Vodafone suspend les achats d'équipements Huawei

Par
Le 29 janvier 2019
 0
vodafone couv.jpg

Huawei a dû encaisser une autre mauvaise nouvelle, vendredi, lorsque Vodafone a annoncé vouloir stopper au moins provisoirement de se fournir en équipements chez le géant chinois pour ses réseaux sans fil, la 5G en tête.

La ligne droite de la mise à l'écart et de la suspicion doit sembler interminable pour Huawei. La firme de Shenzhen a appris, le 25 janvier, que le groupe de télécommunications britannique Vodafone, troisième opérateur mobile du Royaume-Uni avec plus de 17 millions d'abonnés mobile, allait se passer de ses équipements.

Vodafone, deuxième opérateur britannique à faire une telle annonce après le numéro 1 BT, a déclaré vouloir marquer « une pause » dans le déploiement des équipements de Huawei dans ses réseaux, au moins jusqu'à ce que les doutes sur la prétendue collaboration entre la firme et le gouvernement chinois soient levés.

Pilier de l'équipement 5G, Huawei est forcé de ralentir

La société basée à Newbury va donc temporairement se passer du matériel Huawei pour son réseau sans fil de nouvelle génération, la fameuse 5G. Nick Read, PDG de Vodafone, a indiqué que la décision prise par son entreprise reflétait de facteurs politiques plutôt que des vulnérabilités de sécurité récemment découvertes. Rappelons qu'à ce jour, aucune potentielle preuve d'espionnage n'a encore été dévoilée.

Premier équipementier télécoms mondial, Huawei voit les obstacles s'amonceler les uns après les autres sur sa route, face à la pression imposée par les autorités américaines. Le dernier en date n'est autre que la France, qui réfléchirait à prendre des mesures à l'encontre de la firme de Shenzhen.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Huawei

scroll top