est le chant du cygne d’un occident qui a régné sur cette planète durant plusieurs siècles.
Nervantoss
Typique des états unis, quand ils sont pas N1 dans un secteur ou menacé, ils accusent pour pouvoir attaqué les entreprises étrangère concurrente.<br /> ça me rappel Alstom, N1 mondial sur les turbines, vendu aux Américains avec l’aide de Macron pour échapper aux poursuites.
Blingbling75
Plus les ricains,et donc Trump,persistent contre Huawei,plus je trouve cette marque sympathique. Effet voulu inverse non?
jeroboam64
Perso, l’espionnage de Huaweï, je n’y crois pas.<br /> J’en suis a mon deuxième honor et très content.qui nous dit que samsung, lg, ou la pomme ou d’autres marques ne nous espionne pas? Donnez nous des éléments a charges, de véritables preuves et on verra!!!
deds94
et vous proposez quoi ? l’orient et ces "républiques " islamique où l’on risque la peine de mort pour blasphème, la chine ou la Russie ou la censure et reine, ? même imparfaite je choisis l’Occident, au moins vous pouvez la critiquer ou être athée ou homo sans trembler.
bonzour
c’est bien cela votre problème. Athé ou homo sans trembler ? Pauvre petit chou.<br /> Encore un mélange des genres pour justifier la malhonnêteté, la guerre, l’ingérence permanente, la misère grandissante, l’ignorance et le mensonge. Tout cela pour une histoire de c.l.<br /> Parce que les athés n’ont rien à faire dans cette histoire.
stranger789
C’est bizarre, mais après avoir lu cet article j’ai eu envie d’échanger mon iPhone X contre un Huawei…suis je le seul ?
zmed
L’arabie saoudite, prison a ciel ouvert, surtout pour les femmes , est ami de l’occident… Les dictatures n’ont jamais été un problèmes pour l’occident sauf si ils contrecarrent leur petites affaire ou mettent a mal leur idéologie capitaliste néolibérale.<br /> Ouvrez les yeux !
sandpiper2055
En quoi le Canada est un états voyous?<br /> Dans ce dossier, on est une victime des chicanes usa chine.<br /> La chine nous menace de représaille si on ne libere pas la dirigeante de Huawei et les usa nous ordonne d’extrader la dirigeante. Les usa nous ont manipulé, parce qu’on est les seuls de ne pas avoir encore bannie Huawei pour l’équipement 5g.
sexeplat
Je suis totalement d’accord avec toi , mais les foulards rouges ne comprennent pas , limité par leurs cerveaux lobotomisés macronien
sexeplat
Le Portugal a choisi Huawei pour la 5G , l’U.E n’est pas content , lol
sexeplat
Plus les américains tape sur Huawei,plus j’ai envie d’acheter leurs smartphone , d’ailleurs j’ai fait choisir Huawei pour ma copine et elle en est très contente
sexeplat
Les usa pays qui soutient le terrorisme ,vous avez qu’à voir ,ami de l’Arabie saoudite ,laboratoire de terroriste fabriqué par les usa , la France , l’Allemagne , la GB, l’Australie sont leurs toutou
gpe
Moi j’ai surtout envie de ne plus utiliser de smartphone …
deds94
pas répondu à la question vous proposez quoi ?
tangofever
Je n’ai pas suivi l’affaire mais pour les utilisateurs de la marque en téléphonie mobile ou du frère Honor ça change quoi parce que la ça commence à m’effrayer.<br /> Sinon si ce n’est que de l’espionnage entre états, rien à foutre du patriotisme, nos gouvernants en quarante ont bradé le pays aux multinationales et consors pour leurs profits personnels, y’a plus rien qui appartient aux français donc au final ils auraient espionnés quoi vu qu’au final ça finira par leur appartenir. Toutes les grosses multinationales, les assurances, les fonds de pensions, etc… appartiennent aux étrangers, allemands, belges, quataris, américains, espagnols, et bientôt russe et surtout chinois.<br /> Et y’en a encore qui écoute les discours de certain(es) qui se prétendent patriotes et accusent sans honte et sans vergogne le pauvre miséreux étranger qui a bravé la mort pour fuir la misère qu’il ont installé dans leurs pays.<br /> Mon mot de la fin, ils pillent et polluent vos terres, si vous ne pouvez piller, polluer les leurs.
m_enfin
Voir ou revoir lesexcellents reportages d’Arte consacrés à la Chine et notamment celui sur l’espionnage industriel, voire le pillage industriel, mené par la Chine. C’est franchement édifiant. Ceci dit, les dirigeants occidentaux ont été bien naïfs en délocalisant la production en Chine.
sandpiper2055
Naïfs, le mot est faible. L’armée Américaine ne pourrais soutenir un conflit avec la Chine, car énormément de produits, pour permettre leur bon fonctionnement, sont produit en Chine.
zmed
Qui est naif ?<br /> NSA, Google, Microsoft, Facebook, Twitter, Amazon etc… Nous espionnent jusque dans le trou balle, mais c’est certainement moins édifiant que ce que peut faire la Chine ou les russes.
raymondp
ô toi, cerveau surdéveloppé , ce n’est pas le portugal qui a choisi Huawei pour la 5G, c’est Altice Portugal, filiale d’Altice, société française.<br /> La déformation des informations, c’est le propre des pro-gilets jaunes.<br /> Au fait, une société privée ne dépend pas du gouvernement, juste pour ton info.
sexeplat
Oui c’est vrai mais le gouvernement a son mot à dire ,donc si le gouvernement mais un véto il peut l’interdire , le territoire n’appartient pas à altice
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Les promos continuent sur les forfaits RED by SFR, SOSH, B&YOU et Free Mobile
A son tour Apple réfléchit à un système de jeux par abonnement
Hadopi ne sait pas comment lutter contre un piratage de plus en plus
La mémoire DDR5 sera disponible d'ici 2020 et la DDR6 déja en développement selon SK Hynix
Nvidia, qui souffre en Chine, s'effondre avec des prévisions pour T4 2018 revues à la baisse
FaceTime d'Apple : un bug permet d’écouter son correspondant avant qu'il ne décroche
LG ouvre un premier centre de recherche sur la 6G
Rapide E : la voiture électrique d’Aston Martin s’offre une première sortie
🔥 Promos RED by SFR sur les forfaits illimités 10€ pour 30Go et 15€ pour 60Go !
Haut de page