Les salariés de Google réclament des explications sur les affaires de harcèlement sexuel

Mathieu Grumiaux Contributeur
04 novembre 2018 à 20h01
0
Google manifestation
© Bryan R. Smith/AFP

Les employés du moteur de recherche ont défilé symboliquement alors que l'entreprise est accusée d'avoir protégé certains de ses cadres impliqués dans des affaires de harcèlement sexuel.

Des milliers d'employés dans la rue

De la transparence. C'est ce qu'ont demandés des milliers d'employés de Google ce jeudi 1er novembre en défilant symboliquement devant les sièges sociaux du moteur de recherche. Les 90 000 effectifs du groupe ont été contactés par mail afin de quitter leur poste à 11H du matin (selon leur fuseau horaire respectif). Cette manifestation a eu lieu au Japon, en Inde, à New York ou encore à Mountain View, le siège historique de la marque.

Ce mouvement social inédit pour Google a pour origine la publication récente d'un article du New York Times accusant Google d'avoir protégé certains de ces cadres dirigeants suspectés de harcèlement sexuel. Le cas le plus emblématique est celui d'Andy Rubin, le fondateur d'Android, qui aurait quitté l'entreprise suite à une plainte déposée par une employée du moteur de recherche avec 90 millions de $ d'indemnités.

Le mouvement dénonçait également les inégalités salariales entre femmes et hommes, et demandait la publication par Google de données précises sur la réparation des effectifs selon leur origine ethnique et leur genre indique Engadget. Ils exigent également que Google publie un rapport de transparence sur le harcèlement sexuel indiquant le nombre d'incidents ayant eu lieu ces dernières années, le nom des employés licenciés pour ce type d'agissements et le montant de leurs indemnités de licenciement.

Le début d'une prise de conscience pour les grands groupes de high tech ?

Les manifestants demandent également un représentant des salariés au conseil d'administration ainsi à ce que le vice-président en charge de la diversité chez Google soit directement rattaché à Sundar Pichai, PDG du groupe, afin de faire remonter plus rapidement les différents problèmes sociaux de l'entreprise.

Pour l'heure, Google n'a pas répondu à ces différentes demandes. Sundar Pichai s'était « pleinement engagé à faire des progrès » lors de la publication de l'article du New York Times. Des propos qui ne seront pas suffisants face aux protestations de ses employés, qui ne comptent pas se taire avant une réforme complète du fonctionnement de leur entreprise.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top