Les USA envisagent une inculpation pénale de Huawei, pour vol de secrets commerciaux

17 janvier 2019 à 19h46
7
Huawei

Le géant chinois Huawei est visé par une enquête criminelle aux USA pour avoir prétendument dérobé des secrets technologiques.

La paix entre Huawei et les États-Unis n'est pas d'actualité, loin de là, et ce malgré la sortie médiatique remarquée - et rarissime - du fondateur de l'entreprise, Ren Zhengfei, qui appelle à l'apaisement. Le 16 janvier, le Wall Street Journal a publié un rapport selon lequel les procureurs fédéraux américains viennent d'ouvrir une enquête pénale contre la société chinoise, soupçonnée d'avoir dérobé des secrets commerciaux.

Un contentieux profond avec T-Mobile

La justice américaine n'exclut pas que Huawei ait dérobé des technologies à certains de ses partenaires commerciaux, notamment une technologie utilisée par l'opérateur T-Mobile (3e opérateur mobile aux USA avec plus de 75 millions d'abonnés) pour tester les smartphones, connue sous le nom de « Tappy ».

En 2014, la filiale de Deutsche Telekom reprochait déjà à Huawei d'avoir eu accès à l'un de ses laboratoires, d'avoir photographié et tenté de voler des pièces du dispositif de test robotique pour smartphone. Si T-Mobile réclamait 500 millions de dollars au géant de Shenzhen, la justice avait accepté de lui accorder 4,8 millions de dollars.

Depuis, les tensions entre Huawei et les États-Unis semblent avoir atteint leur paroxysme, avec l'arrestation de la fille du fondateur de la firme et les nombreuses accusations d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois. Huawei, deuxième fabricant mondial de smartphones, est plus que jamais dans l'œil du cyclone.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
BetaGamma
Les juges américains sont aux ordres de la business intelligence américaine. Airbus, BNP Paribas, Deutch Bank et tant d’'autres entreprises européennes en ont fait les frais ! A quand une justice Européenne qui rend la monnaie de la pièce… ?
mart666
Aah ces Hawaïens…
haliway
Ouais avec des salaires a 100 euros le mois, va falloir trouver des bons esclaves. T´es un drole dis donc toi. Mais tu peux te proposer tu sais (les mecs qui comprennent rien à la mondialisation me feront tjs marrer).
haliway
Jamais l´UE est à la botte des USA. Faudra un jour le comprendre…<br /> Suffit de regarder le documentaire “la guerre fantome” pour comprendre la bêtise des états européens.
rmichel
Il ne faut pas être naïf, et cela est bien dommage. Une guerre industriel et commercial est en cour entre les différents empires. Elle ne date pas de Trump. Des cadres de tout pays ont été mis en prison, par des états pour faire du chantage, sous couvert de justice. Cela ne fait que commencer. On n’a malheureusement pas vraiment le choix, on est dedans, il est plus qu’indispensable que l’Europe devienne un empire uni, pour se défendre de cela. En effet en produisant de très bon produit, on peut rêver de gagner la partie, mais cela n’est pas suffisant (et ce n’est pas facile), il faut aussi que les industries Européennes soient subventionnées et protégées par l’Europe. Sinon point de salut. Pour l’instant L’Europe a des difficultés de croyance en elle même, et c’est bien dommage, il faut resserrer les rangs en Europe.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fortnite : des millions de comptes potentiellement exposés par une faille
Grand débat national : le site Web est en ligne depuis le 15 janvier
Quand Trump inspire Netflix, ça donne
Informatique quantique : un essor contrarié par la difficulté à se procurer les matériaux
Slack s'offre un nouveau logo et fait son autocritique de l'ancien
Car2go : le service de voitures électriques en autopartage signé Daimler débarque à Paris
Un premier leak de Android Q, successeur de Pie, fait son apparition
Orange et Groupama fondent, ensemble, une entreprise de télésurveillance
AMD défend les performances de sa Radeon VII
⚡️ Soldes 2019 : Samsung Galaxy J5 16 Go à 139€ au lieu de 229€
Haut de page