Une décision de justice américaine déclare Amazon responsable des produits vendus via sa Marketplace

14 août 2020 à 18h30
9
Amazon HQ

Aux États-Unis, Amazon pourra désormais être tenu responsable des
produits vendus sur son Marketplace, selon une décision de justice
rendue en appel ce jeudi 13 août. Auparavant, l'entreprise obligeait les consommateurs à régler leurs conflits avec les vendeurs tiers du Marketplace.

Ce jugement fait suite à la plainte d'une femme qui, en 2019, avait
porté l'entreprise devant la justice pour avoir souffert de brûlures au troisième degré à la suite de l'explosion d'une batterie d'ordinateur achetée sur le Marketplace. Outre-Atlantique, plusieurs autres procès similaires sont en cours.

Le Marketplace, l'échappatoire bien rodée d'Amazon

Amazon et le Marketplace, une longue histoire de désammour et d'interdépendance. Grâce au magasin « parallèle » du géant du e-commerce, de plus petites entreprises peuvent accéder au gigantesque portefeuille de clients des sites Amazon. Cela permet aussi à Amazon d'étendre ses profits, puisque les ventes de produits de vendeurs tiers « représentent approximativement 60 % » de l'ensemble des ventes de l'entreprise, comme le soulignait Jeff Bezos lui-même en juillet dernier.

Une relation gagnant-gagnant ? Pas vraiment. La pression exercée par Amazon sur les petits vendeurs, de manière souvent autoritaire, a fait l'objet de nombreuses critiques, notamment dans une enquête édifiante et récente du New York Times . L'entreprise a également été accusée d'exploiter les données des vendeurs pour lancer des produits concurrents.

Par ailleurs, concernant les produits achetés par la clientèle, Amazon
a du mal à faire le ménage sur les faux produits ou les produits défectueux, comme on l'a vu durant le confinement, tout en esquivant toute responsabilité sur ceux-ci.

Plus de décision arbitraire contre les vendeurs

La décision de justice rendue ce jeudi par la California Fourth District Court of Appeals pourrait changer cela définitivement.

Dans le jugement rendu concernant la plainte d'Angela Bolger, la cour a
notamment souligné qu'Amazon se plaçait « dans la chaîne de distribution » de la batterie défectueuse et que l'entreprise établissait elle-même « les termes de la responsabilité » avec les vendeurs tiers, réclamant « des charges substantielles sur chaque achat ».

C'est une première pour Amazon, après des années de victoire en justice
sur cette question. L'entreprise s'est refusée à tout commentaire pour le moment.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
13
oudiny
Je n’arrive même pas à comprendre comment ça n’est pas comme ça depuis le début !!
casimir79
Un oubli béant dans la législation…<br /> Amazon est déjà sûrement entrain de plancher pour contourner cette écaille qui risque de lui coûter très cher
bmustang
très cher ! on a dit la même chose pour bayer avec les scandales monsanto et on voit comment bayer s’en tire plutôt bien sur les indemnisations des victimes.
Gus_71
C’est tout à fait normal !<br /> .<br /> Bien que dans mes vagues souvenirs, Amazon ne serait pas le pire !<br /> D’autres sites vous envoient ch*er en vous renvoyant exclusivement au vrai vendeur…
jedi1973
question epineuse en effet: un vendeur vend une voiture neuve Renault. La voiture n’a fait que PASSER dans les mains du vendeur avant la livraison au client finale. La voiture prend feux 2 jours apres , es ce la responsabilité du vendeur ( qui n’a peut etre jamais mis les pieds dans l’habitacle) ou de Renault ? LE probleme ici c’est que cerains vendeurs tiers ne reglaient pas les litiges et se cachaient derriere amazon. La decision actuelle vise a trouver un coupable facile, quelqu’un qui va payer a la place de vendeurs malhonnêtes. Ce qui aura pour consequences qu’Amazon va faire un gros menage dans ces vendeurs ( c’est bien) mais que ca va faire faire fermer des entreprises et donc augmenter le chomage ( moins bien d’un coup) . Et meme s’il n’ejecte pas un vendeur tier, les conditions de comemrce vont etre encore plus draconien !! au moindre problemes, a la moindre remarque d’un client ( que le vendeur tier soit responsable ou pas ( comme les problemes de transport) et degage illico !!! Je sais pas si ce genre de decision va dans le bon sens dans la réalité. Ca donne un peu plus de poids au client mais bon… si encore le client est de bonnes foi !!! Je pense que la decision de justice est qu’Amazon aurait du etre obligé de prendre parti en cas de litige entre le vendeur tier et le client. Genre amazon doit trancher la plainte en faveur ou defaveur du client. Le boncoin le fait, en cas de problemes, leboncoin etudie la discussion entre les 2 oparties et tranche en annulant ou pas la transaction. ( fait reelle par moi sur une carte mere recu defectueuse alors que le client assurait le bon fonctionnement) .
Gloumouf
J’ai toujours cru, naïvement, que c’etait le cas…
nelectron
Dilution des responsabilités, tripotages de TVA, ces places de marché gagnent sur tous les terrains. Les « vendeurs tiers » sont terrorisés en cas de réclamation client car ils peuvent être déréférencés sans pitié. Et les contrats doivent être solides car il est souvent impossible d’acheter directement avec un vendeur tiers une fois qu’il est lié à un de ces ogres.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Flight Simulator : vivez les vraies sensations du pilotage avec le Joystick Thrustmaster
Bon plan NordVPN : dernière chance de souscrire à l’abonnement 3 ans à 3,11€/mois
Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année
Internet en 2020 : les chiffres-clés sur les données échangées chaque minute sur le web
Dieselgate : Mercedes règlera une ardoise de plus de 2 milliards de dollars aux États-Unis
Pour la rentrée, Cdiscount casse les prix sur les PC portables HP
Samsung se serait associé à ARM et AMD pour le développement de son prochain processeur
Forfait mobile : 4 bons plans à saisir avant la rentrée chez RED, Sosh, Free et B&you
Fuchsia, le projet d'OS de Google, obtient la certification Bluetooth
L'Inde veut éjecter Huawei de ses installations 5G
Haut de page