Les Etats-Unis portent plainte contre Huawei pour conspiration et vol (entre autres)

Alexandre Boero Contributeur
29 janvier 2019 à 20h50
0
Huawei

Les États-Unis ont mené ces derniers mois une large campagne visant à discréditer Huawei, qui vient d'accoucher, à tort ou à raison, sur une plainte pénale officielle à l'encontre du géant chinois.

L'issue était inéluctable. Lundi, les États-Unis ont de manière très officielle annoncé avoir déposé une plainte au pénal contre Huawei, nourrie de pas moins de treize chefs d'inculpation. Sont ciblées la société Huawei, mais aussi deux de ses filiales, parmi lesquelles Skycom, basé à Hong Kong, ainsi que Meng Wanzhou, la désormais célèbre directrice financière de la firme de Shenzhen et fille de son fondateur, toujours retenue au Canada.

Les USA imposent un ultimatum au Canada pour l'extradition de Meng


Un jury fédéral de Brooklyn, à New York, accuse Huawei et Meng Wanzhou de blanchiment d'argent, de fraude bancaire et de complot. Un second acte d'accusation, provenant de l'État de Washington, accuse Huawei, sa filiale Skycom et Meng Wanzhou d'avoir volé des secrets commerciaux de la société de télécommunications T-Mobile, très présente aux États-Unis. L'affaire initiale, démarrée en 2014 et déjà portée devant la justice, avait vu Huawei verser 4,8 millions de dollars à la filiale de Deutsche Telekom, qui lui reprochait d'avoir photographié et tenté de voler des pièces d'un dispositif de test robotique pour smartphone.

Au sujet de Meng Wanzhou, les USA ont officiellement déposé une demande d'extradition, dont la date butoir a été fixée au 30 janvier 2019. La dirigeante, qui porte un bracelet électronique, est dans l'attente de sa comparution devant un juge canadien.

meng wanzhou Huawei.jpg
Meng Wanzhou

Huawei nuirait à la sécurité nationale (mais pas que) des États-Unis


Dans cette affaire assez surréaliste, qui fragilise plus que jamais la relation sino-américaine, l'entreprise Huawei est littéralement acculée de tous les côtés outre-Atlantique. Le procureur général par intérim des États-Unis, Matthew Whitaker, affirme que la société « s'est présentée sous une fausse image au fil des ans ». Lors d'une conférence de presse à laquelle participaient le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, le secrétaire du département de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et le directeur du FBI, Christopher Wray, il a déclaré que « les criminels et les mauvais acteurs peuvent être certains qu'ils ne s'en tireront pas ». Ambiance.

Nielsen, lui, estime que le comportement de Huawei n'était « pas simplement illégal, mais nuisant également à la sécurité nationale des États-Unis », qui ne comptent pas tolérer « un régime qui soutient le terrorisme ». Wray, patron du FBI, considèrent que les deux séries de plaintes (déposées à New York et dans l'État de Washington), mettent en évidence « les actions éhontées et permanentes de Huawei ayant pour but non seulement d'abuser d'entreprises et d'institutions financières américaines, mais aussi de menacer la libre et loyale concurrence internationale ».

Huawei nie les accusations portées à l'encontre de la société


De son côté, la Chine a réagi par l'intermédiaire du ministère de l'industrie et des Technologies de l'information, qui qualifie ces plaintes de « malhonnêtes et immorales ». Sur les médias sociaux, Huawei se dit « déçu d'apprendre les accusations portées contre la société ».

L'entreprise affirme avoir demandé aux autorités américaines de discuter, mais ces dernières auraient refusé sans explication. Et la firme d'ajouter : « La société nie qu'elle ou sa filiale ou affiliée ont commis l'une des violations alléguées de la loi américaine énoncées dans chacun des actes d'accusation, et n'est pas au courant de quelconque actes répréhensibles commis par madame Meng ».

Modifié le 29/01/2019 à 20h57
24 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top