Google voit ses intérimaires se rebeller et réclamer de meilleures conditions de travail

le 14 décembre 2018 à 13:31
 0
Google manifestation

Ceux que l'on appelle les « contractors », autrement dit, les intérimaires de Google, composent la moitié des effectifs de la firme américaine. Aujourd'hui, ils veulent une amélioration de leurs conditions de travail.

Il est vrai que lorsque l'on pense aux employés de firmes comme Google, Amazon ou Facebook, on imagine bien souvent de beaux bureaux, une paie bien grasse, la salle de sport intercalée entre son bureau et la salle de repos équipée d'une cuisine XXL... Il serait réducteur de penser ainsi et ce serait surtout oublier les « petites mains » : celles que l'on voit peu, ou pas du tout, mais qui font un travail bien visible. Chez Google, la moitié des effectifs est composée d'intérimaires, recrutés auprès d'agences comme Adecco, Randstad ou Cognizant. Las du manque de considération de leur employeur, certains ont décidé de hausser le ton.

Pour Google, le recrutement d'intérimaires lui permet de gagner du temps


En recrutant de nombreux intérimaires, Google fait appel à une main-d'œuvre bon marché qui lui permet de cibler davantage ses efforts sur le recrutement d'employés chevronnés du secteur, à prix d'or. Si les salariés doivent passer par une dizaine d'entretiens pour faire leur entrée à Moutain View (un processus qui peut prendre plusieurs mois), le recrutement de contractors ne nécessite que quelques jours, quelques semaines tout au plus. Serveurs dans les cafétérias du groupe, testeurs de voitures autonomes, personnel des call centers ou encore personnel d'entretien des locaux, on les voit partout au sein de l'entreprise. Jusqu'aux révélations de Bloomberg, relayées par Les Échos, on ignorait encore leur masse.

Au début du mois de décembre, les intérimaires ont publié une lettre ouverte adressée au PDG de Google Sundar Pichai, dans laquelle ils réclament une « égalité de traitement » et dénoncent être « victimes de discrimination ». Chez Google, les contractors sont facilement identifiables par un badge rouge, alors que les salariés « en place » portent un badge blanc.

Les contractors ne disposent d'aucun avantage


Les intérimaires et certains salariés déplorent la création de « castes » au sein de la société. Jenny, diplômée d'une université reconnue et intérimaire, dénonce : « Dans la hiérarchie, nous sommes plus bas que les stagiaires, qui peuvent emmener des invités à la cantine, par exemple. Nous sommes également exclus de certains événements. Il y a une fête de Noël demain et je n'y vais que parce que l'un de mes collègues me donne son ticket supplémentaire au lieu d'inviter son épouse ». Mais il n'y a pas que ça.

Outre le fait de ne pas bénéficier de stock-options ou de bonus, les travailleurs temporaires de Google ne disposent pas du même système d'information que les salariés et n'ont pas accès à la liste des postes ouverts en interne. Pour faire entendre leurs nombreuses voix, les contractors espèrent rebondir sur la grogne des employés, les Googlers, qui mettent eux aussi la pression sur leur direction, notamment pour lutter contre le harcèlement sexuel ou pour dénoncer l'association de leur entreprise avec le département américain de la Défense. Récemment, ils étaient 20 000 à manifester.



Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
20:16 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
18:14 | Steam
Pour les amateurs de RPG occidentaux, BioWare est synonyme de souvenirs impérissables. Baldur’s Gate, Planescape Torment, Star Wars KOTOR, Mass Effect et tant d’autres sont parmi les figures tutélaires de ce genre. Ce qui n’a pourtant pas empêché le studio de connaître quelques revers ces dernières années. Entre la polémique entourant la fin de Mass Effect 3 et le semi-échec de Masse Effect Andromeda, le studio avait grand besoin de redorer son blason.
C'est lundi prochain que la marque à la pomme organisera sa keynote en direct du Steve Jobs Theater de Cupertino. Elle sera bien évidemment diffusée dans le monde entier, et les fans français de la firme dirigée par Tim Cook pourront se réunir dans la boutique des Champs-Elysées pour la suivre.
16:12 | Apple
Le groupe Volkswagen et Northvolt créent le consortium European Battery Union >> (EBU), pour participer au financement de la recherche, du développement et de la mise en œuvre industrielle des technologies de batteries.
Mais que peut bien nous réserver Samsung avec son futur Galaxy A90 ? Sur le site officiel indonésien de la marque, mention a été faite d’un écran Notchless Infinity >> réservé au terminal. Une information qui laisse entendre que l’appareil se passerait à la fois d’encoche et de trou dans l’écran destiné au capteur photo frontal.
Jeudi 21 mars, Amnesty International a dénoncé les pratiques des constructeurs de véhicules électriques.
C’est avec une certaine impatience que nous attendions de tester ce Kit HutoPi, console DIY presque "prête à l'emploi" basée sur un Raspberry Pi. Une solution qui permet de se mettre au retrogaming facilement ? C'est ce que nous allons voir.
12:08 | Raspberry Pi
En Norvège, un nombre indéterminé de Nokia 7 Plus envoyaient des données personnelles de leurs utilisateurs vers la Chine, apprend-on de la NRK. HMD Global a répondu à ces accusations au travers d’un communiqué adressé il y a quelques heures à Android Authority, qui avait relayé l’enquête du média norvégien.
11:07 | Nokia
Google lance en catimini une version web de son gestionnaire de podcasts. Le logiciel, clairement en cours de développement, ne permet que la lecture d’émissions, sans autre fonctionnalité.
Il y a quelques heures nous vous parlions de la récente adhésion de Kodi à la fondation Linux.
Une équipe de chercheurs de l’Institut de Technologie de Géorgie a mis au point une interface en réalité augmentée permettant aux handicapés moteurs de contrôler à distance un robot humanoïde dans l’espoir d’améliorer leur quotidien.
08:04 | Robotique
Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
scroll top