La Commission européenne préparerait une plainte antitrust contre Amazon

15 juin 2020 à 08h28
15
Commission européenne Europe © Pixabay
Devant la Commission européenne, à Bruxelles (© Pixabay)

L'UE avait lancé, il y a deux ans, une enquête sur le géant du e-commerce pour de prétendues pratiques anticoncurrentielles. La voici désormais prête à passer à la vitesse supérieure.

Après une enquête préliminaire bouclée à l'été 2019 puis une seconde enquête qui aura aussi duré une bonne année, la Commission européenne s'est décidée à attaquer Amazon. Une plainte devrait prochainement être déposée à l'encontre de la firme de Jeff Bezos, accusée de pratiques antitrust, avec la ponction des données des vendeurs de sa marketplace.

Un stratagème imparable pour briser la concurrence des revendeurs ?

La Commission voulait être sûre de son fait, à savoir si Amazon profite ou non de son double rôle de vendeur et de marketplace. De juge et partie, en somme. L'entreprise vend en effet des produits en tant que détaillant, sur son site, et met sa place de marché (marketplace) à disposition de vendeurs tiers, indépendants, qui peuvent proposer leurs propres produits aux clients d'Amazon.

Tout l'enjeu de l'enquête, pour la Commission européenne, était de déterminer si les accords établis entre les revendeurs et Amazon permettent justement au géant américain de récolter des données dites « sensibles » sur les achats effectués.

Les données qu'Amazon prélève sur ses vendeurs lui permettraient donc de les concurrencer. Un exemple typique : étudier les produits qui se vendent le mieux chez les vendeurs de la marketplace pour, ensuite, développer et commercialiser des produits sous la bannière Amazon Basics, la marque de l'entreprise, proposés ensuite aux utilisateurs à des prix forcément plus abordables, et dotés d'une meilleure mise en valeur.

L'onglet « Ajouter au panier » aussi dans le viseur de la Commission européenne

Il n'y a pas que les potentielles pratiques anticoncurrentielles envers les revendeurs qui sont dans le collimateur de la Commission européenne. Le rôle des données récoltées via la « Buy Box » intéresse aussi l'autorité européenne. Il s'agit de l'onglet jaune « Ajouter au panier », que l'on retrouve sur la page d'un article et qui évidemment est très avantageux pour les vendeurs, qui en profitent. Sauf que selon la Commission, la fonctionnalité permettrait une collecte de données sensibles par Amazon.

Le Wall Street Journal avait épinglé Amazon au mois d'avril en révélant que des salariés du e-commerçant prélevaient les données d'autres vendeurs pour développer des produits concurrents. Amazon avait lancé une enquête interne et affirmé que tout comportement constaté de ce type constituerait une violation de ses propres politiques.

Il faudra être encore patient avant d'assister à une condamnation de l'entreprise, puisqu'une grosse année devrait s'écouler entre le dépôt de la plainte et une éventuelle décision punitive. Amazon s'expose néanmoins à une amende pouvant aller jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires annuel. L'amende record prononcée en Europe envers les GAFAM reste celle infligée en juillet 2018 à Google , d'un montant de 4,34 milliards d'euros, pour abus de position dominante de son système d'exploitation mobile Android.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
14
cirdan
Un peu comme dans les supermarchés quand les marques distributeurs copient les produits de marques indépendantes qui se vendent bien. Nom, composition, packaging, tout y passe avec une totale impunité.
tfpsly
cirdan:<br /> Un peu comme dans les supermarchés quand les marques distributeurs copient les produits de marques indépendantes qui se vendent bien.<br /> Oh c’est même pire que cela : les marques indépendantes doivent fournir à bas prix les produits copiés par un supermarché, et aussi payer pour la présentation de leur vrais produits.
petrus_pierre
comme je regrette la redoute et les 3 suisses c était le top du top retrait et retour ultra rapide et par la poste service nickel tous se perd
Trentreznor
Effectivement, mais attention souvent ce sont en fait les même usines qui font les deux produits, sous marque distributeur et autre.
Rickhard_1
Je regrette que la commission européenne passe du temps à attaquer une compagnie qui sauf erreur de ma part ne fait que de la vente par correspondance et m’est bien utile.<br /> Que les produit soient en propre ou en market place ne me semble pas important.<br /> Ce qui est important c’est que si je cherche un produit aussi bizarre soit il je peut le trouver plus facilement.<br /> Récemment je cherchais des plaque carrées inox 10cm x 10 cm pour faire des pieds d’étagères.<br /> Amazon m’a mis en relation avec un artisan allemand qui faisait exactement ce que je voulais.<br /> Le scope est européen et cela me plait aussi.<br /> Le pire c’est que je paye des impôts qui servent à rémunérer des gens dont l’action in-fine me dessert.<br /> Cela laisse un gout amer.
Vanilla
Si amazon se fait attaquer sur cette fonctionnalité, c’est vraiment du n’importe quoi, c’est la base du tout site e-commerce d’avoir un panier !!! Cdiscount et Fnac font exactement pareil avec leur marketplace !!<br /> Citation:<br /> Il n’y a pas que les potentielles pratiques anticoncurrentielles envers les revendeurs qui sont dans le collimateur de la Commission européenne. Le rôle des données récoltées via la «&nbsp;Buy Box&nbsp;» intéresse aussi l’autorité européenne. Il s’agit de l’onglet jaune «&nbsp;Ajouter au panier&nbsp;», que l’on retrouve sur la page d’un article et qui évidemment est très avantageux pour les vendeurs, qui en profitent. Sauf que selon la Commission, la fonctionnalité permettrait une collecte de données sensibles par Amazon.
carinae
C’est sur qu’on trouve de tout sur Amazon et que c’est très pratique. Ceci étant il ne m’était jamais venu a l’esprit que Amazon pouvait se servir de sa marketplace pour étudier les produits et les habitudes des consommateurs pour ensuite proposer ses propres produits a des tarifs plus compétitifs… C’est déloyal. Les grandes surfaces font un peu de même mais ce sont souvent des produits de grande consommation qui ne demandent plus de recherche… Un peu comme les chinois avec pas mal de produits copies sans avoir a s’embarrasser de la R&amp;D…<br /> Il est aussi évident que Amazon n’est pas en odeur de sainteté dans pas mal de pays.
kroman
Avec leur CA de près de 300 mds/an il y a moyen de mettre une amende au montant imbattable !
PEPSIMAX
C’est pareil pour le luxe, il y a des imitations de parfums qui sont exactement les mêmes que ceux vendus plus chers etc…<br /> La Amazon n’est ni plus ni moins qu’un supermarché et son modèle est vieux comme le Monde.
Blackalf
PEPSIMAX:<br /> il y a des imitations de parfums qui sont exactement les mêmes que ceux vendus plus chers etc…<br /> En ce qui concerne les parfums de marques c’est faux, les contrefaçons - parce que c’est au fond ce que c’est - ne sont jamais au niveau des parfums provenant des grandes maisons qui les ont créés
remy9991
L’union européenne n’a pas le cran d’obliger amazon a payer ses impots comme tout le monde. Elle fait juste diversion.<br /> Les impots seraient beaucoup beaucoup plus couteux pour amazon que l’amende du dossier en question.<br /> A quand le directeur general d’amazon en france en garde a vue pour fraude ?<br /> Les petits jeunes de cité se font embarquer pour rien mais les escrocs en costumes ne risquent rien.
BraveHeart
«&nbsp;des salariés du e-commerçant prélevaient les données d’autres vendeurs pour développer des produits concurrents&nbsp;»…ce que font toutes nos grandes surfaces nationales et en toute impunité, pire en imposant en plus des marges arrières…<br /> Et ce que font en industriel les chinois en permanence…la ressemblance entre les aspirateurs Dyson et Xiaomi ne semble pas choquer la commission européenne, alors que James Dyson lui même a pointé du doigt ce genre de concurrence déloyale car pas de R et D…bon là, c’est Amazon, donc forcément ce sont des méchants escrocs…
remy9991
c’est le mecanisme de défense systematique d’amazon: «&nbsp;les autres font des choses illégales et immorales alors on le fait aussi&nbsp;».<br /> ca fait vomir.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
David Elbaz, la course aux galaxies les plus lointaines avec le télescope James Webb
Découvrez les nouvelles voix de Google
Après Netflix, le CPF, Ameli... cette nouvelle arnaque par SMS concerne la vignette Crit'air
Le Dyson V8 Extra profite d'une remise à ne pas louper !
Windows 11 : vous avez des problèmes d'imprimante ? C'est
Comment ce cadre d'Apple s'est fait virer à cause d'une blague grossière tirée d'un film
Haut de page