COVID-19 : Amazon et eBay appelés à cesser la vente de faux désinfectants

12 juin 2020 à 12h35
3
Coronavirus COVID-19

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) ordonne à Amazon et à eBay de cesser de vendre de faux désinfectants contre le nouveau coronavirus .

Certains produits dangereux et interdits à la vente sont également concernés.

Des produits parfois dangereux

L'ordonnance s'applique à certains produits que l'EPA a déjà déclarés illégaux, comme ce « Virus Shut Out ». Présenté comme un désinfectant, l'EPA précise qu'il n'a pourtant pas été enregistré par l'agence, et que son efficacité face au nouveau coronavirus n'est donc pas démontrée. Il est donc également question de s'attaquer à la publicité mensongère et aux fausses vertus accordées à certains produits.

Virus shut out © EPA
© EPA

Des produits chimiques dangereux sont également concernés. C'est le cas du chlorure de méthylène, dont les vapeurs sont toxiques. Utilisé dans les décapants pour peinture, il est partiellement interdit en Europe depuis 2009.

Nouveau rappel à l'ordre

Le texte publié par l'EPA fait suite à un premier rendez-vous pris avec Amazon il y a deux ans. En 2018, l'agence avait fait remarquer au géant américain que sa plateforme recensait des produits dont la vente est illégale. En avril dernier, face au coronavirus, elle a rencontré Amazon, mais aussi eBay et Walmart pour discuter des ventes de désinfectants frauduleux.

Pourtant, les efforts ne sont pas jugés satisfaisants pour deux d'entre eux. Dans un communiqué de presse de l'agence, elle déclare qu' « Amazon et eBay n'ont jusqu'à présent pas réussi à garder de manière systématique les pesticides non homologués, mal étiquetés ou à usage restreint à distance de leurs sites Web ».

Au moment de l'annonce par l'EPA, le « Virus Shut Out » était toujours présent sur eBay, mais plus sur Amazon. Le chlorure de méthylène y était toujours listé, mais sans vertu liée à la lutte contre le coronavirus.

Contacté par The Verge, un porte-parole d'Amazon a déclaré que la société disposait de systèmes pour « bloquer de manière proactive les réclamations inexactes concernant la maladie à COVID-19 » et qu'elle avait « supprimé les produits concernés ». Du côté d'eBay, un autre porte-parole a déclaré : « Nous avons pris d'importantes mesures afin de bloquer ou de retirer rapidement de notre marché les articles dangereux, faisant de fausses allégations de santé ou violant notre politique ».

Aux États-Unis, les agences fédérales continuent de lutter contre les faux traitements contre le coronavirus. Certains sont directement mis en avant par des célébrités, comme le télévangéliste Jim Bakker. L'EPA, pour sa part, rappelle mettre à disposition du public une liste des désinfectants à l'efficacité démontrée.

Sources : The Verge , EPA

Modifié le 12/06/2020 à 14h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
obbiclubic
Les vendeurs identifiés devraient être blacklistés de ces boutiques. Basta.
trollkien
Bizarrement c’est jamais marqué en gros «&nbsp;MADE IN CHINA&nbsp;» XD.<br /> De toutes facons il est tellement facile de contourner la loi pour avoir une norme C.E. ou made in france (pour ne citer que nous), que cela n’a aujourd’hui casiment plus aucune valeur comparative à mes yeux
jacksonspedding
il y a vraiment des gens qui sont horribles , on est en face d’une guerre et les autres veulent juste en profiter
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Raspberry Pi au cœur d'une réplique du Pip-Boy de Fallout
Une carte interactive pour connaître, en temps réel, les restrictions de voyage dues à la pandémie de coronavirus
Google rend Stadia accessible à tous les smartphones Android (ou presque)
Apple et YouTube engagent chacun 100 millions dans la lutte contre la discrimination raciale
Intel perd son célèbre architecte Jim Keller
La saison 2 de Doom Patrol dévoile son trailer à deux semaines de son arrivée sur HBO Max
L'ARCEP confirme : les enchères 5G démarreront entre le 20 et le 30 septembre 2020
GTA 5 et Control seront portés sur consoles next-gen
Resident Evil Village : Capcom promet qu'il n'y aura aucun temps de chargement
Apple a atteint les 1 500 milliards de dollars de capitalisation boursière
Haut de page